La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

H ISTOIRE DES A RTS & E SPAGNOL Formation animée par Virginie BISSON Jeudi 21 mars 2013 «... l histoire du monde sinscrit dans des traces indiscutables.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "H ISTOIRE DES A RTS & E SPAGNOL Formation animée par Virginie BISSON Jeudi 21 mars 2013 «... l histoire du monde sinscrit dans des traces indiscutables."— Transcription de la présentation:

1 H ISTOIRE DES A RTS & E SPAGNOL Formation animée par Virginie BISSON Jeudi 21 mars 2013 «... l histoire du monde sinscrit dans des traces indiscutables : les œuvres dart de lhumanité. Lenseignement de lhistoire des arts est là pour en donner les clés, en révéler le sens, la beauté, la diversité et luniversalité. » PRÉAMBULE du B.O. n° 32 du 28 août 2008

2 C OMMENT RÉUSSIR LA RENCONTRE AVEC L A RT ?

3 Cadrages, objectifs, évaluation et validation. Partie 1 Lhistoire des arts, Tout un programme …

4 Q U EST CE QUE L HISTOIRE DES ARTS ? G ÉNÉRALITÉS LHDA est un enseignement de culture artistique fondé sur une approche pluridisciplinaire et transversale ; Il concerne tous les élèves de lécole Primaire à la Terminale (toutes sections), à travers un enseignement continu, progressif et cohérent ; Il convoque tous les arts ;Il sappuie sur la rencontre avec lœuvre ; Il favorise les liens entre connaissances et sensibilité.

5 L ES CADRAGES

6 P ILIER 1: LES TEMPORALITÉS PÉRIODES HISTORIQUES CALQUÉES SUR LE PROGRAMME D HISTOIRE NiveauProgramme dhistoire 6 ème De lAntiquité au IX e siècle. 5 ème Du IX e siècle à la fin du XVII e siècle. 4 ème XVIII e siècle et XIX e siècle. 3 ème Le XX e siècle et notre époque. 2 nde De lAntiquité au milieu du XIX e siècle. 1 ère Du milieu du XIX e siècle jusquau XX e siècle. T ale Le XX e siècle et le monde actuel. Lélève doit connaître des grands repères historiques.

7 P ILIER 2 : LES DOMAINES ARTISTIQUES Les domainesLeurs contenus Les « arts de lespace » Architecture, urbanisme, art des jardins, paysage aménagé etc.… Les « arts du langage » Littérature écrite et orale (roman, nouvelle, fable, légende, conte, mythe, poésie, théâtre, essai, etc.), inscriptions épigraphiques, calligraphies, typographies etc. Les « arts du quotidien » Arts appliqués, design, objets et métiers dart, arts populaires etc. Les « arts du son » Musique vocale, musique instrumentale, musique de film et bruitage, technologies de création et de diffusion musicales. Les « arts du spectacle vivant » Théâtre, musique, danse, mime, arts du cirque, arts de la rue, marionnette, arts équestres, feux dartifices, jeux deaux etc. Les « arts du visuel » Arts plastiques, (architecture, peinture, sculpture, dessin et arts graphiques, photographie etc.) ; illustration, bande dessinée. Cinéma, audiovisuel, vidéo, montages photographiques, dessins animés, et autres images. Arts numériques. Pocket films. Jeux vidéo, etc. Lélève doit connaître des œuvres dart relevant de différents domaines artistiques

8 P ILIER 3 : LES THÉMATIQUES DU COLLÈGE Arts, créations, cultures. Arts, espace, temps. Arts, Etats et pouvoir. Arts, mythe et religions. Arts, techniques, expressions. Arts, ruptures, continuités.

9 P ILIER 3: LES THÉMATIQUES DU LYCÉE Champ anthropologique : « Arts, réalités, imaginaires »; « Arts et sacré »; « Arts et sociétés, cultures»; « Arts, corps, expressions ». Champ historique et social : « Arts et économie »; « Arts et idéologies »; « Arts, mémoires, témoignages, engagements ». Champ technique : « Arts, contraintes, réalisations »; « Arts, sciences et techniques »; « Arts, informations, communications ». Champ esthétique : « Arts, artistes, critiques, publics »; « Arts, goûts, esthétiques »; « Arts, théories et pratiques ».

