La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FORMATION DE FORMATEURS : PISTES DIDACTIQUES POUR LENSEIGNEMENT DE LA LITTÉRATURE EN CLASSE DE FLE PARTAGEONS NOS PRATIQUES ET OUTILS PÉDAGOGIQUES Session.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FORMATION DE FORMATEURS : PISTES DIDACTIQUES POUR LENSEIGNEMENT DE LA LITTÉRATURE EN CLASSE DE FLE PARTAGEONS NOS PRATIQUES ET OUTILS PÉDAGOGIQUES Session."— Transcription de la présentation:

1 FORMATION DE FORMATEURS : PISTES DIDACTIQUES POUR LENSEIGNEMENT DE LA LITTÉRATURE EN CLASSE DE FLE PARTAGEONS NOS PRATIQUES ET OUTILS PÉDAGOGIQUES Session présentée par Caroline Léger, Ingénieure de formations en langues et professeur de FLE

2 Didactique des langues et textes littéraires

3 Textes littéraires et les méthodologies dapprentissage Jusquà la fin du 19 ème siècle, la méthode traditionnelle (grammaire- traduction) considérait le texte littéraire comme un support pédagogique parfait pour lapprentissage dune langue étrangère. Mais le texte littéraire était surtout vu comme un modèle à reproduire. Au début du 20 ème siècle les méthodologies évoluent et donnent la priorité à loral et au caractère fonctionnel de la langue (méthode directe, la structuro-globale, etc.). Elles excluent le texte littéraire de lenseignement du FLE car il est trop éloigné de la langue courante. À partir des années 1970, lapproche communicative se développe. Lenseignant est plus libre. Le texte littéraire trouve sa place parmi les documents authentiques proposés mais cest seulement dans les années 1990 que les manuels présenteront quelques textes littéraires. Actuellement, lintérêt pédagogique de lexploitation du texte littéraire en FLE est acquis, et les manuels édités depuis une dizaine dannées lutilisent fréquemment comme un document authentique appartenant à la culture française. cependant son exploitation en classe reste assez timide.

4 « La langue littéraire ne sécarte pas de la langue commune puisquelle puise au contraire dans celle- ci, dont elle est dépendante » « Le rôle du professeur est de favoriser la relation du texte au lecteur » (Albert, Souchon Les textes littéraires en classe de langue. Hachette). Le texte littéraire est « lun des lieux où sélaborent et se transmettent les mythes et les rites dans lesquels une société se reconnaît et se distingue dautres » (BLESSE Quelques réflexions sur le texte littéraire et ses pratiques dans lenseignement du français langue seconde ou langue étrangère. In Trèfle, 9, pp )

5 Le traitement de la littérature dans les manuels actuels La littérature française est lobjet de représentations multiples dans les manuels FLE actuels : limage traditionnelle, celle dun monument culturel intouchable, ou limage dune production littéraire actuelle en utilisant des extraits récents et très lus. Plus le niveau des manuels est avancé, plus la part accordée à la littérature augmente. Les manuels cherchent à exploiter de façon pertinente les textes littéraires. Ainsi en fonction du genre du texte littéraire ils proposent différentes activités afin de tenir compte de la nature des textes. Lexploitation pédagogique dun texte littéraire dépend aussi de la position de ce texte dans la progression du manuel.

6 Genre romanesque : - exercices de compréhension, - questions de lexique, - activité dexpression écrite/imitation Genre poétique : - activités de prononciation, - lectures à voix haute, - Activité créative/imitation Genre essai/littérature dargumentation : - exercices de compréhension, - exercice sur le lexique, - activité dimitation, - activité de résumé, - activité de débat Genre théâtral : - lectures à voix haute (interprétation), - exercices dimitation, - production orale sur les personnages, mise en scène EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE EN FONCTION DU GENRE LITTÉRAIRE

7 La narration TECHNIQUES NARRATIVES raconter des évènements en ordonnant les idées, employer des connecteurs logico-temporels pour structurer ce quon raconte, étudier les registres de langue. La poésie La phonétique, lintonation et le rythme français et le sens poétique du texte à travers les métaphores Le théâtre La conversation (dialogue), la prosodie de la langue, langage corporel, la mise en confiance pour la prise de parole de lapprenant Liberté et autonomie de lapprenant Laisser choisir les textes et expliquer ses choix de lectures Rendre actif lapprenant dans les activités de compréhension Aller vers des activités de production stimulant la créativité LES CONTENUS PAR GENRE LITTÉRAIRE Tâches/ Projets Perspective actionnelle La compétence lectoriale Se rapprocher de la « lecture littéraire authentique » enseigner les stratégies spécifiques de la lecture en langue étrangère, (compréhension globale) Enseigner les codes et le paratexte éditoriaux, les classifications génériques pour sorienter en bibliothèque, librairie, etc. LES PISTES DIDACTIQUES

8 Bibliographie Voici les principaux auteurs cités : Riquois, E. (2010) « Exploitation pédagogique du texte littéraire et lecture littéraire en FLE : un équilibre fragile ». 11 ème rencontre des chercheurs en didactique des littératures. Genève (mars 2010) Albert, M.-C., Souchon, M. (2000). Les textes littéraires en classe de langue. Hachette. BLESSE, H. (1989) : Quelques réflexions sur le texte littéraire et ses pratiques dans lenseignement du français langue seconde ou langue étrangère. In Trèfle, 9, pp García Pradas, R. (2011) « Sur lutilité du texte littéraire dans lenseignement de FLE à lUniversité : un défi linguistique et interculturel ». (Sociedad Española de Didáctica de la Lengua y la Literatura).

9 Séquence pédagogique FLE réalisée à lécole Accord Langues, Paris en 2012 Public : classes multiculturelles de niveau B1+/B2- Objectif communicatif : exprimer un regret Lobjectif linguistique : expressions du regret avec les verbes regretter/être désolé(e) de/que, le conditionnel passé /lhypothèse Si + plus-que-parfait + conditionnel passé. Durée : environ 2 heures Supports : Première page du roman La fascination du pire, Florian Zeller, 2004, Flammarion. Vidéo « avez-vous déjà vu… un crime pas parfait du tout ? »

10 Première page du roman : LA FASCINATION DU PIRE, Florian Zeller, 2004, Flammarion Couverture du roman

11

12

13

14 Proposition dexploitation des textes de Charles Baudelaire et de Marc Lévy Quest-ce quon peut trouver de commun à ces deux textes littéraires célèbres éloignés de deux siècles ? Le même thème récurrent dans la littérature : la fuite du temps/léphémérité de la vie humaine Lallégorisation du Temps en une horloge implacable, un insecte avide/une banque magique et généreuse… La répétition obsédante des chiffres (le nombre de seconde en une heure /en une journée) ou de langoissant « Souviens-toi » La métaphore du jeu dans lequel on ne peut tricher car le temps est un « joueur avide » qui gagne « à tout coup ». Linvitation à profiter de la vie avant quil ne soit « trop tard » car la menace de la mort plane toujours.

15

16

17

18

19 Vers non prononcés dans la vidéo

20

21

22

23 Merci à tous et bonnes lectures à vous ! Remerciements à Sophie Vauclin et au département de Français de NTNU


Télécharger ppt "FORMATION DE FORMATEURS : PISTES DIDACTIQUES POUR LENSEIGNEMENT DE LA LITTÉRATURE EN CLASSE DE FLE PARTAGEONS NOS PRATIQUES ET OUTILS PÉDAGOGIQUES Session."

Présentations similaires


Annonces Google