La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

TP physiologie Capacités physiques et sportives. Plan dactivité A) tests spirométriques (respiratoires) 1) Tests actifs : apnée volontaire, test de Flack.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "TP physiologie Capacités physiques et sportives. Plan dactivité A) tests spirométriques (respiratoires) 1) Tests actifs : apnée volontaire, test de Flack."— Transcription de la présentation:

1 TP physiologie Capacités physiques et sportives

2 Plan dactivité A) tests spirométriques (respiratoires) 1) Tests actifs : apnée volontaire, test de Flack B)Tests defforts sous maximal 1) Test de Ruffier. 2) Le Step Test de Dill. 3) Test de Cooper. 4) Rythmologie et tracés échographiques. 5) Test de Sjostrand 6) Test dAstrand : Volume de dioxygéne maximum 7) Test de Pitteloud. C) Lentraînement 1) Qualités motrices.

3 A ) tests spirométriques (respiratoires) VEMS : Volume Expiratoire Maximum par Seconde. CV : Capacité Vitale volume dair dans les poumons avec inspiration forcée. Vmax : ventilation maximale le maximum dair que lon ventile dans les poumons. un sportif ventile plus quun non sportif.

4 1)Tests actifs : apnée volontaire, test de Flack. Apnée volontaire : statique expiration forcée. capacité max des poumons < 20 secondes : mauvais 30 à 50 secondes : moyen, bon 50 secondes : excellent Test de flack Il faut maintenir le mercure à un niveau précis. Toutes les 5s. il y a mesure de laugmentation de la fréquence cardiaque

5 B)Tests defforts sous maximal 1)Test de Ruffier. Ce test sadresse aux débutant absolue. Le test Ruffier – Dickson est un des test les plus connue. Il se déroule en 3 temps : -on prend son rythme cardiaque au repos (P0) -on réalise 30 flexion des genoux, bras tendus devant soi au rythme dune flexion toutes les 1,5 seconde, pendant 45 secondes pour un sujet adulte (entre 18 et 65 ans). Et on prend le rythme cardiaque (P1) -après 1 minute de repos on prend son rythme cardiaque (P2)

6 Mesure de lindice : 4 (P0 + P1 + P2) R = 10 R < 0 : sujet athlétique 0 < R < 5 : sujet fort 5 < R < 10 : sujet bon 10< R < 15 : sujet moyen R > 15 : sujet mauvais (P1 – 70) + 2 (P2 – P0) Indice de Ruffier-Dickson : IRD = 10 < 2,9 : bon 3< IRD < 6 : moyen 6,1 < IRD < 8 : médiocre IRD >8 : mauvais

7 2) Le Step Test de Dill. On utilise un tabouret de hauteur égale à celle de la jambe de lindividu suivant le test. Celui-ci monte et descend se tabouret pendant 5 minutes avec un rythme de 30 montés-descentes par minute. Indice : 100 x t (en secondes) I = 2 x (P1 + P2 +P3) I > 90 : excellent 80 < I < 90 : bon 65< I < 80 : moyen 55< I < 65 : faible I < 55 : mauvais

8 3)Test de Cooper. Il sagit de parcourir en courant (lalternance en marchant est admise) la plus grande distance possible en 12 minutes. Pour une femme de moins de 30 ans : < m : mauvais à : médiocre à : moyen à : bon > : excellent Pour un homme de moins de 30 ans : < : mauvais à : médiocre à : moyen à : bon : excellent

9 Calcul de VO2 max Le test de Cooper permet de calculer le VO2 max : La VO2max est le débit maximum possible doxygène consommé lors dun effort, cest-à-dire la quantité maximale doxygène prélevée au niveau des poumons et utilisée par les muscles par unité de temps. Elle est mesurée pour une personne donnée. En effet, chaque sujet possède une limite supérieure personnelle à faire des efforts qui correspond à une certaine quantité d'oxygène utilisée pour faire fonctionner les muscles. La V02 max est exprimée dans l'absolu en litres par minute et pour être comparable d'un sujet à l'autre, elle est ramenée au kilo de poids. On obtient alors des millilitres d'oxygène par minute et par kilo de poids.

