La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER. AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER. AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER."— Transcription de la présentation:

1 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

2 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

3 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

4 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

5 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Cet ouvrage, introductif au colloque " Ethique et management " organisé par la conférence des DG de CHU, la chaire Santé de Science Po, la FHF et le CAPPS (EHESP), interroge les rapports que peuvent entretenir l'éthique et le management au sein des centres hospitaliers universitaires (CHU) : quelles place peut-il y avoir pour une démarche éthique dans leur management ? Que signifie un " management éthique " ? Quelles formes peut-il prendre ? L'association de l'éthique et du management d'une organisation hospitalière soulève-t-elle les mêmes difficultés conceptuelles que dans une entreprise ? L'éthique peut-elle être autre chose qu'une démarche individuelle et s'incarner dans une institution ? Cet ouvrage n'a d'autre ambition que celle de contribuer au débat que souhaitent initier les organisateurs du colloque. Les analyses et les orientations proposées ne sont en aucun cas définitives. Les auteurs souhaitent plus simplement poser des questions et nourrir un débat qui leur semble aujourd'hui nécessaire.

6 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

7 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

8 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

9 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

10 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Afin den savoir plus, ils ont suivi deux groupes représentatifs de généralistes américains en leur présentant un des deux scénarios: il sagissait : - soit dun cancer colorectal, - soit dune infection par le virus de la grippe aviaire. Dans chacun de ceux-ci, un traitement offrait une meilleure chance de survie quun autre mais avec des effets secondaires importants. Le jeu de rôle consistait à savoir la réaction du médecin dune part sil savérait être le patient lui-même ou bien le conseiller du patient. Le médecin choisit-il un traitement différent selon quil conseille un patient ou quil sagit de sa propre santé? Peter Ubel MD Sanford School of Public Policy in American Medical Association

11 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

12 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Question 1 Scénario 1 : Cancer colon : 23 votants Vous conseillez un de vos patients 1 - Chirurgie Chirurgie 2 52% 48%

13 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Scénario 1 : Cancer colon : 25 votants Vous êtes le patient 1 - Chirurgie Chirurgie 2 52% 48%

14 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

15 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Grippe aviaire: medecin Scénario 2 : Grippe Aviaire : 25 votants Vous conseillez un de vos patients 1 - Avec Immunoglobulines 2 - Sans immunoglobuline 68% 32%

16 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Question 5 Scénario 2 : Grippe Aviaire : 22 votants Vous êtes le patient 1 - Avec Immunoglobuline 2 - Sans Immunoglobuline 68% 32%

17 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Dans le premier scénario, le cancer du colon, - 37,8% ont choisi le traitement avec un plus haut taux de mortalité lorsquils étaient dans la peau du patient mais ils nétaient que - 24,5% à le recommander en tant que conseiller. Dans le cas de la grippe aviaire, - 62,9% tentent leur chance avec le traitement avec le plus haut taux de mortalité, mais ils ne sont que - 48,5% à proposer au patient dopter pour celui-ci… Les auteurs plaident pour que des études plus poussées soient menées pour comprendre le processus mental qui détermine ces comportements. Le médecin choisit un traitement différent selon quil conseille un patient ou quil sagit de sa propre santé

18 Résultats des votes AFMC Cancer colon (vous conseillez) Chirurgie 112 Chirurgie 2 11 Cancer colon (comme patient) Chirurgie 113 Chirurgie 2 12 Grippe aviaire (vous conseillez) Avec Imm. 17 Sans imm. 8 Grippe aviaire (comme patient) Avec Imm.15 Sans Imm. 7 Résultats

19 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

20 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Les dilemmes moraux : lexpérience du tram fou

21 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

22 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Scénario 1 : Denise a la possibilité dactionner laiguillage pour diriger le tram vers une autre voie où un seul ouvrier travaille Est-elle en droit de le faire? - Oui - Non

23 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Scénario 1 : Denise a la possibilité dactionner laiguillage pour diriger le tram vers une autre voie où un seul ouvrier travaille 25 votants 1 - Elle a le droit de le faire 2 - Pas le droit. 88% 12%

24 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Scénario 2 : de la passerelle, Franck a la possibilité de précipiter son corpulent voisin dont le corps arrêtera dès lors le tram Est-il en droit de le faire? - Oui - Non

25 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Scénario 2 : de la passerelle, Franck a la possibilité de précipiter son corpulent voisin dont le corps arrêtera dès lors le tram 25 votants 1 - oui Il a le droit 2 - Non pas le droit 20% 80%

26 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Scénario 3 : Ned a la possibilité dactionner laiguillage pour diriger le tram vers une autre voie où un seul ouvrier corpulent travaille, ce faisant le tram sera bloqué et ne rejoindra pas la voie principale, épargnant ainsi les 5 personnes Les Variantes de Marc HAUSER Est-il en droit de le faire? - Oui - Non

27 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Scénario 3 : Ned a la possibilité dactionner laiguillage pour diriger le tram vers une autre voie où un seul ouvrier corpulent travaille, ce faisant le tram sera bloqué et ne rejoindra pas la voie principale, épargnant ainsi les 5 personnes 24 votants 1 - Oui le droit 2 - Non pas le droit 75% 25%

