La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES TROUBLES DU COMPORTEMENT 1 – Les troubles réactionnels, 2 – Les troubles des conduites, 3 – Les troubles du comportement, 4 – Les troubles du caractère,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES TROUBLES DU COMPORTEMENT 1 – Les troubles réactionnels, 2 – Les troubles des conduites, 3 – Les troubles du comportement, 4 – Les troubles du caractère,"— Transcription de la présentation:

1 LES TROUBLES DU COMPORTEMENT 1 – Les troubles réactionnels, 2 – Les troubles des conduites, 3 – Les troubles du comportement, 4 – Les troubles du caractère, 5 – Les troubles de ladaptation scolaire. Stage MIN TCC Stage MIN TCC Suresnes 2012 Suresnes 2012

2 Comment essayer de comprendre, comment aller au-devant de ces comment aller au-devant de ces élèves qui suscitent autant élèves qui suscitent autant dinquiétude quils suscitent de dinquiétude quils suscitent de sympathie ? sympathie ?

3 LAGRESSIVITELA VIOLENCE - Cest la pulsion de vie, de survie, - Cest le moteur de lénergie psychique, - Cest imprimer sa marque sur son environnement pour y trouver sa place, - Est essentielle à lhumanité : Pour aller vers lautre, Pour saffirmer soi-même. - Cest une démarche sociale, - Elle sadresse à lautre dans le but de lasservir, le dominer Cette agressivité se travaille, se sublime, se médiatise, grâce à la culture, grâce aux rapports aux autres, grâce à des expérimentations diverses et variées qui font que le petit dhomme, petit à petit, saperçoit que cette agressivité qui le faisait agir, il nen a pas besoin pour avoir des relations constructives avec son entourage. - Nécessité de la canaliser, de la rendre intelligible - peut être transmise sous la forme dun questionnement : X Pourquoi tu veux ten prendre à ton entourage ? X Quest-ce que tu veux dire par ce comportement ?

4 LES TROUBLES REACTIONNELS LES TROUBLES REACTIONNELS - Cest la réaction de ladolescent devant une situation : - Cest la réaction de ladolescent devant une situation : évènements accidentels, évènements accidentels, passagers, passagers, durables, durables, Son explication du monde se structure sur lidée que : Son explication du monde se structure sur lidée que : « Cest comme ça quil faut être ». « Cest comme ça quil faut être ».

5 Cest un système défensif Cest un système défensif Pour lutter contre le trou noir de la connaissance de soi, Pour lutter contre le trou noir de la connaissance de soi, Lutter contre : Lutter contre : X) une espèce de négation de soi-même, X) une espèce de négation de soi-même, X) un manque à vivre, X) un manque à vivre, X) un manque à être X) un manque à être

6 CE SONT NOS ELEVES, NOTRE MISSION DENSEIGNANT EST DE : CE SONT NOS ELEVES, NOTRE MISSION DENSEIGNANT EST DE : LES AIDER A TROUVER UNE ADEQUATION, QUI NE LES LES AIDER A TROUVER UNE ADEQUATION, QUI NE LES FASSE PAS TROP SOUFFRIR, AVEC LECOLE. FASSE PAS TROP SOUFFRIR, AVEC LECOLE. LES AIDER A EXPLOITER LA CONSCIENCE QUILS ONT DE LES AIDER A EXPLOITER LA CONSCIENCE QUILS ONT DE SOI-MEME SOI-MEME LES AIDER A EXPLOITER LEURS CAPACITES LES AIDER A EXPLOITER LEURS CAPACITES

7 NOS ELEVES ONT DES CAPACITES INTELLECTUELLES ET COGNITIVES NOS ELEVES ONT DES CAPACITES INTELLECTUELLES ET COGNITIVES Mutualiser les ressources, Mutualiser les ressources, Les accompagner pour quils prennent conscience de leurs possibilités, Les accompagner pour quils prennent conscience de leurs possibilités, Les aider à dépasser leurs difficultés, Les aider à dépasser leurs difficultés, Les aider à devenir autonomes. Les aider à devenir autonomes.

8 NE PAS LENFERMER DANS SON TROUBLE Se demander de quoi il est capable,Se demander de quoi il est capable, Se demander : que ne m-a-t-il pas encore montré de ses capacités ?Se demander : que ne m-a-t-il pas encore montré de ses capacités ?

9 LES TROUBLES DES CONDUITES Ce sont les troubles vis-à-vis de soi-même : Ce sont les troubles vis-à-vis de soi-même : Les conduites à risques, Les conduites à risques, Les conduites addictives, Les conduites addictives, Lanorexie, la boulimie, la scarification… Lanorexie, la boulimie, la scarification… En fait tout ce qui peut faire mal pour tenter dexister. En fait tout ce qui peut faire mal pour tenter dexister. « A défaut de donner du sens à ma vie, je donne du sens à mes sens pour voir si la vie vaut vraiment la peine dêtre vécue ». « A défaut de donner du sens à ma vie, je donne du sens à mes sens pour voir si la vie vaut vraiment la peine dêtre vécue ».

