La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury1 Une approche par les compétences pour lapprentissage des soins infirmiers ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury1 Une approche par les compétences pour lapprentissage des soins infirmiers ?"— Transcription de la présentation:

1 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury1 Une approche par les compétences pour lapprentissage des soins infirmiers ?

2 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury2 Au menu… Présentation de la recherche Perspectives pour lapprentissage des soins infirmiers Conclusions Questions – Débat - Echanges Présentation de la recherche

3 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury3 Présentation de la recherche Evolution de lenseignement des soins infirmiers: contexte Problématique Dispositif de recherche Présentation et analyse des résultats Evolution de lenseignement des soins Infirmiers: contexte

4 Evolution de lenseignement des soins infirmiers: contexte Début 20ième siècle: institutions hospitalières fondatrices des écoles ( 100% de stages: 5000 heures dapprentissage clinique )

5 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury : réforme: structures traditionnelles denseignement - heures de formation théorique / heures de « stage » 1988 : périodes de « stage » diminuent de 2500 à : 1580 heures de « stage » -Objectifs poursuivis par cette réforme… -Caractéristiques historiques paralysantes… En parallèle: évolution du milieu clinique…

6 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury6 Étudiant livré largement à lui- même pour arriver à élaborer une cohérence entre les deux milieux où il évolue … Étudiant livré largement à lui- même pour arriver à élaborer une cohérence entre les deux milieux où il évolue … THEORIE PRATIQUE

7 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury7 Présentation de la recherche Evolution de lenseignement des soins infirmiers: contexte Problématique Dispositif de recherche Présentation et analyse des résultats Problématique

8 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury8 Questionnement général: Lorganisation actuelle de la formation permet- elle de promouvoir (décret de 1997): – La confiance en soi et le développement de la personne de chacun des étudiants ? – Dassurer à tous les étudiants des chances égales démancipation sociale? – Damener tous les étudiants à sapproprier des savoirs et à acquérir des compétences qui les rendent aptes à apprendre toute leur vie et à prendre une place active dans la vie économique, sociale et culturelle?

9 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury9 Analyse des pratiques des enseignants en soins infirmiers Comment favorisent-ils le développement de compétences à travers leurs méthodes d enseignement? Quels modèles d apprentissage privilégient-ils? Comment vivent-ils leur rôle de formateur? Quelles sont leurs représentations par rapport à ce rôle? Ont-ils conscience de l impact de leurs choix méthodologiques? Ces choix sont-ils contraints par différentes « obligations » extérieures, guidés par leurs représentations?

10 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury10 Présentation de la recherche Evolution de lenseignement des soins infirmiers: contexte Problématique Dispositif de recherche Présentation et analyse des résultats Dispositif de recherche

11 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury11 Dispositif de recherche Recherche qualitative - outil de recueil des données: interview non- directive - population: enseignants en soins infirmiers (graduat) - échantillon: 8 enseignants en SI de la même institution de formation

12 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury12 Mode de dépouillement des entretiens Analyse thématique de contenu sur base de la grille de Stordeur J. (1996) présentant trois modèles d apprentissage Analyse structurale de Piret, Nizet et Bourgeois (1996) – structure croisée – schéma de quête Pour découvrir les représentations des enseignants dans leur rôle de formateur théorique et clinique Pour découvrir dans quels modèles d apprentissage se situent les pratiques des enseignants en soins infirmiers

13 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury13 Trois modèles…schématiquement: Modèle de lempreinte Modèle du conditionnement Modèle constructiviste interactif

14 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury14 Analyse structurale Structure croisée Cette structure a été représentée avec les axes suivants : la qualité perçue de la formation et le degré de réalisation dans cette fonction. Les réalités issues de la combinaison des axes ( appelées réalités fécondées ) ont été valorisées positivement ou négativement par les locuteurs. Degré de réalisation Qualité de la formation

15 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury15 Récit de quête Pour rendre compte de la dynamique du récit. Le scénario du récit de quête est celui des actions menées par un personnage pour atteindre une fin, obtenir un objet convoité. Les trois actants principaux sont donc lobjet convoité, le sujet qui tente de lobtenir et les actions quil mène pour y parvenir. Après avoir déterminé dans les entretiens les trois actants principaux, il restait à mettre en évidence les adjuvants et les opposants. Les schémas ont alors été réalisés selon ce modèle : Adjuvant Etre « aidant » Actions + Enseignant Etudiant Ne pas être « aidant » Actions Opposant

