La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TROUBLES DIGESTIFS AU COURS DE LA PHASE PALLIATIVE Dr LADRAT Laure. Oncologie médicale. CHRU Lille. 24 Novembre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TROUBLES DIGESTIFS AU COURS DE LA PHASE PALLIATIVE Dr LADRAT Laure. Oncologie médicale. CHRU Lille. 24 Novembre 2011."— Transcription de la présentation:

1 TROUBLES DIGESTIFS AU COURS DE LA PHASE PALLIATIVE Dr LADRAT Laure. Oncologie médicale. CHRU Lille. 24 Novembre 2011

2 Plan

3 Pathologies et symptômes associés Cancer Cirrhoses Maladies dégénératives Constipation Occlusion intestinale Dysphagie et troubles de la déglutition Ictère obstructif Ascite Encéphalopathie Hémorragie digestive Syndrome hépato-rénal

4 1- Dysphagie et troubles de la déglutition Sensation darrêt du bol alimentaire Amaigrissement et dénutrition Fausses routes Pneumopathies Etiologies : Cancer des voies aéro-digestives supérieures et de lœsophage Achalasie Maladies neurologiques (Parkinson, Chorée de Hungtington, Sclérose Latérale Amyotrophique)

5 En phase palliative la radiothérapie et la chimiothérapie sont souvent contre-indiquées Altération de létat général Amaigrissement > 15 % Fistule bronchique Recours à une pose de prothèse ou à une gastrostomie Bien mesurer le rapport bénéfice-risque Cancer de loesophage

6 Prothèse oesophagienne Permet une reprise de lalimentation orale Possible même en cas daltération de létat général Nécessite une anesthésie Attention au risque de compression bronchique

7 Gastrostomie endoscopique ou radiologique Indiqué pour une renutrition avant traitement du cancer ou au long cours en cas de maladies dégénératives et/ou neurologiques Voie radiologique réservée aux échecs de la voie endoscopique (sténose ORL ou oesophagienne infranchissable) Nécessite une anesthésie Bonne tolérance mais nécessité dune prise en charge nutritionnelle initiale Gastrostomie Mic-key

8 2- Ictère obstructif Symptôme fréquemment révélateur dun cancer du pancréas ou des voies biliaires Ne préjuge pas du stade palliatif de la lésion Cancer du pancréas potentiellement résécable Cholangiocarcinome très souvent palliatif demblée Prurit parfois féroce Risque dinsuffisance rénale si bilirubine > 250 mg/L Syndrome hémorragique par carence en vitamine K

9 Cancer du pancréas Cancer fréquent, 5000 cas/an. Pronostic sombre 5 % de survie à 5 ans Lictère est la circonstance diagnostique classique 30 % des cas sont métastatiques au moment du diagnostic

10 Cholangiocarcinome Tumeur plus rare Très mauvais pronostic Survie moyenne : 2 ans Ictère quasi constant, plus difficile à drainé Cancer peu sensible à la chimiothérapie/radiothéra pie Nécessité fréquente dun drainage externe définitif

11 Drainage biliaire Cancer du pancréas Drainage endoscopique Cholangiocarcinome Drainage radiologique

12 3 - Occlusion intestinale Avis chirurgical de principe. Sandostatine Corticothérapie Anti – émétiques sauf prokinétiques SNG, gastrostomie de décharge. Alimentation parentérale Soins de bouche Soutien psychologique

13 4 - Complications de la cirrhose Maladie fréquente Origine alcoolique ou virale Prédisposant à de nombreuses complications Pas de traitement curatif en dehors de la transplantation hépatique critères de sélection strict manque de greffon Nombreux patients en phase palliative Foie sain Cirrhose

14 Ascite Toujours présente en fin de vie Nécessité de ponctions itératives compensées par des solutés de remplissage Traitement diurétiques souvent mal toléré en fin de vie Risque dinsuffisance rénale

15 Encéphalopathie hépatique Troubles des fonctions supérieures allant de lobnubilation au coma Liée à linsuffisance hépatique Aiguë ou chronique Traitement par lactulose

16 Hémorragie digestive Rupture de varices oesophagiennes Liée à lhypertension portale Aggravée par les troubles de lhémostase et la thrombopénie due à lhypersplénisme Pronostic très sombre Traitement endoscopique en urgence Somatostatine IV 250 mg/h

17 Cancer du foie Évolution naturelle de la cirrhose Cancer résistant à la chimiothérapie et à la radiothérapie Rares possibilités chirurgicales Pronostic sombre Fréquentes phases palliatives Asthénie Peu algique Troubles de conscience Insuffisance rénale Cancer du foie

18 Conclusion Grande variété de situations palliatives en pathologie digestive Importance de la physiopathologie Traitements efficaces mais parfois invasifs Nécessité dune réflexion bénéfice-inconvénient des méthodes diagnostiques et thérapeutiques


Télécharger ppt "TROUBLES DIGESTIFS AU COURS DE LA PHASE PALLIATIVE Dr LADRAT Laure. Oncologie médicale. CHRU Lille. 24 Novembre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google