La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Epithéliomas thyroïdiens différenciés. Epidémiologie épidémiologie des cancers thyroïdiens en France Incidence:1,8 / 100 000 / an. Sex ratio H / F:1 /

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Epithéliomas thyroïdiens différenciés. Epidémiologie épidémiologie des cancers thyroïdiens en France Incidence:1,8 / 100 000 / an. Sex ratio H / F:1 /"— Transcription de la présentation:

1 epithéliomas thyroïdiens différenciés

2 Epidémiologie épidémiologie des cancers thyroïdiens en France Incidence:1,8 / / an. Sex ratio H / F:1 / 2,8 5 % 20 % 35 % 40 % et + Répartition selon l'âge âge

3 Total ETD Autres 5 % Indifférenciés 10 % Médullaires 10 % ETD 75 % Vésiculaires peu différenciés 20 % Vésiculaires bien différenciés 15 % Papillaires 65 %

4 papillaires 65% des ETD envahissement lymphatique initial fréquent (1/2) métas secondaires ganglionnaires et/ou pulmonaires fixent le plus souvent le radio-iode vésiculaires bien différenciés ou folliculaires 15% des ETD envahissement par voie sanguine très souvent révélé par des métastases (osseuses) fixent remarquablement le radio-iode vésiculaires peu différenciés ou trabéculaires 20% des ETD sujets plus âgés fixent peu ou pas le radio-iode ETD : Types histologiques

5 Eléments du pronostic des ETD type histologique : papillaire, folliculaire, trabéculaire métastases initiales pumonaires ou osseuses avec : survie a 5 ans = 50 % (INSEE 95 % ; 52 cas) sans : survie a 5 ans = 83 % (INSEE 88 % ; 587 cas) âge< 40 ansmortalité4 % ansmortalité8 % > 50 ansmortalité30 % caractéristiques locales de la tumeur taille, emboles vasculaires, extension mortalité a 15 ans (papillaire)occulte0 % intrathyroidien2 % extrathyroidien35 % sexe : plus fréquent chez la femme, plus grave chez l'homme

6 Evolution des ETD Idée fausse : développement très lent, mortalité très faible toutes variétés ETD confondues (adultes, CHUPS) mortalité sur cas : 184 morts la surmortalité est difficile à évaluer (groupe témoin) Le suivi prolongé montre une incidence importante des récidives locales des métastases à distance La mort peut être conséquence des métastases osseuses des métastases pulmonaires des métastases cérébrales des récidives locales

7 découverte des ETD tumeur thyroïdienne nodule isolé nodules multiples forme lobaire forme évoluée des deux lobes goîtres suspects (ou trompeurs...) adénopathie cervicale chronique métastases pulmonaires osseuses signes généraux découverte fortuite

8 permet de distinguer les nodules froids (70 à 80%) : kyste, adénome ou cancer ? les nodules isofixants ou chauds (10 à 30 %) : exceptionnellement des cancers indications hyperthyroïdie biologique discutée dans leuthyroïdie inutile pour les nodules kystiques inutile pour les nodules infracentimétriques nodules thyroïdiens scintigraphie

9 Capillaire Thyréocyte Colloïde I TPO I TG Iode Technétium Thyroglobuline Thyroperoxydase TPO TG I Tc

10 erreurs de parallaxe résolution # 1 cm 99m TcO 4 délai 30 minutes explore le captage mGy à la thyroïde 123 I délai 2 heures captage et organification mGy à la thyroïde nodules thyroïdiens scintigraphie : méthodes g ETD 99m TcO I sensibilité 76 % 87 % spécificité 30 % 30 %

11 ETD : scintigraphie avant traitement

12 taille des lobes, échogénicité, structure pour chaque nodule siège ;taille ; échogénicité ; structure ; halo ; calcifications chaînes ganglionnaires déviation trachéale ; caractère plongeant vascularisation nodules thyroïdiens échographie matériel performant échographiste compétent résultats précis, systématisés, chiffrés schéma matériel performant échographiste compétent résultats précis, systématisés, chiffrés schéma

13 Cancer papillaire

14 Cancer papillaire (hypervascularisation)

15 arguments échographiques en faveur de la malignité nodule isolé solide hypoéchogène mal limité effaçant la capsule microcalcifications vascularisation interne adénopathies satellites pas de diagnostic de certitude association de signes

16 aiguille fine sans aspiration : 9 à 15 lames classes bénin / douteux / malin non contributif expérience de la ponction et de la lecture nodules thyroïdiens cytologie sensibilité65 à 98 % spécificité72 à 100 % patients opérés effectif - 25 % ETD 10 % 40 %

17 nodules thyroïdiens cytoponction échoguidée

18 nodules thyroïdiens conduite à tenir ANDEM 1995 diagnostic positif : 15 lignes diagnostic étiologique : 6 pages cytoponction première scintigraphie première échographie première bilan préopératoire et chirurgie surveillance

19 examen clinique échographie ± scintigraphie nodule solide kyste typique cytologie surveillance Conduite à tenir devant un nodule surveillance chirurgie 60% 35% 5% BéninSuspectMalin

20 nodules thyroïdiens conduite à tenir ANDÉM 1995 : échographie première TSH normale nodule > 1 cm anéchogène pct évacuatrice hyperéchogène surveillance iso-hypoéchogène cytologie ou scintigraphie ± cytologie échographie surveillancechirurgie

21 Traitement initial thyroïdectomie TRAITEMENT COMPLEMENTAIRE IRA BILAN POST-CHIRURGICAL 6 semaines TRAITEMENT FRÉNATEUR affirmer le diagnostic supprimer tout tissu thyroïdien faciliter le dépistage des récidives locales des métastases

22 intervention traitement IRA bilan sous TGN 6 mois 1 an 3 ans X 23 ansX... Bilans périodiques bilan sous TGN bilan sous TGN bilan sous T4

23 ETD : reliquats cervicaux après chirurgie

24 ETD : après traitement par l'iode radioactif...

25 Bilatérales et multiples Prédominent aux bases Micro ou macro nodulaires Sans retentissement fonctionnel Radiographie, scanner, scintigraphie iode Evolution très lente, freinée par le radioiode métastases pulmonaires des ETD caractéristiques

26

27

28 Multiples Axiales et proximales -voûte crâniennes -rachis et sacrum -bassin -cage thoracique -partie proximale des membres Lytiques Très vascularisées Révélées métastases osseuses des ETD caractéristiques

29 METASTASES OSSEUSES (n=109) critères diagnostiques et localisations Être certain de lorigine thyroïdienne Fixation 131 I : 73% Et/ou histologie : 77% - Biopsie osseuse - Chirurgie d exérèse Localisations (proximales) Vertebres : 68% Bassin :57% Cotes,omoplate :36% Fémur :19% Crâne :17% Humérus :16%

30 Métastase du sacrum: embolisation

31 Compression médullaire

32 Métastase osseuse de l aile iliaque droite Chirurgie curative agressive

33 Métastase osseuse vertébrale Tomographie Après vertébroplastie

34 Chirurgie de métastase osseuse fronto-orbitaire AprèsAvant


Télécharger ppt "Epithéliomas thyroïdiens différenciés. Epidémiologie épidémiologie des cancers thyroïdiens en France Incidence:1,8 / 100 000 / an. Sex ratio H / F:1 /"

Présentations similaires


Annonces Google