La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE BILAN PREOPERATOIRE Dr GUERDELLI Imed JMLB-7 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE BILAN PREOPERATOIRE Dr GUERDELLI Imed JMLB-7 2005."— Transcription de la présentation:

1 LE BILAN PREOPERATOIRE Dr GUERDELLI Imed JMLB

2 INTRODUCTION Anesthésie : – –EVALUATION => ANTICIPER => PRÉPARER => MINIMISER le risque => sécurité => Consultation préanesthésique – –Patient stable => déséquilibré Lévaluation préopératoire est clinique et paraclinique, indispensable.

3 CONSULTATION PREANESTHESIQUE Obligatoire pour toute intervention programmée, doit avoir lieu plusieurs jours avant lintervention ( au moins 48 h ) Elle permettra une évaluation du risque anesthésique et chirurgical => préparation, choix dune technique anesthésique / chirurgicale, informer le patient des risques encourus.

4 Consultation préanesthésique Evaluation du risque Risque lié au patient: - Interrogatoire minutieux: Réserve effort, autonomie, - Examen clinique le plus exhaustif possible => Classification ASA - Prescription dexamens complémentaires et/ou de consultations spécialisées (ne doit pas juger de la faisabilité dune anesthésie) Risque lié à la Chirurgie:

5 Classification American Society of Anesthesiology ClasseEtat physique IPatient en bonne santé IIPatient présentant une atteinte modérée dune grande fonction III Patient présentant une atteinte sévère dune grande fonction qui nentraine pas dincapacité IV Patient présentant une atteinte sévère dune grande fonction, présentant une menace vitale permanente V Patient moribond, dont lespérance de vie sans intervention chirurgicale ne dépasse pas 24h USi intervention urgente

6 Consultation préanesthésique Evaluation du risque 4 facteurs de risques prévisibles (mortalité periop ): - Age - Score ASA - Type de chirurgie - Présence de pathologies chroniques sévères

7 MALADE A FAIBLE RISQUE - malade ASA I - jeune - chirurgie à risque faible Pas dexamens complémentaires systématiques => Pas dexamens complémentaires systématiques

8 RÉSULTATS DES ÉTUDES NE COMPORTANT QUE DES BILANS SYSTÉMATIQUES Examens complémentaires Nbr détudes Nbr de patients Taux danomalies significatives Modifications de prise en charge Complications Radio du thorax ,3 – 34,1 %0 – 2,1 % ECG ,9 – 6,4 %0 – 2,2 % Hémoglobine ,7 – 4,8*0,1 – 2,7 % Plaquettes ,3%0% TCA %0 – 0,7% Ionogramme ,6%0 – 1,1% Potassium ,2 – 1,4%*0 – 0,4% Créatinine ,2 – 1,2 %0% * anomalies toutes confondues, significatives et non significatives

9 RADIOGRAPHIE THORACIQUE - Inutile si chirurgie courante, hors urgence, chez des patients de plus de 3 ans et de moins de 55 ans en dehors dun contexte particulier (absence dantécédents pathologiques précis, facteurs de risque, prise de médicaments pouvant interférer avec lanesthésie et/ou lacte chirurgical, anomalies de lexamen clinique) - Elle est obligatoire en - Elle est obligatoire en présence dun signe dappel clinique (cardiorespiratoire ou dune affection cardiorespiratoire évolutive sans contrôle radiologique depuis 1 an; chirurgie thoracique et cardiaque).

10 ÉLECTROCARDIOGRAMME Il ny a pas lieu de faire un ECG avant 40 ans chez lhomme et avant lâge de 50 ans chez la femme dans le cadre de la chirurgie courante, hors urgence, en labsence de contexte particulier. (antécédents pathologiques précis, facteurs de risque, prise de médicaments pouvant interférer avec lanesthésie et/ou lacte chirurgical, anomalies de lexamen clinique).

11 examens complémentaires Malades a haut risque examens complémentaires Numération sanguine et GS Numération sanguine et GS Ionogramme Ionogramme Fonction rénale Fonction rénale Hémostase Hémostase Radiographie du thorax Radiographie du thorax Eléctrocardiogramme Eléctrocardiogramme

12 GS, HÉMOGRAMME ET EXAMENS DHÉMOSTASE - Il napparaît pas utile de prévoir des examens dhémostase, sauf chirurgie à risque hémorragique,. - Il napparaît pas utile de prévoir des examens dhémostase, sauf chirurgie à risque hémorragique, anesthésie périmédullaire et chez lenfant avant âge de la marche. Si des examens sont prescrits, le temps de céphaline activée (TCA) et la numération plaquettaire sont les tests les plus utiles. - Le GS et lhémogramme seront fait systématiquement en cas danémie ou de chirurgie a risque hémorragique.

13 EXAMENS BIOCHIMIQUES Ils ne sauraient donc être recommandés chez les sujets ASA 1 et 2 sans signe dappel. Les anomalies sont rares et ne conduisent quexceptionnellement (environ 1 % des cas) à une modification de la prise en charge periopératoire et anesthésique du patient.

14 MALADES A HAUT RISQUE Examens de laboratoire et consultations spécialisées doivent être prescrits de façon sélective et ciblée selon lexamen clinique EN AUCUN CAS DE FAÇON SYSTÉMATIQUE.

15 Malades a haut risque Bilan cardiologique Pathologie connue stabilisée par le traitement: ECG et Radiographie de thorax Déséquilibre HTA, insuffisance coronarienne, insuffisance cardiaque, anomalies ECG découvertes fortuitement pacemaker non vérifié depuis plus de 6 mois : => Cardiologue (stabilisation)

16 Malades a haut risque Bilan pulmonaire Pathologie pulmonaire chronique stabilisée: - Radiographie de thorax - Gazométrie - ± Epreuves fonctionnelles Pathologie décompensée => pneumologue pour stabilisation

17 CONCLUSION Anesthésie = Prise de risque réfléchie évaluer => préparer => anticiper => minimiser le risque Evaluation clinique Pas de bilan systématique Etroite collaboration entre chirurgien et anesthésiste.


Télécharger ppt "LE BILAN PREOPERATOIRE Dr GUERDELLI Imed JMLB-7 2005."

Présentations similaires


Annonces Google