16 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury16 Présentation de la recherche Evolution de lenseignement des soins infirmiers: contexte Problématique Dispositif de recherche Présentation et analyse des résultats

17 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury17 Lecture des pratiques des enseignants en SI selon la grille de Stordeur: trois modèles d apprentissage Modèle de l empreinte Modèle du conditionnement Modèle constructiviste interactif Majoritairement Formatio n théorique Formatio n clinique

18 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury18 Mise en évidence des représentations des enseignants en SI par rapport à leur rôle de formateur Logique d enseignement et / ou d apprentissage? – Double paradoxe: En formation théorique, les finalités d apprentissage désirées par les enseignants sont partiellement en contradiction avec les choix de stratégies didactiques posés au quotidien Mise en évidence de deux logiques de formation relativement incompatibles: –dans la formation théorique et clinique les choix de pratiques ont tendance à favoriser un étudiant receveur plutôt que acteur –lors de la formation clinique, les enseignants désireraient un apprenant réflexif, capable d adaptation et de remise en question

19 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury19 Quel rôle pour l enseignant en soins infirmiers ? Degré de réalisation Qualité de la formation Idéal + Utopie Rustines + - Réalité + - Contraintes Insuffisances -

20 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury20 Quelle évaluation pour quelle formation? Quelle évaluation pour quelle formation? COHERENCE? – entre évaluation théorique et clinique – dans l articulation de l évaluation formative et certificative Formation théorique : restitution de la matière essentiellement Formation clinique: référentiel de compétences - multitude de pratiques - « représentations » diverses

21 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury21 Plat principal… Présentation de la recherche Perspectives pour lapprentissage des soins infirmiers Conclusions Questions – Débat - Echanges Perspectives pour lapprentissage des soins infirmiers

22 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury22 Perspectives… La formation initiale des infirmier(e)s prend-elle en charge la construction de compétences? Proposition de points de repères…

23 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury23 Former des praticiens compétents… Former des praticiens compétents nécessite que cette préoccupation traverse lensemble du programme de formation. En favorisant un aller retour permanent entre la théorie et « le réel » En adoptant des dispositifs dalternance, en rompant avec la juxtaposition classique dune formation « théorique » et dune formation « pratique »

24 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury24 Du côté de linstitution de formation Les compétences introduisent une nouvelle logique de formation…

25 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury25 La logique didactique classique:

26 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury26 Situations sociales de mobilisation des acquis scolaires Ressources: Savoirs? Savoir-faire? Attitudes? Savoirs disciplinaires À même de développer ces ressources

27 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury27 Faut-il privilégier un modèle dapprentissage? Tendre vers un équilibre judicieux entre – Acquisition de connaissances soigneusement sélectionnées – Développement de capacités transversales – Développement de compétences plus ciblées, centrées sur le réinvestissement Tendre vers une quête de sens en jouant: – Sur la variété – Sur lintégration Constitution dun curriculum intégrateur

28 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury28 Un terrain dillustration, Dapplication Le stage comme socialisation et antidote Du côté des stages… quel modèle? Misèèère … il faut que tu oublies ce quon tas appris à lécole! Ici on doit être rentable… Le stage comme épreuve initiatique En quête dun modèle plus moderne?

29 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury29 En quête dun modèle plus moderne… Pour répondre à la complexité des tâches et des situations professionnelles Qui privilégie une démarche de résolution de problème plutôt que – Lapplication dun répertoire de recettes – De réponses préprogrammées – Le recours à une connaissance théorique générale Qui privilégie la posture réflexive

30 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury30 Modèle pertinent pour les « métiers impossibles » Où lon est confronté à lautre, à soi, à la relation, à la différence Où lon est confronté à limpossibilité de bien faire constamment et souvent à léchec Des métiers condamnés à une forme de « bricolage » la compétence consiste donc à tirer le meilleur parti de ce que lon a sous la main, en temps réel, ce qui oblige souvent à travailler dans lurgence, lapproximation, limprovisation.

