La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

APPORT DU COLOSCANNER A LEAU: TECHNIQUE ET RESULTATS R.SAICHI, S.Admane,H.Bouzida, F.Mokhtari, Benselat S.Arezki, N.Dambri,A.Lounis, A.Bendib Service dImagerie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "APPORT DU COLOSCANNER A LEAU: TECHNIQUE ET RESULTATS R.SAICHI, S.Admane,H.Bouzida, F.Mokhtari, Benselat S.Arezki, N.Dambri,A.Lounis, A.Bendib Service dImagerie."— Transcription de la présentation:

1 APPORT DU COLOSCANNER A LEAU: TECHNIQUE ET RESULTATS R.SAICHI, S.Admane,H.Bouzida, F.Mokhtari, Benselat S.Arezki, N.Dambri,A.Lounis, A.Bendib Service dImagerie Médicale CHU Mustapha Pacha 12 ièmes Journées Algéro- Françaises de Radiologie et dImagerie Médicale (JAFRIM ) ALGER LE 08 et 09 juin 2012

2 INTRODUCTION La pathologie colique chez le sujet âgé est très fréquente. Elle est dominée par le cancer colique qui est en nette progression à 4000 nouveaux cas de cancer colorectal / an en Algérie. Il est relativement de bon pronostic sil est traité tôt.

3 INTRODUCTION La coloscopie optique reste lexamen de référence dans lexploration du colon. Cette technique nest pas dénuée de risques (anesthésie parfois arrêt des anticoagulants) notamment chez le sujet âgé souvent multi tare.

4 INTRODUCTION Le colo scanner à leau est une technique simple très performante dans le diagnostic et le bilan dextension du cancer du colon avec une sensibilité de 98% et une spécificité de 95 %.

5 INDICATIONS En cas de coloscopie incomplète ( dolichocôlon ) ou contre indication à la coloscopie. Bilan et/ou découverte de métastases hépatiques inaugurales.

6 FACTEURS DE RISQUE Protègent: -Activité physique -Absence de sur poids -Fibres alimentaires (legumes, fruits). -Vitamines ( A, C, D, E) -Calcium -Anti-oxydants Favorisent : -Sédentarité -Surpoids -Apport excessif de calories. -Régimes riches en protéines ( viandes rouges, grasses, grillées) -Régimes riches en graisses. -Alcool & tabac.

7 INDICATIONS sténose non franchissable à lendoscopie (lésions multiples). Symptomatologie colique chez le sujet âgé, fragile: troubles récents du transit, douleurs abdominales, rectorragies.

8 CONTRE INDICATIONS CI majeure: tableau occlusif Allergie grave aux PC iodés et linsuffisance rénale. Incontinence anale.

9 TECHNIQUE DEXAMEN Préparation de propreté digestive: (microlax R ) Régime sans résidu pendant 03 jours si possible. La présence de résidus stercoraux ne gênera pas linterprétation. Enfin lexamen peut être parfaitement réalisé chez un patient non préparé.

10 TECHNIQUE DEXAMEN Canule rectale avec ballonnet. Voie dabord veineuse. Spasfon en IV ( spasmes coliques au cours de lexamen). Acquisition en SPC et en basse dose (vérifier la stase stercorale et le foie).

11 TECHNIQUE DEXAMEN

12 Patient en décubitus avec remplissage rapide en 03 mn. 2 ième acquisition APC ( débit de 03 ml/s) au temps portal ( 70 à 80 s après le début de linjection). La durée lexamen :10 mn. Si lésion tumorale : exploration thoracique.

13 RESULTATS Analyse sur console de travail standard sans logiciel spécifique. Lapprentissage de la lecture et de la sémiologie sont rapides.

14 RESULTATS Paroi colique normale : 03mm rehaussée en tps portal.

15 RESULTATS Les haustrations et les plis sont bien individualisés et suivis en défilement axiales et en MPR.

16 RESULTATS Lexamen satisfaisant colon bien rempli, une bonne expansion du caecum. Le colon est examiné dans les 03 plans de lespace (A - S & C).

17 RESULTATS En cas de tumeur: Epaississement pariétal localisé (siège et dimensions sur le cadre colique ). Rehaussement net et homogène après contraste. Lésion bourgeonnante dans la lumière. Lésion infiltrante plus ou moins circonférentielle Sténose de la lumière digestive. Infiltration de la graisse adjacente. Atteinte éventuelle dun organe de la cavité péritonéale. Rechercher des lésions pulmonaires.

