La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SANTÉ BUCCO-DENTAIRE ET NUTRITION DES SENIORS EN LORRAINES Sous légide du Collège des Gériatres Lorrains Sous légide du Collège des Gériatres Lorrains.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SANTÉ BUCCO-DENTAIRE ET NUTRITION DES SENIORS EN LORRAINES Sous légide du Collège des Gériatres Lorrains Sous légide du Collège des Gériatres Lorrains."— Transcription de la présentation:

1

2 SANTÉ BUCCO-DENTAIRE ET NUTRITION DES SENIORS EN LORRAINES Sous légide du Collège des Gériatres Lorrains Sous légide du Collège des Gériatres Lorrains Président : Professeur François PAILLE Président : Professeur François PAILLE Comité de pilotage conduit par le Dr Éliane ABRAHAM Drs G. De GUIO, M. DUMAY, S. RETTEL Comité de pilotage conduit par le Dr Éliane ABRAHAM Drs G. De GUIO, M. DUMAY, S. RETTEL Territoire couvert par 7 Réseaux Gérontologiques référents : Territoire couvert par 7 Réseaux Gérontologiques référents : G. Cuny, Reseaulu, Âge et Santé, Gérontonord, Regème, Regesa, Vermois, Sel et Grand Couronné G. Cuny, Reseaulu, Âge et Santé, Gérontonord, Regème, Regesa, Vermois, Sel et Grand Couronné Triade concernée : 1000 personnes Triade concernée : 1000 personnes Seniors 55 à 75 ans Seniors 55 à 75 ans Chirurgiens dentistes Chirurgiens dentistes Médecins généralistes. Médecins généralistes.

3 A VOS STYLOS !

4 PREMIERS CONSTATS Létat bucco-dentaire des français Létat bucco-dentaire des français 1.7 brosse à dents par an 1.7 brosse à dents par an 1 français sur trois se lave les dents moins de 2 fois par jour 1 français sur trois se lave les dents moins de 2 fois par jour 50% des français consacrent moins de 3 minutes par jour à leur hygiène bucco-dentaire 50% des français consacrent moins de 3 minutes par jour à leur hygiène bucco-dentaire 19% des français ne se préoccupent pas du tout de leur hygiène bucco-dentaire ( UFSBD) 19% des français ne se préoccupent pas du tout de leur hygiène bucco-dentaire ( UFSBD) Les français adultes présentent en moyenne 1.4 dent cariée non soignée, 52% une inflammation parodontale, 17% des saignements spontanés et 20% ont de la plaque dentaire visible à lœil nu ( Santé parodontale et facteurs de risques associés, fév 2005, USFBD-CETAF) Les français adultes présentent en moyenne 1.4 dent cariée non soignée, 52% une inflammation parodontale, 17% des saignements spontanés et 20% ont de la plaque dentaire visible à lœil nu ( Santé parodontale et facteurs de risques associés, fév 2005, USFBD-CETAF)

5 CONSTATS SENIORS 45,5% des plus de 65 ans ont au moins une carie 45,5% des plus de 65 ans ont au moins une carie 35,78% ont des racines résiduelles 35,78% ont des racines résiduelles 15,45% ont une édentation totale 15,45% ont une édentation totale 17,42% ont des saignements gencives 17,42% ont des saignements gencives 48,27% ont du tartre 48,27% ont du tartre 27,59% ont une pathologie parodontale 27,59% ont une pathologie parodontale « Nous pouvons éviter 90% des dégradations bucco-dentaires et des dégâts collatéraux avec des actions simples de prévention » Dr Michel Caillo Dentiste-conseil MSA Loire-Atlantique

6 DEUX PROFESSIONS EN ÉVOLUTION Chirurgien–dentiste Médecin Généraliste

7 Les rôles du CHIRURGIEN-DENTISTE Progrès ++++ Progrès ++++ Dentiste réparateur Dentiste réparateur Soins prothétiques Soins prothétiques Soins conservateurs Soins conservateurs Soins préventifs Soins préventifs État de santé État de santé Pérennité des organes Pérennité des organes Fonction Fonction Physique Physique Moral Moral Thérapeute, conseiller, acteur de prévention et de santé Thérapeute, conseiller, acteur de prévention et de santé

