La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Tests psychométriques et échelles dévaluation en Neuropsychologie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Tests psychométriques et échelles dévaluation en Neuropsychologie."— Transcription de la présentation:

1 Tests psychométriques et échelles dévaluation en Neuropsychologie

2 Plan I Définitions II Lentretien III Les échelles IV Les tests en neuropsychologie V Etude de cas VII Exemple de réadaptation VI Pratique des tests

3 Définitions

4 Quest ce que la cognition? « La cognition regroupe les divers processus mentaux de perception, mémorisation et raisonnement : c'est l'ensemble des processus mentaux qui s'intercalent entre le stimulus et la réponse, et qui transforment l'apport sensoriel, le traduisant en code abstrait (on parle de représentation), l'entreposant en mémoire pour le retrouver plus tard »

5 Définitions Quest ce que la neuropsychologie? « La neuropsychologie est une science qui tente de mettre en rapport de manière intelligible les processus mentaux et le comportement avec les structures du cerveau »

6 Les fonctions cognitives 1.Les fonctions mnésiques - Mémoire autobiographique (dernières vacances, mariage, scolarité,…) - Mémoire Sémantique (connaissances générales: noms des capitales, 1789, pointure de vos chaussures) -Mémoire de travail (situation problème, exemple: poker) - Mémoire Procédurale (savoir faire: vélo, conduite) - Etc.

7 Les fonctions cognitives 2. Les fonctions exécutives - Initiation et inhibition - Organisation, planification - Raisonnement, déduction - Stratégie, exécution - Contrôle, vérification - Etc.

8 Les Fonctions Cognitives 3.Les fonctions attentionnelles -Attention dirigée -Attention divisée -Attention soutenue -Etc.

9 Les Fonctions Cognitives 4.Les fonctions instrumentales -Langage (aphasies, agraphie, acalculie,…) -Gnosies (Définition: Suffixe signifiant la connaissance ou la perception; agnosies, hallucinations?) -Praxies (Capacité d'exécuter sur ordre des gestes orientés vers un but déterminé; apraxie habillage, …) -Capacités visuo-perceptives et visuo- spatiales (héminégligence,…) 5. comportement émotion Apathie, désinhibition, dépendance à lenvironnement…

10 Les outils dévaluation en neuropsychologie Lentretien et lobservation clinique Tests psychométriques Echelles Auto et hétéro-questionnaires Check-lists (inventaire) Simulations Mises en situation naturelle

11 Types Dévaluation Evaluations globales Evaluations analytiques, fonction par fonction Evaluations écologiques

12 Les Echelles

13 Pour qui? Pourquoi? Patient Dépression? Anxiété? Entourage Autonomie? Mixtes Troubles comportement? Examinateur Plaintes? Conscience? Objectiver Qualifier, Quantifier Lecture commune, universelle

14 Echelle Dépression Hamilton Hamilton, M. (1967). Development of a rating scale for primary depressive illness. British Journal of Social and Clinical Psychology, 6, Items Règles d'interprétation du score de Hamilton: score inférieur à 18: pas de dépression score égal ou supérieur à 18: dépression

15 Echelle Dépression Hamilton 1 Humeur dépressive (tristesse, sentiment d'être sans espoir, impuissant, auto-dépréciation) Absent Ces états affectifs ne sont signalés que si l'on interroge le sujet Ces états affectifs sont signalés verbalement spontanément Le sujet communique ces états affectifs non verbalement, par ex par son expression faciale, son attitude, sa voix et sa tendance à pleurer Le sujet ne communique pratiquement que ces états affectifs dans ses communications spontanées verbales et non verbales

16 Echelle Anxiété Hamilton HAMILTON M. Diagnosis and rating of anxiety, in Studies of Anxiety, Ladder M.H. (ed.). Brit. J. Psychiatry, 1969, Spec. Pub., 3, La note globale va de 0 à 60. anxiété psychique (items 1 à 6 et 14) anxiété somatique item 7 à 13) Le seuil admis en général pour une anxiété significative est de 20

17 Echelles Anxiété COTATION 0 : absent, 1 : léger, 2 : moyen, 3 : fort, 4 : maximal (invalidant) Humeur anxieuse Inquiétude - Attente du pire Appréhension (anticipation avec peur) - Irritabilité Tension Sensations de tension - Fatigabilité - Impossibilité de se détendre - Réaction de sursaut - Pleurs faciles - Tremblements - Sensation d'être incapable de rester en place Peurs Du noir - Des gens qu'on ne connaît pas - D'être abandonné seul - Des gros animaux - De la circulation - De la foule

