La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Antoine LACROIX Jérôme SCHMIDT Mickael LIGIER 3° B.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Antoine LACROIX Jérôme SCHMIDT Mickael LIGIER 3° B."— Transcription de la présentation:

1 Antoine LACROIX Jérôme SCHMIDT Mickael LIGIER 3° B

2 Sommaire - Définition d'une transplantation. - Historique de la transplantation. - Les causes d'une transplantation. - Comment s'adapte un organe dans un corps étranger ? - Hôpital spécialisé dans la région ? - Le marché noir.

3 Définition d'une transplantation Le don d'organe est la première étape avant la réalisation d'une transplantation chez un receveur. Un grand nombre dorganes peuvent être donnés et permettre ainsi de sauver des vies humaines, ou en améliorer grandement la qualité. La majorité des greffes sont réalisées à partir d'organes prélevés sur des personnes décédées, en état de mort encéphalique. Sous certaines conditions bien précises les organes de personnes en arrêt cardiaque et respiratoire définitif, après échec de réanimation, peuvent être prélevés. On sait aujourdhui que les résultats des greffes de ces organes sont aussi bons que ceux provenant de donneurs en mort encéphalique.

4 Historique de la transplantation 1869 : JF REVERDIN (FR) couvre les surfaces sans peau de petites pièces dépiderme étendues sur la plaie : LOCKE puis RINGER découvrent des milieux nutritifs pour perfuser et conserver lorgane isolé 1933 : VORONOY réalise la 1° transplantation de rein de cadavre sur une jeune femme atteinte dinsuffisance rénale 1949 : Loi LAFFAY relative aux greffes de cornées J. DAUSSET (FR) découvre lexistence des anticorps contre les globules blancs chez les patients polytransfusés : R. LAWLER (USA) greffe un rein mais à la place du rein ôté 1954 : Le laboratoire Wellcome découvre les premiers immunosuppresseurs (remèdes évitant le rejet du greffon) : N. SHUMWAY (USA) met au point le moyen de conserver le cœur au froid pour opérer.

5 1962 : J. DAUSSET, J. HAMBURGER collaborent pour réaliser la 1°greffe compatible. RAPPAPORT et J. DAUSSET déterminent les groupes tissulaires HLA 1967 : C. BARNARD (AF du Sud) greffe le 1er cœur humain 1968 : C. CABROL (FR) réalise le 27 Avril à Paris la 1ère greffe cardiaque en Europe 1969 : J. HARDY (USA) greffe un poumon à un condamné à mort atteint dun cancer du poumon 1986 : R. CALN (GB) réalise la 1ère transplantation cœur-poumons-foie 1987 : D. HOUSSIN (FR) améliore la technique de partition du foie (1 foie peut ainsi servir à greffer 2 malades) 2000 : Projet de Signature dune convention de collaboration entre France Greffe de Moelle et les Etablissements Français du Sang.

6 Les causes d'une transplantation On greffe pour plusieurs raisons : - Remplacer un organe à défaillance sévèreet qui est vital dans lorganisme. - Pour donner aux malades une vie à nouveau normale. Il existe plusieurs sortes de greffes : - L'auto-greffe : le greffon provient du sujet lui–même. Le donneur et le receveur sont la même personne. - L'allogreffe (ou homogreffe) : cest une greffe faite à partir dun donneur autre que le receveur. - La xénogreffe : cest une greffe pratiquée entre deux organismes despèces différentes (ex : greffe dun organe animal chez un humain). Pour quune greffe réussisse il faut : - Que le tissu ou lorgane greffé aient des caractéristiques biologiques aussi proches que possibles de celles du receveur. On appelle cela la compatibilité tissulaire. - Maîtriser le plus possible le phénomène de rejet.

7 Quest ce que la compatibilité tissulaire ? Cest la plus ou moins grande similitude biologique entre les tissus du donneur et du receveur. Chaque être humain se définit, sous l'angle biologique, par des antigènes réunis en un groupe tissulaire qui lui est propre. On parle encore de groupe HLA (Human Leucocyte Antigen) parce que ces antigènes, spécifiques de l'individu, se localisent à la surface des globules blancs, tout en existant aussi sur l'enveloppe des autres cellules de l'organisme.

8 Rejets d'organes Quest ce que le rejet ? Le rejet est un phénomène naturel. C'est la destruction, après sa reconnaissance, de tout élément étranger pénétrant dans un organisme vivant. C'est une réaction bénéfique quand il s'agit d'un microbe, par exemple mais regrettable lorsqu'il s'agit d'une greffe. On peut agir sur le phénomène de rejet d'une greffe en atténuant l'intensité de la réponse immunitaire, grâce à des médicaments appropriés, en particulier la Ciclosporine qui depuis les années 80, a permis la multiplication des greffes. Le taux de survie des patients s'est ainsi accru de manière spectaculaire.

9 Comptabilités d'organes A l'exception du rein, l'organe doit être de même volume ou légèrement inférieur (poumon) que celui qui est à remplacer, en bon état fonctionnel et le plus compatible possible au plan immunologique. Un greffon qui convient est aussi un greffon géographiquement disponible, c'est-à-dire que le transport et les conditions matérielles de mise en oeuvre permettent de le faire parvenir là où se trouve le receveur dans des limites de temps compatibles avec la durée de survie du greffon. Elle varie selon l'organe.

10 Hôpital spécialisé dans la région ? Le CHU de Nancy a franchi en 2010 le cap du 100e prélèvement de rein sur donneur vivant effectué avec robot chirurgical. Huit ans après sa première intervention et alors que le nombre d'insuffisants rénaux et de candidats à la greffe augmentent, l'établissement hospitalo-universitaire lorrain maintient son leadership national et européen.

11 Robot chirurgical

12 Le marché noir Le trafic d'organes est l'exercice illégal du commerce d'organes. commerce d'organes Il est souvent exercé par des réseaux mafieux, au regard des difficultés à se procurer des organes, et aux risques encourus pénalement. Cette pratique encourt 7 ans de prison et plus de $ d'amende aux États-Unis.mafieux Le trafic d'organe est souvent pratiqué au détriment des gens pauvres dans des pays peu ou très développés.

13 Exemple Des Palestiniens accusent larmée israélienne de voler des organes à ses victimes. Donald Boström raconte le scandale international des transplantations dorganes et comment lui-même a été le témoin dune atteinte au corps dun Palestinien de 19 ans.

14 FIN Nous espérons que cette exposé vous a plu.


Télécharger ppt "Antoine LACROIX Jérôme SCHMIDT Mickael LIGIER 3° B."

Présentations similaires


Annonces Google