La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES CHUTES EN GERIATRIE Pathologie fréquente personnes âgées (PA) : - 33 - 50% >65 ans - 55% >85 ans Age >75 ans –chute mécanique ( incapacité :vision,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES CHUTES EN GERIATRIE Pathologie fréquente personnes âgées (PA) : - 33 - 50% >65 ans - 55% >85 ans Age >75 ans –chute mécanique ( incapacité :vision,"— Transcription de la présentation:

1 LES CHUTES EN GERIATRIE Pathologie fréquente personnes âgées (PA) : % >65 ans - 55% >85 ans Age >75 ans –chute mécanique ( incapacité :vision, ouie) Femmes > Hommes ; compliq. fractures

2 - Une personne /cinq ayant chuté, est restée 1 heure par terre sans se relever ! - Motif dhospitalisation pour 30% PA. - Décès dans les 6 mois suivants - Nature de la fracture –corrélée à la survie : Hanches / Tassement vertébral LES CHUTES EN GERIATRIE

3 PHYSIOLOGIE DE LA MARCHE Marche - modalité mouvements nécessite lintégrité de : -Voies motrices: syst. pyramidal /extraP -Système cérébelleux: réact. de lequilib. -Voies vestibulaires: partic.tonus postural et information sur direction+vitesse mouv -Voies propriocept.:posit. artic. +membr. (affér. plantes pieds cordons post. med)

4 DESCRIPTION DE LA MARCHE Activité M.I déplacement corp +orthostatisme : oSystème anti gravitaire- muscles extenseurs M.I - muscles para vertébraux oSystème alternant des pas- appui unipodal o Système déquilibre et adaptation posturale: -Percept° inform. visuel.,vest., proprioc.,tactil.plantaires - Adaptation posturale par effecteurs( muscles squelette) - Intégration informations par le SNC

5 POURQUOI TOMBE LE SUJET AGE ? Parce quil est vieux ! MUSCLES : - Sarcopenie; baisse fibres II SYST.NERV : - V.C.N (centrale et peripher.) -augmente - Baisse propriocept°, sens. tactile pieds - Anomalies S.N.V ; Presbi vestibulie ŒILbaisse - Transparence,contrastes, C.V, Ac.V adaptation luminosité, couleurs, vision binoculaire et laccommodation. OS/ARTICUL. – Osteopenie, ostéoporose, fragilité - Amincissement cartilage, baisse amplitude articulaire (dorsiflexion cheville )

6 Pourquoi tombe le sujet âgé ? Il a plus des maladies chroniques Neuro - SNC: - Vasc., Dégenerat., déficit B12 - SNP: - Diabète ++ Neuro-musc. - Hyperthyroïdie, PPR,corticoïdes Osteo-artic. - Arthrites, Arthrose, Troubles statique pieds Ophtalmo. - Cataracte, DMLA Autres - Insuffisance cardio-respiratoire,anémie, dénutrition, dépression, incontinence

7 Pourquoi tombe le sujet âgé? Polymedication - Iatrogénie Prise 4 médicaments – augmente le risque Prépondérance chutes par : - Hypoglycémie - Hypotension Le problème est que: - La plupart des traitements sont nécessaires - Le sujet âgé pratique souvent lauto médication - Le sujet âgé peut oublier une prise antérieure

8 Iatrogenie- enquête alcool

9 Pourquoi tombe le sujet âgé? A cause de son environnement ! Obstacles Chaussures mal adaptés Mauvais éclairage Mobilier surchargé

10 Pourquoi tombe le sujet âgé? Événements aigus surajoutés Chute = multifactorielle Chute = signe clinique de toute pathologie Chute avec ou sans perte connaissance (PC) = meme attitude ( PC oubliée !!!) Chute nest pas mecanique jusqua preuve du contraire BILAN !!

