La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Les mathématiques en maternelle La construction du nombre par les jeux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Les mathématiques en maternelle La construction du nombre par les jeux."— Transcription de la présentation:

1 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Les mathématiques en maternelle La construction du nombre par les jeux

2 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Quest ce quun nombre ? Nombres Désignation CardinalOrdinal mesure Calcul Repérage Comptage simple Opérateurs Numéro Comparaisons de collections

3 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Installer les fondements dune pensée scientifique et logique capacité dobserver, didentifier des ressemblances et des différences, comparer. effectuer des classements. désigner : ce domaine aborde loral formuler des phrases pour nommer ou caractériser un objet. symboliser : cela peut passer par la manipulation, le dessin. repérer et utiliser des rythmes (rapport avec les algorithmes qui peuvent se présenter en mosaïque, en, escargot, en cube ) opérer des pensées déductives : faire des enchaînements.

4 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Quelques apports théoriques de notions mathématiques Lappariement : mettre en relation 2 éléments selon une ou plusieurs propriétés communes Le tri : constituer 2 sous-ensembles dun ensemble donné Le classement : une relation déquivalence dans un ensemble fixé ( « avoir même forme que.. ») La sériation : ordonner les éléments dun ensemble (« est plus grand que.. ») La comparaison de 2 collections : correspondance terme à terme

5 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Les nombres ont différents emplois Lenfant peu à peu percevra et utilisera à bon escient les différences de ces « nombres mots » pour : Construire une collection demandée Pour distinguer 2 nombres Pour reconnaître un nombre Pour dénombrer les éléments dun ensemble donné

6 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Comment se construit la connaissance voulue par le maître ? La tâche doit : Sopposer à lactivité sensori-motrice de lélève et ainsi forcer les actions mentales et la conceptualisation Rendre possible linvestissement, de la part de lélève, de ses procédures personnelles afin de les confronter au problème posé La connaissance se réalise alors soit par adaptation cognitive, soit par interaction avec les autres Il faut donc solliciter à la fois la mémoire visuelle, la mémoire auditive et la mémoire kinesthésique de lélève

7 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Approche des quantités et des nombres A la fin de lécole maternelle, lenfant est capable de : 1 – comparer des quantités, résoudre des problèmes sur les quantités 2 – mémoriser la suite des nombres au moins jusquà 30 3 – dénombrer une quantité en utilisant la suite orale des nombres connus 4 – associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

8 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Approcher les quantités et les nombres - Les élèves découvrent et comprennent les fonctions du nombre comme représentation de la quantité - Les problèmes constituent une première entrée dans lunivers du calcul - Progressivement, les élèves acquièrent la suite des nombres au moins jusquà 30 et apprennent à lutiliser pour dénombrer - Les enfants établissent une 1 ère correspondance entre la désignation orale et lécriture chiffrée A la fin de lécole maternelle:

9 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Le travail sur des situations réelles (à partir de jeux, de situations élaborées par lenseignant, de situations tirées des activités de la classe) est essentiel et préférable aux activités sur fiches.

10 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Apprentissage de la suite des nombres et représentations des nombres PSMSGS Apprentissage de la comptine numérique orale (au moins jusque 5 ou 6) Représentation des nombres avec les doigts Apprentissage de la comptine numérique orale Apprentissage de la comptine numérique orale (au moins jusque 12 ou 15) Activités identiques Apprentissage de la comptine numérique orale (jusquà 30) Comptage en avant et en arrière, comptage à partir dun autre nombre que 1, récitation de la suite dun nombre donné jusquà un autre fixé à lavance Activités identiques

11 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS PSMSGS Remarque: Lenseignant peut utiliser des écritures chiffrées mais ni leur écriture par les élèves ni leurs connaissances ne sont des objectifs Fréquentation de comptines et de livres à compter Représentation des nombres par des collections, en ne se limitant pas aux constellations usuelles Activités où les enfants sont confrontés à la suite des écritures chiffrées Activités où les enfants utilisent des écritures provisoires Utilisation de comptines et de livres à compter Activités identiques Élaboration progressive dune bande numérique par lenfant avec laide de ladulte Lecture des écritures chiffrées Activités identiques