18 Echelle GDS Yesavage et Brink Attribuer un point quand la réponse est "oui" aux items en bleu et un point quand la réponse est "non" aux items en rouge 1. Etes-vous satisfait(e) de votre vie? 2. Avez vous renoncé à un grand nombre de vos activités? 3. Avez-vous le sentiment que votre vie est vide? 4. Vous ennuyez-vous souvent? 5. Envisagez-vous l'avenir avec optimisme? 30 Items

19 GDS Validation sur population gériatrique moyen de diagnostic et de surveillance de la dépression chez le sujet âgé. normal: 0-9 dépression légère: Dépression sévère:

20 Echelles dévaluation psychiatrique Echelle d'auto-évaluation de l'humeur de Yesavage (Personne âgée) Echelle de dépression de Beck (Pathologie du sommeil) Echelle de dépression MADRS de Mongomery & Asberg 1979, traduction française de Lemperiere Echelle HAD (Hospital Anxiety and Depression Scale) MINI (Mini International Neuropsychiatric Interview) NPI de Cummings Echelle du Fardeau de Zarit Etc..

21 Echelles dévaluation cognitive et comportementale IADL de Lawton, activités instrumentales de la vie quotidienne FBI Frontal Behavioral Inventory Clinical Dementia Rating (CDR) Cohen Mansfield Agitation Inventory (CMAI) PDS Progressive Deterioration Scale Behave-AD ou échelle comportementale (Alzheimer) Inventaire apathie (IA)

22 Frontal Behavioral Inventory (FBI) Description Apathie Sintéresse-t-il (elle) à ses amis ou à ses activités habituelles ? 2 Aspontanéité Commence-t-il (elle) de lui-même les activités ou doit-il (elle) être stimulé (on doit lui demander de le faire) ? 3 Emoussement affectif A-t-il des manifestations de joie ou de tristesse adaptées aux situations ? 4 Rigidité mentale Peut-il changer davis en raisonnant ou apparaît-il (elle) comme borné, rigide du point de vue intellectuel ces derniers temps ?

23 Echelles et Batteries dévaluation cognitive MMS BCcogSEP, batterie courte dévaluation cognitive (patients souffrant de sclérose en plaques) Questionnaire de plainte mnésique : échelle de Mac Nair & Khan Echelle de Mattis (Parkinson) Échelle de mémoire de Wechsler (MEM III) Échelle defficience (WAIS III) ou WISC (enfants) BEC 96, BEM 144 de Signoret Etc. (Société de Neurologie, GRECO)

24 Echelles dévaluation de la démence Classiquement, 4 grands axes dévaluation possibles : Globale :GDS, CGI, CIBIC plus, FAST, … Cognitive: MMSE, MATTIS, BEC 96, SIB, … Actes de la vie quotidienne, capacités fonctionnelles :ADCS-ADL, BGP, FAST, IADL,… Psycho-comportementale: NPI, EDC, BGP, …

25 Buts Evaluer Mettre en évidence Mettre en évidence les compétences préservées et altérées Déceler Déceler les premiers signes dune atteinte organique Contribuer Contribuer au diagnostic Proposer Proposer une prise en charge adaptée Suivre Suivre lévolution des troubles

26 Principales pathologies concernées Troubles apprentissages scolaires TC Pathologies vasculaires: AVC ischémiques, hémorragiques Pathologies dégénératives (DTA, MP, DFT, MCL,SEP,…) Tumeurs Epilepsies Intoxications (alcool, drogues, monoxyde de carbone,…) Pathologies infectieuses (encéphalites) Pathologies métaboliques (Diabète, carences vitamines,…) Schizophrénie ( de plus en plus) Etc.

27 Motifs principaux Plainte de la mémoire Troubles de la mémoire (entourage) Troubles du comportement § dépressif inaugurale tardif Perte dintérêt pour les activités habituelles Perte dautonomie AEG Chutes à répétitions non expliquées Etc.

