La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une Loi pour léducation thérapeutique « Adapté de François Bourdillon » E. Rusch, F. Martin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une Loi pour léducation thérapeutique « Adapté de François Bourdillon » E. Rusch, F. Martin."— Transcription de la présentation:

1 Une Loi pour léducation thérapeutique « Adapté de François Bourdillon » E. Rusch, F. Martin

2 2009, une année historique pour léducation thérapeutique en France (1) La Loi HPST La Loi HPST –intègre lETP dans le Code Santé Publique –précise que –précise que « léducation thérapeutique sinscrit dans le parcours de soins du patient. Elle a pour objectif de rendre le patient plus autonome en facilitant son adhésion aux traitements prescrits et en améliorant sa qualité de vie ».

3 2009, une année historique pour léducation thérapeutique en France (2) –jette les bases de son développement Un cahier des charges pour les programmes Un cahier des charges pour les programmes Soumis à autorisation Soumis à autorisation Des compétences pour dispenser de lETP Des compétences pour dispenser de lETP Un pilotage par les ARS Un pilotage par les ARS –Plusieurs notions importantes La notion de parcours de soins La notion de programmes La notion dautorisation La notion de compétences

4 Notion de parcours de soins –Démarche de soins –Sous la responsabilité de soignants –Permet de distinguer lETP des programmes daccompagnement et dapprentissage qui relèvent de léducation thérapeutique

5 Notion de programme Un programme est organisé par une équipe multidisciplinaire : Un programme est organisé par une équipe multidisciplinaire : –Il répond à un besoin identifié pour les malades –Il est construit autour dobjectifs –Il décrit les modalités dinterventions, les professionnels engagés, les liens entre les acteurs, la coordination mise en place –Il précise les modalités dévaluation –Il se distingue de la posture éducative du professionnel de santé ou de léducateur

6 Notion de programme Il doit répondre à un cahier des charges Il doit répondre à un cahier des charges –Guider le promoteur –Homogénéiser les programmes dans leur conception tout en laissant un vrai degré de liberté dans leur réalisation –Pour sinscrire pleinement dans une approche de santé publique

7 Notion dautorisation –Lautorisation permet la mise en œuvre Cest une obligation Cest une obligation –Outil de planification –Tous les programmes autorisés ne seront pas financés

8 La notion de compétences ETP bon sens ETP bon sens Des acteurs formés Des acteurs formés –Aux aspects psychosociaux de la relation à la maladie –Aux démarches éducatives, aux techniques pédagogiques –Au travail en équipe La question des niveaux de compétence La question des niveaux de compétence La formation des volontaires des associations de malades La formation des volontaires des associations de malades

9 Limplication des associations de malades ou dusagers Atout Atout –Education plus proche des besoins des patients –Stratégies communautaires –Accompagnement

10 Des principes éthiques Equité Liberté de choix Autonomie Prise en charge globale de la personne Impartialité Respect Confidentialité Transparence des financements et sur lutilisation des données

11 Des questions restent en suspens Celle des priorités Celle de larticulation des dispositifs dETP Celle de la place des différents acteurs et des différents professionnels Celle du financement

12 Quelles priorités ? Le choix de la population cible peut être fait selon différents critères Le choix de la population cible peut être fait selon différents critères –de pathologie et defficacité de lETP –de priorités nationales –du volontariat des équipes –du volontariat des équipes –de la vulnérabilité de certaines populations Stratégies mixtes doivent être envisagées Stratégies mixtes doivent être envisagées

13 Quelle organisation ? Quelles articulations ? Rappeler les principes qui lient les maladies chroniques aux questions de conditions de vie Rappeler les principes qui lient les maladies chroniques aux questions de conditions de vie –les programmes de proximité en ville sont fortement encouragés. Préserver la pluralité des initiatives Préserver la pluralité des initiatives Loffre territoriale déducation thérapeutique peut sarticuler selon : Loffre territoriale déducation thérapeutique peut sarticuler selon : –Le type de programme –Les lieux

14 Quelle place des acteurs ? Formation et politique de formation – –favoriser laccès des professionnels de santé impliqués dans un programme à des diplômes duniversité voire à des masters la sensibilisation des équipes concernées à lETP par une offre de formation courte de 5 jours la possibilité de stages dans les services ayant une forte expérience en éducation thérapeutique lenseignement de lETP dans les universités et les écoles paramédicales

15 Quel financement ? Distinguer ce qui relève de lhospitalisation et de lambulatoire – –T2A / MIG De nouveaux modes de financement – –De nouveaux tarifs ? – –Un fonds spécifique – –La question des financements de lindustrie ?

16 Conclusions Mobilisation des acteurs – –Référent éducation thérapeutique Ecrire des programmes – –Cellule daide méthodologique : conception, aide à lécriture, évaluation Financement – –<> financement à lacte – –Aller vers de nouvelles approches y compris avec les crédits existants


Télécharger ppt "Une Loi pour léducation thérapeutique « Adapté de François Bourdillon » E. Rusch, F. Martin."

Présentations similaires


Annonces Google