La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ANIMATION PEDAGOGIQUE DE NOUVEAUX TEXTES sur les modalités dévaluation en EPS au titre du diplôme national du brevet Septembre 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ANIMATION PEDAGOGIQUE DE NOUVEAUX TEXTES sur les modalités dévaluation en EPS au titre du diplôme national du brevet Septembre 2012."— Transcription de la présentation:

1 ANIMATION PEDAGOGIQUE DE NOUVEAUX TEXTES sur les modalités dévaluation en EPS au titre du diplôme national du brevet Septembre 2012

2 POURQUOI ?

3 Un processus conceptuel de lEPS qui se met définitivement en place. Lorganisation hiérarchisée, homogénéisée, harmonisée des enseignements en niveaux de compétences. Renforcer la valeur ajoutée de lEPS au système éducatif dans son ensemble. Fixer définitivement son objet de travail : les conduites motrices des élèves. Provoquer la réflexion des élèves : les aider à construire des méthodes pour apprendre. Travailler à lengagement, à linvestissement, à la relation, à la communication, au partage, au travail collaboratif….. Mobiliser les compétences sociales

4 QUEST-CE QUI FONDE CES NOUVEAUX TEXTES ? Lévaluation de ce quont appris les élèves. Pour un enseignant, sengager dans lEVALUATION cest obligatoirement établir la connexion nécessaire avec les PROGRAMMES, et de fait, avec LES APPRENTISSAGES VISES pour les élèves de la classe de troisième.

5 PROGRAMMES EVALUATION APPRENTISSAGES VISES

6 QUE DOIVENT APPRENDRE LES ELEVES EN COLLEGE AUJOURDHUI ? QUELS SONT LES PRINCIPES QUI GUIDENT LA CONSTRUCTION DE CES APPRENTISSAGES ?

7 Les aspects pédagogiques Un regard ʺ évolutif ʺ sur la relation APPRENDRE ENSEIGNER

8 Un principe générateur : A quoi sert un professeur ? La formation dun "élève intellectuellement, physiquement et socialement, émotionnellement…. éduqué" Aptitude dun élève à agir dans le temps présent, à souvrir au temps présent. Ses capacités dadaptation à un contexte Sa valeur citoyenne, la qualité de ses relations aux autres.

9 Le développement de ̎ lIntelligence ̎ LIntelligence vue comme ̎ un système de formes dintelligence ̎ Ref Howard Gardner Lintelligence logico-mathématiques Lintelligence spatiale Lintelligence interpersonnelle Lintelligence corporelle-kinesthésique Lintelligence verbo-linguistique Lintelligence intra-personnelle Lintelligence musicale-rythmique Lintelligence naturaliste Lintelligence existentielle (le sens et lorigine des choses)

10 Un principe organisateur LES ACTIVITES dAPPRENTISSAGE DUN ELEVE TROIS COMPOSANTES FONDAMENTALES Un principe organisateur LES ACTIVITES dAPPRENTISSAGE DUN ELEVE TROIS COMPOSANTES FONDAMENTALES

11 Un modèle « ouvert » de lAPPRENTISSAGE

12 Un élève qui apprend Réalisation Pensée Investissement Trois composantes fondamentales dans lapprentissage

13 Les contraintes dun modèle denseignement

14 ENSEIGNER DANS LESPACE SCOLAIRE Réaliser PenserSinvestir Sadapter I La logique de la matière La logique de lélève Les concepts organisateurs CONTEXTE Identifié / Spécifié

15 LES CONCEPTS FEDERATEURS qui cherchent une organisation Compétence " attendue " connaissances attitudes capacités

16 ACTIONS - FAIRE ACTIVITES REFLEXIVES - APPRENDRE rechercher reconnaître analyser x x x x x x xx xx x x C-E CONNAISSANCES X X Prenons lactivité dOBSERVATION Comme un lieu daide à lapprentissage Intégrer synthétiser Laxe ̎ réflexif ̎ Anticiper CAPACITES COMPETENCE Repérer le but de la situation Sélectionner les repères utiles Reconnaître des indices significatifs Utiliser un outil de recueil de données…

17 COMPETENCE ATTENDUE Mise en œuvre efficace " dactivités, dopérations, " choisies par le sujet, pour obtenir une juste adaptation à la classe de situations rencontrées.

