La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les professionnels seniors bénévoles ont-ils un rôle à jouer dans le développement économique et social ? Etude exclusive ECTI réalisée par Stratégide.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les professionnels seniors bénévoles ont-ils un rôle à jouer dans le développement économique et social ? Etude exclusive ECTI réalisée par Stratégide."— Transcription de la présentation:

1 Les professionnels seniors bénévoles ont-ils un rôle à jouer dans le développement économique et social ? Etude exclusive ECTI réalisée par Stratégide

2 Méthodologie et Limites Méthodologie de létude : 1. Débat sur le sujet autour de 4 tables rondes organisées à Angers, Laval, le Mans et Nantes Etaient présents, une trentaine de personnes : chefs dentreprise, responsables ressources humaines, représentants des CCI, OSEO, maisons de la création et des directeurs décole. 2. Questionnement, par téléphone auprès dune vingtaine de personnalités des Pays de Loire Ont répondu des représentants de Comités dExpansion, de Mairies, de Préfectures, de Conseils Généraux, De plates formes économiques, du MEDEF. Limites de létude : 1.Le questionnement orienté sur la population hétérogène des anciens chefs dentreprise et cadres a donné lieu à des réponses génériques 2.Les réponses données par téléphone nont pas été préparées à lavance par les interlocuteurs Intérêt porté au sujet de létude : 1.Enthousiasme des personnalités à répondre 2.Le sujet « interpelle » une population variée

3 Avertissement Cette étude ne porte pas spécifiquement sur ECTI Il sagit dune étude générique portant sur la population des anciens cadres et dirigeants dentreprises Elle ne doit pas être interprétée, comme un résultat des actions menées par ECTI depuis 35 ans

4 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio- économique ? A lunanimité, les personnalités répondent positivement à cette question

5 1.Savoir faire technique et fonctionnel: Expérience à la fois pointue sur des technologies spécifiques et généralistes sur le management dune entreprise, de salariés, de projets. Leur « expérience est plus valorisante que les formations de lENA » M. LEDOUX, Président du MEDEF 49 2.Savoir-être : Prise de recul, patience, sagesse, passion, envie de transmettre 3.Dynamisme : Passé professionnel hyperactif, motivation, esprit dentreprendre, volonté de rester à lécoute 4. Disponibilité Les professionnels seniors bénévoles constituent une ressource, un patrimoine Les professionnels seniors bénévoles constituent une ressource, un patrimoine Vivier sous-utilisé, gâchis La « non utilisation de leur cerveau concourt à la déperdition de notre société » M. BOULARD, Maire du Mans Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Un éloge unanime

6 Interrogations des participants: -Auprès de quels publics/organismes ces qualités peuvent elles être le plus profitables ? -Comment la transmission des savoir-faire et savoir-être peut-elle se réaliser ? -Quelles doivent être les limites des interventions ? Ils ont « lobligation morale dintervenir » M SOUTIF – VP CCI Laval-Mayenne Pour les anciens cadres et chefs dentreprise, la vie active ne doit pas être une fin en soi La retraite doit être vécue positivement, comme une opportunité de TRANSMETTRE Pour les anciens cadres et chefs dentreprise, la vie active ne doit pas être une fin en soi La retraite doit être vécue positivement, comme une opportunité de TRANSMETTRE Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio- économique ? Un éloge pour agir

7 Comment valoriser les qualités des anciens cadres et chefs dentreprise ? Dabord auprès des jeunes

8 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Dabord auprès des « Jeunes » Spontanément la majorité des personnalités souhaite que vous veniez dabord en aide aux jeunes étudiants, actuellement en période de doute et de morosité. Il est indispensable de créer un lien intergénérationnel. « Ils doivent leur donner les clés du succès» M LEPICIER-Directeur de lécole dingénieurs ESAIP à Saint Barthélémy dAnjou 1. Auprès des jeunes étudiants : Quels services apporter aux étudiants ? -Mise à disposition de votre réseau social : stage, témoignage métier -Témoignages concrets pour refléter la réalité du travail en entreprise miroir de lentreprise - Aide à la formulation de leur projet professionnel -Transmission de motivation et de lesprit dentreprendre -Aide à la rédaction de CV, simulation dentretien Quelles actions entreprendre pour les capter ? -Témoignage dans les écoles: collège, lycée, école, université, cycle général et professionnel - Présence dans les Centres dInformation Jeunesse, Points Informations et Orientation, missions locales, permanences daccueil - Accompagnement les conseillers dorientation Une attente forte et diversifiée

