La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DISSECTION SOUS MUQUEUSE ET DESCRIPTION DES OUTILS POUR LA FERMETURE DES PERFORATIONS PAR VOIE ENDOSCOPIQUE J-F Vincensini, Clinique Saint Jean Languedoc,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DISSECTION SOUS MUQUEUSE ET DESCRIPTION DES OUTILS POUR LA FERMETURE DES PERFORATIONS PAR VOIE ENDOSCOPIQUE J-F Vincensini, Clinique Saint Jean Languedoc,"— Transcription de la présentation:

1 DISSECTION SOUS MUQUEUSE ET DESCRIPTION DES OUTILS POUR LA FERMETURE DES PERFORATIONS PAR VOIE ENDOSCOPIQUE J-F Vincensini, Clinique Saint Jean Languedoc, Toulouse AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

2 DISSECTION SOUS MUQUEUSE ENDOSCOPIQUE Technique récente. Exérèse monobloc. AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

3 TECHNIQUES DE LA DISSECTION SOUS MUQUEUSE ENDOSCOPIQUE Marquage périphérique. Soulèvement. Incision de toute la périphérie. Dissection de la sous-muqueuse. AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

4 Les quatres étapes 1.Marquage But : marge de la résection 2.Soulèvement But : faire un coussin de sécurité 3.Incision circonférentielle But : préparation pour une dissection monobloc 4.Dissection avec hémostase But : résection complète avec hémostase

5 LIMITES DE LA DISSECTION SOUS MUQUEUSE ENDOSCOPIQUE EXTENSION EN PROFONDEUR ET EN SURFACE Endoscopie Chromo endoscopie. Echo endoscopie (mini sondes). AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

6 INDICATION DE LA DISSECTION SOUS MUQUEUSE ENDOSCOPIQUE Cancer gastrique : Les cancers intra muqueux différenciés sans ulcérations. Les cancers intra muqueux différenciés avec une ulcération de moins de 3 cm de diamètre. Les cancers sm1 différenciés de moins de 3 cm. Soetikno R, J Clin Oncol 2005; 23: AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

7 INDICATION DE LA DISSECTION SOUS MUQUEUSE ENDOSCOPIQUE Cancer œsophagien : Les lésions intra muqueuses m1 et m2. Pour les lésions m3, le taux de ganglions métastatiques rapporté est de 9% et de 19% pour les lésions sm1. Les lésions sétendant sur plus des trois quarts de la circonférence : indication relative (risque élevé de complication à type de sténose). The Japan Esophageal Society 10th ed. Tokyo: Kanehara Shuppan, Oyama T Stomach Intestine 2002; 37: AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

8 INDICATION DE LA DISSECTION SOUS MUQUEUSE ENDOSCOPIQUE Cancer colorectal : Les lésions intra muqueuses ou sm1, Bien différenciées ou moyennement différenciées. Yokoyama J Acta Medica Biologica 2002; 50: 1-8. AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

9 .

10 RESULTATS DE LA DISSECTION SOUS MUQUEUSE ENDOSCOPIQUE : Le taux de résection monobloc plus élevé au niveau gastrique et œsophagien quau niveau rectal. Pour les lésions gastriques de plus de 2 cm, le taux de dissection monobloc est de plus de 95% avec un taux de récidive locale presque nul. Au niveau œsophagien, la faisabilité de la dissection sous muqueuse monobloc est également très bonne avec des taux de récidive de 0 à 2,5%. Lutilisation de la dissection sous muqueuse pour les lésions colorectales est plus récente, avec actuellement des résultats plus décevants (résection monobloc dans 80 à 90% des cas mais avec un taux de récidive locale faible).

11 COMPLICATIONS DE LA DISSECTION SOUS MUQUEUSE ENDOSCOPIQUE Les perforations, Les hémorragies, Les sténoses. Ce risque de complication est légèrement augmenté par rapport à la mucosectomie (4% versus 0,5%). AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

12 CONCLUSION Préalable : la sélection des lésions. Lexérèse monobloc : analyse histologique de qualité. La dissection sous muqueuse = technique de choix pour lexérèse des cancers digestifs superficiels. Technique difficile, à réserver aux endoscopistes expérimentés maitrisant les techniques classiques de polypectomies et dhémostases, ayant suivis un programme dentrainement et dapprentissage sur lanimal. AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

13 DESCRIPTION DES OUTILS POUR LA FERMETURE DES PERFORATIONS PAR VOIE ENDOSCOPIQUE Clips Colles Sutures Prothèses AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

14 Les clips Olympus (Easyclip et Quickclip) : usage unique ou rechargeable, rotatifs donc orientables, non repositionnables, ouverture de 8 ou 12 mm. Le clip Resolution de Boston Scientific : repositionnable mais pas rotatif, ouverture maximale de 11 mm. Le triclip de Wilson Cook : particularité davoir 3 branches, ouverture de 12 mm. AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

15 Fermeture par clips associés à dautres matériels Utilisation dun anneau en forme de 8 AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

16 Fermeture par clips associés à dautres matériels Endoloop avec 2 Clips à chaque extrémité AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

17 LInscope MultiClip Applier dEthicon endosurgery : multiclip avec 4 endoclip, ouverture maximale de 14 mm, nécessite un canal opérateur de 3,2 orientables et repositionnables. AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

18 Le clip OTSC (Over-the-scope-clip) : plus grande puissance de fermeture capture mieux les tissus comparativement aux clips conventionnels diamètre douverture est de 11 mm. AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

19 COLLES AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris Le cyanoacrylate (Histoacryl ®, Glubran®) : favorise les réactions granulomateuses, effet ulcérogène. Les colles biologiques de fibrine (Beriplast ®) : induisent la cicatrisation, peu deffet ulcérogène, cout plus élevé.

20 SUTURES AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris Endocinch de Bard, ESD de cook et Eagle claw dApollo group et Olympus, Systèmes de sertissage (T-Tag, T Anchor).

21 PROTHESES Polyflex Hanarostent entièrement couvertes extirpables, pourront être fixées par un clip pour diminuer le risque de migration, devront être extraite 4 à 6 semaines après la pose. AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris

22 CONCLUSION Panel doutils pour le traitement endoscopique des perforations digestives : de plus en plus large. Nécessité de reconnaître lors de lendoscopie initiale la perforation. Davoir à disposition tout le matériel nécessaire, de le connaître et de le maitriser. AG du CREGG– 25 et 26 Septembre 2009, Disneyland Resort Paris


Télécharger ppt "DISSECTION SOUS MUQUEUSE ET DESCRIPTION DES OUTILS POUR LA FERMETURE DES PERFORATIONS PAR VOIE ENDOSCOPIQUE J-F Vincensini, Clinique Saint Jean Languedoc,"

Présentations similaires


Annonces Google