8 DES DÉMARCHES MODERNES : Mise en œuvre de moyens techniques : Mise en œuvre de moyens techniques : Soins Soins Diagnostics Diagnostics Prescriptions dentaires Prescriptions dentaires La santé bucco-dentaire dans une optique de santé globale La santé bucco-dentaire dans une optique de santé globale Développement de moyens de communication : Développement de moyens de communication : Patients Patients Autres spécialités Autres spécialités

9 CHIRURGIEN-DENTISTE Progrès ++++ Progrès ++++ Dentiste réparateur Dentiste réparateur Soins prothétiques Soins prothétiques Soins conservateurs Soins conservateurs Soins préventifs Soins préventifs État de santé État de santé Pérennité des organes Pérennité des organes Fonction Fonction Physique Physique Moral Moral Thérapeute, conseiller, acteur de prévention et de santé Thérapeute, conseiller, acteur de prévention et de santé Mise en œuvre de moyens techniques Soins Diagnostics Prescriptions dentaires La santé bucco-dentaire dans une optique de santé globale Développement de moyens de communication Patients Autres spécialités

10 MÉDECIN GÉNÉRALISTE Amélioration des techniques de soins et de prises en charge Médecin Généraliste Médecin Généraliste Progrès de la médecine Progrès de la médecine Allongement de la durée de vie Allongement de la durée de vie Prévention Prévention Autonomie physique Autonomie physique Autonomie psychique Autonomie psychique Autonomie sociale Autonomie sociale Hyperspécialisation dorganes Hyperspécialisation dorganes Nécessité de considérer le patient dans sa globalité Nécessité de considérer le patient dans sa globalité Nécessité daméliorer la communication Nécessité daméliorer la communication Patients Patients Autres spécialités Autres spécialités

11 LES PASSERELLES Constat Constat Des relations médecins / chirurgiens-dentistes trop rares Des relations médecins / chirurgiens-dentistes trop rares Des médecins non formés à la chirurgie dentaire : Combien de médecins examinent la cavité buccale de leurs patients ? Des médecins non formés à la chirurgie dentaire : Combien de médecins examinent la cavité buccale de leurs patients ? Des chirurgiens-dentistes non formés à la médecine gériatrique Des chirurgiens-dentistes non formés à la médecine gériatrique

12 LES PASSERELLES (suite) Les enjeux Les enjeux Optimiser les prises en charges Optimiser les prises en charges Garder le patient au centre dune démarche de santé globale Garder le patient au centre dune démarche de santé globale

13 LES PASSERELLES (suite) Les moyens Les moyens Être conscient des possibilités damélioration, de collaboration, dans le respect de lexercice de chacun Être conscient des possibilités damélioration, de collaboration, dans le respect de lexercice de chacun Instaurer des passerelles de communication systématiques entre médecins et chirurgiens-dentistes Instaurer des passerelles de communication systématiques entre médecins et chirurgiens-dentistes

14 LES INDICATIONS PASSERELLES POUR LE MÉDECIN Indications dorientation : Indications dorientation : État bucco-dentaire : Il a une mauvaise hygiène bucco-dentaire ? Une alithose ? un mauvais état bucco-dentaire, des caries, une gingivite ? État bucco-dentaire : Il a une mauvaise hygiène bucco-dentaire ? Une alithose ? un mauvais état bucco-dentaire, des caries, une gingivite ? Difficultés fonctionnelles (étiologie – traitement) Difficultés fonctionnelles (étiologie – traitement) Il est carencé, dénutri, il évite certains aliments ? Il est carencé, dénutri, il évite certains aliments ? Il a des douleurs dentaires, gingivales, articulaires ? Il a des douleurs dentaires, gingivales, articulaires ? Il nest pas autonome du point de vue moteur ou du point de vue cognitif Il nest pas autonome du point de vue moteur ou du point de vue cognitif Il évite daller manger chez les autres ? Il évite daller manger chez les autres ? Il est dépressif, isolé ? Il est dépressif, isolé ?