18 RESULTATS Epaississement pariétal irrégulier asymétrique Epaississement pariétal nodulaire

19 FORMES TOPOGRAPHIQUES PROCESSUS DU SIGMOIDE AVEC METASTASE HEPATIQUE

20 FORMES TOPOGRAPHIQUES PROCESUS DU COLON GAUCHE

21 FORMES TOPOGRAPHIQUES PROCESSUS TUMORAL CAECAL

22 FORMES TOPOGRAPHIQUES TUMEUR DU SIGMOIDE AVEC METASTASES HEPATIQUES ET PULMONAIRES

23 FORMES TOPOGRAPHIQUES TUMEUR CAECALE AVEC CARCINOSE PERITONEALE

24 DISCUSSION Diagnostic positif de cancer colique: La sémiologie du cancer colique au scanner est simple associant variablement: -Épaississement pariétal > 06 mm, irrégulier parfois nodulaire et asymétrique avec angle de raccordement abrupt. -Sténose et dilatation en amont. -Rétraction péri colique. -Infiltration de la graisse. -Engorgement vasculaire au contact

25 DISCUSSION Faux positifs: spasmes, plis et résidus ( valvule de Bauhin)

26 DISCUSSION Localisation tumorale: Dans 21 % des coloscopies optiques,la topographie nest pas précise notamment en cas de dolichocôlon. La localisation précise du cancer est primordiale pour le choix du geste chirurgical. Le colo-scanner à leau permet réaliser cette cartographie précise. Fréquence des localisations des cancers coliques: -charnière recto sigmoïdienne: 55% -cæcum : 25 % -reste du colon: 20 %

27 DISCUSSION Bilan dextension tumorale: La classification TNM sur le colo-scanner à leau reste difficile, il est surtout important de distinguer les stades T3 et T4: -T3: envahissement de la sous muqueuse ( rétraction pariétale) -T4: envahissement du péritoine et au-delà. (masse de la graisse péri colique). Schématisation de lenvahissement pariétal du cancer colique et correspondance à la classification T

28 TNM

29 TNM ILLUSTREE

30 Stade T2: Sous muqueuse intacte

31 Stade T3: Envahissement de la sous muqueuse (rétraction pariétale)

32 Stade T4: Extension au delà de la paroi

33 Lenvahissement des organes de voisinages peut modifier lapproche thérapeutique. cancer colique droit avec métastase hépatique et ovarienne

34 lésions multiples surtout en cas de coloscopie incomplète. cancer du sigmoïde + polypes

35 Autres apport du colo scanner à leau: Bilan topographique pré opératoire de la diverticulose colique. Recherche de compression extrinsèque. Etude des séquelles de colite. Mise en évidence de polypes ( mauvaise sensibilité é et spécificité pour les polypes < 10 mm): intérêt du colo scanner à lair ( CO2) COLOSCOPIE VIRTUELLE Exploration des MICI coliques en dehors des poussées aigues.

36 POLYPES

37 DISCUSSION COLITE -ILEITE -APPENDICITE: CROHN

38 DISCUSSION SIGMOIDITE

39 DISCUSSION COLITE :CROHN

40 CONCLUSION La coloscopie optique reste lexamen de référence dan lexploration du colon. Le colo-scanner à leau est une technique bien tolérée, facile, très fiable,dans le diagnostic positif et le bilan dextension des cancers coliques. Cest une excellente alternative à la coloscopie optique dans plusieurs situations cliniques et notamment chez le sujet âgé.

41 CONCLUSION Le colo scanner à leau doit remplacer désormais le lavement baryté dans le bilan de la pathologie néoplasique colique pré opératoire. Le colo scanner est un examen à proscrire dans le dépistage de polype ( coloscopie virtuelle)

42 MERCI


Télécharger ppt "APPORT DU COLOSCANNER A LEAU: TECHNIQUE ET RESULTATS R.SAICHI, S.Admane,H.Bouzida, F.Mokhtari, Benselat S.Arezki, N.Dambri,A.Lounis, A.Bendib Service dImagerie."

Présentations similaires


Annonces Google