La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

En quoi un enseignement explicite, intensif et ritualisé organisé sur des situations concrètes de classe, va permettre aux élèves daméliorer leurs compétences.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "En quoi un enseignement explicite, intensif et ritualisé organisé sur des situations concrètes de classe, va permettre aux élèves daméliorer leurs compétences."— Transcription de la présentation:

1 En quoi un enseignement explicite, intensif et ritualisé organisé sur des situations concrètes de classe, va permettre aux élèves daméliorer leurs compétences ? LL - FF1 - Novembre 2012

2 Programme de la matinée LL - FF1 - Novembre 2012

3 1- Une animation en orthographe, pourquoi ? 2- Lapport théorique et réglementaire Pause 3- Lapport pratique 4- Laction de circonscription 5- Bibliographie – sitographie 6- Conclusion LL - FF1 - Novembre 2012

4 I – Une animation en orthographe, pourquoi ? LL - FF1 - Novembre 2012

5 Les résultats des évaluations nationales La mission maîtrise de la langue Une recommandation ministérielle LL - FF1 - Novembre 2012

6 CM2 : Dans une dictée appliquer la règle de laccord du verbe avec son sujet : Item 32 : 33 % Item 47 : 35,7% Item 31 : 36,3% CM2 : Ecrire les homophones grammaticaux Item 43 : 38,6% LL - FF1 - Novembre 2012

7 Une réflexion est menée dans lacadémie sur lenseignement de lorthographe par la MDL La MDL propose une animation départementale pour le cycle 2 Une progression est en cours délaboration sur la phrase du jour LL - FF1 - Novembre 2012

8 Renforcer lenseignement de lorthographe est un enjeu majeur pour la réussite des élèves Deux grands axes complémentaires pour lapprentissage de lorthographe à lécole - Un enseignement progressif et explicite - Une attention permanente à lorthographe Lorthographe, outil majeur de la maîtrise de la langue LL - FF1 - Novembre 2012

9 II - Apport théorique et réglementaire LL - FF1 - Novembre 2012

10 A – Apport réglementaire LL - FF1 - Novembre 2012

11 « Une attention permanente est portée à lorthographe. La pratique régulière de la copie, de la dictée sous toutes ses formes et de la rédaction ainsi que des exercices diversifiés assurent le fixation des connaissances acquises : leur application dans des situations nombreuses et variées conduit progressivement à lautomatisation des graphies correctes. Les élèves sont habitués à utiliser les outils appropriés. » LL - FF1 - Novembre 2012

12 Orthographe grammaticale formes conjuguées des verbes étudiés appliquer les règles daccords apprises en grammaire distinguer les principaux homophones grammaticaux (a-à, ou-où,…) Particularités des marques du pluriel de certains noms et de certains adjectifs LL - FF1 - Novembre 2012

13 Orthographe lexicale Correspondance grapho-phonique Orthographe des mots les plus fréquents Application des règles dorthographe ou régularités dans lécriture des mots LL - FF1 - Novembre 2012

14 « …atteindre une maîtrise correcte de lorthographe, dans les écrits spontanés des élèves, dès la fin de lécole primaire. […] Pour cela, la dictée est un outil indispensable dapprentissage et dévaluation, mais cest par une vigilance particulière dans toutes les situations denseignement que cette maîtrise pourra être acquise. Les élèves devront connaître les principales règles dorthographe lexicale et grammaticale (mots invariables, règles daccord, orthographe des formes verbales et des pluriels). » LL - FF1 - Novembre 2012

15 Distribution du document du ministère Consigne : Suite à la lecture du document, vous rédigerez une courte synthèse. Modalité : 7 groupes de 5 Durée : 20 minutes LL - FF1 - Novembre 2012

16 Consigne : vous écrirez LA difficulté que vous rencontrez pour la mise en œuvre de lenseignement de lorthographe sur une étiquette Modalité : travail individuel Classification des difficultés rencontrées LL - FF1 - Novembre 2012

17 Ecrire sous la dictée en respectant la correspondance graphie-phonie un texte court Modalité : travail individuel LL - FF1 - Novembre 2012