15 LES INDICATIONS PASSERELLES POUR LE MEDECIN (suite) Demande dun examen précis si une étiologie dentaire est suspectée Demande dun examen précis si une étiologie dentaire est suspectée Informer le chirurgien-dentiste lorsquun patient est diagnostiqué à risque : Informer le chirurgien-dentiste lorsquun patient est diagnostiqué à risque : De par sa pathologie De par sa pathologie Son traitement médicamenteux Son traitement médicamenteux Ses comportements Ses comportements Les risques encourus lors des soins dentaires (malaises,épilepsie, risque oslerien, infectieux, hémorragie…) Les risques encourus lors des soins dentaires (malaises,épilepsie, risque oslerien, infectieux, hémorragie…) Prévention de complications liées à un traitement Prévention de complications liées à un traitement

16 LES INDICATIONS PASSERELLES POUR LE CHIRURGIEN-DENTISTE Complément dinformation concernant létat général du patient, le traitement médical Complément dinformation concernant létat général du patient, le traitement médical Pour le diagnostic différentiel en cas de suspicion de pathologie générale (rôle de dépistage) Pour le diagnostic différentiel en cas de suspicion de pathologie générale (rôle de dépistage) Pour une prise en charge de patients à risque afin de définir les modalités spécifiques du traitement dentaire Pour une prise en charge de patients à risque afin de définir les modalités spécifiques du traitement dentaire Pour informer sur le suivi du patient : prévention individualisée afin de potentialiser cette prévention Pour informer sur le suivi du patient : prévention individualisée afin de potentialiser cette prévention En cas dobservation clinique suspecte (mycose, lésion suspecte, infection à répétition, troubles cognitifs) En cas dobservation clinique suspecte (mycose, lésion suspecte, infection à répétition, troubles cognitifs) En cas de difficultés fonctionnelles transitoires ou prolongées (surveillance nutritionnelle) En cas de difficultés fonctionnelles transitoires ou prolongées (surveillance nutritionnelle) En cas de difficultés psychologiques particulières En cas de difficultés psychologiques particulières

17 Deux situations à connaître : Deux situations à connaître : Connaissance du risque de complication générale dorigine dentaire Connaissance du risque de complication générale dorigine dentaire Connaissance des complications bucco-dentaires dorigine générale (dues à la pathologie ou aux moyens thérapeutiques) Connaissance des complications bucco-dentaires dorigine générale (dues à la pathologie ou aux moyens thérapeutiques) RÔLE DU MÉDECIN GÉNÉRALISTE

18 Ces connaissances seront utiles dans les situations Ces connaissances seront utiles dans les situations De diagnostic de pathologie dentaire ou dune étiologie dentaire dune pathologie générale permettant un traitement curatif De diagnostic de pathologie dentaire ou dune étiologie dentaire dune pathologie générale permettant un traitement curatif De reconnaissance des personnes à risque dun point de vue bucco-dentaire De reconnaissance des personnes à risque dun point de vue bucco-dentaire Dinformation de ces patients Dinformation de ces patients De prescription De prescription Dorientation Dorientation De prévention De prévention

19 RECONNAISSANCE DES PERSONNES À RISQUE DUN POINT DE VUE BUCCO-DENTAIRE Patients ayant un risque accru de voir se développer des pathologies dentaires Patients ayant un risque accru de voir se développer des pathologies dentaires Modification de létat général (Grossesse, âge) Modification de létat général (Grossesse, âge) Prescriptions médicales Prescriptions médicales Comportements (Addictions) Comportements (Addictions) Situation socio-économique Situation socio-économique Patients pour lesquels les interventions thérapeutiques dentaires sont à risque (ex : risque Oslérien) Patients pour lesquels les interventions thérapeutiques dentaires sont à risque (ex : risque Oslérien)

