La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

- Formes et grandeurs au cycle I - Inspection de l'Education Nationale, Circonscription de Cherbourg Val de Saire, Action de formation en circonscription.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "- Formes et grandeurs au cycle I - Inspection de l'Education Nationale, Circonscription de Cherbourg Val de Saire, Action de formation en circonscription."— Transcription de la présentation:

1 - Formes et grandeurs au cycle I - Inspection de l'Education Nationale, Circonscription de Cherbourg Val de Saire, Action de formation en circonscription. Octobre 2012.

2 - DECOUVRIR LE MONDE AU CYCLE I - Découvrir la matière, découvrir les objets Découvrir le vivant Découvrir les formes et les grandeurs : En manipulant des objets variés, les enfants repèrent dabord des propriétés simples (petit/grand ; lourd/léger). Progressivement, ils parviennent à distinguer plusieurs critères, à comparer et à classer selon la forme, la taille, la masse, la contenance. » Compétence à maîtriser en fin de G.S. : dessiner un rond, un carré, un triangle. (Page 16 B.O. N°3 du 19 juin 2008) Approcher les quantités et les nombres Se repérer dans le temps

3 - Recommandations générales -

4 - Des compétences à construire - Le jeune élève est capable très tôt de reconnaître une forme mais l'acquisition du vocabulaire est essentielle pour caractériser les propriétés dobjets. Lobjectif essentiel de lécole maternelle est lacquisition dun langage oral riche, organisé et compréhensible par lautre.

5 Reconnaître et nommer des propriétés d'un objet Perceptions des propriétés par : les 5 sens, le sens thermique, le sens chromatique (nuances et dégradés de couleurs) stéréognosique (forme et volume) barique (perception de la masse par l'intermédiaire de la pression qu'elle exerce) kinesthésique (perception des mouvements) Le développement de chacun des sens s'accompagne du développement des autres.

6 Etude du C.N.R.S. de Grenoble (Laboratoire de Psychologie et Neurocognition)– Juillet « Toucher des figures géométriques planes en relief aide les élèves dès l'école maternelle à mieux les reconnaître visuellement et à les mémoriser ». Le toucher permet de mieux mémoriser et appréhender les formes géométriques. Cela aide à mieux appréhender de façon plus générale leur environnement spatial.

7 Travaux de Guy Brousseau. « Les obstacles épistémologiques et les problèmes en Mathématiques » Guy Brousseau distingue trois valeurs dans la taille de l'espace d'évolution de l'élève : - Le micro espace - Le méso espace - Le macro espace

8 Le micro espace - Le micro espace est l'espace des petits objets que l'on peut manipuler et déplacer - C'est le milieu de l'élaboration de la conception du mouvement des objets autres que l'observateur - L'élève perçoit les objets de façon exhaustive - L'élève est à l'extérieur de cet espace - La feuille de papier sur laquelle il travaille est un micro espace - « Par le toucher avec ses mains ou avec sa bouche autant que par la vue, par les mouvements qu'il leur fait subir, l'élève identifie leur consistance, leur forme solide, leurs positions relatives et leurs propriétés».

9 Le méso espace - Le méso espace est l'espace des objets dont la taille est comprise entre 0,5 et 50 fois la taille de l'élève - Les objets peuvent être vus globalement, pratiquement de façon simultanée - L'élève fait partie de cet espace - La cour de récréation, la classe sont des méso espaces.

10 Le macro espace - Le macro espace est l'espace des objets dont l'élève ne peut avoir que des visions partielles. La vision globale de cette espace ne peut être qu'intellectuelle. Cet espace est beaucoup trop grand pour qu'il puisse l'embrasser d'un seul regard - L'élève est à l'intérieur de cet espace.

11 Pour des élèves jeunes, les enseignements sont limités au seul micro espace. Dans le micro espace : - Les distances sont des longueurs d'objets, - Les angles sont des « formes » ou des rotations

12 Viser des apprentissages en formes et grandeurs au cycle I, c'est confronter les élèves à des problèmes de : - Reconnaissance - Reproduction - Construction - Description - Représentation (tri-dimensionnelles vers planes) - Transformation

13 Découvrir des formes en classe de P.S. Des activités pour différencier globalement des formes figuratives et des formes simples par la vue et par le toucher (carrés, ronds et triangles): Emboîtements / Encastrements / Puzzles / Reconnaissance tactile / Classements de formes variées / Loto des formes Lexique: rond, carré, triangle arrondi, pointu, droit

14 Découvrir les grandeurs en classe de P.S. Des activités pour comparer des grandeurs : Comparaison directe de grandeurs Expériences liées aux masses Lexique à construire : Grand / Petit – Lourd / Léger

15 Découvrir les formes en M.S. Activités identiques à la P.S. sur les formes : Augmentation du nombre des formes avec présentation de ces formes dans différentes positions dans l'espace. Lexique : Rond / Carré / Triangle / Rectangle Arrondi / Pointu / Droit

16 Découvrir les grandeurs en M.S. Poursuite et complexification des activités des P.S. En augmentant le nombre d'objets (4 objets). Lexique : long, court, moins long que, plus long que, plus lourd que, moins lourd que.

17 Découvrir les formes en G.S. Augmentation de la variété des formes simples : Carré, rectangle, triangles divers, rond, ovale Lexique : carré, rectangle, triangles divers, rond, ovale côté droit, côté courbe, sommets

18 Découvrir les grandeurs en G.S. Poursuite et complexification des activités de M.S. Sur les grandeurs. Plus de 4 objets, Comparer grâce à un étalon, Construire des objets de même longueur qu'un objet donné, Comparer des contenances par transvasement... Lexique : « Plus que... », « Moins que... », « Aussi que... »

19 Différencier Différenciation des remédiations, des tâches, des niveaux dexigence par rapport à la tâche en lien avec critères de réussite Différenciation des activités, de leur complexité, de leur longueur, de leur durée, de leur positionnement dans le processus dapprentissage Différenciation des groupements des élèves Différenciation des outils et des cheminements méthodologiques Différenciation des supports (agrandissement, allègement…) Différenciation des aides (nombre et nature des aides...)


Télécharger ppt "- Formes et grandeurs au cycle I - Inspection de l'Education Nationale, Circonscription de Cherbourg Val de Saire, Action de formation en circonscription."

Présentations similaires


Annonces Google