La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les jeunes porteurs de troubles spécifiques dapprentissage (TSA) et/ou intellectuellement précoces (EIP): des élèves à besoins particuliers Dr Anne de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les jeunes porteurs de troubles spécifiques dapprentissage (TSA) et/ou intellectuellement précoces (EIP): des élèves à besoins particuliers Dr Anne de."— Transcription de la présentation:

1 Les jeunes porteurs de troubles spécifiques dapprentissage (TSA) et/ou intellectuellement précoces (EIP): des élèves à besoins particuliers Dr Anne de BRUN-CABIE Médecin de lEducation nationale Collège Tartenson Le 5 septembre 2013

2 Les bases scientifiques Le développement des neurosciences: le cerveau est lorgane de traitement de linformation il est organisé en modules anatomiques et/ou fonctionnels chaque module correspond à une fonction dite cognitive qui traite un type dinformation: langage oral, traitement visuel, attention, mémoire etc…

3

4 Les bases scientifiques réseaux très immatures chez le bébé qui évoluent progressivement au cours du développement en fonction de facteurs innés et de facteurs acquis La chronologie de ce développement a été normée permet de définir la pathologie

5 Fonctionnement intellectuel Toutes les fonctions cognitives sont atteintes DYS DI une fonction cognitive est atteinte

6 Trouble spécifique cognitif = trouble « DYS » DYS = Difficultés d'acquisition d'une fonction Pathologie d'un cerveau en croissance Trouble développemental. Défaut de fonctionnement des structures cérébrales qui gèrent le traitement des informations qui permettent d'accéder à la connaissance (fonctions cognitives).

7 Troubles spécifiques dapprentissage Troubles spécifiques cognitifs Symptômes Dyslexie Dysorthographie Dyscalculie Dysgraphie Diagnostics Dysphasie Dyspraxie Déficit mnésique Troubles attentionnels Trouble des fonctions exécutives

8 Troubles Spécifiques d Apprentissage (TSA) définition: « Doù venait ma cancrerie ? Père polytechnicien, mère au foyer, pas de divorce, pas dalcooliques, pas de caractériels, pas de tares héréditaires, trois frères bacheliers, rythme familial régulier, nourriture saine, bibliothèque à la maison, culture ambiante conforme au milieu et à lépoque […] Et pourtant, un cancre. » Chagrin décole - Daniel Pennac

9 Troubles Spécifiques d Apprentissage (TSA) définition: troubles spécifiques dapprentissage: Absence de déficit intellectuel Fréquentation scolaire normale Absence de troubles associés Déficit sensoriel Problème neurologique ou psychiatrique Difficultés secondaire à situation psychologique difficile Durable

10 Difficultés scolaires:causes Daprès une étude de 2003 par lassociation européenne pour léducation spéciale: 24 % des élèves sont en difficultés scolaires 4 à 5 % des élèves dune classe dâge sont dyslexiques, 3% sont dyspraxiques 2% sont dysphasiques. 1 PAR CLASSE en moyenne

11 Difficultés scolaires: des symptômes aux causes Dr M.Mazeau (Neuropsychologie et troubles dapprentissage) « Sil est certain que certains échecs scolaires peuvent être liés à des facteurs socio-culturels ou psycho affectifs, résulter dinhibitions ou de « blocages», il nest cependant plus possible dévoquer systématiquement et uniquement ces étiologies comme des évidences qui résumeraient la pathologie scolaire et justifieraient labsence de toute autre investigation. »

12 Le repérage Si sans hésitation, lenseignant fait la constatation suivante: « Lélève est en grande difficulté ou en difficulté globale mais parfois il métonne. Dans certaines situations, avec mon aide, il est performant. » très fortes présomptions quil sagisse dun élève dys

13 Le repérage Cest cette atypie, cette dissociation entre des performances normales et des performances pathologiques dune (ou plusieurs) fonction cognitive qui doit faire suspecter un trouble « dys »: Ex: un élève bon à loral dont les productions écrites sont médiocres. un élève bon en maths, très en difficultés en français et langues étrangères. Les observations des enseignants sont capitales pour établir le diagnostic de troubles spécifiques dapprentissage (questionnaire)

14 Les troubles spécifiques dapprentissage Dysphasie trouble grave du langage oral Dyslexie (dysorthographie) trouble dapprentissage du langage écrit: lecture, écriture Dyspraxie (dysgraphie) trouble de la planification et de lautomatisation des gestes volontaires ? Dyscalculie trouble des outils de logique et des mathématiques Trouble de lattention trouble des fonctions supérieures de commande et de régulation de lensemble des fonctions cognitives

