La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Centre lEnvolée Commission scolaire des Affluents 2701, boul. des Rives Lachenaie, Québec J6W 6K4 Un nouvelle approche Pour toute reproduction, communiquer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Centre lEnvolée Commission scolaire des Affluents 2701, boul. des Rives Lachenaie, Québec J6W 6K4 Un nouvelle approche Pour toute reproduction, communiquer."— Transcription de la présentation:

1 Centre lEnvolée Commission scolaire des Affluents 2701, boul. des Rives Lachenaie, Québec J6W 6K4 Un nouvelle approche Pour toute reproduction, communiquer avec Mme Louise Danis, psychologue du Centre lEnvolée Décembre 2003

2 Mandat scolaire : La rééducation, la réadaptation, la réduction de la fréquence et de lampleur des troubles du comportement. Mission première: Le maintien du jeune à lécole. Réconcilier la famille avec lécole; Hypothèses de travail: Réconcilier le jeune avec lécole et lui-même; Développer des perspectives davenir : Réintégration scolaire Augmenter la diplômation Orientation vers le marché du travail Créer des opportunités (reconnaissance de stage) Une mission

3 Du clinique à lacadémique, une école au carrefour des paradoxes Une école spéciale/dédiée (une clientèle ayant des besoins multiples); Une mission; Une vision; Un encadrement dynamique : 1- Une structure organisationnelle; 2- Des interventions adaptées (ou la spirale de lintervention).

4 Modèle traditionnelApproche socio-clinique Mesures disciplinaires = sévir. Code de vie avec des règlements collectifs et écrits. Procédure : Lorsquil y a manquement (infraction au code), application technique et /ou systématique de règles. Conjugaison d interdits, de sanctions, de punitions. Consensus de vie basés sur le respect de soi, Certains consensus sont décidés lors des rencontres civiques /participation active des jeunes. Mesures daccompagnement = accueillir. Fonctionnement : Accompagner le jeune dans ce quil vit, respecter son rythme, ses résistances. Emphase sur lélève pour laider à composer avec ce quil vit, lamener à assumer les conséquences de ses propres choix (thérapie de la réalité), amorcer une démarche active de résolution de problèmes et augmenter ses capacités dadaptation pour mieux vivre en groupe. Conjugaison de collaboration, responsabilisation négociation. des autres, de lenvironnement. Valeurs véhiculées à l école.

5 Modèle traditionnelApproche socio-clinique Gestion dissuasive et coercitive avec gradation des sanctions et augmentation des contrôles. Encadrement serré = contrôle. Encadrement dynamique = apprendre à vivre ensemble. 2 axes d interventions misant sur le relationnel: Gestion positive centrée sur lintervention afin que le jeune puisse se réapproprier son pouvoir personnel. -Une structure organisationnelle -Des interventions adaptées

6 UN ENCADREMENT DYNAMIQUE 1- UNE STRUCTURE ORGANISATIONNELLE Notion de prise en charge Première ligne (enseignants) Deuxième ligne (éducateurs spécialisés) Troisième ligne (professionnels, direction) Multiplication des espaces de vie / Accueil Transit Condo Notion de collaboration Notion durgence et de gestion de crise Médiation Suspension-réconciliation basée sur la négociation Pouvoir dexpulsion Les trois C Concertation Coordination Communication Rencontre daccueil Rencontre déquipe Rencontre daccompagnement clinique Rencontre de soutien pour le personnel Rencontre multidisciplinaire Rencontre civique Formation continue Consignation des données Le but : former et faire équipe

7 Modèle traditionnelApproche socio-clinique Encadrement serré. Encadrement dynamique. Expulsion de l école Exclusion Suspension externe Du ressort des commissaires Suspension - réconciliation ( à l externe) Délégation de pouvoir par la direction à tous les adultes de l école. Démarche basée sur la négociation. Délégation de pouvoir des commissaires à la direction. Expulsion de l école Garder le lien Léquipe peut en tout temps renverser la décision de la direction Pouvoir de la direction.

8 Modèle traditionnelApproche socio-clinique Relation adulte /élève : Rapport dautorité, dominant /dominé. Rôle dexpert, de pouvoir. Enseignement; didactique, heuristique. Priorité lacadémique. Classe par niveau, groupe fermé, grille-horaire fixe. Mesures daide particulières : Focus sur les difficultés du jeune. Relation adulte /élève : Ladulte s investit au plan relationnel avec le jeune. Il tente de créer des liens, de les préserver, de les rétablir. Enseignement : philétique. Priorité le comportement. Classe par projet, multi-niveau, groupe ouvert, grille-horaire flexible. Mesures daide particulières : Focus sur les forces du jeune. Rapport égalitaire. Rôle dinfluence, de tuteur, de mentor. Encadrement serré. Encadrement dynamique.

9 Des mesures daccompagnement Questions préalables à lintervention : En quoi cette mesure va-t-elle aider le jeune ? Est-ce que cette mesure respecte la mission première du Centre lEnvolée, à savoir : le maintien du jeune à l école ? Ai-je suffisamment de recul pour intervenir ? Suis-je, en tant quintervenant, la personne-ressource en ce moment la mieux placée pour intervenir? Est-ce quen tant quintervenant, ici et maintenant, j accorde plus dimportance à la mesure quau jeune ?

10 Notion de collaboration Questions préalables à lintervention : Ce jeune est-il en contrôle de son comportement ? Ce jeune est-il en mesure de se réapproprier son pouvoir ? Ai-je un refus clair et net de non-collaboration ?

11 Une démarche active de résolution de problèmes Une démarche en 4 temps 1) Exprimer ce qui ce passe : - Une expérientiel à verbaliser au «je» : des perceptions, des émotions, des sentiments, des impressions. 2) Définir le problème en termes concrets : - Recueillir des informations, des faits, des observations. - Départager ce qui appartient à la personne de ce qui ne lui appartient pas. - Identifier ce sur quoi la personne a du pouvoir, ce sur quoi elle nen a pas. - Sentendre sur une définition du problème. 3) Rechercher des solutions : - Préciser ce que la personne veut : attentes, besoins, état désiré. - Examiner ce qui a déjà été tenté et testé comme solution.

12 Une démarche active de résolution de problèmes Une démarche en 4 temps - Procéder à une séance de : « brainstorming »; exploiter la technique du paradoxe (recadrage, virage à 180º, prescription du symptôme). - Sélectionner 3 pistes de solutions (souplesse). Vérifier lapplicabilité des propositions retenues, i.e. si elles sont réalistes et réalisables. - Assurer un suivi pour vérifier si: lentente se maintient; lentente est encore à la satisfaction des parties. - Négocier avec ou permettre aux parties impliquées de négocier une entente en termes concrets et à la satisfaction des parties. - Prendre le temps décrire cette entente. les solutions sont efficaces; 4) Négocier une entente :


Télécharger ppt "Centre lEnvolée Commission scolaire des Affluents 2701, boul. des Rives Lachenaie, Québec J6W 6K4 Un nouvelle approche Pour toute reproduction, communiquer."

Présentations similaires


Annonces Google