La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GROUPE DE PAROLE ET/OU ANALYSE DE LA PRATIQUE (UTILITE EN GERIATRIE) GUERIN-BILLARD. A, PINON-VIGNAUD. M.L, DRAPIER-OUVRY. I, ALIX. M Centre de Soins pour.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GROUPE DE PAROLE ET/OU ANALYSE DE LA PRATIQUE (UTILITE EN GERIATRIE) GUERIN-BILLARD. A, PINON-VIGNAUD. M.L, DRAPIER-OUVRY. I, ALIX. M Centre de Soins pour."— Transcription de la présentation:

1 GROUPE DE PAROLE ET/OU ANALYSE DE LA PRATIQUE (UTILITE EN GERIATRIE) GUERIN-BILLARD. A, PINON-VIGNAUD. M.L, DRAPIER-OUVRY. I, ALIX. M Centre de Soins pour Personnes Agées Centre Hospitalier de La Rochelle SGOC 1 er et 2 Juin 2007 (Cholet)

2 Quelques éléments dintroduction Quatre groupes de parole dans un service de long séjour et deux groupes danalyse de la pratique en service de soins de suite et de réadaptation. Quatre groupes de parole dans un service de long séjour et deux groupes danalyse de la pratique en service de soins de suite et de réadaptation. En ce qui concerne les groupes de parole (ouverture à toutes catégories de soignants) et pour les groupes de supervision de la pratique (ouvert aux ASH). En ce qui concerne les groupes de parole (ouverture à toutes catégories de soignants) et pour les groupes de supervision de la pratique (ouvert aux ASH). Non appartenance de chacune de nous à ces services, ce qui clarifie nos places. Non appartenance de chacune de nous à ces services, ce qui clarifie nos places.

3 Spécificité du travail en gériatrie Impact sur le personnel comme sur les PA du rapport au corps (toilette, alimentation) et à leur sexualité (violation de lintimité du corps, trouble face aux désirs ou aux besoins ressentis ou imaginés). Impact sur le personnel comme sur les PA du rapport au corps (toilette, alimentation) et à leur sexualité (violation de lintimité du corps, trouble face aux désirs ou aux besoins ressentis ou imaginés). Prise en compte de la souffrance morale des PA et les éventuelles difficultés avec les familles. Prise en compte de la souffrance morale des PA et les éventuelles difficultés avec les familles. Impact sur le personnel de laccueil des résidants présentant des pathologies psychiatriques ou des détériorations cognitives importantes. Impact sur le personnel de laccueil des résidants présentant des pathologies psychiatriques ou des détériorations cognitives importantes. Admettre que la dépendance produit une maltraitance potentielle. Admettre que la dépendance produit une maltraitance potentielle.

4 Éléments de définition Groupe de Parole Groupe de Parole « Moins efficace pour le devenir davantage, moins parler de médecine pour devenir meilleur médecin, prendre une heure pour se parler pour mieux soccuper des malades, parler de soi pour mieux comprendre lautre. » M. RUSZNIEWSKI Analyse de la pratique « La notion danalyse des pratique prise dans sa généralité, désigne une méthode de formation ou de perfectionnement fondée sur lanalyse dexpériences professionnelles, récentes ou en cours présentées par leurs auteurs dans le cadre dun groupe composé de personnes exerçant la même profession. » A. LEVY

5 Objectifs Groupe de parole Offrir un lieu où les soignants peuvent laisser libre cours à lexpression de leur vécu au travail. Offrir un lieu où les soignants peuvent laisser libre cours à lexpression de leur vécu au travail. Renégociation permanente des stratégies subjectives avec les stratégies collectives, les exigences institutionnelles que constitue le Travail. Renégociation permanente des stratégies subjectives avec les stratégies collectives, les exigences institutionnelles que constitue le Travail. Réflexion sur le savoir-être. Réflexion sur le savoir-être. Supervision de la pratique Le groupe danalyse de la pratique a pour objectif de déboucher sur une action, une solution concrète par rapport aux problèmes rencontrés. Le groupe danalyse de la pratique a pour objectif de déboucher sur une action, une solution concrète par rapport aux problèmes rencontrés. Acquérir un savoir-faire. Interroger laction pour la rendre efficace. Acquérir un savoir-faire. Interroger laction pour la rendre efficace.

