La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lhypersensibilité de type I Dr Y.BOUALI YOUCEF Sce Immunologie EHUO.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lhypersensibilité de type I Dr Y.BOUALI YOUCEF Sce Immunologie EHUO."— Transcription de la présentation:

1 Lhypersensibilité de type I Dr Y.BOUALI YOUCEF Sce Immunologie EHUO

2 INTRODUCTION Atopie = Allergie = Anaphylaxie : Réaction inflammatoire impliquant des effecteurs cellulaires et moléculaires particuliers. Trois acteurs essentiels impliqués : Allergènes. IgE et ses récepteurs. Cellules effectrices.

3 1- Phase sensibilisante Premier contact avec lallergène. Production dIgE par les cellules B. Fixation des IgE sur leurs récepteurs spécifiques. Aucune manifestation clinique. PHASES DE DÉROULEMENT DE LATOPIE

4 B2- Phase déchaînante Contact(s) ultérieur(s) avec lallergène. Liaison de lallergène avec au moins deux molécules dIgE adjacentes fixées sur les mastocytes et basophiles. Activation et libération de nombreux médiateurs. Manifestations cliniques.

5

6 1- Facteurs environnementaux : Facteurs alimentaires Les infections bactériennes et virales à répétition non traitées Facteurs climatiques Pollution : ( gaz déchappement, NO2, NO3, SO2 …) Mode de vie : climatisation, utilisation de matelas, vie en collectivité Facteurs psychosociaux. 2- Facteurs génétiques : Lélément principal de lHSI est lIgE ; et qui est contrôlé par plusieurs gènes. Facteurs déclenchants de LHSI :

7 Facteurs déclenchants : Allergènes Éléments de reconnaissance : IgE Médiateurs chimiques Cellules impliquées dans lallergies. Éléments principaux de lHSI

8 Pneumallergène Moisissures Pollens Poussière de maison

9 Trophallergenes

10 Venin dhyménoptère Latex

11 III- IMMUNOGLOBULINES E (IgE) Monomère fortement glycosylé. PM 190 kDa. Localisation sérique : Faible ( UI). tissulaire : Caractère cytotrope. Isoformes: IgE secrétées libres IgE liées aux membranes (mIgE). Demi-vie : sérique : 2, 5 –3 j. tissulaire : quelques mois.

12 Structure

13 C Recepteur pour IgE RFCεI RFCεII

14 Macrophage DC CPA Lymphocytes T Regulation Lymphocytes B Cellules impliquées dans la réaction allergiques

15 Mastocytes Basophile Éosinophile Plaquettes Cellules effectrices

16 HISTAMINE HEPARINE PROTEASES NEUTRES FACTEURS CHIMIOTACTIQUES SEROTONINE NÉOFORMÉS PROSTAGLANDINES LEUCOTRIENES PAF-ACETHER MÉDIATEURS PRÉFORMÉS.cytokines

17 Formes Cliniques Asthme atopique Rhinite Conjonctivite Urticaire choc anaphylactique

18 Diagnostic – Interrogatoire : signes cliniques antécédents familiaux ( terrain allergique, maladies auto immunes, déficits immunitaires ) région dhabitat ( ville, la compagne, zones polliniques ou non ) périodes de crise ( per annuelles, saisonnières …) mode de vie ( vie en collectivité …)

19 Examens in vivo

20 Test de provocation Difficultés dinterprétation Certains trt Dermographisme

21 Tests in vitro 1- Tests d exploration du terrain allergique - IgE totales - Recherche d eosinophilie 2- Tests de recherche de l agent causal - IgE spécifiques circulantes - IgE spécifiques fixées sur les basophiles TDBH TLH 3- Tests spécialisés - Prostaglandines - Leucotriènes ( LTC4,LTD4,LTE4 ) - Tryptase - Cytokines: IL4,IL13,IL5,IL6

22 * * * * * Anti-IgE humaines IgE sériques à doser IgE radio-marquées CPM [C] Principe du Radio-Immuno-Sorbent-Test (RIST)

23 DO [C] E E E E E Principe du dosage IgE totales (ELISA) en microplaque Anti IgE marqué par une enzyme Substrat

24 ** [C] CPM * Principe du Radio-Allergo-Sorbent-Test (RAST) Disque en papier recouvert dallergène Anti-IgE marqué à I 135

25 [C] Principe de l ELISA-Allergo-Sorbent-Test (EAST) E E DO * Disque en papier recouvert dallergène Anti-IgE marqué par une enzyme

26 + Allergène IgE spécifique Histamine Dégranulation Test de Dégranulation des Basophiles Humains (TDBH)

27 Taux normal ou élevé Taux élevé Hypersensibilité immédiate Interrogatoire +Tests cutanés PositifsNégatifs Eosinophiles sanguins + IgE totales sériques Identification de lallergène Tests spécialisés Dosage des IgE spécifiques sériques Dosage des IgE spécifiques cellulaires TDBH, TLH Multitests Tests monospécfiques Parasitoses Les différentes étapes du diagnostic de LHI

28 1– Traitement spécifique : a – Éviction : b – traitement immunologique 2 – Traitement non spécifique ou pharmacologique : antihistaminiques ( anti H1) : ; Inhibiteurs de dé granulation ( cromoglycate sodique ) Broncho dilatateurs sympathomimétiques ( salbutamol, terbutaline …) Antidiéstérases ( théophylline ) Les anti inflammatoire stéroïdiens TRAITEMENT


Télécharger ppt "Lhypersensibilité de type I Dr Y.BOUALI YOUCEF Sce Immunologie EHUO."

Présentations similaires


Annonces Google