La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La simulation globale Pratique pédagogique conçue au début des années 70 pour lenseignement du FLE. La méthodologie a été élaborée au BELC ( Bureau pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La simulation globale Pratique pédagogique conçue au début des années 70 pour lenseignement du FLE. La méthodologie a été élaborée au BELC ( Bureau pour."— Transcription de la présentation:

1 La simulation globale Pratique pédagogique conçue au début des années 70 pour lenseignement du FLE. La méthodologie a été élaborée au BELC ( Bureau pour lenseignement des langues et de la civilisations) par Jean-Marc Carré et Francis Debyser. Elle sest largement répandue dans les années 90. I.KERNER PLP Lettres-Histoire

2 Définition de la simulation globale « Une simulation globale est un scénario qui permet à un groupe dapprenants de créer un univers de référence ( un immeuble, un village, un hôtel, une île…) de lanimer de personnages en interaction et dy simuler toutes les fonctions du langage que ce cadre, est susceptible de requérir » Daprès Limmeuble, F.Debyser, Hachette, I.KERNER PLP Lettres-Histoire

3 Objectif principal Fédérer toutes les activités langagières dans une sorte de grand jeu communicatif en y intégrant des séquences à dominante linguistique et grammaticale I.KERNER PLP Lettres-Histoire

4 Le déroulement type dune simulation 1.-phase détablissement de lenvironnement 2.-phase détablissement des identités fictives 3.-phase dinteractions pour donner vie et épaisseur au village 4.-phase qui fait intervenir des événements et des incidents I.KERNER PLP Lettres-Histoire

5 Etablir lenvironnement On choisira un lieu thème : Un village Un quartier Un immeuble Une île …. On choisira un nom à ce lieu et on le caractérisera Le choix du lieu dépend du type de travail que lenseignant veut faire avec ses élèves : -Se projeter dans un ailleurs spatio-temporel par la puissance de limaginaire ( île) - Travailler sur les représentations quils peuvent avoir dune réalité quils connaissent plus ou moins (quartier) I.KERNER PLP Lettres-Histoire

6 2.Etablissement didentités fictives Chaque élève devient un personnage de ce lieu. Il prend une identité fictive. Il s invente : Un nom, un prénom Une date un et un lieu de naissance Une situation de famille Des caractéristiques physiques et morales Des goûts, des loisirs Un métier Une histoire… I.KERNER PLP Lettres-Histoire

7 3.Phase dinteractions pour donner vie et relief au lieu Jeux de rôles : demander un renseignement, expliquer un itinéraire, une préférence, débattre pour faire un choix… Productions écrites variées : lettres de réclamation, invitations, formulaire dinscription, petites annonces, dépliant touristique, discours du maire du village… I.KERNER PLP Lettres-Histoire

8 Exemple - description dune interaction : lécriture de lettres damour gourmandes Fête de la Saint Valentin Tous les habitants du village sont très gourmands. On décide denvoyer des lettres damour gourmandes. La consigne est simple : la personne aimée doit être comparée à quelque chose que lon aime boire ou manger. On commence par chercher des mots qui pourraient sappliquer à la fois à des aliments et à des personnes comme par exemple les adjectifs délicieux, doux et tendre. On invente des phrases où les mots se retrouvent dans des contextes différents. Chacun écrit enfin une lettre quil adresse anonymement à un habitant du village. Source :http://innovalo.scola.ac-paris.fr I.KERNER PLP Lettres-Histoire

9 4.Des événements qui font vivre le lieu Exemples pour le village : Les élections municipales Une fête traditionnelle du village Un fait divers qui fera la « Une » du village Une compétition sportive Une catastrophe naturelle… I.KERNER PLP Lettres-Histoire

10 Un exemple : Proposition pour une durée de 40 heures A – Etablir : (10 heures) 1) les identités fictives 2) le lieu et le milieu B- Donner épaisseur et vie par (20 heures) 3) des interactions C- Faire intervenir : (10 heures ) 4) des événements et des incidents Daprès Les simulations globales mode demploi, Francis Yaiche,1996 I.KERNER PLP Lettres-Histoire

11 Ce que lon vise : - lacquisition de la langue française écrite et orale : Simuler la réalité en imaginant des situations qui intègrent toutes les dimensions de l'apprentissage : les activités d'expression écrite et orale, le travail sur des supports authentiques et les activités de communication générale ou spécialisée. On développe des compétences linguistiques, des compétences socio- linguistiques et des compétences communicatives ( à loral et à lécrit ) - lapproche de la culture et de la vie française (ex : les fêtes populaires…) - les règles fondamentales de la citoyenneté ( ex : le droit de vote) lintégration dans la cité … I.KERNER PLP Lettres-Histoire

12 Intérêts et avantages de cette démarche Projet qui donne du sens aux apprentissages et qui fédère les activités La langue devient un outil au service dun projet et nest plus un objet détude Chaque élève est partie prenante Caractère ludique qui permet de motiver les élèves dans leurs apprentissages Démarche vivante et dynamique I.KERNER PLP Lettres-Histoire

13 Un dispositif de soutien qui sinspire de la simulation globale Le cadre : 2 h hebdomadaires À destination des ENAF ou des élèves en grande difficulté de lecture/écriture Repérés par les professeurs de français Groupe de 10 élèves issus des classes de 3 ème DP, de CAP et BEP Ils quittent leur emploi du temps habituel et viennent suivre ces 2 heures de soutien I.KERNER PLP Lettres-Histoire

14 Difficulté : comment gérer lhétérogénéité des élèves issus de classes différentes avec un même objectif : consolider lapprentissage de la langue ? Une réponse adaptée à cette situation : la simulation globale Elle permet de créer rapidement un groupe car les élèves sont fédérés autour dun même projet Le côté « ludique » de la démarche permet de faire adhérer les élèves rapidement au projet proposé I.KERNER PLP Lettres-Histoire

15 3 ETAPES POUR MENER CE PROJET « Notre Village » Unité 1 / ETABLIR DES IDENTITES FICTIVES Unité 2 / CRÉER LE VILLAGE Unité 3/ CRÉER DES EVENEMENTS I.KERNER PLP Lettres-Histoire

16 Exemple : Unité 1 / Etablir des identités fictives Choisir un nom, choisir un prénom Créer une famille Se décrire physiquement Parler de ses qualités, de ses défauts Parler de ses goûts, de ses loisirs Choisir un métier Se présenter dans sa globalité I.KERNER PLP Lettres-Histoire


Télécharger ppt "La simulation globale Pratique pédagogique conçue au début des années 70 pour lenseignement du FLE. La méthodologie a été élaborée au BELC ( Bureau pour."

Présentations similaires


Annonces Google