La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

09/07/2012Yrelay1 ECONOMIE (module 05) I- La science économique et les grands courants de la pensée économique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "09/07/2012Yrelay1 ECONOMIE (module 05) I- La science économique et les grands courants de la pensée économique."— Transcription de la présentation:

1 09/07/2012Yrelay1 ECONOMIE (module 05) I- La science économique et les grands courants de la pensée économique

2 09/07/2012 Yrelay 2 I-1 Lobjet de la science économique La science économique : « Ajustement des moyens aux besoins des individus » Trois types de besoins humains « illimités » : primaires : pour assurer la survie secondaires : qui évoluent avec les progrès techniques psychosociologiques : qui évoluent selon lindividu Besoins pris en compte par la science économique : un effort humain doit être exercé (excepté rire, dormir) Trois caractéristiques des besoins Multiplicité : en perpétuelle évolution Satiabilité : lintensité diminue au fur et à mesure de la satisfaction Interdépendance : les besoins sont substituables ou complémentaires Des biens économiques « limités » Biens matériels / immatériels Biens de consommation (satisfassent directement le besoin humain) / de production (ou intermédiaire) Léconomie est la science des choix: « valse à trois temps » Produire (Quoi ? Comment ?) Répartir (Pour qui ? Comment ?) Dépenser (Quoi ? Comment ?) Trois champs danalyse de la science économique Macro-économie : étude des comportements dans leur ensemble au niveau de la nation Micro-économie : étude des comportements individuels Méso-économie : étude dun ensemble dagents interdépendants (ex filière agro-alimentaire)

3 09/07/2012 Yrelay 3 I-2 Le courant libéral classique fin du 18 ème siècle (A Smith D Ricardo ) Œuvre : « Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations » Apparition fin du 18 ème siècle avec la Révolution Industrielle (division du travail) La croissance nest plus due à léchange (cf mercantilisme) mais à la production Trois principes fondamentaux Individualisme : les agents économiques recherchent leur intérêt personnel Liberté économique : droit de propriété et droit dentreprendre (Etat gendarme) Equilibre économique naturel : les marchés sauto-régulent : cf « main invisible » Trois répartitions de revenus Les salaires pour les ouvriers se fixent au minimum du niveau de subsistance Les profits des entrepreneurs augmentent au détriment des salaires mais avec la limite de la concurrence Les rentes pour les propriétaires terriens fixées selon la fertilité des terres Théorie de la valeur et des prix Le travail est la mesure réelle de la valeur échangeable de toute marchandise Prix naturel = ce que vaux vraiment la marchandise Prix du marché = confrontation entre loffre et la demande Théorie des avantages comparatifs (Ricardo) Chaque pays se spécialisent dans les productions davantage absolu et achète le reste Loi des débouchés (Say) Cest la production qui crée les débouchés aux produits : toute offre crée sa propre demande

4 09/07/2012 Yrelay 4 I-3 Le courant libéral néo-classique fin du 19 ème siècle (Menger, Stanley, Walras 1874) But : renouveler et approfondir la science économique Quatre principes fondamentaux Formalisation « mathématiques » des phénomènes économiques Les préférences des agents économiques sont rationnelles donc quantifiables Les agents économiques ont un comportement individualiste et maximisateur : « homo oeconomicus » Les agents agissent indépendamment les uns des autres Analyse micro-économique La valeur dun bien nest plus liée à son coût de production mais dépend de lutilité pour lagent Théorie de léquilibre général de Léon Walras Il existe un système de prix tel quel loffre est égale à la demande Il existe un équilibre au niveau de chaque agent Léquilibre du marché est lagrégation des comportements individuels Il ne peut y avoir de surproduction, de chômage, dinflation durables Lactualité : les écoles nouvelles depuis 1970 Friedman : Courant monétariste Laffer : Economie de loffre Muth : La nouvelle école classique

5 09/07/2012 Yrelay 5 I-4 Le courant marxiste (Karl Marx ) Contexte : la condition ouvrière se détériore Louvrage « Le Capital » est une critique radicale du système capitaliste Trois idées fondatrices du socialisme La propriété privée des moyens de production engendre lexploitation des prolétaires par les capitalistes Une partie du travail des ouvriers nest pas payée : la plus-value Le capitalisme a ses contradictions : La pauvreté des ouvriers engendre la faiblesse de la consommation et des crises de sur-production La concurrence engendre la disparition progressive des capitalistes Le progrès technique favorise lemploi de machines au détriment du travail Lactualité de la pensée marxiste Les bases sont tombées en désuétude (cf faillite de léconomie soviétique) Reformulation : lécole de la régulation Les « tiers-mondistes »

6 09/07/2012 Yrelay 6 I-5 Le courant keynésien (John Maynard Keynes ) Œuvre principale : « Théorie générale de lemploi, de lintérêt et de la monnaie » Contexte : crise économique de 29 et inefficacité des modèles libéraux Les fondements de la pensée keynésienne Fondamentalement macro-économique (au contraire du néo-classique) Keynes privilégie le flux économique plutôt que léquilibre statique (au contraire du néo-classique) Prise en compte du paramètre « temps » La monnaie nest plus un simple intermédiaire déchange mais a une vraie influence La situation normale nest pas léquilibre mais un équilibre de « sous-emploi » LEtat devient un acteur essentiel de la vie économique pour pallier aux défaillances du marché Deux explications au capitalisme en deçà de ses potentialités Lincertitude du futur poussant à la prudence de linvestissement Cercle vicieux : moins de demande, moins de débouchés, moins de production, moins de salaires donc moins de demande …

7 09/07/2012 Yrelay 7 I-6 Synthèse des grands courants de la pensée économique Théorie NEO-CLASSIQUE Théorie MARXISTE Théorie KEYNESIENNE Type de système économique Economie de marché Système capitaliste pur Economie socialisteEconomie mixte Régime de propriété Propriété privée des moyens de production Propriété collective des moyens de production (Etat) Propriété mixte Instance de régulation Le marché par loffre et la demande LEtat par la planificationLe marché et lEtat Mécanismes de régulation La variation des prix sur le marché permet léquilibre entre quantités offertes et demandées Les prix sont fixés par létat, ainsi que le volume à produire Marché réglementé


Télécharger ppt "09/07/2012Yrelay1 ECONOMIE (module 05) I- La science économique et les grands courants de la pensée économique."

Présentations similaires


Annonces Google