10 Cest aussi : lensemble de conduites répétitives et persistantes, dans lequel sont bafoués les droits fondamentaux dautrui ou les normes et règles sociales correspondant à lâge du sujet comme en témoigne la présence de 3 des critères suivants ou plus, au cours des 12 derniers mois, et dau moins un de ces critères au cours des 6 derniers mois : Agression envers des personnes ou des animaux Destruction de biens matériels Fraude ou vol Violation graves de règles établies

11 LES TROUBLES DU COMPORTEMENT Cest un comportement socialisé, Cest un comportement socialisé, Cest une adresse qui vient dire comment je me comporte en société, Cest une adresse qui vient dire comment je me comporte en société, Cest la façon doccuper lespace social, Cest la façon doccuper lespace social, Cest la façon de simposer à son entourage. Cest la façon de simposer à son entourage.

12 CARACTERISTIQUES : Elève muet, recroquevillé au fond de la classe : -Il ne sestime pas à la hauteur des autres, -Il ne sestime pas à la hauteur de ce quon lui demande -Il pense quil ne mérite pas quon sintéresse à lui. Elève qui bouge tout le temps : -Parle fort -Interrompt les autres, -Occupe tout lespace, -Se déplace dans la classe sans demander lautorisation, -Oblige les autres à sintéresser à lui.

13 Par ce comportement lélève se rassure mais il senferme dans un comportement contre productif Il sabote ses capacités, Il sabote ses capacités, Il développe une incapacité à se projeter dans lavenir, Il développe une incapacité à se projeter dans lavenir, Lurgence : être soi-même, Lurgence : être soi-même, Être reconnu par les autres, Être reconnu par les autres, Se reconnaître sur le dos des autres. Se reconnaître sur le dos des autres.

14 LE RISQUE LE RISQUE Que sinstalle une espèce de jeu pervers basé sur la provocation / répression : Que sinstalle une espèce de jeu pervers basé sur la provocation / répression : Il crée chez lautre, lenseignant, le parent une forme de désespérance, Il crée chez lautre, lenseignant, le parent une forme de désespérance, Le maintient comme prisonnier dans ce piège. Le maintient comme prisonnier dans ce piège.

15 TROUVER DES CONTOURNEMENTS RELATIONNELS Trouver des prises de sens, Trouver des prises de sens, Mettre en place des expérimentations, Mettre en place des expérimentations, Lamener à remanier son système de valeurs, Lamener à remanier son système de valeurs, Létonner, Létonner, Lui faire vivre des choses quil na pas encore expérimenté. Lui faire vivre des choses quil na pas encore expérimenté.

16 LES TROUBLES DU CARACTERE Cest un mode dexpression : Cest un mode dexpression : Cela renvoie au tempérament des personnes,Cela renvoie au tempérament des personnes, Le mauvais caractère saccommode mal de la relation à lautre,Le mauvais caractère saccommode mal de la relation à lautre, Diversité de comportements : Diversité de comportements : Anxieux,Anxieux, Agité,Agité, Impulsif…Impulsif…

17 Sappuyer sur le caractère de lélève pour contourner Sappuyer sur le caractère de lélève pour contourner son opposition, ses comportements inadéquats. son opposition, ses comportements inadéquats. Trouver des entrées, Trouver des entrées, Inventer des formules pédagogiques Inventer des formules pédagogiques POUR : Eveiller sa curiosité et lattirer vers les apprentissages POUR : Eveiller sa curiosité et lattirer vers les apprentissages

18 LES TROUBLES DE LADAPTATION SCOLAIRE Pour intégrer la collectivité scolaire et les apprentissages, Lenfant doit avoir construit des préalables éducationnels et symboliques

19 Préalables éducationnels : -Différencier ses lieux de vie, -Respect des adultes, -Respect des pairs, -Respect des règles, -Maîtriser ses pulsions Préalables symboliques : -Etre capable de travailler et penser seul, -Etre capable dattendre, -Etre capable danticiper,

20 QUY GAGNE LELEVE ? Il accède aux symboles culturels communicables, partageables, Il accède aux symboles culturels communicables, partageables, Il accède aux savoirs et savoir-faire de sa culture, Il accède aux savoirs et savoir-faire de sa culture, Il peut échanger par la parole ses pensées, ses désirs, ses sentiments, Il peut échanger par la parole ses pensées, ses désirs, ses sentiments, Il peut sinscrire dans des relations symbolisées appropriées à lécole, Il peut sinscrire dans des relations symbolisées appropriées à lécole, Il peut créer des liens avec dautres : pairs, adultes… Il peut créer des liens avec dautres : pairs, adultes…