6 Règles de fonctionnement Afin que la parole soit la plus libre possible il est nécessaire dinstituer des règles de fonctionnement afin dinstaurer un climat de confiance et de sécurité. Règles valables pour les deux types de groupe. Liberté de participation : Inviter « explicitement » plutôt quexiger. Tous les membres de léquipe sont invités car tous font partie de léquipe soignante. Le non jugement : La règle fondamentale est le non jugement de ce qui se dit et se ressent. La relation dégal à égal : par rapport aux vécus évoqués, ce sont des pairs qui sexpriment dégal à égal quel que soit le statut occupé ou lancienneté dans la profession.

7 Règles de fonctionnement Liberté de parole : Les soignants sont libres de parler de ce quils souhaitent pour autant que ce soit en lien avec lexercice de leur profession. Liberté de parole et liberté de silence. Expression en terme de « je » : Les soignants sont invités à sexprimer en leur nom propre. Propriété du groupe de ce qui est dit : Lutilisation des propos à lextérieur du groupe est formellement interdite. Confidentialité à légard du résidant : Veiller à préserver lintégrité du résidant dont on parle.

8 Stress en milieu hospitalier Mythe ou Réalité ? Evoquer lusure professionnelle ou « burn out », cest faire référence à un malaise susceptible de se manifester de plusieurs façons : de manière explicite (plainte dun « ras-le-bol » ou de manière plus indirecte, conduite dévitement ou de retrait). Quelles que soient les manifestations, celles-ci traduisent lexpression dune souffrance liée au travail quon ne saurait tenir pour purement individuelle et qui incite à sinterroger sur le contexte organisationnel dans lequel les activités professionnelles sont exercées.

9 Stress en milieu hospitalier Éléments à lorigine du stress. Charge de travail (problèmes deffectifs, absentéisme important…) Nature de la tâche Confrontation à la vieillesse, à la mort Conflits avec la famille du résidant, avec les patients… Ambiguïté des rôles Relation avec les supérieurs (directs ou ladministration) Non reconnaissance du travail Pathologie des résidants (psychiatrique – dégénérative)

10 Stress en milieu hospitalier Parmi les différentes pistes possibles susceptibles de contribuer à entretenir la dynamique institutionnelle figure linstauration de groupe de parole et/ou danalyse de la pratique. Parmi les différentes pistes possibles susceptibles de contribuer à entretenir la dynamique institutionnelle figure linstauration de groupe de parole et/ou danalyse de la pratique. Dès lors la finalité de laction nest pas seulement un changement ou une évolution des personnes qui participent à ces groupes mais aussi, peu ou prou, celui de leur collectif de travail. Dès lors la finalité de laction nest pas seulement un changement ou une évolution des personnes qui participent à ces groupes mais aussi, peu ou prou, celui de leur collectif de travail.

11 Impacts et Utilité de ces groupes Stress dorigine individuelle Permet à la personne dexprimer ce qui la préoccupe, ses difficultés. Les échanges favorisent un recadrage des situations vécues grâce aux apports des autres participants. Meilleure compréhension des situations jugées problématiques. Permet à lindividu de mieux se connaître et de bénéficier de références plus solides afin dadopter des « stratégies de coping » efficaces, celles-ci étant également optimisées par le feed-back et les conseils des autres membres du groupe.

12 Impacts et Utilité de ces groupes Linfluence de ces groupes sur le stress individuel peut se traduire par le fait que le groupe joue un rôle déculpabilisant. Renforcement du sentiment dappartenance à une équipe. Stress dorigine interpersonnelle ou relationnelle Action favorable sur les relations et la communication entre lindividu, ses collègues et sa hiérarchie, ainsi il peut y avoir des retombées favorables pour contrer le stress dorigine relationnelle au sein de léquipe mais aussi avec les résidants et leurs familles.

13 Impacts et Utilité de ces groupes Stress dorigine professionnelle La nature même des pathologies prises en charge (psychiatriques et dégénératives), le degré de la dépendance physique et laccompagnement de la fin de vie contribuent à lémergence de ce type de stress. La nature même des pathologies prises en charge (psychiatriques et dégénératives), le degré de la dépendance physique et laccompagnement de la fin de vie contribuent à lémergence de ce type de stress. De tels soins et de tels accompagnements savèrent éprouvants et parfois déstabilisant sur le plan émotionnel. De tels soins et de tels accompagnements savèrent éprouvants et parfois déstabilisant sur le plan émotionnel. Ces situations renvoient à limpuissance soignante et donc à sa propre impuissance. Ces situations renvoient à limpuissance soignante et donc à sa propre impuissance.

