La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ED Anatopie pathologique N° 5 EN PRATIQUE Définition du cancer La cellule cancéreuse Classification des cancers Bases moléculaires De la dysplasie au cancer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ED Anatopie pathologique N° 5 EN PRATIQUE Définition du cancer La cellule cancéreuse Classification des cancers Bases moléculaires De la dysplasie au cancer."— Transcription de la présentation:

1 ED Anatopie pathologique N° 5 EN PRATIQUE Définition du cancer La cellule cancéreuse Classification des cancers Bases moléculaires De la dysplasie au cancer

2 EN PRATIQUE Définition du cancer La cellule cancéreuse Classification des cancers Bases moléculaires De la dysplasie au cancer

3 Histoire naturelle C. normale Lésion précancéreuse Cancer

4 DÉFINITION DU CANCER ? Prolifération cellulaire infinie

5 Prolifération cellulaire infinie et les cellules souches ?!

6 DÉFINITION DU CANCER Prolifération cellulaire infinie ?qui échappe aux mécanismes de régulation,

7 HER2 dans les cellules normales

8 Amplification génique HER2, chr 17q21 Hyper- expression

9 Surexpression de HER2

10 Surexpression de HER2 Une cible therapeutique

11 Ça marche !

12 Ecole des savoirs et des métiers en cancérologie Peau normale

13 Ecole des savoirs et des métiers en cancérologie Verrue !

14 DÉFINITION DU CANCER Prolifération cellulaire infinie Qui échappe aux mécanismes de régulation ? Qui envahit et détruit le tissu où elle naît,

15 Ecole des savoirs et des métiers en cancérologie

16 Normal skin

17 DÉFINITION DU CANCER Prolifération cellulaire infinie Qui échappe aux mécanismes de régulation Qui envahit et détruit le tissu où elle naît, ? Qui est capable de disséminer dans lorganisme (pouvoir métastatique), provoquant la mort du patient,

18

19

20

21 Endometriose Donne des greffes péritonéales Donne des pseudo tumeurs peut léser des organes (trompes +++) Cest une lésion bénigne Prolifération régulée régresse à la ménopause

22 DÉFINITION DU CANCER Prolifération cellulaire infinie Qui échappe aux mécanismes de régulation, Qui envahit et détruit le tissu où elle naît, Qui est capable de disséminer dans lorganisme (pouvoir métastatique), provoquant la mort du patient

23 CANCER vs BÉNIN Prolifération finie Régulation perturbée Qui repousse le tissu où elle naît Localisée Provoquant rarement la mort du patient 1. Prolifération infinie 2.Échappe régulation 3. Qui envahit et détruit le tissu où elle naît 4.Pouvoir métastatique 5.Provoquant la mort du patient

24 Fibro-adénome: Bénin Bien limité Souple Adénocarcinome: Malin Mal limité Spiculé Dur

25

26

27 EN PRATIQUE Définition du cancer La cellule cancéreuse Classification des cancers Bases moléculaires De la dysplasie au cancer

28

29

30 LES CELLULES CANCEREUSES Très polymorphes : Conservation de leurs caractères morphologiques et fonctionnels Perte de ces caractères Acquisition de nouveaux caractères

31 1 2

32 CARACTERES MORPHOLOGIQUES A - Caractères nucléo-cytoplasmiques « anisocytose » « anisocaryose »

33

34

35

36 CARACTERES MORPHOLOGIQUES A - Caractères nucléo-cytoplasmiques « anisocytose » « anisocaryose » B - Anomalies des mitoses

37

38 1 2 3

39 MEMBRANE CELLULAIRE A – Récepteurs, molécules adhésion … Facteurs de croissance (autocrine/paracrine ….) FAS/FASL … B - Antigènes membranaires

40 HER-2 +++

41 CARACTERISTIQUES BIOLOGIQUES A - Perte de ladhésivité B - Perte de linhibition de contact C - Agressivité cellulaire D - Immortalité « apoptose » E - Clonalité

42 PROPRIETES FONCTIONNELLES A - Conservation des fonctions normales Morphologie (mélanine, mucus, bile …) Excès de production (PSA) Récepteurs hormonaux Immunoglobulines