9 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Dabord auprès des « Jeunes » 2. Auprès des jeunes actifs : Le jeune actif en pré-embauche ou en phase dembauche vit souvent une période dincertitude, il ne va pas toujours oser aller au devant des autres salariés pour signifier ses difficultés. Comment peut se traduire laccompagnement ? -Le jeune doit pouvoir sappuyer sur limpartialité de lancien cadre ou chef dentreprise et se confier librement sans quil y ait de traces de sa « défaillance ». Cette écoute et cet appui sont indispensables pour une intégration et un épanouissement du jeune dans lentreprise. -Il faut les aider à comprendre le fonctionnement dune entreprise dans sa globalité ainsi que lenvironnement dans lequel elle évolue. Au-delà de la technique, le jeune doit comprendre les rouages dune entreprise pour une plus grande implication et fidélisation dans lentreprise. Jouer un rôle de parrain, daccompagnateur

10 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? dabord auprès des « Jeunes » Cependant, des limites à respecter, auprès des jeunes actifs : Pour certains lencadrement de lentreprise est le 1 er responsable des jeunes actifs Une bonne écoute et une bonne intégration du jeune concourent à sa fidélisation dans lentreprise. Ce rôle daccompagnement doit alors revenir aux responsables supérieurs du jeune. « Le parrainage du jeune doit être laffaire de lentreprise et non dune personne extérieure » M. COULAIS Président Oryon Vendée Pour dautres le jeune actif doit être demandeur dune aide extérieure Laccompagnement du jeune par un professionnel senior bénévole doit être accepté par le jeune lui- même. Il ne doit pas lui être imposé pour ne pas le dévaloriser dans ses compétences. Le professionnel bénévole doit avant tout transmettre au jeune du savoir-être M ANGOT-Président Technopôle Angers. Parrainer, coacher nest pas influencer Il ne faut pas influencer le jeune sur des a priori concernant le personnel, le fonctionnement de lentreprise et ne pas se baser sur des modèles économiques anciens. « Il faut faire attention à ne pas tomber dans le paternalisme » M COULAIS-Président Oryon Vendée. Attention à leffet rupture Certains répondants craignent la rupture des valeurs travail entre les générations et la rupture de communication. Si décalage, risque de perte de crédibilité aux yeux du jeune qui craindra la reproduction de modèles anciens.

11 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? dabord auprès des « Jeunes » Quel comportement adopter auprès des jeunes actifs ? Une relation fructueuse entre le jeune actif et lancien chef dentreprise/cadre suppose : Une relation de parrainage et non de tutorat avec une large part donnée à la transmission du savoir-être et à la culture dentreprise Une impartialité totale du bénévole, levée de tout préjugé Une intervention plus ciblée auprès des TPE: la gestion des RH est quasi inexistante et le coût supporté de la non fidélité du salarié plus dommageable

12 Que peuvent apporter les anciens cadres et chefs dentreprise aux jeunes ? Témoignage Aide à linsertion sur le marché du travail Relai de lesprit dentreprendre Etudiants Transmission de la culture dentreprise Accompagnement dans les TPE: échange, transmission des attentes de lentreprise à son égard Complémentarité avec les services RH dans les PME pour une intégration optimale et une plus grande productivité du jeune Actifs

13 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Auprès des associations En quête de sens, elles ont de grands besoins à couvrir

