La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PERICARDITE Dr F. Mouquet, Cardiologie C, CHRU Lille.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PERICARDITE Dr F. Mouquet, Cardiologie C, CHRU Lille."— Transcription de la présentation:

1 PERICARDITE Dr F. Mouquet, Cardiologie C, CHRU Lille

2 Plan du cours I.Définition II.Signes fonctionnels III.Signes cliniques IV.Examens paracliniques V.Tableaux cliniques

3 Dr F. Mouquet, Cardiologie C, CHRU Lille Péricardite: Définition Inflammation du péricarde, saccompagnant parfois dun épanchement péricardique Formes particulières= épanchement péricardique sans péricardite

4 Péricardite: Signes fonctionnels Douleur thoracique - Précordiale - Habituellement intense - A type de coupe de poignard - Sans irradiation - Survenant dans un contexte infectieux viral (rhinite, grippe…) - Soulagée en position assise, par la prise danti inflammatoires, et majorée par la position allongée. I T I S E S Dr F. Mouquet, Cardiologie C, CHRU Lille

5 Péricardite: Signes fonctionnels Douleur thoracique - Précordiale - Habituellement intense - A type de coupe de poignard - Sans irradiation - Survenant dans un contexte infectieux viral (rhinite, grippe…) - Soulagée en position assise, ou par la prise danti inflammatoires, et majorée par la position allongée. - Dyspnée Du fait dune gène à linspiration profonde qui majore la douleur Dr F. Mouquet, Cardiologie C, CHRU Lille

6 Péricardite: Signes cliniques Inspection - Pas de signe spécifique de la péricardite virale bénigne, en dehors de la position assise ou penchée en avant. - Surtout, recherche de signe de forme grave de type tamponade (turgescence jugulaire, état de choc) Palpation - Idem, pas de signe spécifique dans la forme bénigne - Recherche de signe de choc: marbrures, vasoconstriction périphérique (froideur et paleur des extrémités Constantes: hyperthermie, tachycardie. TA et SaO2 normales Dr F. Mouquet, Cardiologie C, CHRU Lille

7 Péricardite: Signes cliniques Auscultation - Bruits du cœur normaux - Si péricardite sèche, présence dun frottement péricardique. Le frottement est inconstant et fugace Dr F. Mouquet, Cardiologie C, CHRU Lille

8 Péricardite: Examen para cliniques ECG: confirmer le diagnostique ET éliminer un infarctus Dr F. Mouquet, Cardiologie C, CHRU Lille Recherche danomalies de la repolarisation (cycle de Holzer). Anomalies évoluant habituellement en 4 stades - Diffus dans lensemble des dérivations - Sans signe en miroir

9

10

11 Péricardite: Examen para cliniques Radiographie de thorax: - Peut montrer une cardiomégalie dans le cas dun épanchement (aspect de cœur en carafe) - Habituellement normale,

12 Péricardite: Examen para cliniques Biologie: - Recherche dun syndrome inflammatoire ou infectieux NFS, CRP - Dosage des marqueurs de nécrose cardiaque CPK-Mb, Troponine - Bilan étiologique sérologies virales et bactériennes, bilan thyroidien…

13 Péricardite: Examen para cliniques Echographie cardiaque: - Recherche dun épanchement péricardique, - Recherche dune atteinte myocardique

14 Péricardite: traitement - Repos - Anti inflammatoires Aspirine 3gr/j avec protecteur gastrique de type inhibiteur de la pompe à protons OU Indométacine 50mg x3/j OU Colchicine 1cp /j après dose de charge (3cp J1, 2cp J2 et J3 puis 1cp) - Parfois, association demblée daspirine+colchicine

15 Péricardite: formes cliniques Péricardite aigue, virale bénigne - Sujet jeune - Contexte infectieux - Douleur thoracique et anomalies électriques - Evolution favorable sous traitement Péricardite aigue liquidienne - Tableau identique, nécessitant une surveillance echo de lépanchement Myo péricardite - Atteinte myocardique qui sajoute à latteinte péricardique - Pas de facteurs prédisposant - Diagnostique le plus souvent biologique, parfois échographique

16 Péricardite: formes cliniques Tamponnade - Il sagit dune urgence médicale - la douleur nest plus au premier plan, mais plutôt - les signes dinsuffisance cardiaque droite: turgesence jugulaire, pouls paradoxal - les signes de choc: hypotension, vasoconstriction périphérique… - Complique rarement une forme virale bénigne. - Contexte de cancer, tuberculose, insuffisance rénale chronique dialysée, traumatisme, complication de geste endovasculaire (coronarographie, pace maker…), rupture post infarctus…

17

18 Tamponnade: traitement Drainage en urgence pour soulager la compression cardiaque: Par voie percutanée ou chirurgicale, selon létiologie En cas de saignement actif, par voie chirurgicale au bloc opératoire, permettant à la fois le drainage et le traitement de la cause: rupture coronaire, cardiaque… En absence de saignement actif: cancer, tuberculose…, - drainage percutané - voie sous xyphoidienne ou antérieure, sous contrôle échographique

19 Rôle de linfirmière Préparer le matériel et la mise en condition du patient: Position allongée, inclinaison du lit à 30° Champ stérile, kit de drainage, anesthésie locale Pose dune voie veineuse Surveillance clinique du patient pendant le drainage, et surveillance des écrans de surveillance: fréquence, tension

20

21 Conclusion Pathologie habituellement bénigne Ne pas oublier décarter les autres diagnostics, notamment linfarctus Forme grave relativement rare, mais nécessitant une prise en charge rapide


Télécharger ppt "PERICARDITE Dr F. Mouquet, Cardiologie C, CHRU Lille."

Présentations similaires


Annonces Google