18 CAPACITES Mise en réseau des potentialités daction de lélève ( ʺ des sources ʺ de laction), et qui sont réinvestissables dans des contextes présentant des similitudes de problèmes à résoudre.

19 CONNAISSANCES Construction personnalisée résultant de lactivité du sujet qui intègre des informations extérieures (issues de lenvironnement, de principes, de règles, procédures …) pour sadapter à une situation donnée.

20 Un élève qui apprend Réalisation Pensée Investissement Trois composantes fondamentales dans lapprentissage

21 UNE ENTREE DANS LES COMPOSANTES PAR LES « MODES » :

22 LES MODES Systèmes organisant des catégories dactivités adaptatives mises en jeu par lélève pour répondre à une situation ou à une classe de situations.

23 MODES DE REALISATION Composante de la réalisation MODES DINVESTISSEMENT Composante de linvestisse ment Composante de la pensée MODES DE PENSEE COMMUNIQUER SEQUILIBRER SE DEPLACER EXPRIMER LOCALISER MANIPULER SOUVRIR COOPERER SE CONTROLER RESPECTER SIMPLIQUER INVENTER SE PROJETER RAISONNER SE REPRESENTER REPRODUIRE /REINVESTIR SEVALUER /OBSERVER

24 Les modes de réalisation SE DEPLACER LOCALISER EXPRIMER MANIPULER COMMUNIQUER SE POSITIONNER

25 LES MODES DE PENSEE OBSERVER SEVALUER RAISONNER SE REPRESENTER SE PROJETER INVENTER REINVESTIR REPRODUIRE

26 Les modes dinvestissement SE CONTROLER COOPERER SOUVRIRSIMPLIQUER RESPECTER

27 LES ACTIVITES DE PENSEE OBSERVABLES OBSERVER SEVALUER Focalisation de lattention Productions écrites Verbalisations Consultation de données Productions motrices en réponse à la tâche Choix de paramètres de la tâche RAISONNER SE REPRESENTER SE PROJETER INVENTER REINVESTIR REPRODUIRE CHAMP CAPACITAIRE lié : à la REPETITION à la TRANSPOSITION - Mémoriser une action ou - récupérer une une succession dactions connaissance réutilisable - organiser les répétitions en mémoire méthodiquement - Identifier des similitudes de contexte CHAMP CAPACITAIRE lié à : LIDENTIFICATION - Focaliser son attention sur des indices précis - Utiliser les outils de capture des données - Mettre en relation des indicateurs de réussite et des indicateurs de réalisation - Interpréter les effets de laction CHAMP CAPACITAIRE lié à : LA DEMARCHE EXPERIMENTALE - Vérifier la validité dune hypothèse par lexpérience - Mettre en œuvre des procédures et contrôler leurs résultats - Mettre en relation des procédures et des résultats - Mettre en relation des données de types différents (faits, principes, lois, règles) - Utiliser différentes procédures de raisonnement (induction, déduction, généralisation …) CHAMP CAPACITAIRE lié à : LA SYMBOLISATION Coder ou décoder laction en utilisant différents supports : mots, images … CHAMP CAPACITAIRE lié à : LA PLANIFICATION - Se fixer des buts, sous-buts. - Planifier les différentes étapes dun processus. - Élaborer des hypothèses. CHAMP CAPACITAIRE lié à : LA CREATION - Imaginer plusieurs solutions en réponse à un même but - Combiner et associer des images, des informations de façon inédite