14 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Auprès des associations Les répondants le justifient pour 3 raisons: 1. Aider à la pérennité des associations Elles sont largement représentées dans le tissu économique française et doivent assurer leur professionnalisation - Fin 2007, on dénombrait associations, sont créées chaque année - Le taux de croissance annuel moyen de lemploi salarié est de 2.5% - Le budget moyen des associations avoisine les Aider les cadres actifs bénévoles des associations à concrétiser leurs projets 14% des cadres actifs sont bénévoles. Lintérêt est alors de rendre complémentaires les cadres actifs et les cadres retraités, que se soit dans la gestion du temps ou dans le don de temps pour laccomplissement des projets. 3. Les valeurs ajoutées des professionnels seniors bénévoles justifient leur don de temps et de compétences aux associations Pour les participants la mobilisation de ce patrimoine au sein des associations donne une plus grande crédibilité, un plus grand impact et une meilleure visibilité aux professionnels seniors bénévoles Besoin dintégrer un encadrement qualifié bénévole et compétent pour être à leur direction et aux postes clés

15 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Auprès des associations Dans quelles associations intervenir prioritairement ? Les associations venant en aide aux personnes en difficulté: la mise à la retraite est loccasion de se « réveiller autour de son vivant » Les associations venant en aide aux créateurs et repreneurs dentreprise Les associations aidant les personnes à sinsérer sur le marché de lemploi Mais certains participants émettent des réserves: La motivation de l implication ne doit pas être personnelle (rester connecter à la société) Elle doit sorienter sur le développement et la pérennité des associations. Or, la fatigue et le manque de motivation naturellement progressif induit un dynamisme et une implication moins importants. Interrogations des participants: Faut-il limiter la durée dintervention des professionnels bénévoles dans les associations ? Faut-il limiter le nombre de mandats ? Faut-il autoriser les professionnels bénévoles à accéder à la présidence dassociations ? Selon les enjeux des associations, lintervention danciens cadres et chefs dentreprise à des postes clés est-elle recommandée ? La limite à lintervention des bénévoles professionnels : il faut savoir sarrêter ! La limite à lintervention des bénévoles professionnels : il faut savoir sarrêter !

16 Auprès des entreprises TPE, PME: un rôle dassistance avec des limites Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ?

17 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Auprès des actuels et futurs chefs dentreprise 1. Un rôle de proximité auprès des créateurs et repreneurs dentreprise : Les rassurer et les tirer vers le haut. Les créateurs/repreneurs vivent des périodes de doutes et de solitude Aider les créateurs dans la concrétisation de leurs projets Grâce à une capacité de vision à long terme, par opposition à celle de court terme reprochée aux jeunes créateurs Aider à la réflexion, apporter un éclairage Etre un miroir de lexpérience passée dancien créateur/repreneur dentreprise Faciliter les retours dexpérience et faciliter les premiers contacts commerciaux ou la mise en relation avec des partenaires éventuels. Laisser aux créateurs une plus grande appropriation de leurs projets en simpliquant sincèrement dans leur aboutissement. « Vous devez concourir à la création dentreprise et au développement de lemploi » M. MIGNARD-VP Conseil Général Maine et Loire.

18 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Auprès des actuels et futurs chefs dentreprise 2. Des actions à entreprendre pour informer et encourager les créateurs et repreneurs dentreprise Aider au rapprochement auprès des réseaux de Business Angels Témoigner dans les APCE, les boutiques de gestion, les CCI Intervenir dans les Centres de Formation Continue dispensant des modules de formation pour aider à la création dentreprise Intervenir dans les associations daide à la création et à la reprise dentreprise

19 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Auprès des chefs dentreprise Un rôle à jouer dans 3 domaines dintervention jugés essentiels : Pallier la solitude du chef dentreprise est lintérêt premier de laccompagnement Limportant est que le chef dentreprise « échange, partage ses doutes et ses craintes avec lexpérience, le sang froid et la sagesse du retraité » M. DUBREUIL-Président MEDEF Vendée Apporter un éclairage au chef dentreprise dans le processus de décision « Les chefs dentreprise ont souvent tendance à repousser léchéance pour demander de laide, auprès de services publics », par exemple M. LAPASTE-Préfet Vendée. Assurer la bonne transmission des bases techniques du métier et lhistorique de lentreprise pour assurer sa pérennité dans le cas des repreneurs dentreprise.

