La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les soins pré et post opératoires Les soins pré opératoires 26/01/2014UE.2.4.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les soins pré et post opératoires Les soins pré opératoires 26/01/2014UE.2.4."— Transcription de la présentation:

1 Les soins pré et post opératoires Les soins pré opératoires 26/01/2014UE.2.4

2 Deux cas Lintervention est programmée: Lintervention seffectue en urgence: 26/01/2014UE.2.4

3 La période pré opératoire Débute dès la décision de lintervention Sachève au départ du patient pour le bloc opératoire 26/01/2014UE.2.4

4 Les soins et la durée de cette période dépendent: De la nature de lintervention De létat général du patient Du degré durgence 26/01/2014UE.2.4

5 La consultation avec le chirurgien Elle peut être interne ou externe : Intervention programmée Elle sera interne au lit du patient ou au SAU: Intervention en urgence 26/01/2014UE.2.4

6 Elle permet de préciser: Les raisons de lintervention La nature de lintervention Sa durée prévisible Ce que le patient peut attendre en terme de bénéfice et/ou de risques La durée dimmobilisation Léventuelle rééducation et sa durée 26/01/2014UE.2.4

7 La consultation pré anesthésique Indispensable et obligatoire: décret n° du 5/12/ /01/2014UE.2.4

8 Pour le patient: La consultation pré anesthésique permet: De faire connaissance avec la personne qui va lendormir Davoir des informations sur la prise en charge de sa douleur post opératoire 26/01/2014UE.2.4

9 Pour lanesthésiste: La consultation lui permet: Dobtenir des renseignements concernant le patient Deffectuer un bilan biologique 26/01/2014UE.2.4

10 Le bilan biologique Groupe sanguin + RAI NFS, plaquettes Hémostase Ionogramme sanguin + glycémie Créatininémie Autres examens plus spécifiques selon le type dintervention 26/01/2014UE.2.4

11 La consultation permet aussi: De dépister De diagnostiquer et corriger De prescrire des examens complémentaires 26/01/2014UE.2.4

12 Les examens complémentaires: Radio pulmonaire E.F.R. Gaz du sang E.C.G. 26/01/2014UE.2.4

13 Echographie Scintigraphie Scanner, IRM, petscan 26/01/2014UE.2.4

14 Choisir le type danesthésie Selon létat général du patient Selon ses antécédents Selon la nature de lintervention 26/01/2014UE.2.4

15 Différents types danesthésie: Anesthésie générale (AG) Rachi anesthésie (RA) Péridulale (péri) Anesthésie loco-régionale : Bloc endoveineux, plexique, tronculaire, infiltration locale.. 26/01/2014UE.2.4

16 Cette consultation permet enfin: De proposer une autotransfusion si besoin Vérifier les résultats biologiques Vérifier lefficacité des traitements pré- opératoires De prescrire une prémédication Dobtenir le consentement éclairé du patient 26/01/2014UE.2.4

17 La prise en charge infirmière Accueil du patient Installation du patient Constitution du dossier 26/01/2014UE.2.4

18 La préparation du champ opératoire « Enfant, homme ou vieillard, nous sommes tous recouverts dun manteau microbien sans faille allant de la bouche à lanus par lintérieur et lextérieur » Pr Raymond Vilain 26/01/2014UE.2.4

19 Lhygiène corporelle du patient La toilette seffectue le plus souvent sous la douche Parfois au lavabo ou au lit selon la dépendance du patient (conscience, urgence) 26/01/2014UE.2.4

20 La toilette (douche): Pour les interventions programmées: La veille de lintervention (J-1) Le matin de lintervention (J 0) 26/01/2014UE.2.4

21 Antiseptique utilisé Bétadine scrub (solution iodée moussante) Hibiscrub (chlorexidine moussante) 26/01/2014UE.2.4

22 La dépilation Deux méthodes: tondeuse ou crème dépilatoire Proscrire le rasoir mécanique La surface de dépilation dépend du type dintervention et du protocole de service 26/01/2014UE.2.4

23 La préparation cutanée locale Également appelé champ pré opératoire Il seffectue le matin de lintervention Selon le protocole du service, les produits varient et le champ est occlusif 26/01/2014UE.2.4

24 Hygiène du lit Les draps devront être changés après la douche à J0 26/01/2014UE.2.4

25 Les soins à J 0 Poser une voie veineuse éventuellement Préparer le revêtement cutané(si non fait la veille) Le patient est laissé à jeun depuis 0h sauf prescription de lanesthésiste Prendre les paramètres (Л, TA, T°) 26/01/2014UE.2.4

26 Faire uriner le patient Lui demander doter ses bijoux Lui demander doter ses éventuelles prothèses Lui fournir une « tenue de bloc » Administrer la prémédication Prévenir le patient quil ne doit plus se lever Mettre ses effets à labri 26/01/2014UE.2.4

27 Préparation de la chambre pour le retour du bloc Refermer le lit Prévoir un pic à sérum Prévoir des cales si besoin 26/01/2014UE.2.4

28 Prévoir une attèle de maintien si besoin Un arceau Vérifier le fonctionnement des prises doxygène et daspiration murale Vérifier le branchement des alarmes 26/01/2014UE.2.4