28 Les modes dinvestissement SE CONTROLER COOPERER SOUVRIRSIMPLIQUER RESPECTER DES OBSERVABLES : - Réactions aux situations de stress - Relations aux autres - Postures - Entrée dans lactivité - Persévérance - Prise dinitiatives CHAMP CAPACITAIRE lié à : LADAPTATION AUX PERTURBATIONS - Relativiser lenjeu de lévènement - Apprécier la nature de ses émotions - Pondérer ses réactions face à un évènement déstabilisant CHAMP CAPACITAIRE lié à : LEMPATHIE - Exploiter les différences au sein du groupe - Reconnaître des qualités à chaque membre du groupe - Mettre ses potentialités au service du collectif CHAMP CAPACITAIRE lié à : La CURIOSITE - Oser expérimenter des situations inconnues - Accepter de dépasser son niveau dacquisition actuel CHAMP CAPACITAIRE lié à : LEFFORT - accepter les efforts liés à la quantité de répétitions nécessaires aux progrès - Supporter les sensations dinconfort comme condition de progrès - Accepter les moments de stagnation ou de régression - Oser avancer ses idées CHAMP CAPACITAIRE lié à : La CONFORMITE - Comprendre la nécessité de la règle - Objectiver les risques

29 Les modes de réalisation DES OBSERVABLES : Postures – Attitudes Trajets Trajectoires Espace Temps Enchaînement des actions SE DEPLACER LOCALISER EXPRIMER MANIPULER COMMUNIQUER SE POSITIONNER CHAMP CAPACITAIRE lié à : lAJUSTEMENT POSTURAL Situer, percevoir des plans de lespace par rapport à laxe du corps Repérer un placement corporel par rapport à un référent extérieur. Maintenir un équilibre statique. Ajuster son équilibre en permanence dans laction. Apprécier/réguler son tonus musculaire Adopter des postures induites par le contexte. Prendre conscience des différents segments de son corps à mobiliser. Identifier les sensations de leffort (limites, seuils…) CHAMP CAPACITAIRE lié à la: STRUCTURATION SPATIALE Apprécier des: directions distances amplitudes hauteurs zones volumes angles espaces… CHAMP CAPACITAIRE lié à la : STRUCTURATION TEMPORELLE Apprécier / Percevoir des : vitesses (fréquence, réaction…) intensités accélérations / décélérations rythmes – durées… CHAMP CAPACITAIRE lié à la : COORDINATION Dissocier 2 actions corporelles de nature différente dans un même temps. Mettre en ordre des actions pour atteindre un objectif Réaliser des habiletés fines Synchroniser des actions corporelles dans un même temps.

30 ILLUSTRATION DE LA DEMARCHE DENSEIGNEMENT

31 UN EXEMPLE DE DECLINAISON, sur un niveau 2 au Collège sur le SUPPORT du TENNIS de TABLE

32 Trois composantes C ompétence

33 Compétence attendue Rechercher le gain dune rencontre en construisant le point, dès la mise en jeu, pour rompre léchange par des frappes variées en vitesse et en direction, et en utilisant les premiers effets sur la balle notamment au service. Gérer collectivement un tournoi et aider un partenaire à prendre en compte son jeu pour gagner la rencontre.

34 C ompétence Manipuler Localiser Raisonner Se projeter Simpliquer Des modes fondamentaux Coopérer Observer Evaluer

35 C ompétence Manipuler Réaliser des habiletés fines (effets, mises en jeu). Localiser Apprécier des directions, des distances, des hauteurs, des zones Apprécier et percevoir des vitesses Se projeter Simpliquer Capacités motrices sollicitées Coopérer Observer Raisonner Evaluer

36 C ompétence Manipuler Réaliser des habiletés fines (effets, mises en jeu). La combinaison des actions de translation et de rotation pour produire un effet Localiser Apprécier des directions, des distances, des hauteurs, des zones La prise dinformation dès la mise en action de lélève. Les différents types daction sur la balle (frapper, frotter). Apprécier et percevoir des vitesses Le dosage et lorientation des forces transmises à la balle en fonction dun jeu à effet, accéléré ou placé Raisonner Se projeter Respecter Connaissances opératoires mobilisées Coopérer Observer

37 C ompétence Raisonner Interpréter les effets de laction Se projeter Elaborer une hypothèse de gain de point Simpliquer Mettre ses qualités dobservation et danalyse au service dun joueur Coopérer Se mettre au service dun fonctionnement collectif Capacités méthodologiques et sociales sollicitées Observer Vérifier la validité dune hypothèse par lexpérience Evaluer Utiliser des outils de capture de données