20 INFORMATION DE CES PATIENTS CONCERNANT Les risques bucco-dentaires encourus liés à une pathologie, létat de santé, les effets secondaires buccaux des prescriptions Les risques bucco-dentaires encourus liés à une pathologie, létat de santé, les effets secondaires buccaux des prescriptions Les conduites à tenir Les conduites à tenir Le suivi dentaire à mettre en place pour éviter les complications Le suivi dentaire à mettre en place pour éviter les complications

21 LA PRESCRIPTION DU MÉDECIN EN MATIÈRE BUCCO-DENTAIRE Prescription en urgence (cellulite) Prescription en urgence (cellulite) Prescription - relais, en attente dun geste chirurgical (douleur) Prescription - relais, en attente dun geste chirurgical (douleur)

22 ORIENTATION VERS UN CHIRURGIEN-DENTISTE Des patients atteints dune affection bucco-dentaire patente Des patients atteints dune affection bucco-dentaire patente De toute personne reconnue « à risque » De toute personne reconnue « à risque » De tout patient qui na jamais consulté un chirurgien-dentiste De tout patient qui na jamais consulté un chirurgien-dentiste

23 Pour le médecin, un rôle de Prévention En générale, sachant que En générale, sachant que Il existe un risque de contamination par voie buccale de certaines pathologies Il existe un risque de contamination par voie buccale de certaines pathologies Laugmentation du risque de contamination virale ou microbienne en cas de présence de gingivite, ou de maladies parodontales avec saignements Laugmentation du risque de contamination virale ou microbienne en cas de présence de gingivite, ou de maladies parodontales avec saignements Les risques daggravation dune pathologie du fait dune mauvaise santé bucco-dentaire. Les risques daggravation dune pathologie du fait dune mauvaise santé bucco-dentaire. Prévention des risques bucco-dentaires Prévention des risques bucco-dentaires Rôle relais du médecin de transmission des messages de prévention bucco-dentaire Rôle relais du médecin de transmission des messages de prévention bucco-dentaire Par la communication entre les professions médicale et dentaires. Par la communication entre les professions médicale et dentaires. Transmission dinformations, bilan, décisions thérapeutiques conjointes. Transmission dinformations, bilan, décisions thérapeutiques conjointes.

24 Prévention type: La prophylaxie du risque Oslérien Les soins bucco-dentaires sont à lorigine de 10% à 15% des endocardites Les soins bucco-dentaires sont à lorigine de 10% à 15% des endocardites Cardiopathies à haut risque Cardiopathies à haut risque Prothèses valvulaires Prothèses valvulaires Cardiopathies congénitales cyanogènes Cardiopathies congénitales cyanogènes Cardiopathies à risque Cardiopathies à risque Valvulopathie, insuffisance aortiques, insuffisance mitrale, rétrécissement aortique Valvulopathie, insuffisance aortiques, insuffisance mitrale, rétrécissement aortique Prolapsus mitrale avec IM ou épaississement valvulaire Prolapsus mitrale avec IM ou épaississement valvulaire Bicuspide aortiques Bicuspide aortiques Cardionpathies congénitales non cyanogènes, sauf CA Cardionpathies congénitales non cyanogènes, sauf CA Cardiopathies obstructives Cardiopathies obstructives

25 POUR LE GÉRIATRE PRÉSERVER LAUTONOMIE DES SENIORS Prise en charge globale large et précoce Démarche de Prévention Détection précoce Multidisciplinarité dynamique Démarche dinformation des personnes La perte dautonomie, dépendance est la principale crainte des français par rapport à la vieillesse (40%) * sondage réalisé le 11 et 12 avril 2007 par TNS Sofres pour la Fédération Hospitalière de France et le Mensuel des Maisons de retraite, auprès de 1000 personnes représentatives de l'ensemble de la population) Physique Psychique Économique Sociale Se déplacer Se déplacer Penser, être bien, réaliser ses projets Penser, être bien, réaliser ses projets Être en inter relation avec dautres Être en inter relation avec dautres Avoir les moyens Avoir les moyens 4 facteurs de lautonomie

