La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les ateliers de langage Trois activités doral pour faire des apprentissages langagiers à lécole élémentaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les ateliers de langage Trois activités doral pour faire des apprentissages langagiers à lécole élémentaire."— Transcription de la présentation:

1 Les ateliers de langage Trois activités doral pour faire des apprentissages langagiers à lécole élémentaire

2 Introduction Le lien entre oral et écrit nest plus à démontrer. Le lien entre oral et écrit nest plus à démontrer. Lélève, afin de pouvoir écrire des textes dans le respect de la morphologie grammaticale de la langue quil utilise, doit avoir acquis un langage oral implicite, doit avoir acquis des structures langagières et doit être capable de les utiliser de façon implicite à loral. Cest à cette condition que lélève pourra maîtriser les outils de la langue écrite. Lélève, afin de pouvoir écrire des textes dans le respect de la morphologie grammaticale de la langue quil utilise, doit avoir acquis un langage oral implicite, doit avoir acquis des structures langagières et doit être capable de les utiliser de façon implicite à loral. Cest à cette condition que lélève pourra maîtriser les outils de la langue écrite. Il est alors nécessaire de sinterroger sur les structures langagières que nous souhaitons travailler à loral relativement aux structures langagières que nous travaillerons à lécrit plus tard..

3 Trois activités langagières Les objets manquantsLes objets manquants Les images séquentielles Limage cachéeLimage cachée

4 Les objets manquants A loccasion dune lecture suivie, ou de la lecture plaisir dun album, on réalise un jeu : une image de lalbum est choisie. Sur une des deux images on retire des objets. On imprime limage complète et limage incomplète. Il sagit de replacer les objets manquants à la bonne place. On peut jouer de façon simple mais on ne joue pas alors sur des compétences langagières: un élève face aux deux dessins. Si on imagine maintenant de faire intervenir un autre joueur, on peut alors travailler véritablement des compétences langagières. Un des deux enfants à le dessin complet, lautre un dessin incomplet et les objets manquants. Ce dernier décrit son objet sans que lautre ne puisse voir ni son dessin ni lobjet en question. Lautre doit alors lui dire où placer lobjet manquant. La validation se fait par comparaison directe.

5 Le matériel utilisé

6 Les images séquentielles A partir de la lecture dune histoire, on va sélectionner trois, quatre ou cinq images qui puissent donner lieu à cette activité. On place les élèves en groupe, chaque enfant dispose dune image, il ne peut pas voir celle des autres. Chacun décrit alors son image, puis tous décident dun ordre logique. On les place alors côte à côte et on valide avec le livre.

7 Un exemple : Zaza au bain Première étape : les élèves sapproprient les images. Première étape : les élèves sapproprient les images. Deuxième étape : chaque enfant décrit limage quil a en sa possession. Troisième étape : les élèves, sans voir les images de leurs camarades doivent reconstituer lhistoire en respectant lordre chronologique des événements.Troisième étape : les élèves, sans voir les images de leurs camarades doivent reconstituer lhistoire en respectant lordre chronologique des événements. Quatrième étape : validation avec le livreQuatrième étape : validation avec le livre Zaza au bain est adpaté pour des enfants de petite et moyenne section de maternelle.

8 Zaza au bain : le matériel utilisé Les images séquentielles sont travaillées dans le cadre dune lecture suivie, avant daborder le passage en question.

9 Les images séquentielles : une variante Cette fois ci, les élèves ont toutes les images sous les yeux. Ils travaillent par deux, trois ou quatre. Ils vont devoir reconstituer lhistoire et la raconter à leurs camarades. Cette activité est possible avec des images offrant une plus grande complexité que dans lexemple précédent.Cette fois ci, les élèves ont toutes les images sous les yeux. Ils travaillent par deux, trois ou quatre. Ils vont devoir reconstituer lhistoire et la raconter à leurs camarades. Cette activité est possible avec des images offrant une plus grande complexité que dans lexemple précédent. Matériel nécessaire: les images en petit format pour chaque groupe délèves, les mêmes images en grand format qui serviront à la reconstitution de lhistoire lors du regroupement.Matériel nécessaire: les images en petit format pour chaque groupe délèves, les mêmes images en grand format qui serviront à la reconstitution de lhistoire lors du regroupement.

10 Un exemple : La guerre dAnais Vaugelade « Je suis chez le roi Basile Quatre. Il ma donné une grande armée, alors si vous êtes des hommes prenez vos chevaux et vos armures. Je vous donne rendez- vous demain matin au champ de bataille. » Signé Fabien

11 Limage cachée On propose une grande affiche que lon recouvre dun cache qui peut se détacher progressivement. Les élèves anticipent alors sur ce que peut représenter laffiche, émettent des hypothèses ; on les valide ou infirme en découvrant progressivement laffiche. Cest un travail qui se réalise en grand groupe classe. Le but de cette activité est de développer des compétences langagières. Il est nécessaire de bien réfléchir à lordre dans lequel on va détacher les caches, il est préférable de les numéroter. Le choix dune affiche avec de nombreux personnages différents et ayant entre eux des liens de cause à effet se montre le plus judicieux. Cest une activité intéressante pour découvrir la couverture dun livre, mais pour cela il est nécessaire de créer une affiche A2 voire A1 et que la couverture se prête à cette activité.

12 EXEMPLE IMAGE CACHÉE

13 DE QUEL ÉPISODE S'AGIT-IL? Matériel : un album bien connu des enfants, des figurines et éléments de décor playmobil par exemple. Les élèves ne doivent pas avoir l'album sous les yeux pendant l'activité, cette contrainte permet d'éviter la reproduction à l'identique des illustrations du livre. 2 petits groupes : un groupe choisit de mettre en scène un des épisodes de l'histoire à l'aide des figurines : les autres élèves doivent deviner de quel épisode il s'agit en argumentant leur choix.On peut également proposer plusieurs extraits de l'histoire : aux élèves d'associer le bon extrait à sa mise en scène

14 Les difficultés liées à ces activités Les deux premiers ateliers nécessitent un travail en petit groupe et donc la présence de ladulte afin détayer mais aussi de contrôler que le langage utilisé est bien la langue dapprentissage dans le cas délèves apprenant dans une autre langue que leur langue maternelle. Le vocabulaire utilisé pour surmonter ces activités est lié directement au support utilisé. Pour nos élèves, le choix du support nécessite une réflexion importante pour ne pas rendre la tâche trop complexe et donc éviter léchec de la situation, ou le fait que cest lenseignant qui dévoile tout.


Télécharger ppt "Les ateliers de langage Trois activités doral pour faire des apprentissages langagiers à lécole élémentaire."

Présentations similaires


Annonces Google