38 C ompétence Raisonner Interpréter les effets de laction Lappréciation des actions de son partenaire en relation avec des indicateurs de réalisation et de réussite (observateur) Se projeter Elaborer une hypothèse de gain de point La déduction des actions les plus efficaces à partir dindicateurs prélevés sur ladversaire Simpliquer Mettre ses qualités dobservation et danalyse au service dun joueur La justification dun avis fondé par le choix dun indicateur Coopérer Se mettre au service dun fonctionnement collectif Les actions à mener en fonction des différents rôles : partenaire, adversaire, observateur, « coach ». Connaissances opératoires mobilisées Observer Vérifier la validité dune hypothèse par lexpérience La mise en relation entre ses actions (coups utilisés, actions sur la balle) et les effets produits sur ladversaire (mise en danger ou non) Evaluer Utiliser des outils de capture de données La mise en relation dune donnée objective Et dune procédure dans le conseil

39 C ompétence Raisonner Interpréter les effets de laction Lappréciation des actions de son partenaire en relation avec des indicateurs de réalisation et de réussite (observateur) Se projeter Elaborer une hypothèse de gain de point La déduction des actions les plus efficaces à partir dindicateurs prélevés sur ladversaire Simpliquer Mettre ses qualités dobservation et danalyse au service dun joueur La justification dun avis fondé par le choix dun indicateur Coopérer Se mettre au service dun fonctionnement collectif Les actions à mener en fonction des différents rôles : partenaire, adversaire, observateur, « coach ». Observer Vérifier la validité dune hypothèse par lexpérience La mise en relation entre ses actions (coups utilisés, actions sur la balle) et les effets produits sur ladversaire (mise en danger ou non) Localiser Apprécier des directions, des distances, des hauteurs, des zones La prise dinformation dès la mise en action de lélève. Les différents types daction sur la balle (frapper, frotter). Apprécier et percevoir des vitesses Le dosage et lorientation des forces transmises à la balle en fonction dun jeu à effet, accéléré ou placé Manipuler Réaliser des habiletés fines (effets, mises en jeu). La combinaison des actions de translation et de rotation pour produire un effet Evaluer Utiliser des outils de capture de données La mise en relation dune donnée objective Et dune procédure dans le conseil Sinvestir

40 Il y a nécessité à créer et à utiliser un cadre opératoire Qui prenne en compte la combinaison des composantes de réalisation, de pensée et dinvestissement Qui organise linterrelation entre les capacités, les connaissances et les attitudes

41 Trois temps forts pour structurer un enseignement qui vise lacquisition des compétences attendues des programmes Programmer son enseignement en fonction des potentialités daction sollicitées (pôle capacitaire) Faire construire les connaissances opératoires nécessaires à la production dactions efficaces Aider au repérage permanent des progrès

42 Programmer son enseignement : Repérer les potentialités dactions à développer pour être compétent

43 Niveau 2 : Rechercher le gain dune rencontre en construisant le point, dès la mise en jeu, pour rompre léchange par des frappes variées en vitesse et en direction, et en utilisant les premiers effets sur la balle notamment au service. Gérer collectivement un tournoi et aider un partenaire à prendre en compte son jeu pour gagner la rencontre Rompre léchange par des actions variées sur la balla Tenir différents rôles dans lorganisation dun tournoi 5 potentialités daction Analyser le jeu à partir de résultats objectifs Construire le point pour mettre ladversaire en difficulté dès le service Observer pour conseiller un partenaire

44 Programmer son enseignement : Définir les contenus de lenseignement

45 Définir les contenus de lenseignement : un outil est nécessaire pour formuler les connaissances à mobiliser pour agir

46 CAPACITES ACTIONS CONNAISSANCES REALISERPENSERSINVESTIR Compétence attendue Potentialités daction à développer Modes fondamentaux sollicités

