La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Animation pédagogique 2008-2009 Organiser lenseignement de lhistoire des arts au cycle 3.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Animation pédagogique 2008-2009 Organiser lenseignement de lhistoire des arts au cycle 3."— Transcription de la présentation:

1 Animation pédagogique Organiser lenseignement de lhistoire des arts au cycle 3

2 PLAN DE LANIMATION Introduction : Quest-ce quenseigner lhistoire des arts ? Les textes officiels : une aide à lorganisation des séances dhistoire des arts: mise en parallèle des textes officiels B.O. n° 3 du 19 juin 2008 Encart au B.O. n°32 du 28 août 2008 Comment enseigner lhistoire des arts ? Quelques conseils Les phases pour découvrir une œuvre dart avec ses élèves. Des pistes pédagogiques pour une pratique en classe. Les acquis attendus (références aux textes officiels) Pour être concret: une programmation de cycle pour une période historique donnée Des ressources pédagogiques : sitographie bibliographie

3 Quest-ce quenseigner lhistoire des arts? Faire bouger nos acquis denseignants pour aller plus loin Travailler sur le local et le national; sur le patrimonial et culturel Fédérer, structurer la dimension culturelle des pratiques artistiques Dépasser lopposition « arts majeurs » / arts mineurs » Dépasser la pratique « à la manière de » Construire une culture humaniste dans une approche plus globale

4 Trois principes structurants Aborder tous les domaines de lart, tous les champs diversifiés Choisir des œuvres et des objets pour arriver à la compréhension dun contexte historique, social, spatial, politique Etudier les œuvres daprès leurs formes, les techniques, leur signification, leur usage

5 TEXTES OFFICIELS Le cadre horaire : 61 heures de pratique artistique 20 heures pour lhistoire des arts

6 Suggestions Tous les 15 jours pendant 1h ou ½ h pour - Faire la synthèse des thématiques abordées - Installer des notions - Faire écrire les élèves (cahier des arts) Comptabiliser les temps où lHistoire des arts est abordée.

7 TEXTES OFFICIELS B.O. n°3 du 19 juin 2008 Encart au B.O. n°32 du 28 août 2008 (page 3) Lenseignement de lhistoire des arts est: obligatoire pour tous les élèves de lEcole primaire fondé sur une approche pluridisciplinaire et transversale Lenseignement de lhistoire des arts sappuie sur 3 piliers: les périodes historiques les 6 grands domaines artistiques la liste de référence

8 Articulation sur 6 périodes (Page 26) : La Préhistoire LAntiquité gallo-romaine Le Moyen-âge Les Temps modernes Le XIX e siècle Le XX e siècle et notre époque Pilier 1 : Les périodes historiques De la Préhistoire aux temps actuels Sur des aires géographiques et culturelles variées Découpage du programme dhistoire sans senfermer dans une période étroite souplesse pour faire comprendre aux élèves les liens entre lhistoire des arts en dehors dun strict découpage chronologique

9 Prise en compte des 6 grands domaines artistiques qui correspondent aux activités humaines : Arts de lespace Arts du langage Arts du quotidien Arts du son Arts du spectacle vivant Arts du visuel

10 Prise en compte des 6 grands domaines artistiques : Arts de lespace ( se mouvoir, organiser des lieux de déplacement) Arts du langage ( communiquer, parler avec éloquence) - Pilier n°2 : 6 grands domaines artistiques Architecture, urbanisme, arts des jardins, Paysage aménagé Littérature écrite et orale (roman, nouvelle, fable, conte, mythe, poésie, théâtre, essai …). Inscriptions épigraphiques, calligraphies, typographies …

11 Les 6 grands domaines artistiques (suite): Arts du quotidien ( habiter, shabiller, embellir le cadre de vie) Arts du son ( entendre, donner à écouter) Arts appliqués, design, métiers dart, arts populaires Musique vocale, musique instrumentale, musique de film et bruitage, techniques de création et de diffusion musicales …

12 Arts du spectacle vivant ( jouer, permettre de sidentifier) Arts du visuel ( voir, donner à regarder) Théâtre, musique, danse, mime, arts du cirque, arts de la rue, marionnettes, arts équestres, feux dartifice, jeux deaux … Arts plastiques (architecture, peinture, sculpture, dessin, arts graphiques, photographie), illustration, B.D., Cinéma, audiovisuel, video, montages photographiques, dessins animés, autres images

13 PROGRAMMES DU CE2, CM1, CM2: Lhistoire des arts porte à la connaissance des élèves des œuvres de référence (patrimoine et art contemporain). Les œuvres sont présentées en relation avec: Une époque Une aire géographique Une forme dexpression OBJECTIFS DE LENSEIGNEMENT DE LHISTOIRE DES ARTS : Offrir à tous les élèves, de tous âges, des situations de rencontres, sensibles et réfléchies avec des œuvres relevant de différents domaines artistiques, de différentes époques et civilisations Amener les élèves à se construire une culture personnelle à valeur universelle fondée sur des œuvres de référence.