12 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Dénombrement de collections PSMSGS Activités où il faut dire le nombre associé à une petite quantité Activités identiques et dénombrement de collections de +3 ou 4 éléments Le + souvent, il sagit dobjets déplaçables mais pas uniquement Activités identiques dans le domaine des nombres maîtrisés dénombrements de collections mobiles, fixes et représentées Activités amenant à désigner une quantité importante en utilisant des nombres connus (il y en a 5 et encore 3)

13 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS PSMSGS Activités de distribution dobjets Activités dappariement Comparaison de quantités Activités identiques Partages équitables ou non de collections Activités identiques Activités identiques et comparaison de collections éventuellement Remarque : le travail sur des situations réelles est préférable aux activités sur fiches Activités identiques Activités identiques et anticipation du résultat dun partage équitable Activités identiques Résolution de problèmes articulés avec des jeux, des situations vécues

14 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS PSMSGS Constructions de collections ayant un nombre donné déléments Activités identiques Construction dune collection ayant autant dobjets quune collection éventuellement éloignée Déplacements sur une piste en utilisant le dé à points ordinaires Activités où il sagit de faire évoluer une collection par ajout ou retrait Activités identiques Activités où il sagit de repérer des positions, mémoriser le rang dune personne ou dun objet dans un alignement. Activités identiques et jeux ayant pour support la suite écrite des nombres (type jeu de loie) Activités où il sagit de trouver le nombre dobjets que contiendra une collection

15 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS PROCEDURES Elles sont variées : Estimation « Image mentale » globale pour de très petites collections Recours à une collection intermédiaire Partition de la collection en sous collections facilement dénombrables Expression de la quantité par un « mot nombre »

16 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS LA PLACE DU LANGAGE Langage en situation : en PS, verbalisation par lenseignant en MS et GS, verbalisation par lenfant Lexique : en PS, pareil, pas pareils, un peu, beaucoup, pas beaucoup en Ms et GS, plus que, moins que, autant que

17 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Organisation pédagogique 1.Offrir aux élèves un environnement riche, ouvert sur laction et le questionnement 2.Aider les élèves à sapproprier une tâche 3.Proposer des problèmes pour développer lactivité opératoire de lenfant 4.Inciter les élèves à échanger et à collaborer entre eux 5.Aider à la structuration des acquisitions notamment par lexpression et la communication 6.Évaluer les acquis élaboration de grilles dobservation 7.Penser les apprentissages sur le long terme

18 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Le jeu est un support utilisable avec des enfants dâges différents (jeu adaptable à différents niveaux) Le jeu est construit avec les enfants. Ils élaborent les règles. Le jeu est pluridisciplinaire : Mathématiques, sciences, langage … Pourquoi les jeux mathématiques comme support pédagogique ?

19 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Les paramètres des jeux mathématiques Le jeu doit permettre : Au maître dintroduire des contraintes spécifiques et de les faire varier Aux élèves dutiliser le matériel avec une certaine autonomie Au départ, il faut que le jeu se situe à la limite des compétences des élèves Il doit répondre aux principes dapprentissage implicite, dactivité de lenfant et dinteraction entre les élèves Il doit permettre denvisager la construction du nombre sous ses différents aspects Il doit tenir compte de lâge des élèves

20 Catherine LONPRET, CPAIEN LENS 1,2,3 Tchoupi Nathan : Approche des quantités et des nombres - Adaptable toutes sections 1,2,3 je compte Nathan : Approche des quantités et des nombres - PS/MS Les écureuils Ravensburger : Approche quantités et nombres, stratégies, logiques – GS Jouons à compter Ravensburger : Ecriture chiffrée, Constellations, Nombres en lettres- GS Le jeu de larbre : Couleurs PS - Additions soustractions – GS Atelier numération Nathan : Approche quantité et nombres. Atelier boite à compter1Nathan : Approche quantité et nombres - PS/MS Twiga Commerce équitable : Numération - MS / GS Quelques jeux du commerce


Télécharger ppt "Catherine LONPRET, CPAIEN LENS Les mathématiques en maternelle La construction du nombre par les jeux."

Présentations similaires


Annonces Google