28 Lentretien clinique

29 Entretien semi-dirigé Age Sexe Niveau scolaire (sait-il lire? Écrire?) Profession (prof? peintre? architecte? ouvrier?) Langues (maternelle, bilingue,..) Perception (audition, vision) Comportements rapportés (sommeil, alimentation, loisirs…) Comportements observés (ralentit, opposant, désinhibé…) Humeur (dépressif, anxieux, joyeux,…) Plaintes (spontanée, anosognosie, anosodiaphorie…) Histoire du sujet ATCD médicaux, familiaux (TC, troubles apprentissages scolaires, hypothyroïdie, alcool, drogues…)

30 Intérêts Entretien semi-dirigé et détaillé avec le patient et son entourage * hypothèses * guider le choix des tests Un bilan psychométrique pour quantifier les réponses du sujet afin dinfirmer ou de confirmer les hypothèses émises

31 Outils du bilan Entretien avec le patient et un proche Echelles psycho-comportementales Tests, batteries mesurant le degré global Tests +/- spécifiques explorant le langage, la mémoire, les praxies, les gnosies… Données médicales et paramédicales (a-t-il déjà fait un bilan? Où? Pourquoi?)

32 Les Tests en Neuropsycho

33 LES TESTS PSYCHOMETRIQUES Zazzo « une épreuve strictement définie dans ses conditions dapplication et dans son mode de notation, qui permet de situer un sujet par rapport à une population, elle même bien définie biologiquement et socialement ». Binet « LIntelligence cest ce que mesure mon test » !

34 Standardisation Conditions de passation : matériel, chronométrage, recueil des données Cotation : manuels (tables) ou informatisées Interprétation : expérience du professionnel (sujet dans son histoire) Qualités métrologiques Fidélité : stabilité de la mesure, reproductibilité (Méthode test-retest). Sensibilité : capacité à différencier les individus (mise en évidence de faibles différences entre individus) Validité : capacité à mesurer effectivement ce que le test est sensé mesurer (concordance avec dautres tests)

35 Objectif dun test Comparer la réponse du sujet X à celles dautres sujets placés dans la même situation Étalonnage Échantillon suffisamment grand (> plusieurs centaines sujets). Échantillon représentatif de la population (tranche dâges, sexe, niveau scolaire et professionnel) Tables détalonnage par test

36 1.Les fonctions mnésiques LES TESTS PSYCHOMETRIQUES

37 1.Les fonctions mnésiques 2.Les fonctions exécutives et attentionnelles LES TESTS PSYCHOMETRIQUES

38 1.Les fonctions mnésiques 2.Les fonctions exécutives et attentionnelles 3.Les fonctions instrumentales LES TESTS PSYCHOMETRIQUES

39 Les fonctions mnésiques Mémoire à long terme Mémoire déclarative Ou Explicite Mémoire procédurale Ou Implicite sémantique épisodique Lobe temporal Striatum Cortex néocortex Amydale Cervelet habilités motrices, Verbales ou cognitives qui ne Nécessite pas de faire appel à son Souvenir conscient. processus daccès conscient à linformation

40 Les fonctions mnésiques Durée Nature de linformation Nature des processus sollicités: encodage, stockage, récupération

41 Les fonctions mnésiques Test de rappel libre-rappel indicé de Grober et Buschke BEM 144 de Signoret MEM III échelle clinique mémoire de Wechsler California Verbal Learning Test de Delis Figure et mots de Rey Procédure de Brown-Peterson QAM de Van der Linden RBMT de Wilson Test de rétention visuelle de Benton

42 Mémoire à Court terme Empan de chiffres 1 5

43 Court terme Empan de chiffres

44 Court terme Empan de chiffres Norme = 7 +/- 2

45 Court terme Empan spatiaux

46 Court terme Empan spatiaux

47 Court terme Empan spatiaux

48 Court terme Empan spatiaux

49 »Empans envers »Épellation inverse de mots, mois de lannée… »Test du Pasat »Séquences lettres chiffres »Tâche de Brown Peterson »Etc. Mémoire de Travail

50 Mémoire à Long terme Déclarative/ non Déclarative Mémoire sémantique et didactique Mémoire événementielle Mémoire autobiographique Mémoire Procédurale Antérograde / Rétrograde Nature des processus

51 Mémoire Événementielle Protocole EVE (Thomas-Antérion)

52 Mémoire Événementielle

53 Reconnaissance

54

55 Reconnaissance DMS 48 (Barbeau)

56 A B Reconnaissance DMS 48

57 A B

58 Mémoire Autobiographique TEMpau Raconter Périodes de vie : petite enfance à aujourdhui exemple: Période enfance & adolescence Raconter une rencontre, un déplacement, un évènement à lécole, un évènement familiale Jhonny de Bollivier

59 Mémoire Procédurale Lecture en miroir

60 Mémoire Procédurale OVARB SUOV SETE SERT TROF

61 Mémoire Procédurale

62

63

64 Mémoire antérograde visuelle et verbale MEM III Grober et buschke California verbal learning test Figure de REY Doors and people Test Etc.

