La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mise en œuvre d'un partenariat Top leçons - Moments de découverte Projet expérimental......piloté par l'Education Nationale Quartier Reims Wilson NEC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mise en œuvre d'un partenariat Top leçons - Moments de découverte Projet expérimental......piloté par l'Education Nationale Quartier Reims Wilson NEC."— Transcription de la présentation:

1

2 Mise en œuvre d'un partenariat Top leçons - Moments de découverte Projet expérimental......piloté par l'Education Nationale Quartier Reims Wilson NEC Computers International:

3 Le point de départ Un appel à projet en avril 2003 Élaboration des dossiers CLAS Contrat Local dAccompagnement à la Scolarité Un dispositif existant le Collectif Enfance Famille piloté par la Direction du Contrat de Ville de Reims Reconnaître puis se saisir des éléments déclencheurs

4 Les partenaires Réunion du 2 juin Ville de Reims - Caisse dAllocation Familiale - Maison de quartier - Éducation Nationale - Circonscription de la Solidarité Départementale - Associations (AEFTI, UDAF, ATD, Ligue de lEnseignement) Un point pose problème Les enseignants donnent des devoirs et il y a une forte attente des parents pour que les devoirs soient faits. Identifier les partenaires et prendre connaissance de leur fonctionnement et de leurs objectifs

5 Le diagnostic Réunion du 29 septembre 2003 Les partenaires sinforment des actions menées dans le domaine de lAccompagnement à la Scolarité. Au Centre Social Wilson Aide aux devoirs du CP à la 3ème, entre 16h30 et 18h00, avec participation financière. A la MJC Aide aux devoirs de la 6ème à la 3ème, entre 18h00 et 20h00, avec participation financière. A lécole Ateliers socio culturels, de 16h30 à 17h45, gratuité pour les familles. Temps périscolaire porté par la Ville de Reims (Service Municipal dAccueil) Certaines écoles proposent un atelier aide aux devoirs. Un constat partagé Il existe une confusion et une inversion des champs de compétences. - la Maison de Quartier (CS et MJC) propose laide aux devoirs, après 18h00, moyennant participation financière. - lécole (par lintermédiaire du SMA) propose des activités socio culturelles, avant 18h00, gratuitement. Faire un diagnostic partagé

6 Les attentes Les attentes communes - Volonté de coordonner les actions de laccompagnement à la scolarité - Nécessité dune continuité éducative après le temps scolaire - Désir daccompagner les parents qui le souhaitent dans le suivi des devoirs des enfants Les attentes spécifiques Pour lEducation Nationale Améliorer la réussite scolaire qui passe par le lien avec les parents doù lintérêt pour les actions daccompagnement à la scolarité et le travail avec les partenaires. Pour la Maison de Quartier Contribuer à la réussite scolaire en se centrant sur le mieux vivre, lépanouissement social et culturel de lenfant. Pour les Associations Être informées sur toutes les actions existantes pour jouer pleinement le rôle de relais et dorientation vers les structures de quartier. Prendre en compte les attentes de chacun

7 Les acteurs Pour le premier degré Réunion le 21 novembre 2003 avec les responsables du S.M.A. (Service Municipal dAccueil) de la Ville de Reims Pour le second degré Réunion le 19 janvier 2004 avec les responsables des collèges de la ZEP Wilson Associer en amont les acteurs concernés

8 Le sens des mots De quoi parle-t-on ? Soutien scolaire Soutien en terme dapprentissage scolaire réalisé sur le temps scolaire par lenseignant de la classe. Aide scolaire Aide à caractère pédagogique, psychologique ou rééducationnelle réalisée sur le temps scolaire par un enseignant spécialisé. Accompagnement à la scolarité Ensemble des actions visant à offrir aux côtés de lEcole, lappui et les ressources dont les enfants ont besoin pour réussir à lEcole, appui quils ne trouvent pas toujours dans leur environnement familial et social. Devoirs et leçonsLes élèves de lécole primaire nont pas de devoirs en dehors du temps scolaire. A la sortie de lécole, le travail donné par les maîtres aux élèves se limite à un temps de travail oral ou des leçons à apprendre. Circulaire EN n° du 6 septembre 1994 Saccorder sur le sens des mots

9 Le projet : objectifs Les objectifs communs - Proposer aux enfants et aux parents du quartier Wilson un accompagnement à la scolarité - Coordonner ces actions avec le travail personnel demandé par lEducation Nationale à chaque élève hors temps scolaire Les objectifs propres à chacun Pour lEducation Nationale - Développer les attitudes nécessaires aux apprentissages - Augmenter le temps réel dexposition aux apprentissages en particulier sur le hors temps scolaire - Multiplier les partenaires de connaissances, de coopération intellectuelle Pour la Maison de Quartier - Transférer aux écoles ce qui relève de laide aux leçons - Concevoir des actions et établir une communication qui aurait comme centre, la scolarité de lenfant englobant les relations avec les familles et linstitution scolaire Pour la Ville de Reims - Augmenter la participation des familles au Service Municipal dAccueil - Expérimenter de nouveaux dispositifs proposant des activités plus proches des apprentissages scolaires Déterminer les objectifs du projet commun Prendre en compte les intérêts de chaque partenaire