43

44

45

46 PROPRIETES FONCTIONNELLES B - Perte de fonctions C - Acquisition de fonctions « marqueurs tumoraux » 1)Antigènes onco-fœtaux 2)Antigènes placentaires 3)Hormones Immunohistochimie +++

47 EN PRATIQUE Définition du cancer La cellule cancéreuse Classification des cancers Bases moléculaires De la dysplasie au cancer

48 Comment définir une tumeur? Origine tissulaire Bénin – malin Type Grade Stade Marqueurs pronostiques et prédictifs

49 Comment définir une tumeur? Normal Epithelium T conjonctif T hematopoïétique T lymphoïde T mélanocytaire …

50 Comment définir une tumeur? Normal Epithelium T conjonctif T hematopoïétique T lymphoïde T mélanocytaire … Malpighien Glandulaire

51 Comment définir une tumeur? Normal Epithelium T conjonctif T hematopoïétique T lymphoïde T mélanocytaire … osMuscles tendons gras vx

52 Comment définir une tumeur? Normal Epithelium T conjonctif T hematopoïétique T lymphoïde T mélanocytaire …

53 Comment définir une tumeur? Normal Epithelium T conjonctif T hematopoïétique T lymphoïde T mélanocytaire …

54 Comment définir une tumeur? Origine tissulaire Bénin – malin Type Grade Stade Marqueurs pronostiques et prédictifs

55 Comment définir une tumeur? BeninNormalMalin Adénome, papillome Epithelium carcinome « ome » (leiomyOME) T conjonctif« osarcome » (leiomyosarcome) hyperplasieT hematopoïétiqueleucémie hyperplasieT lymphoïdeLymphome naevusT mélanocytaireMélanome …

56 Comment définir une tumeur? BéninNormalMalin Adénome, papillome Epithelium carcinome « ome » (leiomyOME) T conjonctif« osarcome » (leiomyosarcome) hyperplasieT hematopoïétiqueleucémie hyperplasieT lymphoïdeLymphome naevusT mélanocytaireMélanome …

57 Comment définir une tumeur? BéninNormalMalin Adénome, papillome Epithelium carcinome « ome » (leiomyOME) T conjonctif« sarcome » (leiomyoSARCOME) hyperplasieT hematopoïétiqueleucémie hyperplasieT lymphoïdeLymphome naevusT mélanocytaireMélanome …

58 Immunohistochimie Applications –pathologie hémolymphatique –Dg lymphomes/ infiltrats lymphoïdes réactionnels –classification des lymphomes –pathologie tumorale –identification des tumeurs malignes indifférenciées –substance spécifique de certaines tumeurs –expression des R hormonaux –évaluation de la croissance tumorale –recherche cibles thérapeutiques –pathologie non tumorale –pathologie rénale : glomérulopathies –pathologie cutanée bulleuse –pathologie inflammatoire

59 Immunohistochimie Exemple utilisation des anticorps monoclonaux dans le diagnostic des tumeurs malignes sur coupes en paraffine

60 Immunohistochimie applications

61 Ganglion médiastinal HE

62

63 Ganglion médiastinal IHC anti-CD45

64 Ganglion médiastinal IHC KL1

65 KL1+ Anti-EMA+ Anti-CD45- Métastase ganglionnaire dun carcinome

66 Tumeur cutanée indifférenciée

67 Tumeur cutanée indifférenciée: IHC anti-EMA

68 Tumeur cutanée indifférenciée:IHC HMB45

69 Tumeur cutanée indifférenciée: IHC anti-protéine S100

70 Anti-EMA- HBM45+ Anti-PS100+ Mélanome

71 Comment définir une tumeur? Origine tissulaire Bénin – malin Type Grade Stade Marqueurs pronostiques et prédictifs

72 Comment définir une tumeur? BéninNormalMalin Adénome, papillome Epithelium carcinomes « ome » (leiomyOME) T conjonctif« osarcome » (leiomyosarcome) hyperplasie hematopoïétique leucémie hyperplasie T lymphoïde Lymphomes naevusT mélanocytaireMélanome …

73 Tumeurs malignes épithéliales : les CARCINOMES Cellule épithéliale Malpighienne (peau) Carcinome épidermoïde = C. malpighien = C. spinocellulaire Glandulaire adénocarcinome Hormones (hypophyse) Carcinome endocrine =C. neuro-endocrine