11 Exploration des chutes Interrogatoire Mode de vie ( seule / en famille) ANTCD chutes ( ancien., frequence, mode début) * Circonstances mécanique (escalier, salle bain) * Heure de la chute ; Prise des médicaments * Facteur déclenchants : toux, miction.. * Perte de connaissance ? Durée ? * Signes associés : vertige, tachycardie, etc… * Le relevé du sol le retentissement : phobie marche,perte confiance… Caractéristiques de la chute actuelle

12 Exploration des chutes Examen clinique complet +++ Prise TA couché et debout - HypoTa orthostatique Auscultation cardiaque ; tbl. rythme /conduction Auscult. vaisseaux ; Carotides, foyer aortique … Ex. neurologique : - Signes extrapyramidaux - Hemiparesie, séquelles AVC - Équilibre :marche,Romberg.. Examen podologique : troubles statiques Troubles de louie : surdité Examen yeux: cataracte,trouble réfraction,DMLA Bilan nutritionnel ( BMI, MNA, etc..)

13 Exploration des chutes Examen physique fonctionnel Équilibre statique: * Station assise (position des pieds et du tronc) * Station debout bipodale Position de la tête + attitudes spontanées au niveau des ceintures + statique du tronc : « des attitudes scoliotiques associées à un bassin oblique » + polygone de sustentation + réaction parachute

14 Démarche diagnostique E xamen physique fonctionnel Équilibre dynamique La capacité à réaliser les transferts conditionne très largement le niveau de dépendance : –Retournements dans le lit –Lever du lit -Marche sur terrain plat(attitudes !!) -Station bipodale -Franchissement des petits obstacles Étudier la façon dont le patient peut ou ne peut pas se relever du sol !

15 Exploration des chutes Tests cliniques Exploration posturo- graphique Station uni podale Demander au patient rester debout sur un pied (ce quil préfère), les yeux ouverts durant 5 sc. Analyse : - épreuve réalisée sans aide normal - difficultés station réponse adaptée - station unipodale < 5 sc. pathologique Walking talking test- faire parler le sujet en marchant (sujet fragilité posturale, arrête de parler )

16 Exploration des chutes Tests cliniques Test,, Lève toi et marche /,,Time up and go Objectifs : Expl. léquilibre dynamique et la marche Réalisat. : Personne assise sur une chaise à accoudoirs, demander de se lever, faire 3 mètres en avant, puis un demi tour, ensuite revenir et se rasseoir. Analyse : Test comprend 5 étapes :se lever, démarrer, marcher, faire un demi-tour, sasseoir ( une étape correcte= 1point) - Test nle : total=5, durée < 20 sec. - Pathol : Total 20 sec.

17 Exploration des chutes Examens paracliniques NFS (anémie) Glycémie ( hypoglycémie) Créatinine et clearance Ionogramme sanguin (troubles métaboliques) G.D.S (Acidose métabolique / respiratoire ) Enzymes musculaires :rhabdo-myolyse Bilan hormonal thyroïdien/ surrénalien E.C.G Holter tensionnel/ rythmique EEG/ Imagerie cerebrale Exam. Ophtalmo./ O.R.L

18 Étiologies des chutes Causes mécaniques Evaluer le facteur précipitant - Troubles de la vision - Faiblesse musculaire - Modification de la vigilance

19 Étiologies des chutes Causes cardio-vasculaires oTroubles de rythme ( Ac/Fa, flutter, TV) oInfarctus de myocarde, embolie pulmonaire oHypotension orthostatique oPéricardite constrictive ou tamponade oRétrécissement aortique oBAV de haut degré oThromboses artérielles…

20 Etiologies des chutes Causes neurologiques oÉpilepsies o AVC transitoires ou sequéllaires oSyndrome extrapyramidal o,,Drop attacks - 25% de chutes o Syndrome de Shy –Drager ( atteinte SN Symp ) o Neuropathies périphériques : diabète, amylose o Hématome sous dural…

