La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PREPARATION A LA PANDEMIE GRIPPALE HINI Le secteur social et médico-social Dr Anne-Marie TAHRAT DGAS

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PREPARATION A LA PANDEMIE GRIPPALE HINI Le secteur social et médico-social Dr Anne-Marie TAHRAT DGAS"— Transcription de la présentation:

1 PREPARATION A LA PANDEMIE GRIPPALE HINI Le secteur social et médico-social Dr Anne-Marie TAHRAT DGAS

2 La grippe

3 Les signes cliniques habituels Fièvre supérieure à 38° Toux Douleurs musculaires et articulaires Asthénie … Diarrhées,vomissements...

4 Les virus grippaux

5 Neuraminidase (N1-9) Hémagglutinine (H1-16) Virus A rencontrés chez lHomme actuellement: H1N1, H3N2 Virus A rencontrés chez les oiseaux actuellement: H5N1, H7N7… Les virus grippaux

6 Résistance: 105 j dans les fientes 60 j dans leau 24 h à T° ambiante sur surface dure aux Ac non spécifiques de H ou N Sensibilité: à la chaleur (5 min à 60°C) au pH extrême aux antiseptiques, à lalcool, à leau de javel aux Ac anti-H et/ou anti-N aux médicaments anti-N

7 Les hôtes naturelles des virus grippaux L Homme les oiseaux le porc le cheval

8 Définitions Influenza aviaire ou peste aviaire: maladie due à un virus grippal adapté aux oiseaux mais pas à l Homme Grippe aviaire: maladie due à un virus aviaire peu (ou pas) adapté à l Homme Grippe épidémique: maladie due à un virus grippal adapté à l Homme Pandémie de grippe: maladie due à un nouveau virus grippal adapté à l Homme

9 Contagiosité du virus de la grippe épidémique 1 j avant 7 j après le début des symptômes Grippe mexicaine : CDC même période retenue Incubation J-7

10 Comment se contamine-t-on? (Modalités de transmissiondu virus) Transmission par voie aérienne : –par voie de gouttelettes (de salive ou de sécrétions émises lors de la toux et des éternuements d un malade grippé ) –par voie aérienne (transmission aéroportée du virus sur fines particules (respiration,parole) Transmission indirecte par contact : –lintermédiaire des mains –les surfaces contaminées dans l entourage dun malade: tables, chaises, poignées de porte, vêtements, téléphone etc….

11 Aspects sanitaires : La contamination Excrétion :

12 Mais on ne se contamine pas par lalimentation...

13 Comment évite-t-on la contamination ?

14 Mesures « barrières » générales en pandémique (niveau 6) Limiter les déplacements Pas de réunions publiques On ne se serre plus la main ! On ne sembrasse plus ! Port de masque « chirurgical » en cas de symptômes La protection individuelle peut être assurée avec un masque Lavage des mains fréquents

15 Se laver les mains

16 Réduire les regroupements Limiter les transports

17 Réduire les regroupements Fermeture des écoles

18 - soins ou visite à un patient FFP1 situations à risques (intubation …) FFP2 FFP3 Appareil de protection respiratoire jetable protection « projection liquides biologiques » avec couche imperméable protection « gouttelettes » sans couche imperméable Masque chirurgical Malade & Bas risque Médecin & Haut risque - Porter un masque

19 Nettoyer

20 pandémie grippale ?

21

22 Les leçons de lhistoire les plus récentes 1918 – 1920 : Grippe espagnole A(H1N1) 40 à 50 millions de morts dont morts en France Un milliard de malades Excès de mortalité USA : 529/ pas de mesure de surveillance, pas de mesure de protection 1957 – 58 : Grippe asiatique A(H2N2) Excès de mortalité USA : 39/ – 69 : Grippe de Hong-Kong A(H3N2) morts en France Excès de mortalité USA : 8/ PANDEMIE = nouveau virus transmission interhumaine absence dimmunité

23 3 conditions pour apparition dune pandémie : Un nouveau virus Capable de se transmettre dhomme à homme (TIH) Absense dimmunité

24 USA USA Fr USA Pandémie = nouveau virus

25 HaNb H1N Emergence du virus H1N1 en 1918 par mutation dun virus aviaire qui sest adapté à lHomme COMMENT PEUT APPARAÎTRE UN NOUVEAU VIRUS ? Deux possibilités: MUTATION ou RECOMBINAISON La pandémie grippale