21 FONCTION RESILIENTE DE LECOLE Aider lélève à structurer sa pensée pour réussir à penser les choses dans la nuance, Aider lélève à structurer sa pensée pour réussir à penser les choses dans la nuance, Aider lélève à créer des liens dattachement avec des personnes, des pairs, les apprentissages… Aider lélève à créer des liens dattachement avec des personnes, des pairs, les apprentissages… Cela peut se faire grâce à : - lempathie de lenseignant, - lempathie de lenseignant, - une médiation par le cognitif. - une médiation par le cognitif.

22 TROIS MODES DAPPROCHE LES COMPRENDRE :LES COMPRENDRE : Savoir ce quils veulent dire, Savoir ce quils veulent dire, Travailler avec les parents, Travailler avec les parents, Savoir si cest un enfant qui fait fonction, Savoir si cest un enfant qui fait fonction, Renforcer notre capacité à tolérer les Renforcer notre capacité à tolérer les symptômes, symptômes, Se défaire des affects négatifs quil Se défaire des affects négatifs quil projette sur nous. projette sur nous.

23 Mesurer le chemin à parcourir pour le faire progresser, Mesurer le chemin à parcourir pour le faire progresser, Repérer les stratégies qui vont laider à progresser, Repérer les stratégies qui vont laider à progresser, Réussir à faire avec le symptôme, le dépasser, Réussir à faire avec le symptôme, le dépasser, Ne pas prendre pour soi, Ne pas prendre pour soi, Rassurer lélève. Rassurer lélève.

24 RASSURER LES ELEVES : POSTURE PREMIERE DE LENSEIGNANT Être soi-même fort, solide, Être soi-même fort, solide, Créer le dialogue et non pas leur crier dessus, Créer le dialogue et non pas leur crier dessus, Lui faire sentir que le plus important cest LUI. Lui faire sentir que le plus important cest LUI. LES ACCEPTER TELS QUILS SONT POUR REUSSIR A LES ACCEPTER TELS QUILS SONT POUR REUSSIR A ENTRER EN RELATION AVEC EUX. ENTRER EN RELATION AVEC EUX.

25 LES ENCADRER Les accueillir dans un cadre où les règles et les limites sont :Les accueillir dans un cadre où les règles et les limites sont : - Facilement compréhensibles, - Facilement compréhensibles, - Stables, - Stables, - Cohérentes - Cohérentes

26 TROIS MODALITES 1° - Elever les capacités cognitives : 1° - Elever les capacités cognitives : - Développer leur pensée réflexive, - Développer leur pensée réflexive, - Mettre des mots sur ce qui se passe, - Mettre des mots sur ce qui se passe, - Mettre des mots sur ses maux, - Mettre des mots sur ses maux, - Manier la langue, - Manier la langue, - Créer une relation qui peut se parler. - Créer une relation qui peut se parler.

27 2° - Elever le contrôle de soi : 2° - Elever le contrôle de soi : Lenseignant doit être : Lenseignant doit être : - Solide, - Solide, - Fiable, - Fiable, - Cohérent, - Cohérent, - Donner du sens aux choses, - Donner du sens aux choses, Les assurer que la parole de ladulte est une parole Les assurer que la parole de ladulte est une parole qui compte. qui compte. Les mettre dans des expérimentations où ils peuvent exercer leur pensée réflexive. Les mettre dans des expérimentations où ils peuvent exercer leur pensée réflexive.

28 3° - Répondre aux besoins identitaires : 3° - Répondre aux besoins identitaires : - Ce sont des adolescents à « fleur de peau » - Ce sont des adolescents à « fleur de peau » - Nont jamais eu le sentiment dêtre - Nont jamais eu le sentiment dêtre respectés respectés Nont jamais pu construire la notion de « pouvoir compter sur la parole de quelquun » Nont jamais pu construire la notion de « pouvoir compter sur la parole de quelquun » - La question des racines, - La question des racines, - Les conflits de loyauté - Les conflits de loyauté Être dans une démarche humaniste Être dans une démarche humaniste - Leur reconnaître des potentialités, - Leur reconnaître des potentialités, - Utiliser les systèmes de penser grâce - Utiliser les systèmes de penser grâce grâce auxquels ils fonctionnent pour leur grâce auxquels ils fonctionnent pour leur permettre davancer. permettre davancer.

29 Aller au-devant deux, ce nest Aller au-devant deux, ce nest pas leur dire quils sont à côté pas leur dire quils sont à côté de la plaque mais cest leur montrer où est la plaque.