21 Étiologies des chutes Troubles hydro- electrolytiques et acido-basiques o Hypoglycémie +++ o Hyponatremie o Hypo ou Hypercalcémie o Acidose o Hypoxie

22 Etiologies des chutes Facteurs iatrogènes oMédicaments ( troubles de rythme,hTO, baisse vigilance,tbl. hydro-electrolytique) - Digitaliques - Antiparkinsoniens - Hypoglycémiants - Antihypertenseurs - Neuroleptiques - Barbituriques - Diurétiques - Anti inflammatoires non stéroïdiens

23 Conséquences des chutes Traumatisme physique Fracture de la hanche + +, colonne, poignets Crâne : Hématome sous-dural Cotes : Pneumothorax, pneumonies, atélectasies..

24 Conséquences des chutes Traumatisme psychologique Post full- syndrome/syndrome postchute: URGENCE 25% sujets à domicile ont peur de tomber 50% si chutes antérieures Chutepeurréduction activitédeconditionement risque de chute? peur § Chute est associée - déclin functionnel lié pathologies antérieures et incapacité initiale= REGRESSION PSYCHOMOTRICE Rôle du temps passé au sol sans pouvoir se lever !

25 Conséquences des chutes Conséquences économiques Chute Déclin functionnel Perte de lautonomie Entrée en institution !

26 Conséquences des chutes Conséquences pratiques Qui chute chutera ++ Chute dans le trimestre écoulé ( F.R ) Plus de 50% des patients qui ont chuté récidivent dans lannée

27 Facteurs de gravité des chutes Femme Troubles cognitifs Troubles de léquilibre Baisse de lindice de masse corporelle

28 TRAITEMENT Doit être précoce Rapidement efficace Global Conduit par lensemble de léquipe gérontologique interdisciplinaire Remarque : lhospitalisation sera loccasion dinitier le ttt des facteurs de risque et une verticalisation précoce.

29 TRAITEMENT DES CHUTES : 1.Des conséquences traumatiques et métaboliques 2. Étiologique: De toutes les maladies potentiellement en cause Réévaluation de lordonnance+++ 3 Rééducation fonctionnelle: 4. Prise en charge psychologique (psychothérapie de soutien) en même temps : avis dun psychiatre ! Le meilleur moyen d'échapper au traumatisme de la chute est d'en parler ou de faire parler la victime 5. Evaluation médico-sociale(si un maintien à domicile est envisagé/aide de lergothérapeute)

30 TRAITEMENT Rééducation fonctionnelle: * Léquipe soignante + le médecin + le kinésithérapeute * Il convient de tenter une verticalisation quelles que soient les possibilités de participation du patient Les aides techniques à la marche doivent être proposées : - Port de chaussure à semelle large avec talon surélevés, canne, déambulateur

31 Rééducation analytique et globale musculo articulaire des: - Membres inférieurs, de la posture, de léquilibre et de la coordination » Transmission régulière des compte- rendus de lévaluation au: - Kinésithérapeute - Médecin prescripteur pour le suivi du patient ! Rééducation fonctionnelle

32 REEDUCATION FONCTIONELLE D UNE PERSONNE AVEC UNE DETERIORATION COGNITIVE - simplifier la démarche; - affiner les bilans; - éviter les situations déchec. - Patience et persévérance.

33 Traitements des chutes Bilan traumato. : Fractures ? Vaccins antitétanique, si blessures ! Traitement étiologique : - Changement médicaments - Traitements anomalies organiques Ergothérapie Psychothérapie

34 Prévention des chutes Correction des déficits sensoriels Aides techniques : - Accessoires - Chaussures confortables Aménagement de lenvironnement Aides humaines et financières Prévention de lostéoporose


Télécharger ppt "LES CHUTES EN GERIATRIE Pathologie fréquente personnes âgées (PA) : - 33 - 50% >65 ans - 55% >85 ans Age >75 ans –chute mécanique ( incapacité :vision,"

Présentations similaires


Annonces Google