La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA REMUNERATION. OBLIGATIONS LEGALES SALAIRE MINIMUM INTERPROFESSIONNEL REMUNERATIONS MINIMALES HIERARCHIQUES EGALITE DES SALAIRES HOMMES/FEMMES INTERDICTION.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA REMUNERATION. OBLIGATIONS LEGALES SALAIRE MINIMUM INTERPROFESSIONNEL REMUNERATIONS MINIMALES HIERARCHIQUES EGALITE DES SALAIRES HOMMES/FEMMES INTERDICTION."— Transcription de la présentation:

1 LA REMUNERATION

2 OBLIGATIONS LEGALES SALAIRE MINIMUM INTERPROFESSIONNEL REMUNERATIONS MINIMALES HIERARCHIQUES EGALITE DES SALAIRES HOMMES/FEMMES INTERDICTION DES CLAUSES DINDEXATION OBLIGATION DE NEGOCIATION

3 LA REMUNERATION GLOBALE COMPOSANTES FIXES Salaire de base COMPOSANTES VARIABLES Liées à la durée du travail Liées aux résultats individuels Liées aux résultats collectifs

4 LA REMUNERATION GLOBALE COMPOSANTES COLLECTIVES Liées aux accords professionnels (branche, entreprise) Liées à la convention collective COMPOSANTES INDIVIDUALISEES Liées à la situation familiale (supplément familial) Liées à la situation personnelle (ancienneté) Liées aux compétences individuelles Liées aux résultats (primes individuelles)

5 LA REMUNERATION GLOBALE COMPOSANTES IMMEDIATES COMPOSANTES DIFFEREES À court terme (primes périodiques) À moyen terme (participation) À long terme (fonds de pension, retraites complémentaires)

6 LA REMUNERATION DIRECTE SALAIRE DE BASE COMPLEMENT INDIVIDUEL PART INDIVIDUELLE REVERSIBLE (bonus, gratifications, commissions) PART DEQUIPE REVERSIBLE (bonus, prime dobjectif, …) PRIMES VARIABLES PRIMES FIXES Salaire de qualification Salaire de performance

7 PERIPHERIQUES DE REMUNERATION INTERESSEMENT FONDS SALARIAUXPARTICIPATION ACTIONNARIATSTOCK OPTIONSPLAN EPARGNE

8 PERIPHERIQUES RAPPROCHES (souvent en nature) FRAIS DE DEPLACEMENTS FRAIS DE REPRESENTATION LOGEMENT DE FONCTION MEMBRE ORGANISATION PROFESSIONNELLE PARTICIPATION AUX REPAS TELEPHONE PERSONNEL CONSEILS JURIDIQUES ET FINANCIERS VOITURE DE SOCIETE PRETS DE LA SOCIETE GRATIFICATIONS EN NATURE REMISE SUR PRODUITS MEMBRE CLUB SPORTIF/CULTUREL FACILITES POUR LOISIRS BOURSE DETUDES DES ENFANTS AIDE FAMILIALE

9 PERIPHERIQUES ELOIGNES COMPTE EPARGNE TEMPS INVALIDITE PERMANENTE ET TEMPORAIRE ASSURANCE AUTOMOBILE ASSURANCE RISQUES DIVERS MAISON DE RETRAITE MUTUELLE SANTE COMPLEMENT RETRAITE PREVOYANCE FAMILIALE MEDAILLE DU TRAVAIL ASSURANCE VIE

10 PROCESSUS DE CLASSIFICATION I.ETUDE ET DESCRIPTION DES POSTES II. EVALUATION DES POSTES III. CLASSIFICATION DES POSTES IV. PRIX DES POSTES ECHELLE DES SALAIRES V. FOURCHETTE DES SALAIRES PAR POSTE

11 INDIVIDUALISATION DE LA REMUNERATION SALAIRE VARIABLE PRIMES INDIVIDUELLES PRIMES COLLECTIVES AVANTAGES SOCIAUX PRIMES DANCIENNETE AVANTAGES PARTICULIERS

12 LINTERESSEMENT Rémunération collective présentant un caractère aléatoire et résultant dune formule de calcul liée aux résultats et aux performances de lentreprise. DUREE DE LACCORD : 3 ans PRINCIPES A RESPECTER : Signification économique Caractère aléatoire Critères objectifs de répartition

13 CALCUL DE LINTERESSEMENT PORT AUTONOME DE STRASBOURG INDICATEURSSEUILSDEDECLENCHEMEN T COEFFICIENT DE PONDERATION PRODUCTIVITE VA/FRAIS PERSO 2,14 à 2,15 > 2,15 2,145 à 2,155 > 2,155 2,15 à 2,16 > 2,16 0,50 1,00 TOURISTIQUE NBRE PASSAGERS 693 à 700 > à 702 > à 704 > 704 0,50 1,00 DOMANIAL C.A. FACTURE à > à > à > ,50 1,00 COLIS LOURDS Chiffre daffaires > > > ,25 VRAC Chiffre daffaires > > > ,25 CONTENEURS NBRE EVP 175 à > à > à > ,25 0,50 TRAFIC FLUVIAL > 38,50 % 38,50 %0,50 ABSENTEISME< 3,90< 3,60< 3,400,50