26 INFECTION FONCTION RELATION Nutrition IMAGE Santé

27 FONCTION Physique Psychique Sociale RELATION Psychique sociale IMAGE Psychique Sociale INFECTION Physique Psychique Nutrition Physique Psychique Sociale Santé

28 SANTÉ BUCCO-DENTAIRE CHEZ LES SENIORS ET RÔLE DU CHIRURGIEN-DENTISTE

29 PATIENTS A RISQUE POUR LE DENTISTE Précautions nécessaires lors de la réalisation des soins Pathologie CV La majorité Maladies endocrinienne Diabète, désordres surrénaliens et corticothérapie (grossesse, allaitement, contraception) Affection respiratoire BPCO, asthme, BK Affection gastro duodénale Ulcères, cirrhose hépatiques, hépatites virales Affection hématologique Troubles de la coagulation et de lhémostase, anémie, désordres leucocytaires Affections articulaires Arthrose et PAR Allergies Allergie médicamenteuse, au métaux Infection VIH et SIDA Affections neurologiques Épilepsie, AVC Radiothérapie ou chimiothérapie Surtout si localisation cranio-faciale Comportement à risque Toxicomanie, tabac, alcool

30 PathologiesGénéralesPathologiesBucco-dentaires INTERCAUSALITESINTERCAUSALITES

31 Pathologies générales pouvant être dorigine dentaire ou aggravées par des infections dentaires Cardio-vasculaires Endocardite dOsler, Septicémie Dermatologie Thrombophlébite cranio-faciale Pelade, Herpès, Sycosis, Urticaire, Erythème noueux, Acné rosacée Gastro-entérologie Gastrite septique, ulcère Néphrologie Néphrite, néphrose Ophtalmologie Phlegmon de lorbite, kérato-conjonctivite, néphrite optique, blépharospasme ORL Osteite, sinusite, cellulite, adénite, otalgie, vertiges, dysfonction ou hypertrophie de la glande salivaire Pneumologie Abcès du poumon Rhumatologie Arthrose, cervicalgie, arthrite, tendinite, myosite, RAA, Rhumatisme subaigu chronique Autres Hyperthermies, dénutrition, asthénie, désordres psychiques

32 PATHOLOGIES FAVORISANT LE DEVELOPPEMENT DE PATHOLOGIE BUCCO-DENTAIRES Désordres endocriniens Diabète, hypothyroïdie, maladie dAddison, de cushing, ménopause Troubles hématologiques Anémie, anomalies plaquettaires, coagulopathie, leucémie Infection VIH – MST Infection VIH, SIDA, Gonorrhée, herpès Affections respiratoires Toute pathologie induisant une ventilation orale prolongée Affections articulaires Polyarthrite rhumatoïde Pathologies rénales Insuffisance rénale chronique Troubles neurologiques et psychiques Épilepsie, toute pathologie à déficit moteur, dépression, stress, angoisses Pathologie digestives Ulcères Pathologie pneumologiques Abcès du poumon AutresPathologie hépatique et pancréatique, syndrome de Gougerot-Sjögren, grossesse, age, LED

33 Médicaments et thérapies ayant des répercussions sur la santé bucco-dentaire Action sur les glandes salivaires Action sur les glandes salivaires ( diminution du débit salivaire, voire asialie) - Radiothérapie, - Antidépresseurs, - Antipsychotiques, tranquilisants, hypnotiques, - Antihistaminiques, - Anti-hypertenseurs, diurétiques, - Anti-parkinsoniens dont anti-cholinergiques, - Coupe-faims Modification de la flore buccale - Antibiotiques, - Anti-inflammatoires dont corticoides et aérosol (asthme) si utilisation prolongée, - Antiseptiques, antifongiques, - Immunosuppresseurs Fragilité des muqueuses - Anti-hypertenseurs, - anti-cholinergiques ( parkinson, ulcères gastro-duodénaux ) - anti-convulsivant : phénytoine, acide valproique