31 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury31 Et lévaluation des compétences? Quest-ce que je fais quand jévalue? Pourquoi et comment jévalue? Deux logiques contradictoires, opposées: – La vérification et ou le contrôle – Et le « reste »: tout ce qui reste quand on ne fait pas du contrôle et se fait dans lambiguïté des rapports humains, dans le flou, le mal discernable Evaluation Contrôle Reste

32 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury32 Pour illustrer ces deux logiques… image de la route Logique du contrôle: le formateur montre à létudiant la route à suivre pour arriver au but

33 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury33 Dans la logique du contrôle, on balise la route dans une fonction de vérification ou de sommation, pour ne pas en sortir, pour arriver au but

34 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury34 Formateur Vérifier Etablir la conformité Mesurer les écarts entre une norme et les phénomènes observés Constat des résultats ou des progressions ( fixer les traits de façon objective ) Quête obstinée de réponses

35 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury35 Place de lerreur?

36 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury36 Logique du contrôle Le contrôle est nécessaire il nest dangereux que quand il est obsessionnel, quand il veut occuper toute la place de lévaluation Ne pas confondre: « évaluation » et « établissement dun jugement de valeurs »

37 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury37 Dans la logique du reste… On sait où on doit arriver… Mais il faut apprendre à sorienter pour y arriver…

38 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury38 On ne parle pas de balises… Travail du sens: réseaux de significations qui sélaborent et se construisent pendant

39 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury39 Fondation de valeurs – apprécier – estimer Dans le jeu interhumain des échanges de Significations ( élaborations Provisoires de significations ) Valorisation des bouillonnements, des entrevues des questions du sujet: autoquestionnement Formateur

40 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury40 Apprendre à apprivoiser les risques…

41 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury41 Articuler ces deux logiques dans la cohérence et concevoir une construction de significations « Ainsi, le métier (dans le sens de compagnonnage), ce nest pas dabord un ensemble de techniques maîtrisées, cest un ensemble de techniques au service dun projet et dun conception, de ce qui fait exister socialement le compagnon. Le produit, le résultat, ne lintéresse jamais que comme résultat transitoire, jalon dun chemin initiatique qui est parcouru. Cest le chemin qui est intéressant… »

42 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury42 tous théoriciens, tous formateurs de terrain tous praticiens réflexifs,

43 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury43 Développement dun partenariat entre acteurs: élaboration dune cohérence – Clarification des rôles – Se connaître, se rencontrer, échanger et travailler ensemble – Que propose le stage, linstitution de formation? – Quattend le stage de linstitution de formation? – Quattend lécole du stage? – Quattendent les étudiants des deux instances? – Quel rythme école-stage peut-on donner? – Comment impliquer de manière cohérente en stage clinique des étudiants de 1ères ou 2ième année au bagage limité? – Comment articuler lalternance dans la perspective de lacquisition de compétences?

44 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury44 Dessert … Présentation de la recherche Perspectives pour lapprentissage des soins infirmiers Conclusions Questions – Débat - Echanges Conclusions

45 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury45 Pour terminer, ou plutôt, pour commencer! Une nécessaire prise de risque... Prendre conscience de ce que l on fait: dispositifs de formation: - pratique réflexive - échange sur les représentations et les pratiques - observation mutuelle - méta communication avec les étudiants - entretien d explicitation -… Stratégies individuelles

46 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury46 Encourager chaque membre à cette prise de conscience ( Groupe de réflexion, dispositifs d analyse des pratiques…) - Clarification des rôles - Engagement comme « acteur social » dans des projets collectifs - Projet d établissement - Partenariat avec les institutions (logique scolaire cohérente) - … Stratégies institutionnelles

47 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury47 - Encourager les projets de recherche -Formation d enseignant -… Stratégies nationales

48 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury48 Alors…rien de plus pratique quune bonne théorie…

49 FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury49 ?


Télécharger ppt "FINE - 9 décembre 04 - Cécile Dury1 Une approche par les compétences pour lapprentissage des soins infirmiers ?"

Présentations similaires


Annonces Google