La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRISE EN CHARGE D UN PATIENT ATTEINT DE CANCER DE PROSTATE Odile Lingombet et Virginie Hoarau infirmières en urologie Service du Professeur Abbou Henri.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRISE EN CHARGE D UN PATIENT ATTEINT DE CANCER DE PROSTATE Odile Lingombet et Virginie Hoarau infirmières en urologie Service du Professeur Abbou Henri."— Transcription de la présentation:

1 PRISE EN CHARGE D UN PATIENT ATTEINT DE CANCER DE PROSTATE Odile Lingombet et Virginie Hoarau infirmières en urologie Service du Professeur Abbou Henri Mondor Créteil (avril 2009)

2 La prostatectomie radicale Quest-ce quune prostate ? Cest une glande uniquement masculine qui fait partie du système reproducteur. Elle sert à fabriquer le liquide séminal et permet de nourrir et véhiculer les spermatozoïdes produits par les testicules.

3

4 La prostate est située au carrefour des voies urinaires et génitales sous la vessie en avant du rectum. Elle a un rôle majeur dans lincontinence car son anatomie est intriquée avec lurètre. Elle entraîne des symptômes urinaires lorsquelle augmente de volume et comprime lurètre.

5 Quest-ce que le cancer de la prostate ? Cest la prolifération anormale des cellules du revêtement des glandes de la prostate. Il touche en France des hommes de plus de 50 ans et compte environ nouveaux cas par an.

6

7 Il se développe très lentement et la plupart du temps nentraîne aucun trouble décelable. Il nest pas possible de prévenir son apparition.

8 Le diagnostic de cancer de prostate se fait par un dosage de PSA chez un homme entre 50 et 70 ans accompagné ou non dun toucher rectal suivi de biopsie. Si la biopsie revient positive, un bilan dextension de la tumeur est faite avant lacte chirurgical qui consiste à enlever la prostate et la vésicule séminale en conservant + ou – les bandelettes nerveuses.

9 Le dosage du PSA se fait par prélèvement sanguin sur tube sec. Le résultat peut être connu le jour même. La biopsie endorectale se fait en consultation dans une salle destinée à cela. Une préparation est faite au préalable : - préparation colique la veille au soir et le matin de lexamen - antibiothérapie prophylactique débutée le jour de lexamen et pendant 7 jours qui suivent le geste - douche antiseptique conseillée le jour de lexamen - lanti-vitamine K arretée 7 jours avant lexamen et remplacée par la piqûre des anticoagulants en s/c.

10 La préparation pré-opératoire - Un bilan biologique standard est fait avec une analyse durines - la consultation chez lanesthésiste est programmée par linfirmière - lélectrocardiogramme est effectué lors de cette consultation

11

12 La veille de lintervention : - accueil du patient en hospitalisation - prélèvement de groupe sanguin et rhésus - bandelette urinaire +/- ECBU - dépilation à laide dune tondeuse - préparation colique avec de la purge - douche antiseptique - un repas léger est servi - anticoagulant en prévention - préparation du dossier et prémédication - à jeûn à partir de 0 heure

13

14 Le jour de lintervention - douche antiseptique - pose de bas de contention - administration de la prémédication - pose de bracelet didentification - réfection de lit et préparation de dossier

15 La voie dabord chirurgical est laparoscopique pour plusieurs raisons : - petites incisions peu douloureuses - peu de saignement, pas de transfusion - récupération plus rapide - meilleure visualisation lors de lintervention - durée dhospitalisation réduite

16 La surveillance post-opératoire Au retour de la salle de réveil le patient est porteur : - de deux voies dabord périphériques - dun drainage - dune sonde vésicale - +/- oxygène

17 Les surveillances se portent sur les : - risquent infectieux - risques thrombo-emboliques - risques de chute de sonde - risques hémorragiques - risques descarres - risques dhématome.

18 Les complications tardives Les fuites urinaires. Elles sont propres à chacun et liées à lintervention. Elles correspondent à linsuffisance de fonctionnement du sphincter strié à leffort, cest-à-dire à la toux, à léternuement, au rire et à la marche. Afin daméliorer la récupération du sphincter, des séances de kinésithérapie peuvent être prescrites.

19 La dysfonction érectile Elle est liée aussi à lacte chirurgical par latteinte réversible des nerfs caverneux qui permettent la rigidité du pénis. Cette atteinte est inévitable car provoquée par létirement des nerfs qui cheminent à 2 mm du sommet de la prostate.

20 La survenue potentielle des fuites durines au cours du rapport sexuel après une prostatectomie radicale accentue les difficultés à une reprise de lacte sexuel. La libido est respectée, lorgasme peut persister mais il est dit « sec » cest-à-dire non accompagné déjaculation.

21 La réapparition dérection spontanée dépend directement de lâge du patient mais aussi de la préservation pendant lopération des nerfs érecteurs. La récupération se fait en 3 à 24 mois en règle générale. Au cours de cette période sans aucune érection, surviennent des modifications hémodynamiques qui peuvent affecter définitivement la fonction érectile une fois la récupération nerveuse obtenue, doù latelier dinjection intra-caverneuse.

22 Conclusion


Télécharger ppt "PRISE EN CHARGE D UN PATIENT ATTEINT DE CANCER DE PROSTATE Odile Lingombet et Virginie Hoarau infirmières en urologie Service du Professeur Abbou Henri."

Présentations similaires


Annonces Google