La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Hypertrophie Bénigne de la Prostate. La prostate Est une glande de lappareil génital de lhomme En étroite relation avec lappareil urinaire Est une glande.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Hypertrophie Bénigne de la Prostate. La prostate Est une glande de lappareil génital de lhomme En étroite relation avec lappareil urinaire Est une glande."— Transcription de la présentation:

1 Hypertrophie Bénigne de la Prostate

2 La prostate Est une glande de lappareil génital de lhomme En étroite relation avec lappareil urinaire Est une glande de lappareil génital de lhomme En étroite relation avec lappareil urinaire

3 La prostate est située En arrière de la symphyse pubienne En avant du rectum Au-dessous du trigone vésical Au-dessus du plancher pelvien En arrière de la symphyse pubienne En avant du rectum Au-dessous du trigone vésical Au-dessus du plancher pelvien

4 La prostate a la forme dun cône A base supérieure sur laquelle sapplique le trigone vésical, ce qui explique les rapports étroits avec les méats urétéraux et le col (orifice dentrée de lurètre) A sommet inférieur (ou bec), par où sort lurètre A base supérieure sur laquelle sapplique le trigone vésical, ce qui explique les rapports étroits avec les méats urétéraux et le col (orifice dentrée de lurètre) A sommet inférieur (ou bec), par où sort lurètre - lurètre traverse la prostate de haut en bas, - en formant un angle de 35° ouvert par lavant, - dont le sommet correspond au veru montanum. - lurètre traverse la prostate de haut en bas, - en formant un angle de 35° ouvert par lavant, - dont le sommet correspond au veru montanum.

5 La partie terminale des uretères La partie terminale des déférents Les vésicules séminales dont les canaux sunissent aux déférents pour former les canaux éjaculateurs La partie terminale des uretères La partie terminale des déférents Les vésicules séminales dont les canaux sunissent aux déférents pour former les canaux éjaculateurs En arrière du trigone, la base de la prostate est en rapport avec :

6 Le tissu prostatique est fait dacini glandulaires et dun tissu de soutien, le stroma Les acini sont faits de cellules sécrétoires dune membrane basale Le tissu de soutien est fait de fibres musculaires de fibroblastes de tissu endothélial Les acini sont faits de cellules sécrétoires dune membrane basale Le tissu de soutien est fait de fibres musculaires de fibroblastes de tissu endothélial

7 Physiologie Les sécrétions de la prostate et des vésicules séminales constituent 99 % du volume de léjaculation. Leur rôle vis-à-vis des spermatozoïdes reste mal précisé. Les sécrétions contiennent différentes enzymes dont le PSA Les sécrétions de la prostate et des vésicules séminales constituent 99 % du volume de léjaculation. Leur rôle vis-à-vis des spermatozoïdes reste mal précisé. Les sécrétions contiennent différentes enzymes dont le PSA

8

9

10

11 : débitmétrie Evaluation de lHBP : débitmétrie Examen non-invasif Appréciation du débit urinaire maximal variable chez un même malade et selon le volume de miction Examen non-invasif Appréciation du débit urinaire maximal variable chez un même malade et selon le volume de miction Daprès la 4 ème Consultation Internationale sur lHBP. Paris, 2-5 Juillet 1997

12 : échographie Evaluation de lHBP : échographie Permet dévaluer : le retentissement vésical le retentissement sur le haut appareil urinaire le volume de la prostate léchostructure de la prostate Permet dévaluer : le retentissement vésical le retentissement sur le haut appareil urinaire le volume de la prostate léchostructure de la prostate

13

14

15 : urétrocystoscopie Evaluation de lHBP : urétrocystoscopie Utile : pour évaluer les conditions anatomiques avant incision cervico-prostatique ou thermothérapie aide au choix du type dintervention chirurgicale Utile : pour évaluer les conditions anatomiques avant incision cervico-prostatique ou thermothérapie aide au choix du type dintervention chirurgicale Daprès la 4 ème Consultation Internationale sur lHBP. Paris, 2-5 Juillet 1997

