La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Santé nutritionnelle des PVVIH Module 5. But Pour prodiguer des conseils en matière de nutrition, aptes à atténuer les effets non désirés de l'infection.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Santé nutritionnelle des PVVIH Module 5. But Pour prodiguer des conseils en matière de nutrition, aptes à atténuer les effets non désirés de l'infection."— Transcription de la présentation:

1 Santé nutritionnelle des PVVIH Module 5

2 But Pour prodiguer des conseils en matière de nutrition, aptes à atténuer les effets non désirés de l'infection à VIH. Objectifs Pour savoir comment aider les PVVIH : 1. Conserver un poids corporel sain 2. Protéger et reconstituer les réserves de nutriments essentiels 3. Maintenir leur système disgestif en bonne santé

3 Retour aux sources Les fondements d'une bonne nutrition sont bons pour tout le monde ; ils sont PARTICULIEREMENT importants pour les personnes vivant avec le VIH Le meilleur moment d'adopter un changement dans son mode de vie, c'est lorsque l'on se sent bien, pas lorsque l'on tombe malade !

4 Que signifie Vivre positivement ? Le but du concept Vivre positivement est d'accroître la qualité de la santé par le biais de méthodes de prévention des maladies et de renforcement immunitaire, en vue d'augmenter la période entre le moment où l'on a été infecté par le VIH et l'apparition de la maladie. Il implique : –Considérer le VIH comme une maladie chronique –Faire de la notion de "bonne nutrition" une réalité –Motivation et engagement

5 Les PVVIH ont des besoins plus élevés en nutrition * En plus de l'énergie, des protéines et micronutriments supplémentaires que requiert la grossesse ou l'allaitement. Groupe de population Phase du VIHBesoins en énergie Adultes AsymptomatiquesAugmentation de 10% Symptomatiquesaugmentation de 20 à 30 % Femmes enceintes/mères allaitantes* AsymptomatiquesAugmentation de 10% Symptomatiquesaugmentation de 20 à 30 % Enfants AsymptomatiquesAugmentation de 10% Symptomatiques (sans perte de poids) augmentation de 20 à 30 % Symptomatiques (avec perte de poids) augmentation de 50 à 100 %

6 Les macronutriments, pour commencer : Glucides, protéines et lipides Faute de calories supplémentaires, les PVVIH perdent progressivement et du poids et de la force, même en l'absence de maladies. Les PVVIH asymptomatiques n'ont pas besoin de supplémentation protéinique ou lipide ; mais, leur consommation d'énergie supplémentaire doit être équilibrée et comporter TOUS les macronutrients en quantité voulue- pas seulement des céréales.

7 S'assurer des bonnes proportions… Personne en bonne santé ne nécessitant pas de calories supplémentaires Personne séropositive nécessitant des calories supplémentaires. Les proportions restent les mêmes mais l'apport global augmente.

8 S'assurer d'un apport de micronutriments Nombre de PVVIH ont des taux plus faibles de concentration sanguine en micronutriments importants. Ces taux faibles sont liés à des taux plus élevés de maladie et de mortalité. –Vitamine B6: certains médicaments anti TB peuvent en provoquer la carence –Les vitamines C, A et E sont d'importants antioxydants

9 Micronutriments - suite Le zinc et le sélénium ont de puissantes propriétés antioxydantes ; on ne les trouve cependant pas facilement dans des aliments sous forme de vitamines C, A et E. Toutefois, des sources alimentaires accrues de zinc et de sélénium (plutôt que des comprimés) sont recommandées.

10 Que sont les antioxydants et pourquoi en a-t-on besoin ? Les antioxydants nous aident à protéger notre corps contre les "radicaux libres" Les radicaux libres sont produits dans le cadre des fonctions normales du corps, particulièrement lorsque quelqu'un est exposé à des toxines ou des irritants Les antioxydants neutralisent les radicaux libres et aident à protéger le corps des dommages qu'ils provoquent Parmi les antioxydants il faut citer les Vitaminse A, C et E, le zinc et le sélénium.

11 Les PVVIH doivent-elles prendre une supplémentation en micronutriments ? Le maintien de niveaux adéquats de vitamines et de minéraux peut ralentir la progression de la maladie, bien qu'aucune preuve absolue ne l'ait encore étayé. Tout conseil relatif à la supplémentation en vitamine A, en zinc, fer, acide folique et micronutriments multiples doit être conforme au protocole du ministère de la santé du pays hôte La meilleure façon d'utiliser la supplémentation en micronutriments est de les combiner avec un régime alimentaire approprié et bien équilibré -- elle ne saurait en aucun cas remplacer la consommation d'aliments appropriés.