15 Les troubles spécifiques dapprentissage Les TSA peuvent être de gravité variable Peuvent se cumuler: un trouble (dysphasie) en entrainant un autre (dyslexie) Peuvent être associés: « multidys » ou « dys complexe: association datteinte de 2 ou plusieurs fonctions: dyspraxie + TDAH

16 Les troubles spécifiques dapprentissage Les principes de la prise en charge Utiliser les points forts: bonne mémoire auditive, bonne expression orale, bonne attention/concentration etc … Contourner les points faibles: Rééducation Adaptations pédagogiques AVS Aides matérielles Prendre en compte la fatigabilité liée au travail en « multitache » Prendre en compte la souffrance psychologique associée: attitude bienveillante ne pas sanctionner les taches qui ne peuvent être exécutées mettre en situation de réussite

17 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Trouble grave du langage écrit Age de lecture inférieur à 18 mois au moins à lage chronologique Pas de dyslexie avant fin de CE1 mais … Le cerveau des dyslexiques fonctionne différemment de celui des normo lecteurs

18

19 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Particularités génétiques: on parle d »hériditabilité » Il existe des familles de dyslexiques Il y a plus de garçons Il y a une concordance entre les vrais jumeaux

20 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Les causes de la dyslexie: Rapport Inserm 2007 Facteurs héréditaires Facteurs environnementaux: biologiques linguistiques scolaires … Cerveau enfant dyslexique Perturbation de la migration neuronale dans les aires péri-sylviennes gauches (aires du décodage et production de la parole) Altération de la perception des phonèmes Faible conscience phonologique Faible mémoire verbale à court terme Lenteur de dénomination rapide Cerveau foetal Théorie phonologique

21 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Les différentes formes de dyslexie: Rappel sur le modèle de lecture à 2 voies fait intervenir 2 procédures: procédure lexicale: voie dadressage procédure phonologique: voie dassemblage

22 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie chapeau Procédure phonologique Voie dassemblage Segmentation syllabique ch-a-p-eau Conversion graphème-phonème /s/a/p/o/ Codage et assemblage phonologique Mot oral Procédure lexicale Voie dadressage Lexique orthographique Lexique phonologique Mot écrit

23 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Discrimination auditive Procédure phonologique Voie dassemblage Mots nouveaux (apprentis lecteurs) Mots réguliers Pseudo-mots Déchiffrage Procédure lexicale Voie dadressage Discrimination visuelle Mots irréguliers Rapidité de lecture

24 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Dyslexie phonologique La plus fréquente Atteinte de la procédure phonologique: Trouble sélectif de la lecture de pseudo mots Est en cause une mauvaise discrimination phonologique Est associé un déficit de la mémoire verbale à court terme, Lenteur dans la récupération des représentations phonologiques

25 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Conséquences de la dyslexie phonologique Grosses difficultés en début dapprentissage et par la suite avec les mots nouveaux Parvient à développer des compétences lexicales. Difficultés en dictée, surtout problème daccord et de maintien de lénoncé Difficultés à prendre les leçons par écrit Faible compensation à loral Lenteur de décodage entraînant des difficultés de compréhension

26 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Dyslexie visuelle (« de surface ») Atteinte de la procédure lexicale: trouble sélectif de la lecture des mots irréguliers Est moins fréquente Est associée à une grosse dysorthographie

27 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Conséquences de la dyslexie visuelle Le trouble peut passer inaperçu si lenfant compense bien Gros trouble de lorthographe, écriture phonétique Lecture très lente et syllabée, jamais fluide car pas dautomatisation de la lecture: il redéchiffre à chaque fois Difficultés en copie de mots ou de textes, difficultés pour comparer 2 mots, se situer dans le texte Bonne participation à loral Accès difficile à la représentation mentale et au raisonnement

28 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie dyslexies mixtes Les dyslexies mixtes elles sont fréquentes et sévères

29 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Le diagnostic Dépistage possible dés fin de CE1 avec test (ODEDYS ) par le médecin de lEducation nationale Diagnostic est posé par un médecin référent daprès les bilans orthophonique, psychométrique et médical

30 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie La prise en charge Elle est multidisciplinaire et prolongée Orthophonique intensivement Orthoptique Psychologique parfois

31 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie La prévention le bilan de 6 ans à lécole (BSEDS) Un repérage par lenseignant de SG de tous les élèves Complété dun dépistage par le médecin de lEducation nationale

32 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie La prévention Qui a pour objectif (entre autres)didentifier les enfants « à risque de dyslexie » : mauvaise conscience phonologique, et/ou un trouble du langage oral, et/ou un parent dyslexique Et de proposer une stimulation phonologique (intervention du RASED, orthophonie) si besoin Et suivi au CP