14 Lhistoire des arts est en relation avec les autres enseignements et aide les élèves à se situer parmi les productions artistiques de lhumanité et les différentes cultures considérées dans le temps et dans lespace. OBJECTIFS DE LENSEIGNEMENT DE LHISTOIRE DES ARTS : Permettre aux élèves daccéder progressivement au rang d « amateurs éclairés » (vocabulaire sensible et technique, repères essentiels dans le temps et dans lespace, plaisir de la rencontre avec lart). PROGRAMMES DU CE2, CM1, CM2 :

15 Les élèves bénéficient de rencontres sensibles avec des œuvres, découvrent des monuments, des musées, des ateliers d art, des spectacles vivants, des films en salles de cinéma. OBJECTIFS DE LENSEIGNEMENT DE LHISTOIRE DES ARTS : Aider les élèves à franchir spontanément les portes dun musée, dune galerie, dune salle de concert, dun cinéma dart et dessai, dun théâtre, dun opéra, de tout autre lieu de conservation, de création et de diffusion du patrimoine artistique.

16 PROGRAMMES DU CE2, CM1, CM2: OBJECTIFS DE LENSEIGNEMENT DE LHISTOIRE DES ARTS: Ces sorties éveillent la curiosité des élèves pour les chefs-dœuvre, les activités artistiques de leur ville ou de leur région. Donner aux élèves des éléments dinformation sur les métiers liés aux domaines des arts et de la culture

17 ŒUVRES DE REFERENCE Proposition dune liste dœuvres de référence pour chaque période et dans chaque domaine Pilier n°3 : liste dœuvres de référence Etude des œuvres à partir : dune œuvre unique dun ensemble dœuvres défini par des critères communs: lieu, genre, auteur, mouvement …

18 ŒUVRES DE REFERENCE Site eduscol.education.fr : Organisation de lenseignement de lhistoire des arts Ressources Liste dexemples dœuvres Ressources Exemples de mise en œuvre Analyse des œuvres à partir de 4 critères au moins : Formes Techniques Significations Usages

19 ORGANISATION (Encart au BOEN) Mise en œuvre: sappuyer sur les 3 piliers (périodes, domaines, œuvres) aborder des œuvres et les situer dans leur contexte historique et géographique interroger les œuvres opérer des prolongements pertinents entre les époques et les mouvements ouvrir au dialogue interdisciplinaire fréquenter des lieux de création, de conservation et de diffusion sengager dans des projets artistiques et culturels travailler en interdisciplinarité

20 ORGANISATION (Encart au BOEN) Lenseignement de lhistoire des arts : - est dabord mis en œuvre dans le cadre des disciplines des « humanités » - peut sinscrire dans le cadre des enseignements scientifiques et techniques - fait lobjet dun volet spécifique dans les programmes des différents champs disciplinaires enseignés

21 ORGANISATION suite Prolongements possibles : APA, classes culturelles, classes à PAC accompagnement éducatif résidences dartistes Partenariat à nouer avec : Institutions artistiques et culturelles de lEtat Ensembles patrimoniaux Collectivités territoriales et dispositifs quelles financent Structures artistiques et culturelles dont la tutelle est partagée entre lEtat et les collectivités locales Associations

22 Quelques conseils Ne pas hésiter à montrer ou à écouter des œuvres célèbres Privilégier des œuvres auxquelles des histoires sont rattachées Ne pas limiter le nombre dœuvres sous prétexte dapprofondissement Utiliser les ressources locales Ne pas suivre une grille de lecture ou découte mécanique Raconter de belles histoires Repérer la continuité de laventure artistique Rattacher les thèmes aux grandes fonctions de limaginaire Donner des repères aux élèves Limiter le vocabulaire spécifique Elaborer en équipe une programmation de cycle (voir plus loin les diapositives 52 et 53)

23 Phases dune séance de présentation dune œuvre Choisir une œuvre Motiver les élèves en racontant une histoire Informer les élèves (« Que doit-on retenir ?») Faire observer, écouter lœuvre (« Que voyez-vous ? Quavez-vous entendu ? ») Interroger les élèves sur ce quils admirent, sur ce qui les inquiète (« Que ressentez-vous ? ») Organiser un débat, faire appel au vécu Faire rechercher de la documentation Procéder à une activité de création artistique Faire mieux connaître les œuvres du même champ artistique ou dautres champs

24 À vous ! Observez les œuvres ci-après

25 Les époux Arnolfini, Van EYCK, 1434, Huile sur bois

26 Château dAssier (Causses du Quercy) entre 1518 et Dôme de la cathédrale de Florence de Filippo BRUNELLESCHI, entre1420 et Château de Chenonceau, entre 1513 et 1521.