14 LA PARTICIPATION OBLIGATOIRE DANS LES ENTREPRISES > 50 SALARIES REPARTITION ENTRE LES SALARIES DUNE RESERVE SPECIALE CORRESPONDANT A UNE PART DU BENEFICE SOMMES INDISPONIBLES 5 ANS

15 RESERVE SPECIALE DE PARTICIPATION R = ½ (B – 5C/100) X S/VA B = bénéfice net de lexercice, déduction faite de limpôt correspondant C = capitaux propres de lentreprise S = salaires de lentreprise VA = valeur ajoutée de lentreprise

16 LEPARGNE SALARIALE LE PLAN EPARGNE ENTREPRISE LACTIONNARIAT LES STOCKS OPTIONS LES FONDS DE PENSION

17 EVOLUTION DES REMUNERATIONS QUATRE CAS DEVOLUTION DE LA REMUNERATION DE BASE DUN SALARIE : Augmentations générales Augmentations individuelles Changement de poste (promotion) Influence de lancienneté

18 EVOLUTION EN NIVEAU EXEMPLE INDIVIDUEL Salaire de décembre 2004 = 1000 Salaire de décembre 2005 = 1040 Évolution en niveau de décembre 2004 à décembre 2005 = 1040–1000/1000 = 4%

19 EVOLUTION EN NIVEAU EXEMPLE DUN GROUPE : Somme des rémunérations déc , effectif payé=1000 pers Somme des rémunérations déc , effectif payé=1050 pers Deux types dévolution en niveau : Rémunération brute : ( / )X100=9,2% Rémunération moyenne : ( /1050-1)X100 = 4 % ( /1000)

20 EVOLUTION EN MASSE EX : un salarié gagne 1000 par mois pendant 12 mois en sa masse salariale 2004 a été X 12 = en déc son salaire = 1040

21 EVOLUTION EN MASSE Cas 1 : le salarié a une augmentation de 40 en janvier 2005 (salaire = 1040 ) Masse salariale 2005 : 1040 X 12 = Évolution en masse 2005 par rapport à 2004 : (12.480/ ) X 100 = 4% évolution en masse = évolution en niveau

22 EVOLUTION EN MASSE Cas 2 : le salarié a une augmentation de 40 en décembre 2005, salaire mensuel de déc. est de 1040 Masse salariale 2005 : (1000X11)+(1040X1)=12040 Évolution en masse 2005 par rapport à 2004 : ((12.040/12.000)-1)X100=0,33%

23 GESTION ET CONTRÔLE DE LA MASSE SALARIALE MASSE SALARIALE = SALAIRES BRUTS (y compris congés payés + jours fériés) + INDEMNITES ET PRIMES + CHARGES SOCIALES PATRONALES LEGALES ET CONVENTIONNELLES + CHARGES FISCALES ASSISES SUR LES SALAIRES + FRAIS DE FORMATION ET DAPPRENTISSAGE + CHARGES LIEES A LACTION SOCIALE (aides au logement, …)

24 GESTION DE LA MASSE SALARIALE EFFET DE NORIA : allègement de la masse salariale à effet constant qui sexplique par le remplacement dun collaborateur ancien par un jeune dont la rémunération est inférieure à celle du premier EFFET DE STRUCTURE : évolution de la masse salariale entraînée par le changement de répartition de la population entre différentes catégories au cours de chaque période analysée EFFET DEFFECTIF

25 POLITIQUE DE REMUNERATION COHERENCE AVEC ORIENTATIONS STRATEGIQUES PERFORMANCES ATTENDUES RESULTATS ECONOMIQUES TRIPLE EQUILIBRE : EQUILIBRE FINANCIER COMPETITIVITE EXTERNE EQUITE INTERNE

26 PILOTAGE DES REMUNERATIONS NIVEAU RELATIF DES REMUNERATIONS PAR RAPPORT A LEXTERIEUR EVOLUTION DES REMUNERATIONS DANS LE TEMPS STRUCTURE INTERNE DES REMUNERATIONS MODALITES DE REMUNERATION REMUNERATION DE LENCADREMENT CONSTRUCTION DUN PATRIMOINE SOCIAL APPROCHE CAFETERIA


Télécharger ppt "LA REMUNERATION. OBLIGATIONS LEGALES SALAIRE MINIMUM INTERPROFESSIONNEL REMUNERATIONS MINIMALES HIERARCHIQUES EGALITE DES SALAIRES HOMMES/FEMMES INTERDICTION."

Présentations similaires


Annonces Google