33 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Lenfant dyslexique est un enfant qui a du mal à apprendre à lire, qui écrit mal, qui retient mal et présente des difficultés à acquérir des procédés. Il travaille souvent beaucoup à la maison pour un résultat médiocre à lécole Il a souvent un emploi du temps surchargé entre les rééducations et le soutien scolaire Il est souvent découragé voire démotivé

34 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Les aménagements pédagogiques Ne pas faire lire oralement devant les autres Autoriser la lecture à mi-voix, le suivi avec le doigt Lire pour lui les consignes écrites Limiter la copie: donner des photocopies Aérer les documents, augmenter les caractères Exercices à trous ou QCM Dictées à trous, contrat sur les fautes Préparer à lavance le vocabulaire dune leçon à venir

35 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Les aménagements pédagogiques: Interroger plus à loral et ne tenir compte que de loral dans les langues étrangères Favoriser lapprentissage de lespagnol, italien Faire faire les évaluations avec plus de temps voire avec un secrétaire; aménagements dexamen possibles Valoriser les réussites

36 La dyspraxie Deux types de gestes: Gestes de survie = gestes innés indispensables à la survie, caractérisés par luniversalité, la constance, la reproductibilité (âges,lieux). Les troubles spécifiques dapprentissage La dyspraxie

37 Les praxies = gestes spécifiquement humains et transmis culturellement, nécessitent un apprentissage explicite et une inscription cérébrale dune programmation de laction. Cest la capacité à planifier et à exécuter une séquence de mouvements pour atteindre un but Une praxie acquise ne soublie plus Permet une économie dénergie et de faire une autre tache en même temps

38 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyspraxie Définition Trouble des processus cognitifs permettant de: planifier dexécuter dautomatiser des mouvements volontaires, appris et effectués dans un but précis. Survenant en labsence de déficit moteur, de troubles de la coordination, du tonus musculaire, chez un enfant dintelligence normale

39 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyspraxie Définition Dyspraxie dhabillage = impossibilité dagencer les vêtements aux différentes parties du corps Dyspraxie constructive = impossibilité dagencer spatialement des éléments entre eux pour une construction aboutie Dyspraxie visuo-spatiale = trouble dorganisation du regard

40 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyspraxie Quels sont les signaux dalerte? La dyspraxie se suspecte dés la maternelle : Lenfant se cogne souvent et tombe Il ne se repère pas dans lespace et le temps Il ne sait pas shabiller, boutonner ses habits, découper sa viande, utiliser les ciseaux, la colle Il est maladroit dans les jeux de construction Ses dessins sont pauvres et malhabiles avec défaut dorganisation spatiale Son dessin du bonhomme est immature

41 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyspraxie Les répercussions scolaires en élémentaire et au collège: Dysgraphie: Dysgraphie: il écrit mal, lentement, accède difficilement à la cursive, nécrit pas entre les lignes, les dessins sont pauvres la prise de notes est incomplète et/ou illisible Difficulté en math avec dyscalculie spatiale, pb en géométrie(difficultés à utiliser la règle, le compas, la gomme, les ciseaux, copie de figures déficitaire) Difficulté en lecture avec fatigue, trouble du regard, difficultés à la prise dinformation Dysorthographie liée aux problèmes dorganisation et de stratégie du regard

42 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyspraxie Les répercussions scolaires en élémentaire et au collège: Difficultés en EPS: jeux de ballon, jeux de raquette Difficultés en musique : flûte Difficultés en Sciences, Arts plastiques: manipulation, collage etc …

43 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyspraxie Répercussions scolaires en élémentaire et au collège: Par ailleurs: lenfant est lent, brouillon, son travail est souvent sale. il a du mal à sorganiser et à ranger ses affaires et son cartable, à organiser lutilisation dun cahier, dune page. il est souvent distrait Mais cest un enfant normalement intelligent souvent curieux, bavard et bon orateur. Il est conscient de ses difficultés, il a une mauvaise estime de lui-même, il est souvent exclu des jeux des enfants de son âge et recherche laffection de ladulte

44 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyspraxie La prise en charge: multidisciplinaire et coordonnée Rééducative avec psychomotricien et/ ou ergothérapeute, orthoptiste Soutien psychologique

45 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyspraxie Aménagements pédagogiques 1.Passer par le verbal: solliciter les modalités séquentielles, verbales et mnésiques: évaluer à loral (par ex. en dictée: faire épeler) donner une définition à la place dun dessin autoriser lenfant à parler (en chuchotant)