10 Le projet : public visé Le champ daction Dans un premier temps, la mise en œuvre dans le premier degré est privilégiée. Les relations entre les personnes ressources potentielles sont bien établies : - directrice de la Maison de Quartier Wilson - responsable SMA de la Ville de Reims - coordonnateur ZEP Wilson Prendre en compte la réalité du partenariat

11 Le projet : rôle de chacun Le rôle de chacun Deux pistes de réflexion sont approfondies : 1) Une réflexion autour de laccompagnement à la scolarité relevant plus particulièrement des missions pouvant être confiées à la Maison de Quartier. Ce sera le projet Les moments de découverte coordination : Maison de Quartier, directrice 2) Une réflexion autour de laccompagnement des leçons données par les enseignants aux élèves relevant des missions confiées à lEducation Nationale. Ce sera le projet Top leçons coordination : Education Nationale, coordonnateur ZEP Saccorder sur le territoire et le rôle de chacun Avoir un lieu de coordination et un coordonnateur légitime

12 Le projet : échéancier Le temps de lélaboration Top leçons janvier 2004 à septembre 2004 Les moments de découverte septembre 2004 à janvier 2005 Le temps de la mise en œuvre Top leçons octobre 2004 à juin 2005 Les moments de découverte février 2005 à juin 2005 Prendre le temps de lélaboration du projet et de sa mise en œuvre

13 Top leçons élaboration La phase délaboration comprenait : - lécriture du projet expérimental : cadre, fondements, objectifs spécifiques, fonctionnement - la recherche des personnes ressources pour les apports théoriques - la rencontre des acteurs de terrains présentation du pré-projet et prise en compte des critiques - la construction doutils protocole dapprentissage des leçons - le recrutement des animateurs

14 Top leçons pilotage Le pilotage de Top Leçons Il est assuré par une équipe composée de représentants : - de la Ville de Reims responsables des Directions concernées coordonnateurs SMA des écoles - de lÉducation Nationale coordonnateur ZEP directeurs des écoles responsable CAREP de Reims formateurs IUFM - de la Maison de Quartier responsable des différents espaces

15 Top leçons évaluation Lévaluation du dispositif général est mise en place dès la première année et comporte plusieurs niveaux : - un suivi des élèves (inscriptions, fréquentation, variations dune période à lautre) - un recueil statistique des types de leçons données (mémorisation, lecture, révision) - un contrôle de la mise en place du protocole par les animateurs - un échange avec les équipes enseignantes Lévaluation de leffet sur les enfants sera mise en place la seconde année et comportera : - le repérage dun groupe Top leçons et dun groupe témoin - une étape initiale en septembre (prise dindicateurs en méthodologie) auprès des 2 groupes - une étape finale en juin (prise des mêmes indicateurs en méthodologie) auprès des 2 groupes - lobservation des écarts constatés auprès du groupe Top leçons et du groupe témoin Lévaluation de leffet sur les parents sera mise en place la seconde année également et comportera : - un suivi de la participation des parents aux réunions et de la fréquentation des ateliers - un échange en fin dannée scolaire Mettre en place un dispositif dévaluation

16 Top leçons pérennisation Les partenaires sont des personnes avec qui lon est associé dans une action commune… …chaque partenaire visant à travers laction ses propres objectifs. La pérennisation de laction nécessite un engagement durable de tous les partenaires. Pour cela, chacun doit sassurer : De la réalisation des objectifs visés par laction Chaque partenaire doit vérifier que laction commune contribue bien à la réalisation de ses objectifs spécifiques... …que ces objectifs aient été clairement énoncés ou non lors de lélaboration commune du projet. Des missions confiées aux personnes Chaque partenaire doit mesurer puis budgétiser les moyens matériels et humains mobilisés pour la mise en œuvre de laction. En ce qui concerne les moyens humains, il sagit dinscrire cette action dans un profil de poste déjà existant ou à créer… … de façon à relier cette action à une fonction et non plus à une personne. Penser le partenariat sur le long terme Prévoir le « turnover » des personnes


Télécharger ppt "Mise en œuvre d'un partenariat Top leçons - Moments de découverte Projet expérimental......piloté par l'Education Nationale Quartier Reims Wilson NEC."

Présentations similaires


Annonces Google