28 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Scénario 4 : Oscar a la possibilité dactionner laiguillage pour diriger le tram vers une autre voie où un seul ouvrier non-corpulent travaille, mais un rocher bloquera le tram qui ne rejoindra donc pas la voie principale, épargnant ainsi les 5 personnes Les Variantes de Marc HAUSER Est-il en droit de le faire? - Oui - Non rocher

29 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Scénario 4 : Oscar a la possibilité dactionner laiguillage pour diriger le tram vers une autre voie où un seul ouvrier non-corpulent travaille, mais un rocher bloquera le tram qui ne rejoindra donc pas la voie principale, épargnant ainsi les 5 personnes 25 votants 1 – OUI Il a le droit 2 – NON pas le droit 92% 8%

30 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Degré dapprobation dégressif : Denise (85%) Oscar (72%) Ned (56%) Franck (12%) 85% donnent raison à Denise 12% donnent raison à Franck 56% donnent raison à Ned 72% donnent raison à Oscar rocher

31 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Resultats votes Scénario 1 : Denise Elle a le droit Pas le droit.3 Scénario 2 : Franck Oui Il a le droit Non pas le droit 20 Scénario 3 : Ned Oui le droit Non pas le droit6 Scénario 4 : Oscar - 1 – oui il a le droit – Non pas le droit 2

32 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER 03h20 du matin, les urgences vous téléphonent,…. « …un herpétologiste amateur sest présenté à la garde, mordu par un de ses favoris, un serpent mocassin de la famille des vipères deau américaines. Fort douloureuse et potentiellement mortelle, cette morsure a doublé le bras du malheureux, dont le dossier renseigne lexistence dun administrateur de biens. Lurgentiste a réveillé une sommité allemande qui lui renseigne très gentiment lexistence dun antidote et loriente à Rotterdam où on lui en confirme la disponibilité au prix de 8.000$ la dose, 6 ampoules étant la posologie requise…., par ailleurs cet antidote, ajoute-t-on, est probablement disponible au Serpentarium de Blankenberge qui héberge un spécimen de mocassin. Lantidote a une efficacité partielle mais est dénué deffets secondaires…»

33 Si non e vero e ben trovato (23 votants) 1 - Vous proposez à lurgentiste de transférer le patient dans un centre universitaire 2 - Vous demandez à lurgentiste de contacter ladministrateur de biens afin quil passe signer un engagement de paiement 3 - Vous considérez que le coût du traitement est disproportionné et demandez à lurgentiste de transférer le patient en USI afin de mettre en œuvre tous les moyens classiques 4 - Vous laissez la décision médicale dans les mains des urgentistes en les assurant de la garantie de linstitution en cas de problèmes financiers 9% 17% 65%

34 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

35 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

36 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

37 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER

38 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER "Toute activité orientée selon l'éthique peut être subordonnée à deux maximes totalement différentes et irréductiblement opposées : l'éthique de responsabilité ou l'éthique de conviction." Max Weber ; processus de rationalisation ; 2 ; 3 ; 4 Max Weber processus de rationalisation234

39 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER retour vers "accueil" Pour mieux sy retrouver, un quizz peut aider à se faire de léthique une idée plus nette et plus…juste ! QUIZZ : 1/ La main de Thierry Henry était-elle éthique ? Il ne sagit pas déthique mais le geste étant lié au métier de footballeur, cela relève de la déontologie. 2/ Faut-il être irréprochable pour être Ministre ? Un ministre doit posséder des valeurs indispensables, comme lintégrité. Sur le plan individuel, on ne juge pas de sa morale, mais dans le cadre de son action politique il se doit dêtre irréprochable. 3/ Les associations humanitaires ont-elles comme obligation la transparence financière ? Oui, et ce devoir nest pas dordre moral, pas plus que dordre déontologique, ni même réglementaire, mais éthique, car la démarche humanitaire est par nature éthique. retour vers "accueil"

40 AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER Ce schéma met en évidence que léthique peut être orale et surtout quelle sintègre dans le champ collectif par opposition à la morale qui est plus du ressort personnel. – La morale est une philosophie surtout individuelle, qui traite des notions de bien et de mal. Elle se fonde sur des principes qui varient selon la culture, les croyances, les conditions de vie des individus. La morale aborde avec la seule autorité de la raison, la question de la finalité de laction humaine et cherche à éclairer les choix pratiques, notamment en matière de prise de décision : > Que dois-je faire ? Quaurais-je dû faire ? Le philosophe André Comte-Sponville distingue pour sa part les deux notions en se référant à Spinoza et à Kant : il entend par morale ce quon fait par devoir (volonté individuelle) et par éthique ce quon fait par amour (sentiment partagé). – Léquité est un sentiment naturel et spontané du juste et de linjuste. Ce ressenti sexprime par comparaison. Autrement dit, léquité nexiste que dans la relation. – La déontologie est lensemble des règles et des devoirs propres à une profession. Elle constitue une déclinaison des obligations et des interdits qui sappliquent en situation professionnelle, transcrite dans un code ayant valeur juridictionnelle et opposable à tous les membres de la profession. – Le règlement intérieur est un acte de droit privé établi par lemployeur dans lequel il fixe les règles relatives à lhygiène, la sécurité et la discipline dans son établissement (entreprise ou collectivité). Il simpose aux salariés, à lemployeur et à toute personne extérieure qui exécute un travail dans le même lieu.


Télécharger ppt "AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER. AFMC 28 Mai 2011 Dr Ph.OLIVIER."

Présentations similaires


Annonces Google