La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La rupture amoureuse Anne-Laure FEDOU Marc CLAVEL.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La rupture amoureuse Anne-Laure FEDOU Marc CLAVEL."— Transcription de la présentation:

1 La rupture amoureuse Anne-Laure FEDOU Marc CLAVEL

2 Cas clinique 75 ans Aucun ATCD notable hormis tabagisme actif Pas de traitement au long cours Retraité, marié, 3 enfants Douleur du flanc droit depuis 18h Puis malaise avec perte de connaissance Traumatisme crânien avec impact frontal Consultation médecin traitant 20h30

3 Prise en charge SAMU 23, 21h30 PA = 70/50 mmHg FC = 110 bpm Sat = 98% sous 9L O 2 au masque T° = 34,8°C Hemoccue = 14 g/dl Marbrures Glasgow 15, conscient, orienté Ø dyspnée, quelques crépitants des bases Bonne réponse hémodynamique au remplissage (1500 ml de NaCl)

4 Prise en charge SAMU 87, 22h15 Au brancardage, Rupture de contact Coma Apparition dune turgescence jugulaire IOT + VM Adrénaline en boli devant des épisodes de bradycardie (0,5mg x 3 au total)

5 Déchocage, 23h20 PA = 90/50 mmHg FC = 74 bpm Cyanose majeure cervico-thoracique TJ importante sans autre signe IVD, ni IVG Marbrures diffuses, extrémités froides BDC réguliers sans souffle cardiaque Auscultation claire et symétrique Pouls fémoraux faiblement perçus Pouls radial filant

6 ECG

7 Biologie Créatinine plasmatique = 148 µmol/l Urée = 8,6 mmol/l BH normal Troponine = 0,14µg/l Lactates = 12 mmol/l CK normaux Hb = 12,6 g/dl GB = /mm3 Pq = /mm3 TP = 61% pH = 6,9 paO 2 = 311 mmHg paCO 2 = 48 mmHg BE = -21 mmol/l

8 Evolution ETT : aspect de CPA Transfert au TDM : ACR en asystolie début de MCE Adrénaline en boli (15mg au total) Noradrénaline instauré antérieurement jusquà 6mg/h No Flow = 0, Low Flow = 3 minutes Retour à un rythme sinusal régulier

9 Imagerie

10 Prise en charge Transfert au bloc opératoire de CTCV en Urgence Hémodynamique précaire dès le début de lintervention ACR en FV après clampage artériel Décès 00h45

11 Fistules aorto-caves

12 Epidémiologie 1 er cas décrit en ans, AAA dorigine syphilitique rompu dans VCI AAA = 3 ème cause de mortalité aux Etats-Unis > Moyenne âge = 67ans Incidence = 3 à 6% (1) Rupture dans espace rétro-péritonéal + rarement dans duodénum et VCI (1)Smith, Thorac cardio Surg, 1994

13 Etiologies 85 à 90% cas spontanée Origine athéroscléreuse +++ Anévrysme mycotique, syphilitique 10 à 15% cas post traumatique Plaie par arme blanche Post opératoire de cure de hernie discale L4-L5 Diamètre moyen : 11cm (4 – 20cm) (2) Rupture se fait dans veine cave +++ puis : Veine rénale gauche rétro-aortique Veine illiaque (2) Calligaro, J Vasc Surg, 1990

14 Physiopathologie Shunt entre système artériel haute résistance et système veineux basse résistance précharge avec des résistances périphériques Adaptation cardiaque avec débit cardiaque avec tachycardie et du VES Compensation rénale avec du volume plasmatique par hyperaldostéronisme secondaire Tolérance cardiaque fonction : Etat de réserve myocardique, Taille et débit de la fistule Durée dévolution

15 Clinique Diagnostic pré-opératoire dans 30 à 50% des cas Gilling Smith, Br J Surg, %

16 Traitement Chirurgie en URGENCE Mortalité : 27 à 60 % mortalité en cas de rupture rétro-péritonéale Etat de choc pré-opératoire = mauvais pronostic Meilleur pronostic en cas de fistules dorigine traumatique

17 Conclusion Pathologie rare mais mortalité +++ Symptomatologie clinique frustre Diagnostic souvent retardé Intérêt de limagerie Traitement chirurgical en URGENCE

18 Mots clés Anévrysme aorte abdominale Fistule aorto-cave Urgence chirurgicale

19 La rupture amoureuse Merci de votre attention


Télécharger ppt "La rupture amoureuse Anne-Laure FEDOU Marc CLAVEL."

Présentations similaires


Annonces Google