La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SROS cardiologie Présentation au COPIL du SROS le12 avril 2012 Dr Emmanuelle Chevallier-Portalez.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SROS cardiologie Présentation au COPIL du SROS le12 avril 2012 Dr Emmanuelle Chevallier-Portalez."— Transcription de la présentation:

1 SROS cardiologie Présentation au COPIL du SROS le12 avril 2012 Dr Emmanuelle Chevallier-Portalez

2 2 Plan Contexte général Epidémiologie morbi-mortalité Bilan de loffre de soins Enjeux transversaux et par type dactivité - Propositions Méthode Recommandations N. B. 3 axes en offre de soins cardiologie: - cardipoathies ischémiques ou Syndromes coronariens aigus (SCA) - Troubles du rythme - Insuffisance cardiaque

3 3 Contexte ONU : - 20 sept 2011, New York, réunion de haut niveau sur la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles (MNT). Les MNT (cancers, maladies cardio-vasculaires, pneumopathies respiratoires chroniques et diabète), sont la première cause mondiale de mortalité. France : - Objectif 69 et 73 de la loi de santé publique de 2004 : réduire la mortalité associée aux maladies cardio-vasculaires / diminuer la mortalité et la fréquence des décompensations aiguës des personnes atteintes dinsuffisance cardiaque. - Orientations nationales (guide méthodologique du SROS-PRS): continuité des soins, rapidité et qualité de la prise en charge des SCA, prévenir les risques de ré-hospitalisation liés à linsuffisance cardiaque chronique De bons résultats en Ile de France p ex sur mortalité cardio- vasculaire… Vieillissement de la population et nouveaux défis Une organisation pouvant être améliorée

4 4 Plan Contexte général Epidémiologie morbi-mortalité Bilan de loffre de soins Enjeux transversaux et par type dactivité - Propositions Méthode Recommandations N. B. 3 axes en offre de soins cardiologie: - cardipoathies ischémiques ou Syndromes coronariens aigus (SCA) - Troubles du rythme - Insuffisance cardiaque

5 5 Epidémiologie: Mortalité France: décès par maladies de lappareil circulatoire (CepiDc 2005) - Cardiopathies ischémiques, maladies cérébro-vasculaires, autres cardiopathies - Taux de décès standardisé par âge: 211 / Majoritairement après 65 ans - Plus fréquemment les femmes (maladies cérébro-vasculaires et autres types de cardiopathies) Soit 28% des décès: 2eme cause après les tumeurs (2004) - 1 ère cause chez les femmes Régression de la mortalité de 1980 à Contexte dune baisse de la mortalité générale: - 35% - Cardiopathies ischémiques : - 44% - Autres cardiopathies: -51% Note méthodo: Certificats de décès « cause initiale de décès » minimise le poids des pathologies chroniques Régression des décès - Meilleur contrôle des facteurs de risque, prévention - Amélioration de la prise en charge

6 6 Mortalité cardio-vasculaire en Ile de France France en deçà de la moyenne européenne Variation des taux de décès standardisé par rapport à la moyenne nationale - Ile de France se situe à – 22% pour les maladies circulatoires, - Cest la région où cette variation est la plus négative - Gradient Nord-Sud Cardiopathies ischémiquesHommesFemmesH et F < 65 ans Ile de France Nord Pas de Calais+ 26,8+ 25,3+ 45 Midi-Pyrénées- 2,6- 6,5- 5

7 7 Epidémiologie: Morbidité Cardiopathies ischémiques - Environ cas annuels en France - Diminution de 5 à 6 % par an entre 2000 et Région Ile de France: estimé à cas - Insuffisance cardiaque - Prévalence via ALD 5 : personnes en Ile de France (2009) - Augmente avec lâge (10% de la population à partir de 80 ans) - Pronostic sombre: Survie à un an, tous stades confondus: 65 %

8 8 Plan Contexte général Epidémiologie morbi-mortalité Bilan de loffre de soins Enjeux transversaux et par type dactivité - Propositions Méthode Recommandations

9 9 Bilan de loffre et de lactivité: Angioplasties coronariennes Actuellement, 35 centres dans la région répartis ainsi: (dia suivante) - Ces autorisations font suite au SROS 2010 (suite décret seuils) - Tendance à la diminution du nombre de centres: Réalisant au total actes entrant dans le seuil en Lactivité était de en Evolution 2010/2009: - 0,17% - 1 er semestre 2011: (théorique en 2011: ) Répartition de lactivité par type détablissement: - 26% à lAP-HP - 39% en Privé - 35% en public/ESPIC Année Nombre de centres

10 10 LocalisationNombre de Centres Type III (Angioplasties) Nombre de centres Type I (rythmologie) USICPopulation au 01/01/2008 (Taux de variation annuel moyen ) Paris9 (10) (+0,4%) Seine et Marne (+1%) Yvelines (+0.4%) Essonne32 (3*) (+0.7%) Hauts de Seine (+1%) Seine Saint- Denis (+1%) Val de Marne (+0,7%) Val dOise3 (4*) (+0.6%) Ile de France34 (35) (+0.7%)

11 11 Rythmologie Bilan de loffre et de lactivité A ce jour 18 centres autorisés en Ile de France (Cf. dia) - Evolution = + 3 centres / 2010 Réalisant au total actes entrant dans le seuil en Lactivité était de en 2008 et en Evolution 2010/2009: + 10% Répartition de lactivité par type détablissement: - 21% à lAP-HP - 70,5% en Privé - 8,5% en public/ESPIC