29 Les soins POST OPERATOIRES 26/01/2014UE.2.4

30 La période post opératoire débute dès la fin de lintervention avant même le transport du patient dans sa chambre 26/01/2014UE.2.4

31 La salle de réveil Une anesthésie générale ou loco-régionale peut avoir des répercussions: Respiratoires Circulatoires Neurologiques 26/01/2014UE.2.4

32 Tout patient doit donc bénéficier : Dune surveillance spécifique Dans une salle adaptée Par du personnel compétent Avec du matériel de surveillance adapté 26/01/2014UE.2.4

33 Le patient y séjourne un temps plus ou moins long, jusquà récupération Ce passage est obligatoire ( décret 94 – 1050 du 5/12/1994, art D ) 26/01/2014UE.2.4

34 Retour du patient dans sa chambre Linfirmière doit effectuer un bilan qui comprend : Sa conscience Sa douleur Est-il porteur dune voie veineuse: où?, de quel type? 26/01/2014UE.2.4

35 Est-il porteur de pansements : où? taille? aspect? Présence ou non de dispositif de drainage Les constantes hémodynamiques La température 26/01/2014UE.2.4

36 Présence ou non de nausées Type dimmobilisation Aspect des membres et des extrémités Présence ou non doxygène Présence ou non de sonde urinaire 26/01/2014UE.2.4

37 Le traitement post opératoire (protocole antalgique, antibiothérapie, anticoagulants) La reprise du traitement habituel Intérêt de ce bilan ++/référence, adaptation et planification des actions 26/01/2014UE.2.4

38 Les complications des suites opératoires Elles sont liées à lanesthésie, à lacte chirurgical lui-même, au traitement antalgique, à létat antérieur du patient et à son immobilisation 26/01/2014UE.2.4

39 Complications liées à lanesthésie: Lhypotension Lhypoventilation Lhypothermie 26/01/2014UE.2.4

40 La rétention urinaire Les nausées et vomissements Les lésions nerveuses 26/01/2014UE.2.4

41 Les complications liées à lacte chir.: Lhémorragie extériorisée ou non Linfection La nécrose des tissus retardant la cicatrisation 26/01/2014UE.2.4

42 Les complications thrombo- emboliques Risque lié à de nombreux facteurs: La chirurgie des membres Lanesthésie loco régionale avec garrot pneumatique 26/01/2014UE.2.4

43 Limmobilisation prolongée sans appui Leffet garrot interne réalisé par lœdème et lhématome périfractuaire Leffet garrot externe réalisé par le plâtre La surcharge pondérale 26/01/2014UE.2.4

44 Les antécédants veineux La contraception orale 26/01/2014UE.2.4

45 Les complications de décubitus: Infections urinaires Infections broncho-pulmonaires Escarres Constipation 26/01/2014UE.2.4

46 Les soins Infirmiers: 26/01/2014UE.2.4

47 Installation du patient Les soins de nursing Surveillance Les jours suivants….. 26/01/2014UE.2.4

48 le Premier lever: le Premier lever: Dès J 1 avec ou sans lappui autorisé Lever progressif : assis jambe pendante et prise de TA Si la TA est correcte et que le patient ne ressent pas de vertiges : verticalisation et mise au fauteuil 26/01/2014UE.2.4

49 La mobilité: Lapprentissage des déplacements est indispensable à une reprise dautonomie. Ceux-ci sont effectués dans un premier temps en service de rééducation. Le kinésithérapeute joue ici un rôle important. 26/01/2014UE.2.4

50 La rééducation précoce restaure le potentiel musculaire et articulaire et permet déviter les complications thrombo-emboliques Disparition progressive des aides (déambulateur ou 2 cannes béquilles, puis une canne puis plus rien) 26/01/2014UE.2.4

51 Dans le cas dintervention pour arthroplastie, linfirmière, en collaboration avec le médecin et le kinésithérapeute, participera à léducation du patient à propos des gestes à effectuer ou à proscrire pour éviter les complications liées à la prothèse 26/01/2014UE.2.4

52 La sortie du patient Avec : – les ordonnances au patient (traitement, IDE, examens, matériel…) Reprise du traitement personnel? – le rendez-vous de consultation post opératoire – le certificat darrêt de travail éventuel 26/01/2014UE.2.4

53 Le transfert vers une institution: Dans le cas de personnes dépendantes physiquement ou psychiquement et incapables de rentrer à leur domicile (ou déjà en institution avant lopération)ou ayant besoin dune rééducation en centre spécialisé ou dun passage en maison de repos, 26/01/2014UE.2.4

54 Prévoir de plus des transmissions IDE (bilan dautonomie)et une lettre de transfert du médecin (parfois le traitement pour 24h) demander un transport et faire remplir un bon de transport Ne pas oublier dinformer le patient et sa famille de lheure du transfert 26/01/2014UE.2.4

55 MERCI DE VOTRE ATTENTION ET DE VOTRE PARTICIPATION 26/01/2014UE.2.4


Télécharger ppt "Les soins pré et post opératoires Les soins pré opératoires 26/01/2014UE.2.4."

Présentations similaires


Annonces Google