65 Scènes de famille MEM III

66 MEM III

67 Grober et Buscke Apprentissage de 16 mots 1- Encodage sémantique « parmi ces mots quel est le nom du poisson? » Rappel immédiat Tache distractive 20 secondes Tache distractive 20 secondes

68 Grober et Buschke Gilet Jonquille Domino Hareng Domino Hareng 16 mots au total

69 Grober et Buschke 2- Rappel libre (en 2 minutes) Rappel indicé « Quel était le nom du poisson? » Cette étape est réalisée 3 fois Cette étape est réalisée 3 fois

70 Grober et Buscke 3- Reconnaissance : 48 mots dont les 16 appris Tâches distractives non verbale Tâches distractives non verbale de 20 minutes de 20 minutes 4- Rappel libre différé Rappel indicé différé

71 Les fonctions exécutives et attentionnelles Attention (soutenue, divisée, flexibilité, sensibilité à interférence, inhibition, etc.) Planification, organisation, stratégies Raisonnement, élaboration de concept Capacités dinitiation/ inhibition Vérification

72 Raisonnement - Élaboration de concept WAIS-III Test de vocabulaire (Binoit- Pichot) PM 38 Mill Hill

73 Raisonnement - Élaboration de concept Les Matrices WAIS III

74 Raisonnement, planification Shallice

75 Capacités attentionnelles Fluences verbales et catégorielles (flexibilité spontanée) TMT A&B (flexibilité réactive) WSCT (déduction de régles/flexibilité) Hayling Test (inhibition des automatismes) STROOP (inhibition) D2 (attention soutenue) TEA Zimmerman

76 TMT A&B (Trail Making Test) Partie A : Stratégie dexploration Déplacement de lattention Capacités à se désengager Partie B : Flexibilité

77 TMT A&B (Trail Making Test) Version B

78

79 WSCT (Wisconsin Card Sorting Test) Élaboration de concept/ déduction Classement Flexibilité Maintien dun schéma de réponse Nelson

80 WSCT (Wisconsin Test)

81 Figure de REY

82

83 Les fonctions instrumentales Le langage Les gnosies Les praxies Les capacités visuo-spatiales Les capacités perceptives

84 Le Langage BDAE (Goodglass et Kaplan) MT 86 (Nespoulous et coll.) Examen de laphasie (Ducarne) EPELE (Roch-Lecours et coll.) DO 80 (Deloche et Hannequin)

85 Les Gnosies

86 Les Praxies Copie de figures géométriques simples ou complexes Réalisation de geste sur ordre ou sur imitation Gestes dutilisation Gestes symboliques ADAS-cog (Greco) Cubes (WAIS) Bucco-faciales du MT 86 (Nespoulous et coll.) Etc.

87 Les Praxies

88 Capacités visuo -perceptives et spatiales Benton line Benton face VOSP (exemple) PEGV Popplereuter Barrage des cloches ETC.

89 Capacités visuo -perceptives et spatiales

90

91

92

93

94

95

96

97

98

99 Conclusion Tests épreuves standardisées Des épreuves standardisées sensibles, fidèles et validés Ils doivent être sensibles, fidèles et validés étalonnés Ils doivent être étalonnés et permettre de situer le sujet par rapport à une norme ou une population de référence Tests écologiques (les 6 éléments, commission multiples, Rivermead Behavioral Memory Test)

100 Conclusion choix des outilsLobjectif de lévaluation est déterminant dans le choix des outils importance de linterprétationLa passation doit être réalisée par du personnel qualifié et formé: importance de linterprétation, interventions du psychologue…

101 Etude de Cas Histoire: Accident de voiture il y a 3 ans ayant entrainé un TC suivit dun coma de 48h. Absence ATDC particuliers Age: 21 ans Latéralité : Droitière Niveau scolaire : CAP esthéticienne Profession : actuellement en arrêt de travail