46 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyspraxie Aménagements pédagogiques 2.Aider à lorganisation spatiale: utiliser des cahiers aux lignes larges avec des codes couleur: gommettes, points, surligneurs mettre à disposition une frise chronologique, tableau de grandeur, tables de multiplication épurer la présentation, augmenter la taille des caractères (police Arial 14/16, interligne 1.5) éviter le vocabulaire trop spatial et préférer les repères concrets autoriser la lecture avec doigt ou cache structurer les feuilles avec des repères pour la géométrie et la pose des opérations

47 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyspraxie Aménagements pédagogiques 3.Soulager la production écrite: Photocopies Utilisation de lordinateur avec logiciels adaptés notamment géométrie, traitement texte AVS 4.Redonner confiance Ne pas culpabiliser, le traiter de paresseux Ne pas le forcer à faire ce quil ne peut pas faire (pas de pensum) Valoriser les réussites

48 Les troubles spécifiques dapprentissage Les troubles déficitaires de lattention avec/ou sans hyperactivité (TDAH)Définition Trouble neurologique qui associe 3 caractéristiques: 1.Impulsivité : 1.Impulsivité : pas dinhibition verbale ou motrice Enfant qui se bat facilement mais est a posteriori sincèrement désolé de ses débordements 2.Hyperactivité motrice: 2.Hyperactivité motrice: bouge, court, saute, grimpe, trépigne 3.Déficit dattention: 3.Déficit dattention: enfant « ailleurs », qui nécoute pas, tête en lair, incapable de maintenir un effort de concentration, incapable de réaliser 2 consignes successives Ces troubles sont permanents et de tout temps

49 Les troubles spécifiques dapprentissage Les troubles déficitaires de lattention avec/ou sans hyperactivité (TDAH) Définition tout enfant hyperactif nest pas nécessairement atteint de TDAH le diagnostic difficile doit être fait par un spécialiste Il est basé sur un questionnaire dit de Conners volet parent/volet enseignant évaluant le comportement de lenfant dans son environnement. Un traitement médicamenteux peut être proposé sil y a un retentissement sur les acquisitions scolaires !

50 Les troubles spécifiques dapprentissage Les troubles déficitaires de lattention avec/ou sans hyperactivité (TDAH) Aides en classe Décomposer la consigne en plusieurs taches simples Faire reformuler la consigne par lenfant Limiter la durée des taches Installer devant près de lenseignant, loin de la fenêtre avec un voisin calme Convenir dun code discret de rappel à lordre Autoriser des moments pendant lesquels lenfant peut bouger Fiche dauto-évaluation de comportement Féliciter quand cest bien

51 Cas particulier des EIP « Surdoués, précoces » Enfants qui fonctionnent avec une intelligence quantitativement supérieure à la moyenne mais aussi et surtout qualitativement différente: Pourquoi présentent-ils parfois des difficultés scolaires ? Pensée « arborescente » Séquentielle (Mme SIAUD-FACCHIN) Pensée « arborescente » Séquentielle (Mme SIAUD-FACCHIN) foisonnement didées difficile à organiser et pas forcément selon les critères attendus par lenseignant Déficit métacognitif: « je le sais parce que je le sais, parce que cest comme ça » Déficit métacognitif: « je le sais parce que je le sais, parce que cest comme ça » dans les matières scientifiques, résultat juste mais incapacité à expliciter le raisonnement Très grande mémoire et très grande vitesse de traitement de linformation Très grande mémoire et très grande vitesse de traitement de linformation ne développe pas le goût de leffort nacquière pas de méthode se lasse du mode répétitif de lenseignement

52 Cas particulier des EIP + Hypersensibilité et réactivité émotionnelle, souvent empathie, difficultés à ladolescence Sensation permanente de décalage avec les pairs, anxiété + TSA dans 25% des cas : dyslexie, dyspraxie, dysgraphie, Thada + Phobie scolaire, harcèlement

53 Comment formaliser les adaptations pédagogiques ? Comment formaliser les adaptations pédagogiques ? Projet Académique Projet décliné en 3 axes, 14 objectifs, 58 actions Dont: 1.Repérage des élèves en difficultés 2.DIAGNOSTIC PRÉCIS de la nature des difficultés 3.Conception de plan de remédiation adapté à chaque situation Avec lobjectif de « garantir un parcours dapprentissage personnalisé à tous les élèves »

54 Comment formaliser les adaptations pédagogiques ? 1.PPS= projet personnalisé de scolarisation La sévérité de certains troubles spécifiques dapprentissage donnent droit à une reconnaissance de handicap par la commission départementale daide à lautonomie de la personne handicapée (CDAPH) qui siège à la Maison Départementale de la Personne Handicapée (MDPH), instance du Conseil général saisine faite par les parents