18 B – Apport théorique LL - FF1 - Novembre 2012

19 Ensemble des connaissances du code orthographique Elle se subdivise en 2 formes Connaissance automatisée Connaissance réflexive LL - FF1 - Novembre 2012

20 permet : - en situation de lecture, lidentification immédiate des mots - en situation décriture, leur réalisation en conformité avec la norme orthographique. Cest la 1 ère des élèves. Cest elle qui leur donne le pouvoir décrire leur prénom et quelques mots très fréquents. Elle concerne la partie lexicale des mots. Elle est acquise par le biais de la mémoire. Son acquisition nécessite un travail coûteux de mémorisation et de stockage. LL - FF1 - Novembre 2012

21 Elle sédifie à partir de lanalyse des formes graphiques. Cette forme de connaissance résulte dune abstraction, son apprentissage nest possible que par le biais de la compréhension. LL - FF1 - Novembre 2012

22 Caractérisé par limbrication de 3 principes (Nina Catach) 1- Un principe phonogrammique 2- Un principe morphogrammique 3- Un principe logogrammique LL - FF1 - Novembre 2012

23 Les unités de l'écrit (lettres, groupements stables) transcrivent les phonèmes du code oral. Lorthographe de la langue française transcrit des sons : Plus de 80% des unités de tout écrit remplissent cette fonction phonogrammique. LL - FF1 - Novembre 2012

24 1ère source de difficulté : orthographe non transparente Pas de relations bi-univoques entre les unités de lécrit (graphèmes) et de l'oral (phonèmes). Exemple le phonème [s] s, ss, c, ç, sc, t, x Exemple le graphème S Sac, vase, bras LL - FF1 - Novembre 2012

25 L'écriture note des informations grammaticales marques du genre et du nombre pour les noms et les adjectifs, marques de mode, de temps, de personne et de nombre pour les verbes sans correspondance avec le code oral S final de "les garçons" / nt de « ils travaillent » L'écriture signale également, dans le domaine lexical - les relations entre les formes fléchies d'un même mot d final de grand marquant la relation avec la forme féminine grande - les relations entre une forme simple et une forme dérivée d final de bord marquant la relation avec border et bordure LL - FF1 - Novembre 2012

26 L'écriture distingue des mots homophones - par un système d'opposition entre des graphèmes pouvant noter un même phonème dessin / dessein - par la présence d'une ou plusieurs lettres muettes banc / ban rang / rend eau / haut LL - FF1 - Novembre 2012

27 Il est nécessaire de développer : Une compétence analogique Une compétence procédurale pour atteindre la compétence dautomatisation et/ou de récupération LL - FF1 - Novembre 2012

28 Maman [e] papa vont au cinéma. Les élèves comparent avec dautres écrits connus : un chien et un chat Toi et moi ……. Puis trouvent : Maman et papa vont au cinéma LL - FF1 - Novembre 2012

29 Maman [e] papa vont au cinéma. On utilise « et » quand on peut dire « et puis » Maman et papa vont au cinéma LL - FF1 - Novembre 2012

30 Maman [e] papa vont au cinéma. Bloc mémorisé : Maman et papa vont au cinéma LL - FF1 - Novembre 2012

31 Comment les élèves procèdent-ils pour écrire des mots ? 2 étapes Réaliser matériellement une forme graphique correspondant au mot à produire (la réalisation) Vérifier ladéquation de la forme graphique ainsi réalisée au code orthographique (la révision). LL - FF1 - Novembre 2012

32 Générer une image mentale du mot à produire soit directement, à partir de limage du mot stockée en mémoire soit, en labsence de stockage, du mot en mémoire, en utilisant, la connaissance générale qui, permettra la construction dune image graphique hypothétique Après avoir généré limage mentale du mot, il sagit ensuite de la réaliser matériellement LL - FF1 - Novembre 2012

33 Moment de mise à distance de la production de 1 er jet permettant de vérifier ladéquation des graphies réalisées à limage mentale quelles doivent matérialiser lefficacité de la révision dépend des savoirs disponibles et de la capacité à mettre en œuvre une stratégie rigoureuse qui en tire le meilleur parti. LL - FF1 - Novembre 2012