14 Impacts et Utilité de ces groupes Ces groupes jouent un rôle fondamental dans le sens où ils peuvent permettre aux professionnels de construire de nouvelles pistes daction et dadaptation au niveau de la prise en charge des résidants Développer des comportements et des compétences en lien à ce type dactivités. Un tel dispositif permet de se libérer de la tristesse et du désarroi éprouvés dans ces situations. Stress dorigine contextuelle Ces groupes visent ladoption dune ligne de conduite commune et peuvent donner loccasion à un grand nombre de se sentir impliqué dans les décisions en terme de prise en charge.

15 En guise de conclusion La mise en place de ce type de groupes est un processus qui contribue de manière intéressante à la prise en charge du stress sous différentes formes au sein de services de gériatrie. La mise en place de ce type de groupes est un processus qui contribue de manière intéressante à la prise en charge du stress sous différentes formes au sein de services de gériatrie. Ils complètent tout à fait les staffs, les transmissions et autres modes de parole et de communication. Ils complètent tout à fait les staffs, les transmissions et autres modes de parole et de communication. Il est important que les règles de fonctionnement de ces groupes soient clairement explicitées. Il est important que les règles de fonctionnement de ces groupes soient clairement explicitées. Limplication et léthique de la hiérarchie joue un rôle central. Limplication et léthique de la hiérarchie joue un rôle central.

16 En guise de conclusion Complémentarité des groupes de parole et les groupes danalyse de la pratique. Complémentarité des groupes de parole et les groupes danalyse de la pratique. Ils donnent aux équipes des repères sur les modes de fonctionnement psychiques individuels et collectifs mais aussi des repères théoriques concernant les pathologies des PA rencontrées au sein des services. Ils donnent aux équipes des repères sur les modes de fonctionnement psychiques individuels et collectifs mais aussi des repères théoriques concernant les pathologies des PA rencontrées au sein des services. Les soignants ont un savoir mais ne savent pas toujours le faire savoir, si ces groupes pouvaient les aider, nous aurions accompli notre travail. Les soignants ont un savoir mais ne savent pas toujours le faire savoir, si ces groupes pouvaient les aider, nous aurions accompli notre travail. Savoir faire et Savoir être sont les grandes richesses de ces équipes soignantes auprès de nos personnes âgées. sont les grandes richesses de ces équipes soignantes auprès de nos personnes âgées.

17 Bibliographie ESTRYN-BEHAR. M., Les groupes de parole : une stratégie damélioration des relations avec les malades, in Le concours médical, n°8, Volume 112, 3 Mars 1990, pp ESTRYN-BEHAR. M., Les groupes de parole : une stratégie damélioration des relations avec les malades, in Le concours médical, n°8, Volume 112, 3 Mars 1990, pp FOHN. B, VERDAY. N., Groupe de parole en milieu hospitalier : Pour une prise en charge du stress vécu au travail, in Gestions hospitalières, n°433, Février 2004, pp FOHN. B, VERDAY. N., Groupe de parole en milieu hospitalier : Pour une prise en charge du stress vécu au travail, in Gestions hospitalières, n°433, Février 2004, pp NAVALET. C., La prise en charge des personnes âgées: de la nécessité dun accompagnement psychologique, in Gérontologie, n°117, Janvier 2001, pp NAVALET. C., La prise en charge des personnes âgées: de la nécessité dun accompagnement psychologique, in Gérontologie, n°117, Janvier 2001, pp QUADERI. A., VEDIE. C., Violence et organisation du travail en gériatrie, in Annales Médico-Psychologiques, n°6, Vol 162, Juillet 2004, pp QUADERI. A., VEDIE. C., Violence et organisation du travail en gériatrie, in Annales Médico-Psychologiques, n°6, Vol 162, Juillet 2004, pp

18 « Ce quon fait et dont on ne parle pas, « Ce quon fait et dont on ne parle pas, ce que lon souhaiterait faire et que lon narrive pas à faire, ce quon fait et que lon aimerait ne pas faire, ce quon fait sans vraiment avoir conscience quon le fait. »


Télécharger ppt "GROUPE DE PAROLE ET/OU ANALYSE DE LA PRATIQUE (UTILITE EN GERIATRIE) GUERIN-BILLARD. A, PINON-VIGNAUD. M.L, DRAPIER-OUVRY. I, ALIX. M Centre de Soins pour."

Présentations similaires


Annonces Google