74 Comment définir une tumeur? Origine tissulaire Bénin – malin Type Grade Stade Marqueurs pronostiques et prédictifs La semaine prochaine …

75 EN PRATIQUE Définition du cancer La cellule cancéreuse Classification des cancers Bases moléculaires De la dysplasie au cancer

76 ANOMALIES CHROMOSOMIQUES 1) Quantitatives « aneuploïdie » 2) Qualitatives « délétion, translocation, amplification » (lymphome de Burkitt, adénocarcinome colique, leucémie myéloïde chronique)

77 FISH

78

79 ANOMALIES GÉNIQUES 1) Mutations ex. kras, braf, EGFr … 2) Transcriptionnelles Méthylation de promoteur (p16) 3) post transcriptionnelles miRNA …

80 Cas 5119 muté c.38G>A ; G13D Séquençage µFT Blanc N, 532N High Resolution Melting : Recherche de mutation de k-ras

81 Diagnostic moléculaire (sarcomes/tumeur pédiatrique) Enfant, H, 3 ans Lésion de 3 cm du pelvis au contact de la branche iliaque

82 Diagnostic moléculaire (sarcomes/tumeur pédiatrique) Enfant, H, 3 ans Lésion de 3 cm du pelvis au contact de la branche iliaque

83 Diagnostic moléculaire (sarcomes/tumeur pédiatrique) Tumeurs lymphoïdes/lymphomateuses ? Tumeurs germinales? Tumeurs du blastème? Tumeurs mésenchymateuses (sarcomes)? Tumeurs à cellules rondes de lenfant Histologie

84 Diagnostic moléculaire (sarcomes/tumeur pédiatrique) Tumeurs à cellules rondes de lenfant Histologie Tumeurs à cellules rondes de lenfant IHC

85 Diagnostic moléculaire (sarcomes/tumeur pédiatrique) Tumeurs lymphoïdes/lymphomateuses ? Tumeurs germinales? Tumeurs du blastème? Tumeurs mésenchymateuses (sarcomes)? Tumeurs à cellules rondes de lenfant Histologie Tumeurs à cellules rondes de lenfant IHC

86 Diagnostic moléculaire (sarcomes/tumeur pédiatrique) PNET/Ewing ? Rhabdomyosarcome (alvéolaire/embryonnaire)? Synovialosarcome ? Tumeur desmoplastique à petites cellules rondes ? Fibrosarcome infantile? Tumeurs à cellules rondes de lenfant Histologie + IHC insuffisante !!!

87 Cellule normale Rhabdomyosarcome alvéolaire Ch2Ch13

88 Chromosome 13 Chromosome 2 Chromosome 13 modifié Chromosome 2 modifié

89 Cellule normale Cellule avec translocation Rhabdomyosarcome alvéolaire Ch2Ch13

90 Diagnostic moléculaire (sarcomes/tumeur pédiatrique) Pour la thérapeutique Histotype-dépendant Preuve moléculaire indispensable Anomalie moléculaire spécifique Pour le diagnostic Sarcomes enfant + Histologie + IHC

91 EN PRATIQUE Définition du cancer La cellule cancéreuse Classification des cancers Bases moléculaires De la dysplasie au cancer

92 LE TISSU CANCEREUX I Histoire naturelle du cancer : Trois phases Dysplasie (carcinomes) et Carcinome in situ : –maladie localisée => traitement localisé Cancer avec invasion locale –maladie loco-régionale => traitement loco-régional Carcinome avec métastases –Traitement général, le plus souvent paliatif Intérêt du dépistage et du diagnostic précoce

93 LE TISSU CANCEREUX I Histoire naturelle du cancer A - Dysplasie ( légère, modérée, sévère) et carcinome in situ « Trouble acquis du renouvellement tissulaire avec multiplication cellulaire associant des altérations morphologiques cytonucléaires et architecturale tissulaire »