47 Une conception constructiviste de lapprentissage : Les façons dapprendre

48 Les points fondamentaux à retenir du constructivisme Les connaissances sont construites par le sujet lui-même, à travers les expériences qu'il a déjà vécues et celles qu'il est en train de vivre. une conception de la place de l'élève dans son apprentissage : lui donner le pouvoir de comprendre Cest dans linteraction avec le milieu que cette construction sopère : le sujet influe sur lenvironnement, qui, à son tour, influe sur laction du sujet une conception de l'apprentissage : se placer dans un courant émergent écologique plutôt que prescriptif. Importance des interactions sociales : le sujet apprend avec ses pairs et avec l'enseignant une conception de la relation didactique : une combinaison des différents pôles plus qu'une juxtaposition, un enseignant plus « guide » que transmetteur

49 Modélisation daprès M. Delaunay Méthodes répertoriées à dominante EXPERIMENTALE Essais et erreurs Essais et erreurs Hypothèse / contrôle de variables / interprétation Hypothèse / contrôle de variables / interprétation à dominante COMPARATIVE Observation / imitation Observation / imitation Analogies / corrélations Observation / extraction dinvariants, règles … Observation / extraction dinvariants, règles … à dominante COMBINATOIRE Résolution de problèmes Interaction de rôles Interaction de rôles à dominante INVENTIVE Pensée divergente / pensée convergente Des principes à retenir Evocation claire du but à atteindre Logique darticulation détapes chronologiques Mise à lépreuve des procédures Validation des effets des procédures utilisées Stockage en mémoire des données utiles Encodage personnalisé des procédures valides

50 CINQUIÈME CARACTÉRISTIQUE LE REPERAGE DES PROGRES Comment offrir à lélève la possibilité de suivre lévolution de ses progrès ?

51 Les étapes dune « démarche dobservation, dévaluation » Les étapes dune « démarche dobservation, dévaluation » Je dois savoir: Pourquoi jobserve ? ref aux objectifs ( contenus choisis) Sur quoi porte lobservation ? ref aux critères Où, quand…. ref aux champs dobservation ou aux observables Quels indices vais-je choisir ? ref aux indicateurs ( niveaux dacquisition ) Comment vais-je organiser le recueil des données? ref aux formes doutils (grilles de comportements, grilles quantitatives, barèmes, nomogrammes etc…) Les phases dune démarche pour évaluer

52 Aider lélève à repérer ses progrès cest : 1. Lui proposer des mises en relation entre des indicateurs sur ses réussites et des indicateurs sur ses réalisations 2. Construire des outils pour mesurer les progrès dans une situation qui fait référence

53 Le diplôme national du brevet 2013 UNE NOTE de SERVICE Le cadre général de lévaluation La définition du champ de lévaluation Les modalités de lévaluation Lorganisation pédagogique

54 LE CADRE GENERAL de LEVALUATION

55 QUELQUES PRINCIPES L'évaluation mise en place durant lannée scolaire de troisième préparant au DNB doit s'opérer conformément au socle commun de connaissances et de compétences ainsi quaux programmes de la discipline (arrêté du 8 juillet 2008 publié au BO n° 6 du 28 août 2008). Comme pour dautres disciplines, lévaluation des élèves en EPS au titre du DNB seffectue dans le cadre dun contrôle continu réalisé en cours de formation.

56 LA DEFINITION du CHAMP de LEVALUATION

57 Lévaluation au DNB fait partie intégrante du projet pédagogique de la discipline Lévaluation rend compte de lacquisition par lélève des : - compétences propres à lEPS ; - compétences méthodologiques et sociales. Cette évaluation contribue à la validation des compétences du socle commun et au renseignement des items du livret personnel de compétences en classe de troisième. A lissue de la scolarité au collège, chaque élève doit avoir atteint le niveau 2 des compétences attendues par le programme dans chacune des 4 compétences propres à lEPS.

