La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GRAND AGE ET CONSCIENCE DU TEMPS Prof. M. YLIEFF UNITE DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE DU VIEILLISSEMENT GROUPE DE RECHERCHE QUALIDEM.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GRAND AGE ET CONSCIENCE DU TEMPS Prof. M. YLIEFF UNITE DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE DU VIEILLISSEMENT GROUPE DE RECHERCHE QUALIDEM."— Transcription de la présentation:

1 GRAND AGE ET CONSCIENCE DU TEMPS Prof. M. YLIEFF UNITE DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE DU VIEILLISSEMENT GROUPE DE RECHERCHE QUALIDEM

2 Ordre des phénomènes successifs (Leibnitz, ) Construction de lesprit qui vise à maîtriser léphémère et à rendre compte dun aspect fondamental de notre expérience sensible: le changement Période marquée par une succession dévénements, une modification détat, un changement: Le temps apparaît comme irréversible et sorganise en un passé, un présent et un futur La notion de temps sinsère dans le processus général dadaptation. La perception dune durée, dune cadence, dun rythme dans les phénomènes qui se succèdent et se repoduisent permet aux individus danticiper les phases de changement et dajuster leurs comportements. I – Définitions du temps

3 I - Définitions du temps Distinction classique entre : - temps objectif et social: fondé sur la mécanique céleste (temps sidéral) et des repères socialisés (pendules, horloges, calendriers, ….); - temps subjectif: personnel, variable dun individu à lautre et dun instant à lautre. Le temps vécu (perception et valeur accordée) nest pas une dimension homogène. Il fluctue en fonction : 1°) de facteurs contextuels (état émotionnel, intérêts, activités,… ); 2°) de facteurs socio-culturels; 3°) de lâge chronologique.

4 II – TEMPS ET VIEILLESSE Les recherches sur le temps et la temporalité sont centrées sur : Le temps comme index des changements liés/associés à lâge chronologique; Lexpérience temporelle en fonction des changements biologiques et sociaux survenant au cours de la vieillesse; La perspective temporelle comme un corrélat de la personnalité et des implications sociales ou de la conscience du vieillissement; Le sens du futur chez la personne âgée.

5 III – CHANGEMENTS LIES/ASSOCIES A LA VIEILLESSE A – Changements biologiques et physiologiques allongement du temps physiologique (cfr cicatrisation dune plaie, ……) modifications des rythmes circadiens et circannuels (cfr chronobiologie); augmentation du temps de réaction; réduction de la vitesse de traitement de linformation; changements différentiels dans tous les systèmes de lorganisme marqués par une variabilité interindividuelle et linfluence des facteurs socio-culturels (cfr espérance de vie en bonne santé, …); augmentation de la prévalence des maladies chroniques. Conséquences fonctionnelles et psychologiques = périodes de transition

6 III - CHANGEMENTS LIES/ASSOCIES A LA VIEILLESSE B – Changements sociaux entre 55 et 75 ans modification du rôle parental; modification du rôle professionnel (nouveaux temps de vie, …); modification du statut social (relations, estime de soi, identité..) au delà de 75 ans modification du statut marital (veuvage, isolement,….); modifications de lautonomie et de lindépendance; modification du contexte existentiel (placement, …). Conséquences fonctionnelles et psychologiques = périodes de transition

7 IV – PERIODES DE TRANSITION TRANSITION : événement qui entraîne pour le sujet des changements dans ses relations, ses rôles, ses routines, ses croyances et son concept de soi. changement de rôles: sortie dun rôle familier et entrée dans un rôle nouveau; changement des routines: organisation du temps, déplacements dans lespace, aménagements des habitudes quotidiennes; changement des croyances: la façon dont on perçoit son passé, dont on entrevoit lavenir, dont on situe dans le présent.

8 IV – PERIODES DE TRANSITION Le concept de transition implique : 1°) les notions de rupture et de perte lecture défectologique du vieillissement « plus lent à apprendre et plus rapide à oublier » (Socrate). « Et voici la scène finale qui met un terme au cours de cette étrange histoire, il redevient enfant, lenfant qui vient de naître, sans mémoire, sans dents, sans yeux, sans goût, sans rien… » (Shakespeare). « vers la cinquantaine, lélasticité des processus mentaux, dont dépend le traitement manque; les personnes âgées ne sont plus éducables » (Freud, 1905). « la vieillesse correspond au stade ou tout (ou presque tout) est déjà arrivé, où plus rien nétonne et némerveille, où le temps est vide parce quil se déroule dans un monde aux activités réduites, monotones et sans grand intérêt » (Syllamy, 1983).