20 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Auprès des chefs dentreprise Mais les leaders dopinions émettent quelques limites Se limiter strictement au conseil Consolider un processus de décision mais ne pas prendre de décision Ne pas engager sa responsabilité : les conséquences pour lentreprise sont trop importantes, surtout aujourdhui, en contexte de crise économique Ceci suppose que le rôle de chacun soit clairement établi dès le départ : lancien cadre ou chef dentreprise apporte un éclairage, donne des pistes de réflexion et le chef dentreprise prend la décision. Vigilance à tenir: la finalité est de venir en aide au chef dentreprise en position difficile La relation ne doit pas être connue du personnel de lentreprise. … et basé sur une communication préalable bien comprise Messages essentiels à faire passer relatif au rôle du professionnel senior bénévole: Apport dun soutien confidentiel selon leur besoin Disponibilité pour échanger Apprendre à se mettre en retrait et à se cantonner à une mission déclairage et de miroir des expériences vécues Apprendre à se mettre en retrait et à se cantonner à une mission déclairage et de miroir des expériences vécues Ce soutien doit alors être basé sur la confiance mutuelle et lentente cordiale

21 Quel rôle ECTI peut jouer auprès des entreprises ? Créateur/Repreneur Aide à laboutissement de la création dentreprise Aide à la création dentreprise et demploi Les deux Ecoute Echange Miroir de votre expérience Aide à la réflexion Chef dentreprise Soutien et consolidation du processus de décision Aide à lévolution positive de lentreprise pour garantir sa pérennité

22 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Auprès des entreprises: Un consensus mais des limites Ce qui fait consensus: un rôle évident à jouer auprès des TPE Ce sont des sociétés en manque de structuration dans lesquelles les fonctions managériales sont peu développées Les fonctions commerciales et marketing méritent également de venir en soutien à léquipe existante, davantage composée de techniciens Les limites exprimées concernent laide bénévole aux PME Dans les PME, la participation des professionnels seniors bénévoles devient bénéfique dans les Conseils dAdministration et les Comités de Surveillance. Comment expliquer cette frilosité à légard dinterventions bénévoles pour le développement des entreprises? Quelle doit être la nature de ces interventions dans lentreprise ? Les professionnels seniors bénévoles ont-ils un rôle plus important à jouer dans cette période de crise ? Quel doit-être leur statut dans lentreprise ? Les TPE ont besoin de lapport de compétences pluridisciplinaires pour assurer leur développement et leur pérennité. Les TPE ont besoin de lapport de compétences pluridisciplinaires pour assurer leur développement et leur pérennité.

23 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Auprès des entreprises: un consensus mais des limites Ces limites sarticulent autour de 5 arguments ou interrogations 1.Les participants craignent une déconnection des bénévoles retraités avec le monde de lentreprise au bout de 5 à 10 ans Obsolescence naturelle des connaissances plusieurs années après la retraite : - évolution de lenvironnement technologique, politique, économique et social - accès devenu limité à la documentation professionnelle - contacts réduits auprès des décideurs et acteurs économiques 2.Dun point de vue éthique, une intervention en période de crise pose problème Comment intervenir dans les entreprises si les compétences des actifs ne sont pas utilisées. 3.Appréhensions sur la tendance à reproduire des modèles de travail anciens Remise en cause comportementale pas évidente à accepter: il faut passer de la fonction de décideur, de manager à celle déclaireur 4.Difficulté dobtenir la parfaite adéquation entre le besoin du commanditaire et la compétence du retraité bénévole - Mauvaise GPEC en France - Compétence du retraité difficilement appréciable par le chef dentreprise - Sur- estimation de la capacité du retraité à accomplir telle ou telle mission 5. Le bénévole est considéré tel un électron libre: risque de voir diffuser les stratégies des entreprises notamment aux concurrents