26 H5N1?pas de pandémie au 12/06/09 mais vigilance Cas animaux : influenza avaire –depuis janvier 2004, 65 pays touchés Cas humains isolés : grippe aviaire –16 pays touchés –433 cas –dont 262 décès H5N1

27

28

29 Pandémie à A H1N1 Premier cas vers le 15 février 2009 au village de la Gloria-Véracruz (Mexique ) Passage en pandémie (niveau 6 OMS ): le 11 juin 2009 Sujets jeunes :age médian 20 ans (seulement 5 ont plus de 50 ans Diffusion mondiale rapide favorisée par le transport aérien

30 Extension mondiale rapide

31 Novel Swine-Origin Influenza, A.V.I.T., Emergence of a Novel Swine-Origin Influenza A (H1N1) Virus in Humans. N Engl J Med, 2009: p. NEJMoa Age médian : 20 ans (3 mois – 81 ans) Seulement 5% ont plus de 50 ans Hommes 51% Distribution des cas selon lâge USA Mai 2009

32 Préparation à une pandémie grippale LOMS: le plan La recommandation à chaque pays: préparez vous à la pandémie. Une première dans lhistoire de lhumanité... La France: Le plan national de prévention et de lutte pandémie grippale et ses fiches techniques régulièrement testé et actualisé

33

34 EVALUATION DES RISQUES SanitairesSociauxÉconomiques GESTION DES RISQUES Sans vaccination / Dans un contexte international et européen / Réflexion éthique Pour les principaux secteurs État Plan nation al Organisa tion des soins Plan blanc Collectiv ités territoria les Plan de continuit é Familial et personnel Comporte ments collectifs et individuel s Secteur s économ iques Plan de continu ité des activité s Devenir des activités Maintien voire développement AdaptationSuspension partielle ou totale Plan de protection Collective Modalités daccès et organisation des lieux de vie Individuelle Se protéger Mesures de protection individuelles Réduire les risques pour les autres Mesures de protection des autres COMMUNICATION Plans et actions de communica tion : -Information -Formation -Mobilisation sociale -Mobilisation personnelle PREPARATION A UNE PANDEMIE GRIPPALE Social Plan de continu ité

35 Cinétique 2 vagues successives de 8 à 12 semaines Hypothèses dimpact en santé 9 à 21 millions de malades à un million dhospitalisations à plus de décès Impact socio-économique Ralentissement de la vie sociale et économique Difficultés majeures pour les services essentiels (livraisons, transport, écoles…) Saturation rapide du système de soins (aggravée par labsentéisme des personnels, eux- mêmes concernés) Hypothèses actuelles en France

36 Les grands axes de la préparation Planification Action interministérielle (DILGA) Produits de santé( Masques-antiviraux- vaccins ) Organisation des soins-formation des professionnels de santé sensibilisation des acteurs publics et privés: plans de continuité dactivité (PCA ) vigilance et liens internationaux communication

37 Épizoot ie Pandé mie Empêcher l apparition Éradiquer Limiter extension Prendre en compte la menace de pandémie Freiner l apparitio n et le développe ment sur le territoire national Aider les pays concernés Organiser et adapter le système de santé publique Maintenir la continuité de l État et de la vie sociale et économique, à un niveau élevé, dans un contexte dégradé Contenu du plan : Objectifs Communication - Information - Formation

38 Plan national Situation 1 : Absence de propagation ______________________________ _______ Situation 2 : Epizootie ______________________________ _______ Situation 3 : Cas humains isolés ______________________________ _______ Situation 4 : Cas humains groupés localisés ______________________________ _______ Situation 5 : Larges foyers de cas groupés ______________________________ _______ Situation 6 : Pandémie grippale Situation 7 : Fin de vague pandémique à chaque situation son plan daction

39 Les produits de santé Masques ( deux types :FFP2 et chirurgicaux) Antiviraux ( Tamiflu et Relenza) vaccins (pré-pandémiques et pandémiques )

40 Les masques Fiche C4 du plan national Les masques antiprojections (ou chirurgicaux): protègent de la contamination gouttelettes (1 milliard de masques stockés pour les malades) Les protections respiratoires individuelles (FFP2):protègent de la contamination aérienne : ( soignants et certaines situations professionnelles) Circulaire DGT du 18/12/2007

41 Accés aux soins en pandémie La stratégie nationale: les malades grippés, sauf complications vitales, sont soignés à domicile ( éviter la saturation des hôpitaux ) le médecin généraliste est en première ligne des structures ad hoc seront créées