16

17

18 Complications de lHBP Lithiase vésicale Rétention urinaire chronique (mictions par regorgement) avec risque dIR Rétention aigüe durines Infection urinaire Hématuries récidivantes Lithiase vésicale Rétention urinaire chronique (mictions par regorgement) avec risque dIR Rétention aigüe durines Infection urinaire Hématuries récidivantes

19 Traitements de lHBP Les méthodes surveillance médicales chirurgicales Les méthodes surveillance médicales chirurgicales

20 Traitement de lHBP : indications Surveillance 3 ème Consultation Internationale sur lHBP, Monaco 1995 Tout patient qui tolère bien sa symptomatologie est candidat à une surveillance simple tant quil ne développe pas une complication (indication impérative à la chirurgie)

21 Buts du traitement de lHBP Un traitement doit remplir au moins un des critères suivants : Amélioration des symptômes Réduction de lobstruction Prévention des complications à long terme Un traitement doit remplir au moins un des critères suivants : Amélioration des symptômes Réduction de lobstruction Prévention des complications à long terme Daprès la 4 ème Consultation Internationale sur lHBP, Paris, 2-5 juillet 1997

22 Extraits de plante Alpha-bloquants urosélectifs Inhibiteurs de la 5-alpha-réductase Extraits de plante Alpha-bloquants urosélectifs Inhibiteurs de la 5-alpha-réductase Traitements médicaux de lHBP

23 Traitement de lHBP : techniques chirurgicales Techniques validées résection endoscopique adénomectomie par voie haute laser et électrovaporisationincision cervico-prostatique thermothérapie prothèses endo-prostatiques TUNA (transuretral needle ablation) Technique en cours dévaluation micro-ondes Techniques validées résection endoscopique adénomectomie par voie haute laser et électrovaporisationincision cervico-prostatique thermothérapie prothèses endo-prostatiques TUNA (transuretral needle ablation) Technique en cours dévaluation micro-ondes 4 ème Consultation Internationale sur lHBP, Paris 1997

24 Traitement de lHBP : méthodes chirurgicales de référence Résection endoscopiqueVolume de ladénome < gCalibre de lurètreDécision du patient Adénomectomie par voie haute Volume > 90 gGeste vésical associé - lithiase, diverticule Résection endoscopiqueVolume de ladénome < gCalibre de lurètreDécision du patient Adénomectomie par voie haute Volume > 90 gGeste vésical associé - lithiase, diverticule

25

26

27 Traitement chirurgical: adénomectomie > 50-60g ablation complète ZT/HBP - capsule chirurgicale: énucléation anesthésie générale ou loco-régionale incision sous-ombilicale extra-péritonéale avec (1) ou sans (2) ouverture vésicale durée opératoire: 60 mn sondage: 5-8j - durée hospitalisation: 8-14 j Traitement chirurgical: adénomectomie > 50-60g ablation complète ZT/HBP - capsule chirurgicale: énucléation anesthésie générale ou loco-régionale incision sous-ombilicale extra-péritonéale avec (1) ou sans (2) ouverture vésicale durée opératoire: 60 mn sondage: 5-8j - durée hospitalisation: 8-14 j Prise en charge de l HBP

28 1

29 1

30 1

31 1

32 1

33 1

34 1

35 1

36 2

37 2

38 2

39 2

40 2

41 2

42 2

43

44 Complications et séquelles de résection endoscopique Hémorragie per et post-opératoire nécessitant une transfusion : 2,5 % Infection urinaire : 5,5 % Epidydimite : 3 % Ejaculation rétrograde : 90 % Résection itérative : 1 % Urétrotomie et méatotomie : 2 % Hémorragie per et post-opératoire nécessitant une transfusion : 2,5 % Infection urinaire : 5,5 % Epidydimite : 3 % Ejaculation rétrograde : 90 % Résection itérative : 1 % Urétrotomie et méatotomie : 2 %

45 Prise en charge de l HBP morbidité efficacité surveillance plantes finasteride alpha- bloquants incision RTUP adénomectomie chirurgie mini- invasive


Télécharger ppt "Hypertrophie Bénigne de la Prostate. La prostate Est une glande de lappareil génital de lhomme En étroite relation avec lappareil urinaire Est une glande."

Présentations similaires


Annonces Google