La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Scolarisation et apprentissages des élèves sourds ou malentendants: Choix pédagogiques et didactiques adaptés. Anne Vanbrugghe INS-HEA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Scolarisation et apprentissages des élèves sourds ou malentendants: Choix pédagogiques et didactiques adaptés. Anne Vanbrugghe INS-HEA."— Transcription de la présentation:

1 Scolarisation et apprentissages des élèves sourds ou malentendants: Choix pédagogiques et didactiques adaptés. Anne Vanbrugghe INS-HEA

2 En creux: manques, faiblesses, pauvreté En plein: ressources, points forts, richesse Continuum de représentations Introduction: Réflexions autour des représentations

3 Audition- Déficience Auditive Surdité- différence

4 Audition- Déficience Auditive Surdité – différence - potentialités + - Continuum de réponses Inférences éducatives et pédagogiques

5 PrécepteursReligieuxMédecinsEnseignants Aristote (384 av. J.-C.) Labsence de pensée Léducabilité Labbé de lEpée (Fin 18ème) La pathologie Itard (début 19ème) La différence Mottez (1970) Evolution et continuité 1991 Loi Fabius 2002 Lang CECRL Programmes LSF 2010 CAPES PASS 1990 Implant cochléaire chez lenfant

6 Plan I- De la déficience au handicap: A) champ auditif de la parole B) Types de surdité II- Réponses/Besoins fondamentaux/spécifiques des élèves sourds ou malentendants A) Réponses fondées sur la compensation partielle de la déficience, lexploitation des restes auditifs et la suppléance B) Réponses Psycho-pédagogiques fondées sur la prise en compte de la différence et lappui sur lefficience 1-Points de vigilance et critères de choix 2-Accessibilité pédagogique et communication 3-Langue de loralité 4- Bilinguisme LSF/ Français III- Choix pédagogiques et didactiques, adaptés A) choix didactiques B) Dispositifs adaptés C) Accompagnement humain

7 I- De la déficience au handicap: a) champ auditif de la parole Seuil daudition Surdité profonde Seuil de douleur Fréquences en Hz Intensités en dB

8 b) Types de surdité Transmission Perception

9 c) Degrés de surdité I. Audition normale ou subnormale 20 dB. sans incidence sociale. II. Déficience auditive légère entre 21 dB et 40 dB. La parole est perçue à voix normale III. Déficience auditive moyenne Premier degré : entre 41 et 55 dB. Deuxième degré : entre 56 et 70 dB. La parole est perçue si on élève la voix. La personne comprend mieux en regardant parler. Quelques bruits familiers sont encore perçus. IV. Déficience auditive sévère Premier degré : 71 et 80 dB. Deuxième degré : 81 et 90 dB. La parole est perçue à voix forte près de l'oreille. Les bruits forts sont perçus. V. Déficience auditive profonde Premier degré : entre 91 et 100 dB. Deuxième degré : entre 101 et 110 dB. Troisième degré : entre 111 et 119 dB. Aucune perception de la parole. Seuls les bruits très puissants sont perçus. VI. Déficience auditive totale - Cophose La perte moyenne est de 120 dB. Rien n'est perçu

10 II-Besoins fondamentaux/spécifiques des élèves sourds ou malentendants Communiquer Langue commune/ accessibilité? Langue fiable en production en réception / confort,précocité, efficacité communicationnelle Connaître et intégrer des valeurs et codes sociaux Connaître et intégrer des savoirs et des savoir-faire nécessaires à lautonomie Comprendre, apprendre/ avoir une langue véhiculaire des apprentissages Sépanouir, être épanoui Être à laise, se sentir en confiance, en sécurité Appartenir à un groupe

11 A- Réponses fondées sur la compensation partielle de la déficience, lexploitation des restes auditifs et la suppléance 1.Thérapeutique: 1.1. Médicamenteuse (surveillance des baisses brutales daudition par lenvironnement éducatif) 1.2. Chirurgicale 2. Audio- Prothétique: 2.1. Appareillage individuel (attention discrète portée aux prothèses) 2.2. Appareillage collectif (HF) 3 Rééducative : 3.1. Education auditive 3.2. Rééducation de la parole 4 Supplétive (rôle de lenseignant pour encourager cette suppléance, la guider et alléger leffort de,lenfant) 4.1 Suppléance sensorielle - Lecture Labiale avec ou sans LPC 4.2 Suppléance mentale

12 B- Réponses Psycho-pédagogiques fondées sur un appui sur lefficience 1. Recours à la gestualité naturelle et/ou de la langue des signes 2. Exploitation privilégiée du canal visuel 3. Exploitation des potentialités auditives (sans surestimer les performances) 4. Choix pédagogiques et didactiques adaptés

13 1-Points de vigilance et critères de choix Paramètres psycho affectifs Lexpérience du déni Winicott: le faux self Rupture absence de communication Identité (acceptation en tant que sourd) Paramètres psycho- cognitifs Langue de communication /langue dapprentissage Allègement de la charge cognitive Aménagements – Environnement perceptif sécurisant et non parasité Lecture Labiale/LPC Attention fatigue (adaptation des rythmes de la classe) Illusion dintercompréhension Paramètres psycho-sociaux Appartenance et partage sourds/entendants

14 2-Accessibilité pédagogique et communication Choix dune langue précoce, efficace, et confortable Audio vocale Visio gestuelle (choix des parents, information des parents) Acquisition langue signée Exposition au sein dune Communauté linguistique Immersion complète au sein dun monde dentendants parlants? Immersion et bain linguistique? Communauté ou ghetto? Partage de sens et valeurs sociales/langue commune/partage de deux langues et deux cultures?

15 Loral/le vocal langue de travail, de pensée et de confort Langue objet dapprentissage La langue vocale: projet ou moyen? Instrumentalisation de la langue, focalisation sur les aspects de surface 3-Langue de loralité

16 4-Bilinguisme français LSF Contexte institutionnel récent Conditions Accepter comme valide la gestualité de lenfant Interaction validant lexpression de lenfant Exposition massive à la langue des signes Exposition au français via lécrit

17 Dispositifs adaptés Individualité /groupalité Appartenance et identification Langue et communauté linguistique Prévoir (selon les besoins de lenfant) des moments de regroupements plus ou moins réguliers, voire la scolarisation de deux ou trois élèves sourds dans une même classe

18 III- Choix pédagogiques et didactiques, adapatés a) choix didactiques Canal visuel, à éduquer Gestualité linguistique ou non Écrit Schéma images médiations Schéma images Rôle de lexpérience ancrage Liens explicités par lenseignant Liens Approche contrastive Méthodes inductives

19 Accompagnement humain Sous la responsabilité pédagogique de lenseignant Autonomisation de lélève par rapport à son accompagnant Médiateur linguistique Interface (attention à ne pas absorber complètement les difficultés supposées des messages ce qui conduirait à appauvrir la situation dapprentissage et à réduire lautonomie de lenfant) Interprète Français / LSF (pas dadaptation des contenus véhiculés) Codeur en LPC AVS (quelles missions? compétences pédagogiques, techniques ou linguistiques?)

20 Conclusion - Handicap partagé par les deux interlocuteurs - Sensibilisation indispensable des parents, du milieu daccueil, quil soit scolaire, universitaire ou professionnel - Principe de précaution: ne pas nuire


Télécharger ppt "Scolarisation et apprentissages des élèves sourds ou malentendants: Choix pédagogiques et didactiques adaptés. Anne Vanbrugghe INS-HEA."

Présentations similaires


Annonces Google