10 LES OBJECTIFS

11 À lécole primaire Susciter la curiosité, stimuler la créativité (nécessité dune pratique sensible); Développer des aptitudes : Voir et regarder Entendre et écouter Observer, décrire, comprendre Enrichir la mémoire culturelle ; Souligner limportance des arts dans lhistoire. Au collège Développer la curiosité, favoriser la créativité (nécessité dune pratique sensible); Aider à la construction dune culture personnelle ; Informer sur les métiers liés aux arts. Au lycée Susciter le désir de construire une culture personnelle ; Développer une créativité nourrie aux œuvres ; Fournir des outils danalyse de lenvironnement économique, social, culturel ; Informer sur les parcours de formation et les métiers liés aux arts.

12 L ES ACQUIS ATTENDUS ( EN LIAISON AVEC LE SOCLE ) PrimaireCollègeLycée Connaissances 1 er vocabulaire (forme, matériaux, techniques); Des œuvres (environnement proche); Des repères (historiques). Des notions sur les langages, les techniques…; Vocabulaire spécifique; Connaissance précise dœuvres; Des repères artistiques, historiques, géographiques. Critères danalyse (voc., méthodes, évolut° des langages); Nombre significatif dœuvres; Des grands repères; Des mouvements, styles, lieux… Capacités Mobiliser des connaissances; Identifier des œuvres étudiées; Echanger des impressions. Situer des œuvres; Identifier des éléments constitutifs de lœuvre étudiée; Discerner les critères subj./obj.; Comparer des œuvres; Pratiquer les lieux de culture; Réaliser des projets artistiques; Situer lœuvre étudiée; Analyser les éléments constitutifs de lœuvre étudiée; Etablir des liens entre les différents domaines artistiques; Pratiquer les lieux de culture; Réaliser des projets artistiques. Attitudes Curiosité et créativité; Dialogue et échange; Prise de conscience de la diversité culturelle. Créativité et curiosité; Concentration, esprit dinitiative; Ouverture desprit. Curiosité et créativité; Ouverture et esprit critique; Esprit dinitiative, autonomie.

13 École primaireCollègeLycée Vol. hor. annuel Cycles 1 & 2 : 40 h.Cycle 3 : 20h Non précisé24 h Total scolarité: 312 h. (estimation DGESCO ) 60 h. 180 h. 72 h. Lélève garde mémoire de son parcours dans un… Évalué Validé * (**) « … cahier personnel dhistoire des arts ». * Validation au niveau du Primaire et du Collège au palier 3 (compétence 5 – la culture humaniste) défini dans le Livret de compétences et de connaissances. ** Évaluation de lHDA pour le DNB : épreuve orale (15 min. – notée /20 - coefficient 2). LÉvaluation et la validation de lHistoire des Arts

14 Partie 2 Pistes générales de mise en œuvre

15 P OUR COMMENCER …, RAPPELONS LES REPÈRES 1) Lélève doit être capable de connaître des œuvres dart relevant des différents domaines artistiques ; 2) Lélève doit être capable de connaître des grands repères historiques ; Des repères historiques liés à la période de création et à la scène représentée 3) Lélève doit être capable dutiliser des critères simples pour aborder les œuvres ; Des éléments danalyse relatifs à la forme, à la technique, au sens, à la démarche et à lusage 4) L élève doit être capable de mobiliser ses connaissances pour parler de façon sensible dœuvres dart ; Des commentaires relatifs aux ressentis 5) Lélève doit acquérir une attitude curieuse et créative ; Des questions personnelles, des traces dobservation active, (croquis, réalisations éclairantes ou induites)…

16 Q U EST - CE QU A NALYSER UNE ŒUVRE ? Analyser, cest éduquer ses sens, cest apprendre : À voir, observer, sentir, écouter, toucher ; À nommer, qualifier, distinguer ; À repérer, trier, relier, selon un cadre précis ; À donner du sens, faire des hypothèses ; 1- Pour en tirer des repères de sens et de moyens matériels. 2- Pour conduire une analyse dœuvre, cest-à-dire mettre en place une stratégie dapproche pour faire comprendre aux élèves les enjeux des choix de mise en œuvre dans la construction du sens. 1 ère APPROCHE: méthodologie permettant une analyse approfondie

