La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PLACE DU RETARD DE CROISSANCE CÉRÉBRALE AU SEIN DU RETARD DE CROISSANCE INTRA-UTÉRIN Marcel VOYER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PLACE DU RETARD DE CROISSANCE CÉRÉBRALE AU SEIN DU RETARD DE CROISSANCE INTRA-UTÉRIN Marcel VOYER."— Transcription de la présentation:

1 PLACE DU RETARD DE CROISSANCE CÉRÉBRALE AU SEIN DU RETARD DE CROISSANCE INTRA-UTÉRIN Marcel VOYER

2 CROISSANCE CÉRÉBRALE NORMALE

3

4

5

6 CONSÉQUENCES CÉRÉBRALES DUNE MALNUTRITION QUANTITATIVE (1) Les conséquences cérébrales sont dautant plus marquées que la malnutrition débute à un âge où la croissance cérébrale est plus rapide et que la malnutrition est plus sévère et dure plus longtemps

7

8 Chez lhomme une malnutrition cérébrale quantitative débute rarement avant 24 sem. Avant 24 sem. : elle pourrait entraîner une du nombre de neurones + anomalies de migrations A partir de sem. : elle entraîne - une du poids de lencéphale (en particulier du cervelet), du PC, du nombre de cellules gliales, de synapses, des arborisations axonales et dendritiques, de la synthèse des neurotransmetteurs et facteurs de croissance par les neurones de la plaque sous corticale, neurones de la couche granuleuse du cervelet - retard à la myélinisation

9 Eutrophe Malnutri

10 Conséquences cliniques dune malnutrition intra-utérine ou postnatale précoce (1) A court terme : - malnutrition postnatale précoce du nourrisson : PC, vitesse conduction, taille ventricules, anomalies maturation EEG, PEA… tonus, réactivité et apathie - malnutrition postnatale précoce du préterme : idem - RCIU sans SFA : avance maturative neuro-motrice - RCIU prolongé par une malnutrition postnatale : disparition de lavance neuromotrice et évolution malnutrition postnatale

11 Conséquences cliniques dune malnutrition intra-utérine ou postnatale précoce (2) A moyen terme malnutrition postnatale précoce du nourrisson ou du préterme et RCIU avec atteinte du PC sans SFA ont des risques et des tableaux cliniques semblables : - Défaut dattention, hyperactivité, passivité, irritabilité, troubles de lorientation temporelle, spatiale visuelle... - Retards de langage, retards à lintégration intersensorielle, visuelle, kinesthésique, à lacquisition des concepts mathématiques...

12 Conséquences cliniques dune malnutrition intra-utérine ou postnatale précoce (3) A long terme, ces anomalies sont en règle transitoires : - dautant plus que la récupération de la malnutrition a été plus précoce (PC > - 2 à 8-12 mois) et la renutrition associée à une prise en charge motrice - mais sont source de retards des acquisitions et par suite déchecs scolaires, dautant plus que lenfant évolue dans un milieu socio-culturel défavorisé - elles sont à haut risque dêtre définitives en labsence de récupération de la malnutrition à 3 ans (PC < - 2 )

13 ¯ ¯Devenir à l'âge scolaire et croissance céphalique ante et post natale PCN< - 2 ds> - 2 ds PC à 8-12 mois corrigé < - 2 ds > - 2 ds PC à 3 ans > - 2 ds < - 2 ds QI, S. neuro mineurs, ADD.. définitifstransitoires= témoins apports nutritionnels insuffisants AG/PN, RCIU début < 25 sem. ± SFA DBP, ECUN


Télécharger ppt "PLACE DU RETARD DE CROISSANCE CÉRÉBRALE AU SEIN DU RETARD DE CROISSANCE INTRA-UTÉRIN Marcel VOYER."

Présentations similaires


Annonces Google