La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

M.BELKADI. PLAN I. Introduction définition II. Le complexe pathogénique III. Le réservoir VI. La chaine de transmission V. Hôte réceptif VI. La surveillance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "M.BELKADI. PLAN I. Introduction définition II. Le complexe pathogénique III. Le réservoir VI. La chaine de transmission V. Hôte réceptif VI. La surveillance."— Transcription de la présentation:

1 M.BELKADI

2 PLAN I. Introduction définition II. Le complexe pathogénique III. Le réservoir VI. La chaine de transmission V. Hôte réceptif VI. La surveillance VII. La prophylaxie

3 I. Introduction définitions Lépidémiologie des maladies transmissibles est une science qui étudie les circonstances dapparition, de propagation et de disparition des maladies transmissibles dans les collectivités humaines, ainsi que les mesures prophylactiques conçues pour la lutte contre ces maladies et leur prévention.

4 On entend par maladie transmissible une pathologie infectieuse contagieuse capable de se transmettre à plusieurs individus et entre individus.

5 La chaine épidémiologique : cest lensemble de causes, conditions ou circonstances qui permettent ou favorisent la transmission de lagent pathogène du réservoir initial vivant ou inanimé à un hôte réceptif ou non.

6 la chaine épidémiologique comporte 3 maillons: la présence du réservoir : Un germe(agent pathogène) qui nécessite Un hôte (ou cible): Homme OU animal Entre les 2 il ya une transmission

7 II. Lagent pathogène Agents Infectieux: divers types dagents infectieux - Bactéries - Virus - Champignons inférieurs - Parasites (protozoaires, helminthes, acariens) - Prions A l'exception des prions, un agent infectieux peut être défini comme un organisme vivant capable de causer une infection chez un autre organisme vivant.

8 Lagent pathogène se caractérise par : - son pouvoir pathogène - Sa contagiosité - La virulence - Pouvoir envahissant - Pouvoir immunogène

9 III. Le réservoir Le germe doù vient-il ? (source ) Le réservoir: Lieu écologique ou vit habituellement et se multiplie le micro-organisme. 1. humain : Porteur actif ou malade Porteur sain ou inactif Porteur chronique cadavre -

10 2. Animal « zoonose: maladie bactérienne, virale ou parasitaire naturellement transmise de lanimal à lhomme et réciproquement ». animal malade, porteur sain, sauvage ou domestique. 3. Milieu extérieur - Air - sol

11 Transmission du germe à lhomme: comment? Du réservoir à lhomme 2 types de transmission : DIRECTE H An H INDIRECTE via : -eau -aliment -air -vecteur….

12 VI La transmission Transmission directe 1. Air aérienne 2.Contact cutané/muq mains manuportée 3.Sexe sexuelle 4.Sang sanguine 5.Mère-foetus verticale Par vecteur Animal Eau/ Aliment Air sol Objets inertes

13 Transmission par contact Exple: Salmonelles (diarrhées) - Direct : bébé avec diarrhées nurse - Indirect : cuisinier nourriture patient 1. Le contact Proximité suffisante entre lhôte et la source de lagent infectieux Contact au niveaux de la peau ou des muqueuses A) Direct : sans relais entre la source et lhôte B) Indirect : par lintermédiaire dun relais vivant ou inerte

14 Transmission respiratoire production de 3000 particules infectieuses par la toux ce qui correspond à 5 min de conversation

15 Transmission respiratoire par gouttelettes

16 2. Gouttelettes : contamination restreinte de lair (1 à 2 m) mais contamination des surfaces proche du patient - Particules > 5 microns de diamètre - Conversation, toux, éternuement ou bronchoscopie - Trop lourdes pour rester en suspension dans lair - Max. 1 à 2 mètres de leur source - Peuvent aussi être transmis par contact (mains, oeil) - grippe, méningites, oreillons, peste pulmonaire

17 Transmission respiratoire par aerosol 3. Aérosols : contamination large de lair du local (suspension) - Particules < 5 microns de diamètre - Peuvent rester plusieurs heures en suspension dans lair - Grandes distances (courants dair) - Infection possible sans contact physique ou visuel avec la source Ex: Tuberculose, varicelle ou rougeole

18 Circonstances particulières - Des agents infectieux présents dans l'eau ou les sols peuvent être « aérosolisés », mais pas de transmission inter-humaine. - Ex: Légionelles, anthrax

19 La tuberculose - Bactérie: mycobactérie tuberculosis, bovis, africanum - seul 50% des patients avec maladie active deviennent infectieux

20 La tuberculose Transmission par aerosol - aérienne (aerolisation du germe par la toux) Contagiosité Nécessite la présence de germes dans les expectorations Autres modes de transmission - ingestion de lait contaminé - transmission cutanée (abrasion de la peau).

