La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Infections et malformations urinaires Service dUrologie, Transplantation rénale et Andrologie Dr M.Mouzin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Infections et malformations urinaires Service dUrologie, Transplantation rénale et Andrologie Dr M.Mouzin."— Transcription de la présentation:

1 Infections et malformations urinaires Service dUrologie, Transplantation rénale et Andrologie Dr M.Mouzin

2 Infections 1 1- Définition urines stériles germes/ml ECBU = confirmation 2- Épidémiologie grande fréquence prédominance féminine origine digestive ville/hôpital 3- Physiopathologie ascendante: spontanée ou provoquée hématogène

3 Infections 2 4- Diagnostic ECBU règles du recueil 5- Évolution et pronostic bénigne: cystite intermédiaire: rechute, ré infection compliquée: à court, moyen ou long terme 6- Traitement cystite pyélonéphrite préventif.

4 Infections 3 abcès du rein : drainage chir. ou par radiologues en fct des cas phlegmon périnéphritique : présence de pus autour du rein pyonéphrose : destruction purulente du parenchyme rénal en amont dun obstacle traitement = néphrectomie prostatite aiguë : risque de rétention risque élevé dévolution septicémique, abcès, chronicité traitement : drainage si nécessaire par cystocath ATB dabord bi puis monothérapie

5 Infections 4 orchite : risque datrophie en cas de retard au traitement risque dabcès voire de fonte purulente orchidectomie épididymite gangrène des organes génitaux externes : soit primitive = maladie de Fournier, pas de cause,tjs nécrose soit secondaire (95%), retrouve une cause locorégionale, cutanée, urogénitale ou digestive, dont évolution peut être modifiée par la précocité et le type de traitement plus fréquent chez diabétique, alcoolique, sida ….. phase de début rapide < 48h, pt de départ scrotal ou périnéal

6 Infections 5 crépitement sous-cutané est pathognomonique (40% des cas) phase détat = gangrène avec extension, retentissement polyviscéral traitement : réa + ATB + sérothérapie antitétanique + HBPM + chirurgie (excision large des tissus nécrotiques +/- colostomie +/- cystocath.) pronostic : 10 à 50% de mortalité

7 Malformations urinaires 1 1- Reflux vésico-urétéro-rénal définition, système antireflux « naturel » uropathie malformative la plus fréquente soit primitif, soit secondaire (hyperpression,trauma.) conséquences : néphropathie de reflux au max., protéinurie, HTA, IRC (5 à 15%) reflux secondaire ne disparaît jamais contrairement au reflux primitif Intérêt de la cystographie (UCRM) traitement médical des infections urinaires traitement chirurgical, endoscopique

8 Malformations urinaires 2 2- Hydronéphrose congénitale primitive dilatation des cavités pyélocalicielles en rapport avec un obstacle anatomique fonctionnel situé à la jonction entre le bassinet et luretère anomalie obstructive la plus fréquente syndrome de la jonction pyélo-urétérale écho., UIV, scinti. attitudes thérapeutiques : surveillance pyéloplastie 3- Méga-uretère primitif dilatation de tout ou partie de luretère

9 Malformations urinaires 3 3 ème place dans les étio. des dilatations pyélocalicielles conséquences : gêne du péristaltisme, stase, infection possibilité dassociation à un reflux écho., ASP, UIV, cystographie, scinti. 4- Duplicité de la voie excrétrice et autres anomalies urétérales dédoublement de la voie excrétrices duplicité, bifidité abouchement urétéral ectopique : fille : urètre 1/3 des cas vestibule vaginal 1/3 face antérieure vagin, utérus garçon : urètre sus-montanal (60%), tractus séminal (40%), tjs sus-sphinctérien

10 Malformations urinaires 4 urétérocèles : dilatation pseudokystique de luretère terminal sous-muqueux intravésical 5- Valves de lurètre postérieur cause la plus fréquente dobstruction sous-vésicale du petit garçon (1 sur 5000 à 1 sur 8000 garçons) diagnostic presque tjs prénatal 6- Cryptorchidie arrêt de migration entre la région lombaire et la bourse ectopie est une forma particulière : en situation aber- rante à la naissance 10% ne sont pas en place pas de traitement avant 1 an

11 Malformations urinaires 5 complications : risque de stérilité, de dégénérescence traitement médical, surtout chirugical 7- Hypospadias malformation de la verge et de lurètre masculin défaut de soudure des bourgeons génitaux méat urétral se situe à la face inf. de la vergeou plus en arrière sur la ligne médiane en position scrotale ou périnéale 8- Epispadias 9- Exstrophie vésicale


Télécharger ppt "Infections et malformations urinaires Service dUrologie, Transplantation rénale et Andrologie Dr M.Mouzin."

Présentations similaires


Annonces Google