La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Traitements de larthrose Christelle Bertrand APP N°4 : RHUMATO.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Traitements de larthrose Christelle Bertrand APP N°4 : RHUMATO."— Transcription de la présentation:

1 Traitements de larthrose Christelle Bertrand APP N°4 : RHUMATO

2 Traitement médical de la coxarthrose ménagement de larticulation douloureuse (marche en période non douloureuse, éviter les stations debout prolongées, éviter le port de charges lourdes, prendre une canne du côté opposé à la hanche malade, perdre de poids, respecter un repos quotidien en position allongée hanches en extension) rééducation douce de la hanche traitement médicamenteux : - antalgiques simples prescrits à la demande et au long cours (paracétamol jusquà 4 g/jour), - AINS au cours de poussées plus douloureuses

3 Traitement médical de la coxarthrose les anti-arthrosiques à action lente ont démontré un effet antalgique modeste au long cours (par cures de 3 mois répétées 2 fois par an), leur effet préventif sur la destruction du cartilage reste à démontrer les injections dacide hyaluronique sont en cours dévaluation. Les effets du traitement médicamenteux doivent être mesurés à laide de critères reproductibles : périmètre de marche, douleur à la marche mesurée sur une EVA, indices algo-fonctionnels de Lequesne ou le Womac, indice de qualité de vie.

4 Traitement médical de la gonarthrose Le point majeur du traitement consiste en une rééducation isométrique des axes internes de façon à ré-axer la rotule. Le genou doit être ménagé avec interdiction de la pratique de sports tels que le ski, la bicyclette et les marches prolongées. On peut pratiquer des infiltrations de corticoïdes. Lefficacité des infiltrations à lacide hyaluronique na pas vraiment été évaluée dans cette localisation. Ce nest quen cas dimpotence sévère et rebelle quon envisage une intervention chirurgicale.

5 Les anti-arthrosiques Chondroïtine Sulfate (CHONDROSULF, STRUCTUM), Extraits d'avocat et de soja (PIASCLEDINE), Oxaceprol (JONCTUM), Diacérhéine (ART50, ZONDAR), Superoxide Dismutase (ORGOTEINE), Glucosamine Phosphate ou Sulfate (DORA).

6 Les anti-arthrosiques « on a pu observer un effet structurel sur la dégradation du cartilage pour certains d'entre eux se traduisant par le ralentissement du pincement de l'interligne articulaire au genou. Actuellement, seules des molécules constituant la base de la matrice cartilagineuse comme le sulfate de chondroïtine, le sulfate de glucosamine et l'acide hyaluronique sont accessibles. Elles agissent en réduisant la dégradation de la matrice cartilagineuse et en activant l'anabolisme des chondrocytes. Ces premiers résultats encourageants devront être confirmés par des études en imagerie par matrice cartilagineuse »

7 Les anti-arthrosiques « Ils ont tous montré, dans des études contrôlées avec randomisation, un certain degré d'activité sur les symptômes (douleur ou fonction) supérieur au placebo. Cet effet antalgique ne survient en général qu'après un délai de latence de 4 à 8 semaines,et est rémanent pendant les quatre à six semaines qui suivent l'arrêt du traitement. Ils permettent une épargne de la consommation en anti-inflammatoires non stéroïdiens et en antalgiques.Ils sont remarquablement bien tolérés en dehors de diarrhées pour la diacérhéine (25%), nécessitant rarement l'arrêt du traitement »

8 Bibliographie (cnrs) sftg.com/rev.pres.medicaments.arthrose htmhttp://www.paris-nord- sftg.com/rev.pres.medicaments.arthrose htm COFER cat.inist.frcnrscat.inist.frcnrs


Télécharger ppt "Traitements de larthrose Christelle Bertrand APP N°4 : RHUMATO."

Présentations similaires


Annonces Google