9 IV - PERIODES DE TRANSITION 2°) les notions dinitiation et dapprentissage lecture adaptative du vieillissement conception de personnes déployant des efforts proactifs pour façonner leurs milieux afin de les accorder à leurs besoins et à leurs habiletés en changements; modèles développementaux (Erickson, Thomae, ….), de trajectoires ou de cycles de vie; Centration sur les variables qui déterminent ladaptation ( ou lajustement): stratégies de coping,…. Théories du vieillissement réussi (successful aging), du vieillissement optimal (optimal aging) et du bien-vieillir (aging well), Baltes et Baltes (1990), Brandtstäter et Greve (1994); Heckhausen et Krueger (1993), Rowe et Kahn (1998), … Le choix de lune ou lautre lecture influence lexpérience et la perspective temporelles au cours de la vieillesse

10 V – EXPERIENCE TEMPORELLE La temporalité est le reflet de variables biologiques, personnelles, sociales et historiques; La construction et la perception du sens du temps, du temps et de la temporalité reflètent les nombreuses variétés et la nature de mondes temporels qui coexistent pour des individus qui se trouvent dans un système social donné (Riley et Loscocco, 1994); Lestimation du temps vécu se modifie avec lâge: « tout se passe comme si le temps sidéral, pour un homme de cinquante ans, sécoulait quatre fois plus vite que pour un enfant de dix ans » (Lecomte du Noüy) Les facteurs contextuels (socio-économiques, culturels, …) jouent un rôle important dans la détermination des perspectives temporelles individuelles (calendriers temporels, découpage des temps ou des cycles de vie, …. ); Les perspectives temporelles sont fondamentales pour la personnalité et le sens du bien-être personnel (Hulbert et Lens, 1988).

11 VI – PERSPECTIVES TEMPORELLES ET SENS DU FUTUR Jeunes adultes: le présent est meilleur que le passé et le futur meilleur que le passé; ans : passé, présent et futur seraient dégale valeur; > 75 ans: le passé serait préféré au présent et le présent au futur. Hypothèse classique: les personnes âgées se projettent moins que les jeunes dans le futur La diminution du sens du futur et lorientation vers le passé sont surtout dépendants de la satisfaction de vie (Shmotkin, 1991). La rétrospection augmente avec lâge mais nest pas spécifique au vieillissement. Elle est fréquente à certaines étapes de la vie et accompagne ladaptation à de nouveaux rôles (Cappeliez et al., 2001). Ce qui évolue au cours de la vie, cest plutôt la fonction des réminiscences (intégratives, instrumentales, instructives, narratives, dévasion ou ruminatives).

12 VI – PERSPECTIVES TEMPORELLES ET SENS DU FUTUR Conscience de la fin: le temps de survie est plus court que le temps vécu, conséquences individuelles très variables; perspectives temporelles à court terme Relation probable entre des futurs suggestifs raccourcis et la conscience de la mort. Le sentiment de finitude dépend plus de lévaluation de létat de santé que de lâge chronologique.

13 VII - CONCLUSIONS Dans son sens le plus large, le temps est vécu, il peut être partagé seulement pour des buts danalyses (Hendricks et Peters, 1986); Le temps passé ou le temps futur nexiste pas isolé du présent. Le passé, le présent et le futur se mélangent bien que la longueur de la perspective du temps puisse être longue ou courte en fonction des problèmes du moment. « Jai remarqué, sans rien y comprendre, que plus la vie humaine sallongeait, plus le temps de la vie semblait se raccourcir. Nous vivons des temps de plus en plus brefs, précipités, dans une vie de plus en plus longue » (Bredin, 2001)


Télécharger ppt "GRAND AGE ET CONSCIENCE DU TEMPS Prof. M. YLIEFF UNITE DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE DU VIEILLISSEMENT GROUPE DE RECHERCHE QUALIDEM."

Présentations similaires


Annonces Google