10 Il existe 3 formules pour calculer le VO2 max : (distance parcourue en mètres – 504,9) VO2 max = 4,73 VO2 max = 22,351 x distance en kilomètres - 11,288 VO2 max = nbr de mètres par minutes – 133 x 0,

11 Ces équations ne sont pas valables pour les moins de 18 ans ou les personnes du troisième âge, mais la distance parcourue en 12 minutes demeure un bon indice de capacité aérobie de tous sujets. Dautres parts les faibles corrélations obtenues entre les VO2 max directs et les distances parcourues ne sont pas suffisamment fiables pour être retenues comme moyen de prédiction du VO2 max. Elles restent en revanche un bon procédé pour évaluer la condition physique dun sujet, et pour apprécier lamélioration de son endurance aérobie pendant une période dentraînement.

12 5) Test de Sjostrand Sur un vélo pendant des phases de 5 minutes, avec augmentation de leffort par pallier de 50 Watts.

13

14 6) Test dAstrand : Volume de dioxygéne maximum En théorie selon Astrand, le célèbre physiologiste suédois, la Fréquence Cardiaque Maximale correspond à la formule suivante : FCM = Votre âge ( Il existe une marge de + / - 10% ) Mais il s'agit en fait d'une moyenne. A l'échelle d'une personne, on peut avoir des résultats très différents. Certains quadragénaires atteignent encore les 200 pulsations alors que des jeunes adultes n'y arrivent pas. Les femmes possèdent également des cœurs légèrement plus rapides que les hommes. Pour elles, il faudrait appliquer l'équation : FC Mx = 226- l'âge.

15

16 7) Test de Pitteloud Basé sur le step test avec tabouret de 3 tailles différentes, déterminées en fonction de la taille de lindividu. On fait varier le rythme de monté et de descente. De plus, on tient compte du poids de lindividu. on cherche la puissance maximale théorique

17

18 C) Lentraînement Cest lensemble des procédés qui tendent à emmener lindividu vers ses capacités maximales. Il y a lentraînement :- physique - psychique - technique - tactique

19 1) Qualités motrices. Il y a deux types de fibres musculaires : Lentes et endurantes, riches en myoglobine. Rapides mais fatigables, riche en enzymes anaérobies (fibres blanches),mouvements courts et brefs. On cherche à avoir des fibres rapides et endurantes. anaérobie aérobie Le développement de la vitesse des fibres demande le développement des synapses, le système nerveux doit donc fonctionner rapidement. Vitesse de contraction du muscle Vitesse de réaction Vitesse gestuelle

20

21 Qualités motrices Le développement de la force : Force absolue (force individuelle de chaque muscle) Force dynamique (puissance, détente) Force spécifique (force développée pour un geste technique) Force relative (rapport de la force absolue sur la masse de lindividu) La force dépend de la disposition des fibres musculaires. La température du muscle influe également : un muscle sera plus fort à 39°C. Ainsi que la composition chimique : réserve nécessaire, déchet, …

22 Capacités motrices Souplesse : Elle augmente laptitude maximum des segments du corps.(Le segment le plus souple est celui de lépaule.)

23 Endurance : - capacité de résister à la fatigue et aux souffrances. - Aptitude à faire un effort faible pendant une longue durée. - La fréquence doit rester basse. - Endurance générale = capacité cardiaque

24 Résistance : La résistance: (capacité de répéter des efforts intenses) Trois aspects Résistance des membres inférieurs Exemple de test possible : On place une latte à cette hauteur, au-dessus de l'athlète bras tendus. Le sujet doit toucher 15 fois de rang la latte dans le minimum de temps. Bons résultats : 35" à 40"

25 Résistance musculaire et récupération circulatoire Exemple de test possible : Courir 5 fois 50 mètres, départ debout, au maximum de la vitesse. 3 minutes de récupération entre chaque course. On relève le temps de course et on prend le pouls : 1'30" après chaque course. Bon résultat = 6"5 à 7" pour la course, fréquence cardiaque ne dépassant jamais 140 pulsations : 1'30" après chaque course.

26 Résistance des membres supérieurs Exemple de test possible : - Traction des bras à la barre fixe : 10 à 12 tractions = bon résultat. - Développer à deux bras, barre chargée à 70% du maximum, 3 séries de 5 développés avec 3 minutes de repos entre chaque série. On relève le temps mis pour faire chaque série. 15" à 20" = bon résultat.


Télécharger ppt "TP physiologie Capacités physiques et sportives. Plan dactivité A) tests spirométriques (respiratoires) 1) Tests actifs : apnée volontaire, test de Flack."

Présentations similaires


Annonces Google