27 La Joconde de Léonard de Vinci Entre 1503 et 1506, huile sur panneau de bois de peuplier

28 Villandry, 1536

29 François 1er de Clouet Entre 1524 et 1527, huile sur bois

30 David de Michel-Ange, Entre 1501 et 1504, marbre

31 Roméo et Juliette, William Shakespeare, entre 1591 et 1595, Angleterre « Les comédiens de lart », trois types de personnages, 1545, Italie

32 Répondez aux questions suivantes: De quelle époque historique ces œuvres sont-elles les témoins ? Auxquels des six grands domaines appartiennent-elles ?

33 Quels sont les événements historiques majeurs de cette période? les guerres en Europe les guerres de religion le commerce maritime le commerce triangulaire lesclavage les premiers empires coloniaux les découvertes scientifiques les découvertes techniques

34 Quelles ont été les incidences de ces événements sur les arts ? Inspiration dans lart antique et recherche des formes classiques qui ont été adaptées aux besoins de lépoque: En architecture : construction de coupoles à partir des textes de larchitecte antique Vitruve et des vestiges des temples romains. En peinture : la perspective (Uccello) pour donner une représentation plus scientifique du monde. En sculpture : les artistes de la Renaissance ont redécouvert les poètes de lAntiquité. Leur art exalte la beauté humaine. Dautre part, des artistes (comme Léonard de Vinci) cherchent à percer les secrets de létude anatomique. Ils observent sans préjugés les corps des hommes et des femmes, pour pouvoir mieux représenter leurs proportions et leurs mouvements. En aménagement du paysage : recherche de lorganisation idéale ou proportions et nombre font loi jardins réguliers. En musique : nombreux échanges et influences entre les pays dEurope, diffusion grâce à linvention de limprimerie ; la référence à lAntiquité ne se fera sentir que tardivement; début de lopéra avec Monteverdi.

35 En théâtre : naissance du nouveau théâtre dans les collèges en remplacement du théâtre médiéval religieux. Les troupes professionnelles se composent dacrobates, de ménestrels, de comédiens qui choisissent de rompre avec le texte écrit en utilisant simplement un canevas. A partir dune intrigue simple, ils improvisent des comédies mêlées de chants, de danse, dacrobaties à travers des personnages stéréotypés et des situations burlesques. Il sagit dun divertissement en extérieur pour le grand public avec des costumes simples. Les « comédiens de lart » créent la comédie des masques : à lexception des rôles amoureux, tous les acteurs portent des masques.

36 Analyse de lœuvre « Les époux Arnolfini » de J. Van Eyck Observation Description Interprétation

37 Les époux Arnolfini, Van EYCK, 1434, Huile sur bois

38 Ce que je vois Deux personnages au centre du tableau Un homme, une femme Lhomme porte un manteau de fourrure sombre La femme porte une robe verte confectionnée dans un tissu épais Un petit chien entre les deux personnages Deux paires de chaussures (une au premier plan une en arrière- plan) Le miroir accroché au mur en arrière-plan Le lustre au-dessus du couple avec une seule bougie Un lit rouge à droite Une fenêtre à gauche Une table sous la fenêtre avec des oranges posées

39 Ce que je me demande Le couple est-il marié ? Fiancé? La dame est-elle enceinte? Pourquoi ny a-t-il quune bougie au lustre Pourquoi y a-t-il un chien ? Pourquoi les chaussures ne sont-elles pas « rangées »? Pourquoi sont-elles de tailles différentes ? Que voit-on dans le miroir ? Pourquoi les oranges ?

