La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Peut-on mettre en place une hiérarchie des troubles dans les hôpitaux de jour psychogériatriques? J.M. Léger, J.F. Tessier, Ph Faugeron (Limoges)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Peut-on mettre en place une hiérarchie des troubles dans les hôpitaux de jour psychogériatriques? J.M. Léger, J.F. Tessier, Ph Faugeron (Limoges)"— Transcription de la présentation:

1 Peut-on mettre en place une hiérarchie des troubles dans les hôpitaux de jour psychogériatriques? J.M. Léger, J.F. Tessier, Ph Faugeron (Limoges)

2 Niort Une hiérarchie ? Au XIVe siècle -> se dit de lordre et de la subordination du chœur des anges Par extension -> ordre et subordination, des rangs, des pouvoirs dans une société ->Organisation dun ensemble où chaque terme est supérieur au terme suivant par un caractère de nature normative( Robert)

3 Niort La classification en psychiatrie et ses effets sur lapproche clinique Dissocier le complexe en ses éléments premiers pour résoudre les problèmes (DESCARTES) Classer -> moyen de connaissance scientifique (Linné, Dagonet)) Le DSM et la CIM, expression moderne de cette tendance ( disorder-trouble- opposé à disease-maladie)

4 Niort Notion de trouble en psychiatrie « Modification pathologique des activités de lorganisme ou du comportement de lêtre vivant » Robert Il renvoie à la perturbation dune façon dêtre au monde (présentation, réaction) mais aussi celle dune fonction identifiée Différent de la maladie ( entité clinique, évolutive et thérapeutique), il est symptomatique et transnosographique

5 Niort Les troubles de la cognition Cognition -> « ce qui est en rapport avec la connaissance » Robert Ses perturbations renvoient à la démence mais se voient aussi ailleurs Est reliée à de multiples fonctions(mémoire,attention,capacités intellectuelles) tests spécifiques Localisées dans le cortex fronto-temp

6 Niort Troubles de laffectivité Ont trait à la manière personnelle de ressentir une situation et dy réagir Sont organisés autour de lanxiété et de lhumeur Renvoient aux troubles thymiques et à lanxiété pathologique Sont reliés aux régions limbique et centrencéphalique

7 Niort Troubles de La personnalité Personnalité -> mot à connotations multiples ( manières habituelles de sadapter, de se comporter) Troubles du caractère et du comportement. Tr de ladaptation ayant des conséquences personnelles et sociales Mais aussi vulnérabilité ( pers narcissique)

8 Niort LHôpital de jour Réduire le temps dhospitalisation au maximum Appliquer toutes les techniques ne nécessitant pas une surveillance médicale continuelle (néphrologie…) Suppose un environnement adéquat, une autonomie, une dépendance réduite

9 Niort LHôpital de jour Psycho- gériatrique Il doit être distingué des centres de diagnostic ( mémoire ou autres) Son bût est basée sur une dynamique thérapeutique à moyen et à long terme visant une prévention de la dépendance et le maintien au domicile Il est à la fois un lieu daccueil et de soins prenant en compte la globalité du patient

10 Niort LHôpital de jour Psycho- gériatrique- son fonctionnement Il est un lieu Daccueil Daccueil où les patients viennent régulièrement ( milieu de vie) Dobservation Dobservation et de bilan nécessitant des révisions de projet périodiques De traitement et de rééducation globalité lensemble des techniques De traitement et de rééducation visant la globalité du sujet et utilisant lensemble des techniques disponibles

11 Niort LHôpital de jour Psycho- gériatrique Peut-il être spécialisé ? se limiter Son activité ne peut-elle pas se limiter à un type maladie, de techniques dinvestigation ou de soins ? Ne trouve-t-on pas des H J PSY GE plus orientés soit vers les démences, les états dépressifs et anxieux, les troubles du comportement ? signifie Que signifie cette prétendue orientation?

12 Niort La hiérarchisation dans le fonctionnement habituel dun HJPSY ? Par rapport aux statistiques Au travers des soins donnés à des patients concrets Vis à vis des perspectives basales de ce type dinstitution

13 Niort Admissions en fonction de la spécialité Statistiques 2000 Le Sillon Hôp déments Tr ment org Tr Humeur 50 % 28 % Beaupeyrat Humeur Person Tr ment org Tr Humeur 27 % 38 % St Yrieix Recrut mixte Tr ment org Tr Humeur 40 % 34 % Serv Hosp Uni Limoges Pr Clément

14 Niort Mr A. un cas de démence Type Alz DTS avec tr mnésiques Indifférence et humeur gaie Epouse dépressive Refus dinstitutionnalisation Gestion difficile du maintien à domicile par filles Cognitif : conserver capac langagières et repères spatiaux Affectif : conserver estime de soi et sentim.utilité (art) Social familial : organiser maint domicile, expliquer aux filles, collaboration médecin traitant et autr.

15 Niort Mr R. : tr.comportement avec agitation à domicile et solitude Synd dém léger avec hallucin visuel.et auditives Etat depres. Léger ATCD: Artérite, alcoolisme, synd extrapyr Demande aide par le médecin traitant Maintien marche par exercice et déambul. Prévenir tr cognitifs par atelier mémoire Lutter contre solitude, renforcer aide à domicile Demande de placement

16 Niort Mme C. : Démence avec fugues et anxiété Au domicile, la fille Gère mal la situation Accepte difficilement létat de sa mère Devient anxieuse et dépressive Sinterroge sur la poursuite du maintien à domicile Favoriser lorientation vers la réalité (entretien) Valoriser lestime de soi Soutien psychol. de la fille et aide au foyer logement pour gérer les Tr comport.

17 Niort polypathologie Chez le sujet âgé, la polypathologie est une réalité clinique Bourlière : à 78 ans -> 2 maladies simultanées, à 82 ans -> 3 maladies Fréquence des affections chroniques qui entraînent un handicap ( fragilité), existence dune interférence entre elles Le clivage entre psyché et soma est inadéquat

18 Niort Une maladie mentale est constituée dune pluralité de troubles Démence -> tr cognitifs + tr de lhumeur + anxiété …Dépression -> tr. De lhumeur + tr anxieux +tr cognitifs A coté du tr prévalent, chaque type de perturbation peut conditionner létat du sujet à un moment donné Trouble dominant -> notion utile pour le diagnostic mais non pour le traitement

19 Niort Une technique adaptée à chaque trouble ? Chaque technique utilisée a une spécificité propre à de troubles précis (mémoire, renforcem. du moi…) Mais sa réussite est déterminée par de nombreux facteurs ( état physique, dépression, environnement…) Obligation dune coordination des soins faisant intervenir plusieurs spécialistes (kiné, psychologue, rééducateur, A S )

20 Niort Hiérarchisation et Institution ? La H. peut être utile dans la mise en place dun projet de soins périodique mais doit toujours être mis en question Elle peut être dangereuse en parcellisant le patient et devenir un facteur dexclusion Elle sinscrit dans une perspective technologique et oublie lobligation dapproche globalisante par le médecin

21 Niort Une Médecine à la carte pour un patient unique Faire bénéficier le patient de tous les avantages techniques Évaluer ses besoins réels avant de définir le projet de soins Avoir recours à une démarche éthique pour définir lintérêt du sujet Cathédrale de Limoges XIIIe


Télécharger ppt "Peut-on mettre en place une hiérarchie des troubles dans les hôpitaux de jour psychogériatriques? J.M. Léger, J.F. Tessier, Ph Faugeron (Limoges)"

Présentations similaires


Annonces Google