102 Etude de Cas Plaintes spontanées exprimées par Melle X en rapport avec laccident: Grande fatigabilité en particulier lors de la station debout Vertiges Douleurs multiples Diminutions sensorielles de la vision, du goût et de lodorat Troubles du langage : difficultés à converser, à trouver ses mots, à organiser un discours Troubles de la mémoire : mémoire trop sélective, oublis fréquents Difficultés dorientation dans le temps et lespace Troubles du caractère et du comportement : hyper anxiété, grande irritabilité, impatience, perte de motivation, insomnies Perte de lestime de soi psychique et physique et de confiance envers les autres

103 Etude de Cas Plaintes spontanées exprimées par Mère de Melle X : Manque de sentiment et de confiance envers les autres Perte de lestime de soi psychique et physique Troubles du caractère et du comportement : irritabilité, impatience, grossièreté, désorganisation, perte dinitiative, perte dintérêt pour les choses, crise de boulimie suivit de vomissement, isolement social Manque dautonomie dans les activités de la vie quotidienne

104 Etude de Cas Melle X a un comportement bien adapté à lentretien. Elle est très attentive et coopérante mais on observe une grande anxiété. Ainsi, Melle X pince fréquemment ses lèvres, et commente souvent ses performances pendant les tests en décrivant de potentielles erreurs. Son discours est fluent et informatif sans digression, mais elle a parfois des difficultés à organiser sa pensée et peut ainsi perdre le fil du discours. La compréhension est correcte. Melle X respecte les consignes aux tests sans quon ait besoin de les lui rappeler. Melle X est bien orientée dans le temps et lespace. Les évocations des évènements personnels anciens (parcours scolaire, professionnel, vacances) et récents (sorties du week-end) sont assez fournies. Lévocation des évènements récents de lactualité est correcte mais pauvre.

105 Etude de Cas Le bilan neuropsychologique de Melle X objective des difficultés attentionnelles, exécutives et mnésiques antérogrades. On observe en particulier une lenteur dexécution et de traitement des informations, des difficultés dinhibition des automatismes, dorganisation, de mise en place de stratégies de recherche efficaces et une faible capacité du calepin visuo-spatial. Ces difficultés perturbent très sensiblement lapprentissage de nouvelles informations visuelles et verbales qui peut être cependant amélioré par un encodage spécifique et renforcé et cela dans un temps adapté aux aptitudes de Melle X. Ces difficultés ne sont pas sans conséquences sur le quotidien de Melle X qui se plaint davoir une mémoire trop sélective et doublis importants. Sur le plan psycho-comportemental, Melle X et sa mère expriment spontanément et à travers les échelles dévaluation dimportants troubles du caractère et du comportement comme en particulier de lapragmatisme, des difficultés dinhibition et un isolement social. On observera lors des consultations un syndrome hyper anxieux, un syndrome dépressif accompagné dune importante dévalorisation de lestime de soi avec dépréciation de limage corporelle et psychique et un ralentissement idéatoire. Melle X manifeste également une grande dépendance à sa mère en ce qui concerne les activités de la vie quotidienne qui limite certainement ses prises de décision et dinitiative.

106 Exemple de réadaptation

107 Les principaux acteurs de la réadaptation Médecins et spécialistes (neurologue, psychiatre, gériatre,…) Psychologues (neuropsy, clinicien, comportement,…) Orthophonistes Ergothérapeutes Kinésithérapeutes Assistantes sociales Entourage du patient

108 Les ateliers de groupes Dimension psychologique Retrouver une confiance en soi (thérapie de groupe) Redonner une identité propre à chacun Diminuer létat dépressif, anxiété… Dimension cognitive Connaître et maîtriser les processus de mémorisation Développer des stratégies dorganisation,… Maintenir un niveau dattention Dimension sociale AUTONOMIE Rompre avec lisolement AUTONOMIE Qualité de VIE Découvrir ou réinitier des activités Qualité de VIE

109 ART thérapie

110

111 Héminégligence

112

113 Merci de votre Attention Johanna Vidal Psychologue Neuropsychologue


Télécharger ppt "Tests psychométriques et échelles dévaluation en Neuropsychologie."

Présentations similaires


Annonces Google