12 12 Offre de soins: autres Cardiologie interventionnelle de type II: cardiopédiatrie - 3 centres en Ile de France - Activité hautement spécialisée USIC: - 52 (53) USIC en IIe de France en Adossées ou non à un plateau cardiologique comprenant de la cardiologie interventionnelle, - Sinon, prise en charge de proximité et de lInsuffisance cardiaque SSR cardiologiques - En HC ou en HdJ: une vingtaine dont 2 pédiatrie

13 13 Plan Contexte général Epidémiologie morbi-mortalité Bilan de loffre de soins Enjeux transversaux et par type dactivité - Propositions Méthode Recommandations

14 14 Enjeux (1) la démographie médicale Avec 1580 cardiologues actuellement recensés, lile de France comptabilise 23% des effectifs de la France entière (6613). - Disparités entre départements 44,49% ont plus de 55 ans Environ 700 cardiologues ne seront plus en activité dici 2022 On estime à 440 le nombre de praticiens qui entreront en activité dici 2022: cardiologues ne seront pas remplacés en Ile de France dans les 10 prochaines années. Quelles adaptations? - Nombre de centres de cardiologie interventionnelle, dUSIC ? - Mode dexercice libéral en exercice regroupé? - Délégation de tâche?

15 15 Enjeux (2). Prévention Prévention primaire - Rappeler importance des mesures de prévention des facteurs de risque cardio-vasculaire (commun avec volet accidents neuro- vasculaires) Prévention secondaire : lien avec léducation thérapeutique - A différencier des actions daccompagnement et des Programmes dapprentissage - Thématique des 688 dossiers: 27% diabète, 8% maladies cardio- vasculaires sauf AVC - 52 programmes autorisés dans la thématique cardio-vasculaire. - Répartition géographique: cf. carte - Répartition thématique: 20 insuffisance cardiaque, 6 insuffisance cardiaque + autre, 11 risque cardio-vasculaire + /- obésité, 6 maladie coronaire, 3 réadaptation cardiaque, autres - Rendre le patient capable de prendre une décision adaptée en léduquant notamment sur les symptômes, les signes daggravation, lobservance du traitement… - Exemple : le programme de Pontoise

16 16

17 17 Enjeux (3) Insuffisance cardiaque (suite) Outre lETP Parcours de soins émaillé de dysfonctionnements - Diagnostic - Passage aux urgences - Orientation en cardiologie non systématique - Durée de séjour + élevée / autres pays - Modes de sortie - Réhospitalisations : pourraient être évitées en partie Meilleure coordination ville –hôpital - En amont: éviter passage aux urgences - En aval : organisation de la sortie, structure adaptée (SSR, HJ, autre), coordination des intervenants à domicile, équilibre thérapeutique (diurétiques …), - télécardiologie

18 18 Enjeux (4) Syndromes coronariens aigus Pré-hospitalier: - Importance de lappel au 15 Délais dintervention - Registre e-Must : enregistre tous les infarctus prise en charge par le SAMU: 2000 évènements / an (8 SAMU, 40 SMUR, 600 urgentistes) - Permet de renseigner sur le délai de prise en charge: angioplastie doit être réalisée dans les 90 minutes - Délai prise en charge par le SMUR / ponction passé de 83 min en 2002 à 77 min en 2010 (moyenne) - Délai douleur – appel au 15: 80 min en moyenne Suivre les conséquences de la restructuration - Activité PMSI et registre Cardio-Arhif (enregistrement de toutes les angioplasties et les coronarographies) - Code postal du lieu dintervention dans e-Must permettra de suivre les conséquences de la restructuration Vigilance et qualité des pratiques, impact des recommandations HAS/SFC/SFMU/SAMU de Franc e: recherche de critères grâce au registre CARDIO-ARHIF:

19 19 Enjeux (5) : Rythmologie Caractère récent du schéma Existe-t-il des zones dIdF où la rythmologie doit être repensée? Evolution de lactivité suite aux réorganisations, -Questions soulevées Elaboration du projet de registre Lien avec Insuffisance cardiaque et suivi des patients - Cloisonnement unités de rythmologie et autres services de cardiologie? Faut-il des filières? - Suivi des patients, télécardiologie?

20 20 Plan Contexte général Epidémiologie morbi-mortalité Bilan de loffre de soins Enjeux transversaux et par type dactivité - Propositions Méthode Recommandations

21 21 Méthode Groupe plénier constitué par les représentants des fédérations - Activités de cardiologie interventionnelle type I, type III - Cardiologues non interventionnels (insuffisance cardiaque) - Paramédicaux - Institutionnels 6 réunions plénières programmées - Actuellement N4 Analyse des besoins, de loffre, enjeux, recommandations Sous-groupes de travail Approche transversale / activité médicale

22 22 Plan Contexte général Epidémiologie morbi-mortalité Bilan de loffre de soins Enjeux transversaux et par type dactivité - Propositions Méthode Recommandations

23 23 Conclusion et Recommandations Organiser la prise en charge de linsuffisance cardiaque Ajuster marginalement loffre de soins (nombre dautorisations de cardiologie interventionnelle de type I et III, reconnaissances dUSIC) - Établissements « fragiles » ? Moyens de suivre lactivité de rythmologie en essor Qualité des pratiques, suivi des recommandations Articulation avec les autres schémas et volets Autres thèmes non évoqués


Télécharger ppt "SROS cardiologie Présentation au COPIL du SROS le12 avril 2012 Dr Emmanuelle Chevallier-Portalez."

Présentations similaires


Annonces Google