La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le contrôle aérien. Centre de contrôle Tour de contrôle Le contrôle aérien ENAC.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le contrôle aérien. Centre de contrôle Tour de contrôle Le contrôle aérien ENAC."— Transcription de la présentation:

1 Le contrôle aérien

2 Centre de contrôle Tour de contrôle Le contrôle aérien ENAC

3 À quoi ça sert ? Eviter les collisions entre 2 objets volants Accélérer l'écoulement du trafic aérien Porter assistance à un aéronef qui rencontre un problème : givrage, perte de repères géographiques, orages, panne... Il existe 2 types de contrôleur : Dans la tour de contrôle d'un aéroport roulages, décollage, atterrissage, environs proches de l'aéroport Dans un centre de contrôle en route croisière

4 Qui est contrôlé ? Différents interlocuteurs dans le ciel : o Avions de ligne o Avions de loisir/tourisme o Planeurs o Parachuteurs, ballons, o Voltigeurs... Les activités d'aviation générale (planeur, parachutage, voltige...) sont pratiquées dans des espaces particuliers. Rôle du contrôleur : éviter que les avions ne pénètrent dans ces zones, ou, si c'est impossible, les prévenir de l'activité en cours.

5 Comment contrôler ? Communiquer: o émission et réception grâce aux antennes o exploitation grâce à du matériel adapté: écrans, téléphones, micros, programmes informatiques... Echanger des informations: la météo, les données de l'aéroport, les données de l'avion Surveiller grâce à la situation: une tour... pour une meilleure visibilité

6 Les écrans (1) Platine de téléphone et écran Ecran radar Zoom pour un avion

7 Les écrans (2) Ecran météo

8 La radio Principal outil des contrôleurs pour : recevoir des informations de la part des pilotes délivrer des clairances (instructions) aux aéronefs. Quelles fréquences ? Principales communications en VHF : de 117,975 MHz à 137 MHz. Parfois, fréquences HF qui ont une plus longue portée (exemple : pour le contrôle océanique). Pour comparer, la radio FM est émise entre 87,5 et 107,95 MHz Communication unilatérale : Une seule station peut émettre à un moment donné. Si deux stations émettent en même temps, la fréquence est brouillée et on n'entend aucun des locuteurs.

9 Utiliser la radio (1) Les échanges sont codifiés grâce à la phraséologie : Tous les messages courants ont une forme canonique qui doit être utilisée. Elle est étudiée pour que les messages soient : -concis -clairs -sans ambiguïté Exemples : o Le chiffre neuf se prononce en anglais « niner » (avec un son « r » à la fin). o En français, le chiffre un s'exprime « unité » pour plus de clarté. o L'expression « affirmatif » est interdite, pour éviter les confusions. Elle est remplacée par « affirme ». o Les trois expressions communes à toutes les langues, les plus fréquentes pour l'affirmation sont : -roger : « j'ai reçu en entier votre dernière transmission » ; -wilco (will comply) : « Je ferai ce qui a été demandé » ; -affirm : « Oui » (en réponse à une question). Alphabet radio international (alpha, bravo, charlie...) : o meilleure compréhension de chaque lettre au moyen de mots compréhensibles o prononçables aux quatre coins du globe.

10 Utiliser la radio (2) Le collationnement (readback) o Il est obligatoire pour la plupart des instructions o Il sagit de répéter l'instruction (ou du moins les éléments principaux) pour confirmer la bonne compréhension. o Dans certains cas, le contrôleur doit encore confirmer avec le mot « correct ». o Exemple : Pour autoriser un avion au décollage, le contrôleur lui communiquera l'instruction « cleared for take off » ou « autorisé au décollage », donnera la direction et la vitesse du vent et le numéro de la piste. Le pilote doit répéter l'instruction et, le cas échéant, la piste en service. Les communications sont : o enregistrées o conservées pendant en général trois mois. Il est strictement interdit de communiquer sur une fréquence d'aviation sans être détenteur d'une licence de radiotéléphonie restreinte (attribuée, entre autres, aux contrôleurs aériens, aux pilotes et au personnel au sol qui est amené à se déplacer sur les taxiways et pistes).

11 La petite histoire... Avant la radio, le contrôle se faisait à vue. o pas de vol de nuit o pas de vol par temps de brouillard 1899 : premières transmissions sans fils pour des applications maritimes Seconde Guerre Mondiale : développement du radar...normalisation du contrôle par Radio dès 1950

12 Méthode Pour chaque avion suivi, un strip est utilisé: o Le strip permet de rassembler les informations concernant un vol : nom, provenance, destination, vitesse, niveau/altitude, route... o Le contrôleur le remplit au fur et à mesure, puis le range.

13 La "vie" d'un vol d'avion Contrôleur Sol au départ : fait rouler l'avion Contrôleur Loc au départ : fait décoller l'avion Contrôleur Approche au départ : gère le début de montée Contrôleur en route : gère la croisière, emmène l'avion sur des routes jusqu'aux environs de sa destination, gère le début de descente Contrôleur Approche à l'arrivée : guide l'avion vers le terrain, le descend, et le présente sur l'axe final Contrôleur Loc à l'arrivée : fait atterrir l'avion Contrôleur Sol à l'arrivée: fait rouler l'avion vers son parking

14 Gestion d'un scénario de collision 2 avions arrivent face à face au même niveau o Changer l'altitude de vol d'un des avions, o Tourner à droite ou à gauche, o Jouer sur les vitesses...

15 Gestion d'un scenario de rattrapage 2 avions qui se suivent, le 2ème rattrape le premier o Décision : faire monter le rapide plus haut pour qu'il double le lent.

16 L'organisation de l'espace (1) Découpage du ciel en "zones" (latéralement et verticalement) comme des "blocs" qui structurent l'espace. Chaque contrôleur s'occupe d'une zone. La zone à côté concerne soit un collègue installé à côté, soit un collègue d'un autre centre qu'il peut joindre par téléphone pour se mettre d'accord (en français ou en anglais). LOC APPROCHE EN ROUTE APPROCHE LOC

17 L'organisation de l'espace (2) Organisation dun aérodrome, cadence des avions au décollage et à latterrissage. Exemple : décollage (flèche bleue) + un atterrissage à gérer. o on peut faire partir le décollage AVANT l'atterrissage s'il est avant le point rouge (flèche verte) o mais s'il a dépassé ce point (flèche rouge), latterrissage passe avant.

18 En cas de problème... Garder son calme, Se tenir à sa décision, Communiquer Exemple dun tour de piste tutoriel-le-tour-de-piste

19 L'organisation des équipes Les contrôleurs sont le plus souvent divisés en équipes (entre 5 et 20 personnes selon la taille) supervisées par des "chefs" qui s'occupent du planning de l'équipe, et surtout sont responsables de tout ce qui se passe. Les centres fonctionnent pour la plupart 24h/24, donc les équipes se relaient au cours d'une journée. Roissy Charles de Gaulle au Loc

20 La semaine du contrôleur Lundi :le contrôleur travaille le matin (06h - 14h) Mardi :le contrôleur travaille l'après-midi (13h - 20h) Mercredi :le contrôleur travaille le soir (16h - 23h) Jeudi : REPOS Vendredi : REPOS Samedi :REPOS Dimanche :le contrôleur travaille le matin Lundi :le contrôleur travaille l'après-midi Mardi :le contrôleur travaille la nuit (20h – 08h) 3 JOURS de travail 3 JOURS de repos

21 Questions ?


Télécharger ppt "Le contrôle aérien. Centre de contrôle Tour de contrôle Le contrôle aérien ENAC."

Présentations similaires


Annonces Google