La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Staphylocoques Faculté de Pharmacie. Objectifs S. aureus Niveau 1 : –Ecologie : Flore normale du sujet sain. Fosses nasales +++ –Clinique : Bactérie pyogène.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Staphylocoques Faculté de Pharmacie. Objectifs S. aureus Niveau 1 : –Ecologie : Flore normale du sujet sain. Fosses nasales +++ –Clinique : Bactérie pyogène."— Transcription de la présentation:

1 Staphylocoques Faculté de Pharmacie

2 Objectifs S. aureus Niveau 1 : –Ecologie : Flore normale du sujet sain. Fosses nasales +++ –Clinique : Bactérie pyogène (pus) et toxinogène (tableaux spécifiques selon certaines toxines) –Prél pour diagnostic : tissus lésés, pus. Pas de sérologie –Premiers résultats labo : Culture en 24h : cocci à Gram (+) en amas, coagulase (si + : = S. aureus). –Traitement : Pénicillinase : 90% des souches. Celles Meti R sont β-lactamines R Fréquence en milieu hospitalier des souches devenues résistantes à de nombreux autres antibiotiques à connaître Sensibilité habituelle à la vancomycine (teicoplanine) Niveau 2 : –Transmission directe ou indirecte –Connaître les toxines et la clinique associée –Autres espèces : inf sur biomatériaux (S. epidermidis ou autre) et infection urinaire (S. saprophyticus)

3 Staphylocoques Cocci (ou coques) groupés en amas, Gram + Diamètre : 1 µm Aérobies-anaérobies facultatifs Plus de 30 espèces dans le genre Staphylococcus Surtout : S. aureus, S. epidermidis, S. saprophyticus Souvent : S. hominis, S. haemolyticus, S. capitis, S. warneri

4 Deux grands groupe de staphylocoques Staphylococcus aureus (= 1 espèce, coagulase positive) Les staphylocoques à coagulase négative (plusieurs dizaines despèces)

5 Habitat de Staphylococcus aureus Flore normale de % des individus sains Souches potentiellement responsables : –Dauto-infections –De contamination dautres sujets Présence dans les FOSSES NASALES ANTERIEURES et dans dautres localisations cutanées chaudes et humides Contamination interhumaine directe ou indirecte

6 Staphylococcus aureus : bactérie pyogène

7

8 Substances protéiques produites par Staphylococcus aureus TOXINES PROTÉIQUES Nombreuses, inconstamment produites, solubles –Hémolysines (α, β, γ, δ) et leucocidine de Panton-Valentine : Membranes de cellules –Entérotoxines (AP…) : système immunitaire (superantigènes) et tube digestif –Toxic shock syndrome toxin-1 (TSST-1) : système immunitaire (superantigènes) –Exfoliatines A, B,D : kératinocytes

9

10 Autres substances protéiques produites par Staphylococcus aureus ENZYMES –Nombreuses, solubles –Coagulase : caractéristique de S. aureus –Pénicillinase 90% des souches –Beaucoup dautres enzymes FACTEURS DADHESION –Insolubles –Adhésion à fibronectine, fibrinogène, IgG (= protéine A), à de nombreux autres substrats CAPSULE POLYSACCHARIDIQUE Inconstante

11 Physiopathologie des infections à Staphylococcus aureus (1) Infection si : –Pénétration de la bactérie dans lorganisme : follicule pileux, plaie –Rupture de léquilibre hôte-bactérie Rôle des facteurs dadhésion –Adhésion à la fibronectine ou au fibrinogène ou ….. recouvrant les cellules –Rôle des protéines de surface de S. aureus et des acides teichoïques

12 Physiopathologie des infections à Staphylococcus aureus (2) Facteurs inhibant les défenses de lhôte –Hémolysines, leucocidine –Coagulase –Protéine A –…. Facteurs agressifs –Coagulase –Staphylokinase (ou fibrinolysine) –Hémolysines, entérotoxines, TSST-1, exfoliatine –Hyaluronidase, lipases, protéases

13 Pouvoir pathogène : très varié Staphylococcies cutanées, sous-cutanées et muqueuses –Impétigo, folliculite –Furoncles, anthrax, staphylococcie maligne de la face (leucocidine de Panton-Valentine) –Phlegmon de lamygdale, otite, sinusite –Rashes scarlatiniformes (TSST-1), syndrome de Kawasaki ? –Impetigo contagiosa ou maladie exfoliante généralisée (exfoliatine)

14

15

16

17 Pouvoir pathogène : très varié Localisations viscérales Isolément ou au décours dune bactériémie Tous les organes peuvent être atteints Bactériémie Toxi-infections alimentaires TSS

18 Diagnostic des infections à S. aureus Diagnostic direct : isolement de la bactérie –Cocci à Gram positif en amas –Culture en heures sur milieux usuels –Coagulase Diagnostic indirect : = sérodiagnostic Ininterprétable et donc inutile

19 Espèces autres que S. aureus S. epidermidis –Bactériémies (cathéters, …), méningite, endocardite Plusieurs échantillons positifs nécessaires au diagnostic –Virulence : production dune abondante CAPSULE polysaccharidique : accumulation de microcolonies adhérentes entre elles et au support sur lequel elles sont fixées S. saprophyticus –Infections urinaires –Femme, jeune, non hospitalisée, sexuellement active Autres espèces de staphylocoques Plusieurs échantillons positifs nécessaires au diagnostic

20 Traitement (1) Bêta-lactamines –1er mécanisme de résistance : pénicillinase 90% isolats (dans et hors hôpital). Activité des pénicillines M (méticilline et oxacilline) et céphalosporines insensibles à cette enzyme –2e méca de R : résistance intrinsèque (souches méti R) Acquisition dune nouvelle PLP sur laquelle les bêta lactamines sont inactives : 20-40% souches hospitalières Résistance aux péni M et à toutes β-lactamines. Associée à autres résistances (aminosides, fluoroquinolones et à pénicillinase) –3e méca de R : tolérance à laction bactéricide des pénicillines: CMB/CMI 32

21 Traitement (2) Aminoglycosides –Habituellement actifs hors hôpital –Hôpital fréquence de souches résistant à tous les aminoglycosides ou à [Amikacine ET Tobramycine] + Méticilline R Macrolides, lincosamides, streptogramines B –Souvent efficaces hors hôpital –Hôpital : 30% résistance Glycopeptides (vancomycine, teicoplanine) Actifs en règle générale. Des diminution de sensibilité à la teicoplanine Rifampicine, fosfomycine, fluoroquinolones, acide fusidique A nutiliser quen association avec dautres antibiotiques


Télécharger ppt "Staphylocoques Faculté de Pharmacie. Objectifs S. aureus Niveau 1 : –Ecologie : Flore normale du sujet sain. Fosses nasales +++ –Clinique : Bactérie pyogène."

Présentations similaires


Annonces Google