34 Enseigner lorthographe, ce nest donc pas seulement sefforcer de doter les élèves de savoirs, cest aussi les mettre en situation dapprendre à les utiliser au mieux. LL - FF1 - Novembre 2012

35 III – Lapport pratique LL - FF1 - Novembre 2012

36 1- Créer une banque dactivités 2- Démarche commune dapprentissage de lorthographe 3- Comment favoriser la relecture dun texte (autonomie) ? Modalité : 7 groupes de 5 3 groupes : 1 / 3 groupes : 2 /2 groupes : 3 Durée : 40 minutes LL - FF1 - Novembre 2012

37 Insister sur les régularités et les cohérences de langue Privilégier la démarche de résolution de problèmes Faire des liens avec l'écrit Faire acquérir une méthodologie face à la correction des productions d'écrits LL - FF1 - Novembre 2012

38 IV - Laction de circonscription LL - FF1 - Novembre 2012

39 TitreEnseigner lorthographe au cycle 3 Objectifs -Engager les enseignants à renforcer les connaissances et les démarches dapprentissage en orthographe -Améliorer les compétences des élèves en orthographe, dans les dictées et dans les productions écrites. Motivation Donner envie décrire et de gagner en autonomie en situation de production écrite libre. Principe -Réaliser une dictée mensuelle -Proposer des activités pour lenseignement de lorthographe, pour la préparation des dictées (ateliers de négociation orthographique, la phrase du jour, la dictée sans faute) -Proposer des sujets décriture comme la rédaction de points de vue sur les sujets dactualité, sur des activités de classe, sur les lectures de la classe Public concerné Cycle 3 Règlement Lengagement concerne tous les élèves de la classe. A une dictée correspondra un nombre précis de compétences (2 ou 3) Moyens Animations pédagogiques, Listes de mots, grilles de référence, textes des dictées LL - FF1 - Novembre 2012

40 Mise en œuvre -Novembre : Préparation dictées diagnostiques, animation pédagogique -Décembre : première dictée, passation, correction, et analyse Puis une par mois jusquen mai -Janvier : animation pédagogique pour lisser les difficultés et lancer le chantier décriture -Juin : évaluation du dispositif, nouvelle passation des dictées diagnostiques et recueil des productions écrites (points de vue) Exigences pédagogiques - Faire maîtriser les accords sujet/verbe, et les accords dans le groupe nominal - Ecrire les mots invariables - Favoriser la révision des textes écrits par les élèves : apprendre à se relire avec des outils, codages de types derreur, grilles, affichage, cahiers de leçons, répertoires, dictionnaire, …, développer leur autonomie - Entraîner les enfants à produire des textes libres en respectant les normes orthographiques Evaluation Dans le cadre de la classe : résultats aux évaluations formatives et sommatives Dans le cadre de laction collective : participation - attrait du projet - respect du règlement et des programmes Evaluation de la qualité des productions écrites à partir dimages séquentielles., dictées diagnostiques Aide pédagogique Documentation pédagogique en ligne - Pistes dexploitation à partir dexemples Animation pédagogique : apport technique Assistants pédagogiquesEn appui pour les ateliers de négociation orthographique : LL - FF1 - Novembre 2012

41 V - Bibliographie – sitographie LL - FF1 - Novembre 2012

42 « Comment enseigner lorthographe aujourdhui », Catherine Brissaud, Danièle Cogis, Hatier « Etudier la langue au cycle 3 – Orthographe, grammaire, conjugaison, vocabulaire », Jean-Paul Vaubourg, Scéren CRDP Amiens Pour aller plus loin… : « Lapprentissage de labstraction », Britt-Mari Barth, Retz LL - FF1 - Novembre 2012

43 Conclusion LL - FF1 - Novembre 2012

44 Le suivi Lanimation retour : la correction des dictées, la phrase du jour, la production écrite LL - FF1 - Novembre 2012

45


Télécharger ppt "En quoi un enseignement explicite, intensif et ritualisé organisé sur des situations concrètes de classe, va permettre aux élèves daméliorer leurs compétences."

Présentations similaires


Annonces Google