17 RENCONTRE AVEC UNE ŒUVRE Serie El grito,Oswaldo Guayasamín ( ) Óleo sobre tela 130 x 90 cm. Colección Fundación Guayasamín, Quito, Ecuador, 1982

18 El Grito, nº1 E TAPA 1 : IDENTIFICO LA OBRA L ÉLÈVE DOIT ÊTRE CAPABLE D IDENTIFIER LES ŒUVRES ÉTUDIÉES PAR LEUR TITRE, LE NOM DE L AUTEUR ET L ÉPOQUE À LAQUELLE CETTE ŒUVRE A ÉTÉ CRÉÉE. Artista, fechas, nacionalidad : Título y fechas : Lugar de encuentro con la obra : Dimensiones : Técnica :

19 E TAPA 2 : ENCUENTRO CON LA OBRA LO QUE VEO, LO QUE PERCIBO L ÉLÈVE DOIT ÊTRE CAPABLE DE MENER UNE DESCRIPTION DÉTAILLÉE Approche dénotative : (reconnaître, nommer, décrire) Dimension iconique : description détaillée et objective de limage, lecture spatiale de lœuvre Dimension plastique : Formes : Catégories, types, genres, styles artistiques; constituants, structure, composition, etc.; Techniques : Matériaux, matériels, outils, supports, instruments; méthodes et techniques corporelles, gestuelles, instrumentales, etc.; Approche narrative : Quelle histoire, quel événement est raconté ?

20 E TAPA 2 : ANÁLISIS Y ENCUENTRO SENSIBLE CON LA OBRA L O QUE COMPRENDO Y L O QUE SIENTO L ANALYSE DES ŒUVRES SE FAIT EN PARTIE EN MÊME TEMPS QUE L APPROCHE SENSIBLE. Approche connotative : (Interpréter ce que je vois) Dimension du sens : Significations : Message (émis, reçu, interprété); sens (usuel, général, particulier; variations dans le temps et lespace); code, signe (signifiant/signifié); réception, interprétation, décodage, décryptage, etc.; Usages : Fonction, emploi; catégories de destinataires et dutilisateurs, destination, utilisation, transformation, rejets, détournements, etc.

21 E TAPA 2 : ANÁLISIS Y ENCUENTRO SENSIBLE CON LA OBRA L O QUE COMPRENDO Y L O QUE SIENTO L ANALYSE DES ŒUVRES SE FAIT EN PARTIE EN MÊME TEMPS QUE L APPROCHE SENSIBLE. Approche connotative : (Interpréter ce que je vois) Dimension sensible : interprétation possible, articulant la dimension iconique et la dimension plastique : évoquer son opinion et ses sensations face à lœuvre Lo que siento : je rentre dans lœuvre et je lexplore avec mes sens Lo que experimento: je laisse émerger mes impressions (quietud, agitación, preocupación, agresión….)

22 E TAPA 3 : DESARROLLO MI CURIOSIDAD Y MI CREATIVIDAD LO QUE APRENDO PARA ENTENDER MEJOR Dimension culturelle : repères donnés au sujet de lartiste, dun mouvement artistique, dun genre pictural, dune technique, dun contexte historique. Créer des liens et du sens. Approfondir la découverte de lœuvre. Se poser des questions : sur la démarche de lartiste… Dimension universelle : prolongement, ouverture et mise en réseau avec dautres artistes, dautres œuvres. Aborder une ou plusieurs œuvres en utilisant les savoir et les savoir-faire propre à notre discipline; Opérer des prolongements pertinents et ouvrir au dialogue interdisciplinaire. ( Les programmes de chaque discipline contiennent un volet HDA)

23 D IMENSION CULTURELLE : E NCUENTRO CON EL ARTISTA ¿ Q UIÉN ERA O SWALDO G UAYASAMÍN ? Apport culturel : recherches sur lauteur Tâche à réaliser : El artista dedicó su vida a denunciar la violencia y las injusticias en el mundo. Presenta las etapas de su arte y relaciónalas a causas denunciadas por el artista. Relaciona también las obras y los colores empleados en sus obras. ¿ cómo evolucionaron ? Ve por ejemplo La Ternura, la serie La Edad de ira, Las manos, Los mutilados, La capilla del Hombre.