40 Pour répondre à ces questions Chercher de la documentation: livret de la valise-musée de Daniel LAGOUTTE, sites jour du mariage ou des fiançailles dun riche marchand qui a passé commande au peintre J. VAN EYCK pour immortaliser lévénement. on ignore si la dame est enceinte. Le fait de relever un pan de sa robe sur son ventre était un symbole de fécondité. la bougie est le symbole de la présence divine. le chien est le symbole de la fidélité. les chaussures au premier plan sont plus grandes que celles de larrière-plan: il sagit dun procédé technique pour donner de la profondeur sans utiliser les lois de la perspective. la représentation du miroir est une autre technique pour donner de la profondeur au tableau et renvoie notre regard vers le hors-champ. Nous apercevons alors le peintre J.VAN EYCK et un autre personnage tout deux témoins de la scène. les oranges symbolisent le pécher de chair

41 Analyse du « donjon » Lacataye à Mont de Marsan Observation Description Interprétation

42 Lecture et interprétation dune construction

43 Ce que je vois: Des ouvertures: formes différentes, entourage différent de lappareil constituant les murs Des créneaux Des lignes horizontales Une ligne verticale médiane Des lignes obliques sur la partie de gauche, proche du sommet Un appareil plus régulier à droite (côté ouest) quà gauche (côté est) Un appareil composite: pierres coquillière de taille et de forme différentes, garluche, briques, de pierres taillées.

44 Ce que je me demande Pourquoi ces lignes obliques qui sont comme des traces dun mur avec toit et non avec un toit-terrasse? Pourquoi un appareil irrégulier ? Pourquoi cette ligne verticale qui montre un décalage entre les murs? Cette construction est-elle un donjon?

45 Pour répondre à ces questions Pénétrons à lintérieur de cette construction aujourdhui dédiée à la sculpture de lEntre-deux guerres et nommée Musée Despiau-Wlérick.

46

47 Ce que je comprends Ce que japprends Romain est accoudé sur le plan incliné dune meurtrière de la partie est de la construction, antérieure à la partie ouest (« On ne tire pas de flèches dans la salle à côté de sa maison. ») Cette construction est en réalité lédification de deux maisons accolées du XIVe siècle. « Et les créneaux, alors ? » Ils ont été ajoutés au XIXe siècle; à cette époque, il était normal dajouter aux monuments des éléments pour faire croire à une fonction plus honorifique. (Le donjon représente le pouvoir du seigneur.)

48 Méthodologie de la lecture-interprétation dun édifice DECRIRE Présentation Description formelle : quest-ce quon voit ? fenêtres romanes et gothiques, lignes des étages, ligne médiane verticale, traces dun mur de façade à double pente, créneaux. Quelle est la structure de la construction ? « tour » carrée à quatre niveaux + toit terrasse SEXPRIMER Description sémantique : comment je comprends cette construction ? Quest-ce que je ressens ? Croquis, photos COMPARER Comparaison avec dautres constructions ayant des critères communs; par exemple la chapelle romane (actuel accueil du musée D-W) différentes fonctions des édifices : militaire ou civil pour le « donjon » et religieux pour la chapelle (entrée du Musée)

49 Lien avec la pratique artistique Arts visuels : À partir de la « Joconde », isoler, calquer, reproduire, transformer, assembler, observer pour imaginer et créer un autre personnage ou paysage imaginaires Théâtre : A partir dune sortie dans une salle de diffusion, travail sur lécrit théâtre, mise en scène et en voix dun texte, visite du lieu théâtre, rencontre avec techniciens et artistes

50 La Joconde : œuvre détournée

51 AIDE A LA PROGRAMMATION DE CYCLE: Quelles ressources locales proches peut-on exploiter pour faire le lien entre les périodes historiques, les arts et les œuvres ? DomainePériode historique Références nationales Ressources territoriales: lieux Ressources objets: description VilleContactPistes pédagogiques: niveau, thématiques Arts de lespace Arts visuels Arts du quotidien Arts du langage Arts du son Arts du spectacle vivant

52 Quelques exemples DomainePériode historique Références nationales Ressources territoriales: lieux Ressources objets : description VilleContactPistes pédagogiques: niveau, thématiques Arts de lespace Moyen-âgeLa féodalité La formation territoriale Limportance du religieux dans la vie quotidienne EgliseVoutes, système défensif Orientation Images sculptées Bascons Association des églises anciennes landaises (Dax) Visite, description, dessin in situ, prise photos, frise chronolo gique Arts du son XVIII e (1ère moitié) Importance des monarchies et des milieux princiers et nobiliaires Edifices religieux (églises, cathédrales) Musique sacrée, musique instrumentale (lorgue, J.-S. Bach) Aire sur lAdour, Dax, Saint Pierre du Mont, Saint Sever Association de lOrgue et de la Musique St Pierre du Mont Visite de linstrument, écoutes dœuvres (en classe, au concert) Arts visuels XIX e Napoléon III et le second Empire Parc dEugénie Statue de la princesse Eugénie les bains Mairie ou syndicat dinitiative Association landaise de recherche et de sauvegarde (MtM) Visite, description, modelage, frise chrono logique, travail sur documents dArchives…