21 Germes provenant de liquides biologiques Les principaux micro-organismes se transmettant par lintermédiaire des liquides biologiques sont des virus.

22 HBV HBC HIV Virus DNA RNA RNA Incubation 60-j 50-70j 30-90j (40-180j) (15-150j) (15-180j) Transmission parentérale parentérale parentérale sexuelle sexuelle?? sexuelle Mère-enfant Mère-enfant ?? Mère-enfant Chronicité 10% 50% 100% Complications 2% 5-10% 80-90% sida Apparition >10 ans 8-15 ans 5-10 ans?? Vaccin oui non non

23 Prévalence de lhépatite 2006 (OMS)

24 Risque de transmission après une exposition percutanée Le risque de transmission HBV est 100 fois plus important que le risque de transmission VIH. VIH HBV HCV ,3% 6*- 30%** 3-10% *HBeAg- **HBeAg+

25 Risques de transmission Facteurs influençant le risque INOCULUM - Type de liquide biologique - son volume EXPOSITION - Type dexposition - Durée de lexposition PATIENT SOURCE

26 V. Hôte La vulnérabilité aux agents infectieux dépend de plusieurs facteurs : Lâge : nourrisson, personnes âgée ; Limmunité : VIH, cancers, traitements immunosuppresseurs par chimiothréapie risque dinfections opportunistes (toxoplasmose cérébrale, pneumocystose chez les sidéens), pneumocoque chez les splénectomisés, cytomégalovirus chez les transplantés, réactivation du virus varicelle-zona chez les sujets immunodéprimés ;

27 Les pathologies sous-jacentes : diabète, valvulopathies et risque dendocardite, pathologie pulmonaire (bronchopneumopathie chronique obstructive), dénutrition, drépanocytose ; Facteurs comportementaux : sexuels (syphilis, gonocoques, chlamydia, VIH), toxicomanie (hépatite B, C, VIH) ; Facteurs de gravité : femme enceinte (rubéole, toxoplasmose, listériose) : formes congénitales ; Facteurs génétiques.

28 VI. Surveillance des maladies transmissibles Surveillance des maladies transmissibles Elle a pour but ; De reconnaitre rapidement (alerte) le franchissement dun seuil de fréquence anormalement élevé dune affection (épidémie) au sein dune population donnée. De déterminer les tendances évolutives de cette affection ; De situer les zones géographiques particulièrement touchées au cours du temps; De juger de lefficacité des actions apportées.

29 prophylaxie Dans toutes les maladies transmissibles, la prophylaxie repose sur la rupture de la chaine de transmission. action sur le réservoir action au niveau de la transmission action au niveau de la réceptivité La rupture de la chaine seffectue à un ou plusieurs niveaux selon les particularités épidémiologiques de chaque maladie ou groupe de maladies.

30 Les mesures préventives spécifiques Vaccinations de routine Dépistage et traitement de certaines infections Endémiques Mesures mises en oeuvre chez des sujets plus particulièrement exposés : - Vaccination anti grippale chez les sujets âgés - Vaccination contre virus hépatite B pour professions de santé – Education, information

31 Pour réduire le risque de transmission indirecte: La prévention générale qui sadresse à lenvironnement et aux conditions de vie, mesures dhygiène et dassainissement ; Distribution eau potable contrôlée, surveillance des baignades; Collecte et traitement des eaux usées et des ordures ménagères; Dératisation, contrôle des zoonoses dangereuses pour lhomme (ex : rage, brucellose) Hygiène alimentaire, de lhabitat, des transports


Télécharger ppt "M.BELKADI. PLAN I. Introduction définition II. Le complexe pathogénique III. Le réservoir VI. La chaine de transmission V. Hôte réceptif VI. La surveillance."

Présentations similaires


Annonces Google