58 LES MODALITES de LEVALUATION

59 Un référentiel national dévaluation est mis à disposition des enseignants, ainsi quun référentiel académique pour chaque APSA de la liste académique. Au cours de lannée de troisième, parmi les évaluations réalisées à partir des APSA représentant autant que possible les 4 compétences propres à lEPS, la note dEPS au DNB résulte des évaluations effectuées dans 3 APSA relevant de 3 trois compétences propres à lEPS. Une seule des APSA utilisées pour lévaluation chiffrée du DNB peut être choisie sur la liste académique arrêtée par le recteur dacadémie. Les autres sont issues de la liste nationale. La note finale prise en compte pour le contrôle continu est la moyenne des notes obtenues lors de lévaluation des APSA. Cette note, de 0 à 20, ne correspond pas nécessairement à la moyenne des notes trimestrielles obtenues par lélève dans le cadre de lenseignement dEPS de la classe de troisième. Les notes trimestrielles incluent lensemble des notes attribuées en EPS, alors que la note du DNB ne prend en compte que les évaluations des APSA mentionnées plus haut.

60 Les élèves présentant une inaptitude partielle de plus de trois mois ou un handicap ayant fait lobjet dun suivi par le médecin de santé scolaire, voire dun projet personnalisé de scolarisation, et ne permettant pas une pratique assidue des APSA bénéficient dun contrôle adapté. Ces élèves sont évalués au DNB sur au moins deux épreuves adaptées relevant de deux compétences propres à lEPS. Les adaptations sont proposées par les établissements à la suite de lavis médical et sont incluses dans le protocole dévaluation. Après avis de lautorité médicale scolaire, les handicaps ne permettant pas une pratique adaptée entraînent une dispense dépreuve et une neutralisation de son coefficient

61 LORGANISATION PEDAGOGIQUE

62 Léquipe enseignante dEPS formalise un protocole dévaluation dans lequel apparaissent notamment, pour chaque classe ou groupe, les APSA retenues pour la classe de troisième et les modalités du contrôle adapté. Linspection pédagogique régionale déducation physique et sportive est destinataire du protocole et assure le suivi de lévaluation pour lacadémie. Les élèves et leurs familles doivent être informés de lorganisation ainsi que des niveaux de compétences et de connaissances exigés.

63 ELABORER le PROTOCOLE……. 31 épreuves 1 épreuve??? 20 heures ??? Les ENSEMBLES = 3 EPREUVES 3 Compétences Propres distinctes Nature CP 1 prof = 1 ensemble 3 supports Une séance pour évaluer Choix de lélève

64 CP.1CP.2CP.3CP.4CP.5 Course. ½ fond Course haies Course de relais- vitesse Lancer du disque Lancer du Javelot Saut Hauteur Pentabond Natation de vitesse Natation de distance Escalade Course dorientation Natation sauvetage Acrosport Aérobic Arts du cirque Danse Gymnastique (Sol, Parallèles, asymétriques, fixe, poutre) Gymnastique rythmique Basket Football Handball Rugby Volley-ball Badminton Tennis de table Boxe Française Judo Musculation Liste nationale: 31 épreuves Choix de 3 compétences propres distinctes

65 Liste académique: 4 épreuves maximum Une seule peut être choisie dans un ensemble de 3 épreuves!!!

66 EVALUER QUELLES COMPETENCES??? Performance mesurée Adapter ses déplacements Visée artistique ou esthétique Les COMPETENCES ATTENDUES Elles précisent les réponses motrices à réaliser en intégrant les dimensions motrices, méthodologiques et sociales. Affrontement indivi-collect Effets de son activité Développement, entretien de soi S engager lucidement Utilisation de démarches Règles de vie collective Rôles

67 L EVALUATION Un protocole Valider par le Vice-recteur Des ensembles Les Epreuves 2 Examinateurs dont le responsable du Groupe 3 notes sur 20 Le temps d une séance….. Un calendrier 20 heures

68 La NOTATION Des propositions de notes Commission académique 8 enseignants Les examinateurs L attribution de la note définitive Le président de jury du Baccalauréat Régulation E.P.L.E.

69 Une commission nationale Valide les référentiels académiques Dresse le bilan national annuel Préconise des régulations Présidée par le doyen de l inspection générale E.P.S.

70 MERCI de votre ATTENTION


Télécharger ppt "ANIMATION PEDAGOGIQUE DE NOUVEAUX TEXTES sur les modalités dévaluation en EPS au titre du diplôme national du brevet Septembre 2012."

Présentations similaires


Annonces Google