42 Créations de structures ad hoc Des structures intermédiaires (SI) Des structures intermédiaires GE (pour personnes en grande exclusion) Des centres de coordination sanitaires et sociales (CCSS) Des centres de consultations(CC) dédiés grippe

43 SCHEMA GENERAL DE LORGANISATION DES SOINS EN SITUATION DE PANDEMIE Structure intermédiaire (domicile de substitution) pour les patients grippés isolés ou fragiles dont létat de santé ne requiert pas une hospitalisation Au niveau dun secteur Centres de consultations sous réserve quils soient organisés afin de limiter le rassemblement des patients grippés et non grippés Médecin libéral Centre de coordination sanitaire et sociale Régulation du SAMU/Centre 15 Infirmier libéral Auxiliaire de vie Serv. hosp. à domicile Serv. repas Services de soins inf. Biologie consultation / prise en charge domicile gestion / conseil médical possibilité daccès aux soins par le patient

44 La communication Les conférences de presse régulières du DILGA le site interministériel Des campagnes de sensibilisation au risque infectieux de lINPES

45 Sites internet Ministère de la santé CDC OMS ECDC Ministère des affaires étrangères Ambassade de France à Mexico

46

47

48 Chronigrippe Toute lactualité de la grippe aviaire Lessentiel La situation épidémiologique Les avancées scientifiques et techniques La préparation à la pandémie grippale Les temps forts

49 LE PCA Plan de continuité dactivité Fiche G1 du plan national

50 Le PCA Un objectif : la continuité de la vie sociale et économique 2 volets: La protection de la santé du personnel Le volet organisationnel (maintien des activités,malgré un absentéisme fort,dans un contexte possiblement dégradé)

51 Organisme Activités organisées DU – Programme de prévention Préparation à la pandémie G1 Désignation dun responsable Plan de continuité des activités Évolution Trame G1 Absentéismes Actualisation du programme de prévention Mesures collectiv es Evaluation de risques : Selon les activités 4 situations type Risques « induits » Mesures individuell es Dialogue social – Information formation - Exercices Préparation : plan de continuité – plan de prévention Fiche G1 – Circulaire du 18 décembre 2007

52 PCA protection de la santé du personnel élaboration du DU (document unique d évaluation des risques (art R du code du travail), y insérer les risques dus à la pandémie, déterminer dans le plan de prévention tous les moyens collectifs ou individuels à prendre pour protéger les salariés contre les risques ainsi identifiés ex: formation du personnel, réorganisation du travail, masques … circulaire DGT du 18 décembre 2007

53 PCA: le volet organisationnel Impact de la pandémie / -sur le fonctionnement propre de l institution (éventuelle réorganisation du travail à repenser en concertation avec les représentants du personnel) -sur son environnement (partenaires, fournisseurs, sous-traitants, divers services de maintenance…) Identifier les missions essentielles Réorganiser le travail

54 La préparation du secteur social et medicosocial Les recommandations DGAS de mars 2007

55 Des personnes particulièrement vulnérables en pandémie du fait de multiples facteurs: – l âge – l état de santé – d un handicap – de conditions de vie précaires – de l exclusion sociale – d un certain isolement géographique et qui vivent soit en institution, soit à domicile, et parfois à la rue...

56 Des populations vulnérables Personnes Agées Personnes handicapées jeunes en rupture familles personnes en réinsertion publics précaires SDF demandeurs dasile en instance ou déboutés migrants clandestins …. Gens du voyages...

57 Les établissements médico sociaux et sociaux Tous resteront ouverts... sauf certains établissements d éducation spéciale, si les écoles sont fermées, et que l état de santé des enfants le permet qu ils soient substituts de domicile: établissements pour personnes âgées ou handicapées, centres dhébergement et de réinsertion sociale, centres d accueil pour demandeurs dasiles, maisons relais, centres provisoires d hébergement... ou structures d hébergement provisoire ou d accueil de jour pour personnes sans domicile fixe.

58 Les aidants en pandémie Essentiels pour le maintien à domicile (stratégie national de prise en charge...) En pandémie, il faudra suppléer à la possible défaillance des aidants et ce dautant plus que les besoins seront plus importants (pics épidémiques) recentrage des services daide à domicile sur les missions essentielles (PCA) De possibles structures intermédiaires pour non grippés..

59 Merci de votre attention Pour en savoir plus:


Télécharger ppt "PREPARATION A LA PANDEMIE GRIPPALE HINI Le secteur social et médico-social Dr Anne-Marie TAHRAT DGAS"

Présentations similaires


Annonces Google