30 COMMENT FAIRE ? Travailler en équipe : Travailler en équipe : - Renforcer sa connaissance de lélève, - Renforcer sa connaissance de lélève, - Travailler avec les familles, - Travailler avec les familles, - Travailler avec les collègues, - Travailler avec les collègues, - Faire circuler le savoir sur lélève. - Faire circuler le savoir sur lélève.

31 Renforcer la connaissance de soi : Renforcer la connaissance de soi : - Avoir un socle de sécurité interne - Avoir un socle de sécurité interne suffisamment solide, suffisamment solide, - Avoir une bonne estime de soi, - Avoir une bonne estime de soi, - Gérer les atteintes narcissiques, - Gérer les atteintes narcissiques, - Eviter la dépréciation de soi. - Eviter la dépréciation de soi.

32 Muscler son jeu : Muscler son jeu : - Etre au clair avec la question : - Etre au clair avec la question : Pourquoi jai choisi denseigner à ces élèves ? Pourquoi jai choisi denseigner à ces élèves ? - Repérer son propre fonctionnement, - Repérer son propre fonctionnement, - Ce qui affecte le plus chez lélève, - Ce qui affecte le plus chez lélève, - Savoir pourquoi cest toujours avec le même type, - Savoir pourquoi cest toujours avec le même type, délèves que ça se passe le moins bien, délèves que ça se passe le moins bien, - Avoir sa place dans linstitution, - Avoir sa place dans linstitution, ETRE FIER DE CE QUE LON FAIT ETRE FIER DE CE QUE LON FAIT

33 Nécessité de dépasser la plainte « de la salle de profs». Pouvoir penser les choses pour ne pas se mettre en symétrie par rapport aux élèves. NOUS AVONS LE DEVOIR DE METTRE EN PLACE DES SITUATIONS POUR REMEDIER LES CHOSE S.

34 UNE DEMARCHE CLINIQUE Par rapport à la prise en compte des besoins de lélève : Adapter, Varier, Aménager ses pratiques professionnelles. Par rapport à la prise en compte des besoins des parents, Par rapport aux besoins des enseignants : Développer et partager leurs pratiques professionnelles

35 LA FONCTION DE CONTENANCE « Cest une position psychique à adopter et à mettre en œuvre sur le terrain, dans lintersubjectivité, pour recevoir et transformer des souffrances très primitives » (Denis MELLER). CONTENIR : Cest accepter de recevoir et transformer SOUFFRANCES : Les états émotionnels, Les projections, Les angoisses… PRIMITIVES : Parce que non élaborées

36 POSITIONNEMENT DE LENSEIGNANT C0NTENIR : renvoie à notre capacité de recevoir les attaques et de les amortir, les amortir et les renvoyer en les re socialisant sans être dans le rejet, le chantage affectif ou les représailles, Cela implique une souplesse une malléabilité du cadre, se laissant déformer pour mieux répondre en transformant le négatif, Interpeller lenfant au-delà du « moi perturbateur », au-delà de la dimension réactionnelle et accidentée quil nous présente. Linterpeller dans sa partie saine « Tu sais, tu es impossible mais je suis sûr que tu voudrais quil en soit autrement. On va essayer de voir ensemble comment on va pouvoir travailler ».

37 PREVENTION GENERALISTE 1°) Le cadre institutionnel 2°) Associer les parents 3°) Le cadre éducatif

38 LE CADRE INSTITUTIONNEL Éviter lisolement de lenseignant, développer une logique de solidarité collective. La difficulté de lélève est laffaire de toute léquipe. Prévoir et instituer du tiers, Élaborer des règles de vie explicites et partagées, Élaborer et dintervention auprès des élèves, Avoir des stratégies expliquées et communiquées aux élèves : cest un facteur dapaisement. Promouvoir des pratiques de co-intervention et de relais entre les professionnels,

39 ASSOCIER LES PARENTS Les mobiliser et solliciter leur collaboration, Contractualiser et médiatiser les relations, Elaborer et mettre en œuvre des outils de communication entre linstitution scolaire et la famille, Savoir les accueillir

40 LE CADRE EDUCATIF Lélève a besoin dun cadre relationnel Bienveillance, empathie, reconnaissance et protection. Développer des liens personnalisés avec lélève et ses parents (besoin de se sentir investi et porté par ladulte), Fiabilité du cadre, permanence et cohérence dans la continuité, Approfondir la dimension humaine de la relation éducative.

41 DE LAPPRENTISSAGE DES COMPETENCES SOCIALES


Télécharger ppt "LES TROUBLES DU COMPORTEMENT 1 – Les troubles réactionnels, 2 – Les troubles des conduites, 3 – Les troubles du comportement, 4 – Les troubles du caractère,"

Présentations similaires


Annonces Google