34 PathologiesGénéralesPathologiesBucco-dentaires INTERCAUSALITESINTERCAUSALITES

35 CONCLUSION

36 Coupon remis au dentiste pour validation et à nous retourner avant 3 mois Votre tampon à mettre ici

37 A VOS STYLOS !

38 Questionnaire de satisfaction à remplir et à remettre avant de quitter cette salle MERCI

39 A lorigine de ce projet : Monsieur le Dr Jean-Louis Deutscher A lorigine de ce projet : Monsieur le Dr Jean-Louis Deutscher Pr. François Paille (Nancy) Pr. François Paille (Nancy) Dr Eliane Abraham (Médecin gériatre - Nancy) Dr Eliane Abraham (Médecin gériatre - Nancy) Dr Christelle Benoit (Médecin gériatre - Bar-le Duc) Dr Christelle Benoit (Médecin gériatre - Bar-le Duc) Dr Dominique Blanchard (Médecin généraliste - Nancy) Dr Dominique Blanchard (Médecin généraliste - Nancy) Dr Michel Caillo (Médecin de la MSA 44) Dr Michel Caillo (Médecin de la MSA 44) Dr Anne Collin (Chirurgien-dentiste) Dr Anne Collin (Chirurgien-dentiste) Mme Elise Collomb (Diététicienne - Metz) Mme Elise Collomb (Diététicienne - Metz) Dr Gabrielle De Guio (Médecin Gériatre - Bar-Le -Duc) Dr Gabrielle De Guio (Médecin Gériatre - Bar-Le -Duc) Dr Paolo Di Patrizio (Médecin Gériatre st-Nicolas de port) Dr Paolo Di Patrizio (Médecin Gériatre st-Nicolas de port) Dr Olivier Drouin (Médecin Gériatre - Verdun) Dr Olivier Drouin (Médecin Gériatre - Verdun) Dr Michel Dumay (Médecin Gériatre - Thionville) Dr Michel Dumay (Médecin Gériatre - Thionville) Dr Xavier Durupt (Médecin Urcam Champagne- Ardenne) Dr Xavier Durupt (Médecin Urcam Champagne- Ardenne) Dr Marie-Yvonne George (Médecin Gériatre - Nancy) Dr Marie-Yvonne George (Médecin Gériatre - Nancy) Mr Bernard Jambois (Président du réseau Reseaulu - Lunéville) Mr Bernard Jambois (Président du réseau Reseaulu - Lunéville) Dr Pascale Jossé (Médecin Gériatre - Marange-Silvange) Dr Pascale Jossé (Médecin Gériatre - Marange-Silvange) Dr Christophe Przychocki (Président du réseau Regesa - Dieuze) Dr Christophe Przychocki (Président du réseau Regesa - Dieuze) Dr Philippe Rettel (Médecin Généraliste - Gériatre - Metz) Dr Philippe Rettel (Médecin Généraliste - Gériatre - Metz) Dr Sophie Rettel (Médecin Gériatre - Metz) Dr Sophie Rettel (Médecin Gériatre - Metz) Dr Frédéric Schiltz (Chirurgien-dentiste - Nancy) Dr Frédéric Schiltz (Chirurgien-dentiste - Nancy) Dr Schilling (Chirurgien-dentiste conseil Urcam Lorraine) Dr Schilling (Chirurgien-dentiste conseil Urcam Lorraine) Mr Noël Soldatic (Président du réseau Regème - Creutzwald) Mr Noël Soldatic (Président du réseau Regème - Creutzwald) Toutes ces personnes ont participé, de près ou de loin à la réalisation de cet outil Conceptions graphiques, animations, photos / Studio graphique LEKAMELEON.ORG

40

41 Nous vous remercions de votre participation


Télécharger ppt "SANTÉ BUCCO-DENTAIRE ET NUTRITION DES SENIORS EN LORRAINES Sous légide du Collège des Gériatres Lorrains Sous légide du Collège des Gériatres Lorrains."

Présentations similaires


Annonces Google