94 LE TISSU CANCEREUX B - Dysplasie et Cancer in situ Intégrité de la membrane basale Maladie locale => traitement local

95

96

97 Nécrose+µCa +

98 Intérêt du dépistage et du diagnostic précoce

99

100 Polypes coliques

101

102 LE TISSU CANCEREUX B – Evolution spontanée Carcinome infiltrant Métastase …. Mort du patient

103

104

105

106 I I 1 cm

107

108 Take home message Une dysplasie ou un carcinome in situ –Traitement local –Guérison –Impact faible à modéré sur la vie des patients Un carcinome invasif –Traitement au moins locorégional voire général –Guérison possible mais pas certaine –Impact majeur sur la vie des patients

109 CAS ANATOMO-CLINIQUE Mme B …, âg é e de 35 ans, consulte son gyn é cologue. Elle a deux enfants. Le gyn é cologue pratique un frottis du col ut é rin syst é matique, car elle n'en a pas eu depuis son dernier accouchement. Le pathologiste interpr è te le frottis cervico-ut é rin et é voque le diagnostic de : « N É OPLASIE INTRA- É PITH É LIALE CERVICALE UT É RINE III ( CIN III ) »

110 Jonction endo-exocol normale

111

112

113 Question n°1 : qu'est-ce qu'un CIN III ?

114 1. Un carcinome in situ ? 2. Une simple l é sion virale à HPV ? 3. Une dysplasie s é v è re ? 4. Une n é oplasie intra é pith é liale cervicale III ? 5. Un carcinome micro-invasif ?

115 1. Un carcinome in situ 2. Une simple l é sion virale à HPV ? 3. Une dysplasie s é v è re 4. Une n é oplasie intra é pith é liale cervicale III 5. Un carcinome micro-invasif ?

116 Question n°2 : le gyn é cologue peut prendre un certain nombre de dispositions devant le diagnostic de CIN III propos é par le pathologiste. Que choisiriez-vous ? Justifier bri è vement votre r é ponse à chacune des propositions.

117 1. Une colposcopie 2. Des biopsies du col ut é rin 3. Une conisation 4. Un nouveau frottis cervico-ut é rin dans six mois

118 Colposcopie

119 1. Une colposcopie (oui, pour rep é rer les l é sions) 2. Des biopsies du col ut é rin (oui, les biopsies sont dirig é es par la colposcopie et les tests de colorations) 3. Une conisation (non, pas avant un diagnostic anatomo- pathologique sur biopsie) 4. Un nouveau frottis cervico-ut é rin dans six mois (non, les CIN III progressent le plus souvent vers un cancer ou sont associ é es à un cancer ; le diagnostic est d é j à port é )

120 Question n°3 : si des biopsies é taient pratiqu é es et permettaient alors d'affirmer un carcinome é pidermo ï de in situ, que faudrait-il faire ?

121

122 Une conisation : cette option permet le contrôle anatomo-pathologique du caract è re formel « in situ » sur la totalit é de la pi è ce

123

124 CONISATION DU COL UTERIN

125 Question n°4 : quel est le devenir de cette patiente si la conisation confirme le diagnostic de carcinome in situ d'ex é r è se large ?

126 Elle est gu é rie, si l'ex é r è se est compl è te

127 Question n°5 : certaines propositions conviennent au carcinome in situ du col ut é rin. Lesquelles ?

128 1. Carcinome intra- é pith é lial 2. Membrane basale conserv é e 3. Evolution spontan é e habituelle vers un carcinome invasif 4. Rarement associ é à une virose 5. Apparition habituelle à la cinquantaine

129 1. Carcinome intra- é pith é lial 2. Membrane basale conserv é e 3. Evolution spontan é e habituelle vers un carcinome invasif 4. Rarement associ é à une virose 5. Apparition habituelle à la cinquantaine

130 Question n°6 : quels sont les facteurs de risque de survenue d'un carcinome in situ du col ut é rin ?

131 1. Virose g é nitale à HPV 16 – Age 3. Multiplicit é des partenaires sexuels 4. Tabagisme

132

133 1. Virose g é nitale à HPV 16 – Age 3. Multiplicit é des partenaires sexuels 4. Tabagisme (co-facteur)

134


Télécharger ppt "ED Anatopie pathologique N° 5 EN PRATIQUE Définition du cancer La cellule cancéreuse Classification des cancers Bases moléculaires De la dysplasie au cancer."

Présentations similaires


Annonces Google