24 D IMENSION UNIVERSELLE : ¿Q UÉ FUNCIÓN DEBE TENER EL ARTE Y LA PINTURA DENTRO DE LA SOCIEDAD ? ¿ Por qué pinta Oswaldo Guayasamín ? « Pintar es una forma de oración al mismo tiempo que de grito. Es casi una actitud fisiológica y la más alta conciencia del amor y de la soledad. - A mí me ha tocado pintar para indignar […] para herir, para arañar y golpear el corazón de la gente, para mostrarlas monstruosidades de América y del mundo y lo que el hombre hace en contra del hombre. Y seguiré haciéndolo, mientras duren las causas de la ira. - La edad de la ira […] es una […] denuncia de la violencia ejercida por el hombre contra el hombre en este siglo, un lacerante grito sin tiempo y una oración plástica que, como dice el pintor, está hecha « para herir, para arañar y golpear el corazón de la gente ». - Pintar los triunfos es y será tarea de otros artistas ». Oswaldo Guayasamín

25 ¿Q UÉ FUNCIÓN DEBE TENER EL ARTE Y LA PINTURA DENTRO DE LA SOCIEDAD ? Pablo Picasso dice sobre su obra : « la pintura no está hecha para decorar las habitaciones. » Habla : ¿ Qué opinas de esta frase ? ¿Se puede aplicar a El grito ? ¿ Por qué pintan los artistas ?

26 D IMENSION UNIVERSELLE : A RTISTE DU POUVOIR ET / OU POUVOIR DE L ARTISTE Artistas denuncian guerra y violencia Masacre en Corea, Pablo Picasso, Vallauris, 18 janvier 1951, huile sur contreplaqué, H. : 1,10 m. ; L. : 1,20 m., Paris, Musée national Picasso.

27 Lexécution de Maximilien, Edouard Manet, Huile sur toile, 252 × 305

28 P ROPOSITION DE TÂCHES Escribe : Conociendo al artista, Oswaldo Guayasamín : 1. Da la voz al personaje : imagina las razones que causaron el grito al protagonista de la tela. Pinta o dibuja: Imitando a los artistas estudiados : 1. Ilustra un sentimiento (amor, pasión, odio, rabia, ira, medio….), una protestación (sobre la guerra, la violencia, la pobreza….) ; 2. Presenta y describe a tus compañeros tu obra.

29 Le cri, Edvard Munch, 1910, Tempera sur bois, 83.5 x 66 cm Oslo, Musée Munch

30 P ARTIE 3 : L HDA ET L ESPAGNOL S YNERGIE INDISSOCIABLE ENTRE L ANGUE ET C ULTURE

31 L ES CONTEXTES D USAGE DE LA LANGUE SONT PRIORITAIREMENT DICTÉS PAR LES ENTRÉES CULTURELLES Palier 1 « Modernité et tradition » Palier 2 « Lici et lailleurs » 2 nde « Lart de vivre ensemble » Cycle terminal « Gestes fondateurs et mondes en mouvements » Mythes et héros Espaces et échanges Lieux et formes de pouvoir Lidée de progrès Mémoire : héritages et ruptures Sentiment dappartenance : singularité et solidarité Vision davenir : création et adaptation

32 L A COMPÉTENCE CULTURELLE SE CONSTRUIT PAR UN ENTRAÎNEMENT RÉGULIER AUX 5 ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE Quelques pistes dans les différentes activités langagières pour intégrer lHDA à lenseignement de lespagnol (cf. ANNEXE 1 …..)

33 Objectifs et intérêt: Faire acquérir aux élèves des compétences à la fois techniques, méthodologiques et anthropologiques – des compétences donc transversales ; Croiser les savoirs, jouer sur linter-displinarité pour rendre nos élèves plus réactifs et actifs dans linteraction. (cf. diaporama : larchitecture dans une séquence de 4 ème ) Comment envisager louverture pluridisciplinaire ? Exemple de séquence « partagée »


Télécharger ppt "H ISTOIRE DES A RTS & E SPAGNOL Formation animée par Virginie BISSON Jeudi 21 mars 2013 «... l histoire du monde sinscrit dans des traces indiscutables."

Présentations similaires


Annonces Google