La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accompagner les enfants et les jeunes dans les accueils de loisirs et séjours de vacances! « Là où il y a une différence, il y a une richesse à partager.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accompagner les enfants et les jeunes dans les accueils de loisirs et séjours de vacances! « Là où il y a une différence, il y a une richesse à partager."— Transcription de la présentation:

1 Accompagner les enfants et les jeunes dans les accueils de loisirs et séjours de vacances! « Là où il y a une différence, il y a une richesse à partager »

2 Enfants atteints de troubles de la santé ou de handicap Rappel des recommandations - Février 2001 Sur proposition de la commission technique et pédagogique des centres de vacances et de loisirs, le Ministère de la jeunesse et des sports et le Secrétariat d'état aux personnes âgées et aux personnes handicapées affirment leur engagement dans l'accompagnement des dispositifs destinés à « favoriser l'accès des enfants et des jeunes atteints de troubles de la santé ou de handicaps en les intégrant dans les centres de vacances et de loisirs ordinaires. »

3 Les accueils de loisirs ou séjours de vacances sont des lieux privilégiés de rencontres, des espaces de découverte, de jeu, de création. Ils contribuent au travers du projet éducatif, à léducation à la vie collective et au développement individuel de tous les enfants et de tous les jeunes.

4 Objectifs Permettre à tous les participants de faire l'apprentissage de la solidarité dans le respect de la diversité et des différences. Pour lenfant handicapé, lui offrir des loisirs, un moyen, un moment, un lieu propices à lintégration

5 Lenfant ou le jeune en situation de handicap en accueil de loisirs et séjour de vacances doit être considéré de la même manière quun autre enfant. Mais ses besoins et les contraintes de léquipe dencadrement doivent être identifiés pour permettre un accueil harmonisé. Les structures doivent prendre en compte cette spécificité et aménager leur mode de fonctionnement. Cet aménagement se fait par : -Une adaptation fonctionnelle du lieu daccueil -Une spécialisation et une qualification des équipes, -Un choix de projets danimation adéquats, -Un engagement de relations avec les parents, les autres enfants du centre et déventuelles équipes médicales… Etablir un protocole daccueil Laccompagnement

6 Accompagner selon le handicap ! Handicap moteur A savoir : Fatigabilité plus grande Mauvaise perception voire pas de perception des frottements, coupures, coups, chaleur Sensibilité au froid Possibilité descarres Attitudes clés : donner une information fiable, précise de laccessibilité des lieux et des activités (pratique sportive ou de loisir mais aussi vie quotidienne : stationnement, toilettes, douches...). Parler à hauteur (se baisser pour parler ou écouter) Présenter les objets à hauteur avoir recours à lécrit si besoin Assistance à la toilette (respecter intimité)

7 Handicap mental et déficience intellectuelle A savoir : Comportements curieux (affectivité débordante, expressivité, instabilité) Difficulté de compréhension Difficulté de représentation de lespace et du temps Difficulté dapprentissage et dassimilation Limitations des facultés /situations de la vie de tous les jours Attitudes clés : approche différente. besoin daccompagnement et de soutien être attentif, sexprimer clairement et simplement, avoir recours aux phrases simples sappuyer sur des notions concrètes, éviter les longues explications verbales. utiliser une signalétique adaptée

8 Handicap auditif A savoir : distinguer lenfant ou le jeune chez qui la surdité est intervenue tôt (problème délocution) et les malentendants qui bénéficient daides sonores mêmes capacités que lenfant ou le jeune valide pas de perception ou mauvaise perception des bruits Appréhension du monde par la vue Attitudes clés : Être proche pour communiquer parler en face, le visage bien éclairé ne pas crier ou exagérer larticulation des mots. parler dans un endroit calme Répéter les mots Avoir sur soi un papier et un crayon pour écrire Mettre par écrit les consignes et les indications importantes Utiliser des supports visuels (dessins, photos, images,etc.) Vérifier les prothèses (piles, etc.)

9 Handicap visuel A savoir : Différencier non voyants et malvoyants Danger des objets situés en hauteur Problème de fatigabilité liée à la concentration Exécution plus lente des taches Attitudes clés : Se présenter et avertir quand on part. Aider au repérage des lieux Utiliser le coude, cest lenfant ou le jeune qui sen saisit (ce nest pas à ladulte de « tenir ») Ne pas tirer ou pousser Accompagner jusquau siège et indiquer en posant sa main sur le dossier. Prévenir en cas dobstacle ou de marche Ne pas tout faire « à la place » de lenfant ou du jeune

10 Laccueil des enfants et/ou des jeunes en situation de handicap dans les accueils et les séjours Le protocole daccueil se construit autour de quatre temps : 1)Le projet de la structure 2)La préparation de laccueil 3)Le déroulement de laccueil 4)Le bilan

11 1) Projet de la structure Mener une véritable réflexion Avoir une véritable volonté daccueillir ces enfants Inscrire la place de lenfant en situation de handicap dans le projet éducatif et pédagogique

12 2) Préparation de laccueil Existe-t-il une réglementation spécifique à respecter pour l'accueil des enfants handicapés ? La réglementation actuelle relative aux accueils collectifs de mineurs ne prévoit aucune disposition particulière Cet accueil entre dans le cadre de la réglementation générale actuelle tant en matière de normes d'hygiène et de sécurité des locaux que des conditions d'organisation et de pratique des activités qui sont ainsi proposées dans les centres de vacances et de loisirs.

13 PRECONISATIONS Rencontre entre la structure et lentourage de lenfant avec un triple objectif -bien préparer laccueil dans le but de définir clairement les attentes de la famille - répondre aux questions des structures daccueil -répondre aux questions des parents Un entretien téléphonique ne suffit pas.

14 => La famille vient avec lensemble des documents remplis donne des informations à la structure relatives à létat de santé de lenfant (protocole daccueil individualisé sil existe, recommandations du médecin et de léducateur,etc.) => La structure informe les parents sur le projet, les activités, les conditions daccueil

15 Sensibiliser et informer les autres parents, les autres enfants, les partenaires, les autorités compétentes, lenvironnement… Organiser -Préparer léquipe dencadrement (expérimentés, non expérimentés) pour faciliter lintégration -Informer le médecin référent -Adapter les activités -Anticiper les problèmes

16 3) Le déroulement de laccueil En dehors du travail de sensibilisation, apporter aux animateurs des éléments sur les pathologies des enfants pour les aides éventuelles (manipulation fauteuil, communication non verbale, compréhension des comportements,etc.) Donner des consignes précises en cas dhébergement (habillage, toilette,etc.) Veiller au rythme de vie de lenfant Prendre des précautions lors des activités, fatigabilité Effectuer un suivi très pointu des prises de médicaments Porter une attention particulière aux modes de transport Etre vigilant sur les dangers du froid et/ou du soleil (en particulier pour les activités extérieures).

17 4) Le bilan Effectuer une évaluation systématique sur les aspects positifs et négatifs de laccueil ou du séjour Proposer des aménagements ou des améliorations Bilan partagé et échangé (famille, structure)


Télécharger ppt "Accompagner les enfants et les jeunes dans les accueils de loisirs et séjours de vacances! « Là où il y a une différence, il y a une richesse à partager."

Présentations similaires


Annonces Google