24 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Auprès des entreprises :Un consensus, des limites et une controverse Objet de la controverse : bénévolat ou rémunération, la qualité du service offert en dépendrait … La moitié des participants est favorable à une rémunération alors que lautre moitié la refuse. BENEVOLATREMUNERATION - Il est difficile de mesurer la valeur dune intervention dans la mesure où elle doit se limiter au conseil, à léclairage. - Les bénévoles sortent du système économique classique et perçoivent une retraite: leur nouveau statut et le montant de leur retraite élevé ne doit pas saccompagner dune rémunération supplémentaire. - La seule motivation des bénévoles doit être celle de la transmission de leur expérience. Ils doivent être désintéressés. Nous sommes dans une démarche du don de soi. - La rémunération du bénévole induit une mise en concurrence directe avec les actifs exerçant actuellement sur le marché du consulting. Or, il ne doit pas y avoir substitution entre les deux mais complémentarité. - Nous sommes dans une économie marchande qui induit que ce qui nest pas réalisé en contre partie dune rémunération na pas de valeur. - La rémunération est nécessaire au bien-être du bénévole. La rémunération le valorise et devient une forme de reconnaissance nécessaire pour laider à ne pas perdre confiance en lui. -La rémunération induit davantage une obligation de résultat. Pour certains répondants, la contre partie est un travail rendu plus pertinent et plus efficace. -La rémunération devient un filtre dans la sélection des intervenants. Finalement la rémunération professionnalise la relation de travail. - La non rémunération induit une mise en concurrence avec les actifs. Les bénévoles peuvent être considérés comme de la main dœuvre bon marché utilisée au dépend des consultants.

25 Auprès des collectivités Besoin réel ou imaginaire ? Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ?

26 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Auprès des collectivités Un sujet beaucoup moins réactif que celui des jeunes, des associations et des entreprises Lintervention des anciens cadres et chefs dentreprise est jugée utile dans les collectivités pour faire perdurer une « œuvre sociale ». Ils doivent se mettre au service du citoyen du fait de leur plus disponibilité et surtout de leurs compétences et expériences de vie accumulées. Des profils idéaux pour la responsabilité délus municipaux Mais les participants imaginent les interventions aujourdhui moins développées dans les collectivités Interrogations: Comment expliquer le manque dinspiration des personnalités Pays de Loire face aux interventions dans les collectivités ? Les répondants maîtrisaient-ils les missions et activités des collectivités ? Ont-ils une vision limitée des missions possibles dans ces structures ?

27 Auprès des Pays en Voie de Développement La gestion de projet, un atout majeur Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ?

28 Les anciens cadres et chefs dentreprise ont-ils un rôle à jouer dans le développement socio-économique ? Auprès des Pays en Voie de Développement 3 raisons principales sont mises en évidence -Les croissances dans ces pays sont difficiles à gérer -La jeune population dans ces pays est respectueuse de ses cadets -Lexpérience dans la gestion de projets est indispensable pour le développement de ces pays Domaines dinterventions évoqués -Missions orientées sur le conseil davantage que sur lopérationnel -À la fois sur léconomie marchande et non-marchande -Apprentissage et formation des acteurs économiques sur des questions fondamentales: eau, hygiène, éducation, etc. -Contribuer à la création de plates-formes économiques dans ces pays pour inciter la création dentreprises Limites à respecter pour une contribution efficace Veiller à ne pas reproduire et extrapoler le modèle économique français à des pays non occidentaux: adopter le « soft power » ; le principe de coopération internationale doit prévaloir. « il faut respecter les pays dans leur indépendance et apporter une compétence et non un modèle » M GROSVALET-VP Conseil Général Loire Atlantique.

29 Synthèse

30 Cibles Apports 1. Etudiants 2. Créateur/Repreneur3. Associations4. Chef dentreprise5. TPE6. Jeunes actifs7. PME6. Collectivités 7. Pays Emergents Témoignage de la réalité du marché de lentreprise Mise en relation Esprit dentreprendre Projection du projet sur le long terme Témoignages dexpériences équivalentes Soutien Structuration Pérennité Se mettre au service de personnes en difficulté Echange Rompre leur solitude Mise en lumière dans le processus de décision Structuration Compétences fonctionnelles managériales et commerciales Pérennité Rassurer Mise en perspective de la vie de lentreprise dans son environnement Présence dans les conseils dadministrations et les comités de surveillance Veiller à lévolution positive des entreprises ??? La disponibilité pour se mettre au service du citoyen Aide à laboutissement de projets Aide à la gestion de leur croissance Aide à la création dentreprises


Télécharger ppt "Les professionnels seniors bénévoles ont-ils un rôle à jouer dans le développement économique et social ? Etude exclusive ECTI réalisée par Stratégide."

Présentations similaires


Annonces Google