55 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie Le PPS fait partie du plan de compensation auquel a droit une personne reconnue handicapée loi du 11 février 2005 Cest dans ce cadre quon peut demander des adaptations pédagogiques, une aide humaine (AVSI) et/ou matérielle (ordinateur, logiciels spécifiques) et/ou une orientation et/ou SESSAD (service déducation spéciale et de soins à domicile) Cest lenseignent référent qui est responsable de la mise œuvre du PPS. Comment formaliser les aménagements pédagogiques ? Les troubles spécifiques dapprentissage Comment formaliser les aménagements pédagogiques ?

56 2.PAI = projet daccueil individualisé Ne nécessite pas de reconnaissance de handicap, mis en place pour des maladies chroniques ou des troubles spécifiques dapprentissage de gravité moindre ou pour lesquels les parents ne veulent pas faire de saisine MDPH ou lorsque la saisine est en cours Procédure règlementaire encadrée par des circulaires de lEducation nationale « Piloté » par le médecin de lEducation nationale Ne permet pas lobtention dAVSI ou de matériel Comment formaliser les aménagements pédagogiques ? Les troubles spécifiques dapprentissage Comment formaliser les aménagements pédagogiques ?

57 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie PAI et PPS doivent être actualisés chaque année Nécessitent au préalable un diagnostic Ils ne sont efficaces quavec la participation active de lensemble de léquipe pédagogique et des intervenants extérieurs (médecins, orthophoniste, psychomotricien, ergothérapeute, psychologue...) Comment formaliser les aménagements pédagogiques ? Les troubles spécifiques dapprentissage Comment formaliser les aménagements pédagogiques ?

58 Les troubles spécifiques dapprentissage La dyslexie les évaluations nationales (CE1, CM2) L'enseignant, en s'appuyant sur le PPS ou le PAI de l'élève définit la forme dévaluation la plus adéquate en fonction du handicap de lélève: il existe des cahiers adaptés (élèves malvoyants, dyspraxiques et handicapés moteur)s et des consignes spécifiques pour les malentendants et les dyslexiques. En 3 ème, 1 ère et Terminale, les candidats diagnostiqués «TSA » peuvent bénéficier daménagements dexamen quils aient ou pas une reconnaissance de handicap. Evaluations/Examens

59 Cest le candidat qui doit faire la demande auprès du médecin scolaire Le médecin adresse des propositions daménagements à la DEC La DEC entérine ou pas les propositions du médecin et adresse sa décision aux parents qui peuvent faire appel. Les aménagements dexamen: procédure

60 Les aménagements dexamen pour les élèves porteurs de TSA: un pannel très vaste Temps majoré « 1/3 temps » Temps de repos pour se lever, marcher, aller aux toilettes Aides techniques: ordinateur, logiciel spécifique (reconnaissance vocale, scanner, lecture audio, correcteur orthographique (sauf pour la dictée)) adaptation des sujets, agrandissement de sujets Aides humaines: secrétaire, assistance Adaptations dépreuves: dictée aménagée, épreuve écrite dhistoire de lart, épreuve dEPS, épreuve orale de littérature étrangère en langue étrangère pour le BAC général série L, épreuve LV1 et LV2 du BAC PRO Les aménagements dexamen pour les TSA: un pannel de mesures très vaste

61 Les aménagements dexamen pour les élèves porteurs de TSA: un pannel très vaste Dispense dépreuves de langues: Arrêté du 15/2/12 Bac général, technologique: possible dispense soit de la partie orale soit de la partie écrite de LV1 soit de la partie orale soit de la partie écrite, soit de la totalité de lépreuve de LV2 Bac professionnel: Dispense de LV2 Les aménagements dexamen pour les TSA: un pannel de mesures très vaste

62 Conclusion Le jeune porteur de TSA et/ou EIP est un élève à besoins pédagogiques particuliers Le rôle de lenseignant est très important pour le repérage de ses difficultés « discordantes » Le rôle de lenseignant est capital pour la mise en œuvre du projet pédagogique et son évaluation. Ce projet doit être le fruit dun travail en équipe afin que, pour cet élève si atypique, « lécole ne soit plus un chagrin »

63 Auteur: Alain Pouhet Ressources formation Les clés du quotidien CNDP-CRDP Merci de votre attention


Télécharger ppt "Les jeunes porteurs de troubles spécifiques dapprentissage (TSA) et/ou intellectuellement précoces (EIP): des élèves à besoins particuliers Dr Anne de."

Présentations similaires


Annonces Google