12 Comment protéger et améliorer sa consommation de micronutriments ? En choisissant et en consommant des aliments enrichis, même s'ils coûtent un peu plus cher En modifiant les régimes alimentaires en vue d'améliorer la digestibilité et la disponibilité des substances nutritives En s'assurant qu'elles consomment, chaque jour, une alimentation diversifiée (colorée !)

13 A consommer avec modération seulement : Fritures Caféine Sucres Alcool

14 Exercise N°1 Qu'avez-vous mangé hier ?

15 Sera-t-il suffisant d'améliorer notre absorption de nutriments pour briser le cercle vicieux de la malnutrition et du VIH ?

16 Le cercle vicieux : Briser la chaîne VIH Augmentation des besoins nutritionnels consommation réduite d'aliments et perte accrue de nutriments Mauvaise nutrition se traduisant par une perte de poids, une atrophie musculaire, de la faiblesse, une carence en nutriments Système immunitaire déficient, faible capacité à répondre au VIH et à dautres infections, augmentation du stress oxydatif Vulnérabilité accrue aux infections se traduisant par une plus grande réplication du virus, une progression plus rapide de la maladie et une morbidité plus élevée Adaptation de : RCQHC et FANTA 2003

17 Tirer le maximum de ce que nous mangeons…et rester propre ! Eau propre : Boire de l'eau propre exclusivement et en grandes quantités Aliment salubre : Laver à l'eau propre et faire cuire de façon adéquate Estomac propre : Se déparasiter tous les 3 – 6 mois

18 Eau propre L'eau propre est capitale pour notre santé à tous : chacun doit boire au moins deux litres d'eau propre par jour topour rester en bonne santé. Quelle quantité d'eau buvez-vous par jour ?

19 Aliments salubres 1.Pour toute activité liée aux aliments, il est recommandé d'utiliser de l'eau propre 2.Faire bouillir, faire cuire, peler ou laisser tomber. 3.Il faut bien faire cuire la viande 4.Il faut manger des aliments frais et éviter de consommer les restes 5.Les aliments périmés ou dont les emballages sont abîmés ou gonflés sont à éviter 6.Sont aussi à éviter les aliments proposés par les vendeurs de rues et les charcuteries

20 Estomac propre : Déparasitage régulier Des données empiriques (non vérifiées) laissent croire que les remèdes maison tels que ceux de la liste ci-après, peuvent être bénéfiques : –Graines de potiron –Papaye –Ail

21

22 Prise en charge de la diarrhée Réhydrater: Les sachets de sels de réhydratation orale, SRO, peuvent être utilisés, tout comme de la boisson plate au coca, du lait de coco de jeune cocotier ou du jus de fruit dilué Les remèdes maison peuvent être utilisés le temps de savoir si on va au dispensaire ou non En cas d'urgence : Un mélange de deux cuillérées à soupe de farine ordinaire ou de maïs ajoutées à ½ verre d'eau est efficace s'il est consommé immédiatement Graphique de FHI/Impact

23 Veiller à un poids corporel stable 1.Suivi régulier du poids 2.Il faut manger plus souvent mais en quantités moindres 3.Il faut retrouver le poids perdu le plus vite possible 4.Pour une meilleure absorption, il faut ajouter de la pectine aux aliments 5.Il faut éviter les aliments gras, les fritures, la malbouffe et le sucre 6.Sont aussi à éviter d'autres types d'infections comme le paludisme et la tuberculose (TB).

24 Les exercices physiques sont-ils bons pour les PVVIH ? OUI ! L'activité physique améliore : l'appétit Masse corporelle maigre et constitution du corps la qualité du sommeil la circulation la force et l'équilibre la densité osseuse la qualité de la vie l'état d'esprit/l'humeur Et la dance aussi ! Les travaux ménagers ou le jardinage sont de bonnes options !

25 Comment utiliser ces informations aux fins de la programmation ? Programme de moyens de subsistance incluant les PVVIH Evaluation, éducation et conseils élargis en matière de nutrition Programme d'eau/assainissement adapté aux PVVIH Protocole de déparasitage pour toutes les PVVIH Protection contre le paludisme, y compris l'accès aux moustiquaires Production de remèdes maison et de suppléments nutritionnels comme activités génératrices de revenu


Télécharger ppt "Santé nutritionnelle des PVVIH Module 5. But Pour prodiguer des conseils en matière de nutrition, aptes à atténuer les effets non désirés de l'infection."

Présentations similaires


Annonces Google