53 ACQUIS ATTENDUS en fin de primaire Encart BOEN page 5 Connaissances dœuvres, de méthodes danalyse dœuvres, de mouvements artistiques, repères historiques, artistiques, littéraires, scientifiques, métiers Capacités à identifier les œuvres, les situer dans le temps et lespace, fréquenter des lieux, participer à des débats Attitudes : sensibilité et créativité artistiques, curiosité et ouverture desprit, concentration et motivation, esprit critique

54 SUIVI, EVALUATION ET VALIDATION Suivi : lien avec collège Cahier personnel dhistoire des arts Mise en œuvre des compétences dans le domaine des TUIC Évaluation à chaque niveau Bulletin et livret Validation de lenseignement de lhistoire des arts Dans le livret de compétences et de connaissances Epreuve obligatoire au diplôme national du brevet

55 ACQUIS ATTENDUS à la fin du cycle 3 Acquis avant entrée 6è en liaison avec le Socle commun de connaissances et de compétences : connaître des formes dexpression, matériaux, techniques et outils, un premier vocabulaire spécifique, des œuvres dart, des grands repères historiques être capable de mobiliser ses connaissances pour parler de façon sensible dœuvres dart, dutiliser des critères simples pour aborder des œuvres, didentifier les œuvres étudiées, déchanger des impressions avoir des attitudes impliquant curiosité et créativité artistiques, initiation au dialogue et à léchange, une première découverte de la diversité culturelle des arts et des hommes

56 Pour être concret! Exemple de progression en cycle 3 période Les Temps modernes CE2 Le temps des découvertes Repères chronologiques et groupes significatifs : 1492 : Christophe Colomb découvre lAmérique/ 1543 : Le Polonais, Copernic affirme que la terre tourne autour du soleil 1763 : la machine à vapeur de James Watt CM1 Les guerres de religion Repères chronologiques et groupes significatifs : 1572 : massacre de la Saint Barthélemy 1598 : Henri IV met fin aux guerres de religion : lédit de Nantes 1795 : adoption du système métrique CM2 La monarchie absolue Repères Chronologiques et groupes significatifs : 1661 : Début du règne de Louis XIV 1715 : mort de Louis XIV 1751 : Premier volume de lEncyclopédie Les mots clefs et personnages Epice, navigateurs, échanges commerciaux, cartographie, boussole, caravelles, antiquité, Christophe Colomb, Magellan, Incas et Aztèques Les mots clefs et personnages Massacres, religion, chrétiens, catholiques, protestants, édit de Nantes, imprimerie, château de la Loire,… Renaissance, Henri IV, Richelieu, Sully, Shakespeare, Ronsard, Léonard de Vinci, Les mots clefs et personnages Monarchie absolue, Versailles, Cour, courtisans, Colbert, La Fontaine, Molière, Louis XIV Domaines des arts Arts du son : naissance de l'opéra: Orfeo de Monteverdi" Arts du quotidien : moyens de transport navires et caravelles. Arts du visuel : un dessin à la sanguine de Michel Ange Arts du langage : les amours de Cassandre (1555) Domaines des arts : Arts du son : "l'opéra de Mozart" brandebourgeois. arts du visuel : La cène de Léonard de Vinci Arts de lespace : Le château de la Loire. étude de lœuvre le jour de la St Barthélémy daprès François Dubois Arts du spectacle vivant : Shakespeare, le songe dune nuit dété. Domaines des arts : Arts du Langage : les Fables de La Fontaine Arts du spectacle vivant : LAvare de Molière, Arts du visuel : une planche de lencyclopédie de dAlembert à comparer avec une enluminure du Moyen âge Velázquez, les Ménines Arts du son: une œuvre de Lully Arts de lespace : architecture royale : Le château de Versailles ; les jardins à la française : Versailles

57 Bibliographie (non exhaustive) B.O. n°3 du 19 juin 2008 Encart au B.O. n°32 du 28 août 2008 Document dapplication des programmes Histoire et Géographie Cycle 3 scéren 2002 Clés pour enseigner lhistoire des arts en cycle 3, Le Moyen Age, scéren crdp Aquitaine Comment enseigner en cycle 3 lhistoire des arts ? de Daniel Lagoutte et François Werckmeister Edition Hachette éducation, 2008

58 SITOGRAPHIE SITES OFFICIELS : site du CDDP40, rubrique "ressources locales" / Bibliographies / Education artistique. AUTRES SITES :


Télécharger ppt "Animation pédagogique 2008-2009 Organiser lenseignement de lhistoire des arts au cycle 3."

Présentations similaires


Annonces Google